Vives réactions aux annonces de Michel Rocard sur la taxe carbone

Suite aux propositions, mercredi par voie de presse, de Michel Rocard sur la taxe carbone, les réactions ont été nombreuses. L'ancien Premier ministre socialiste doit remettre vendredi au gouvernement une série de recommandations sur ce sujet, issue du travail d'une conférence d'experts.

Une catastrophe pour le pouvoir d'achat

Le projet de Contribution climat énergie (CCE) ou taxe carbone est un "hold-up fiscal sur le mode de la vignette automobile des années 1960-1970", a dénoncé l'UFC-Que Choisir dans un communiqué. L'association de défense des consommateurs a annoncé qu'elle combattrait ces propositions "qui, si elles étaient adoptées par le gouvernement, constitueraient le pire des scénarios pour le pouvoir d'achat des consommateurs".

"L'Etat va prélever plusieurs milliards d'euros sur les consommateurs, leur restituera une partie et gardera une part substantielle pour son budget général ou pour baisser les taxes sur les entreprises", s'inquiète l'association.

UFC-Que préfère de loin la proposition du "chèque vert" "où l'ensemble des recettes fiscales est restitué aux consommateurs, sous forme d'une allocation qui maintient une incitation individuelle tout en tenant compte des disparités des ménages".

Le nucléaire "favorisé"

Autre angle d'attaque pour le réseau Sortir du nucléaire: le projet de CCE "favorise l'industrie du nucléaire" et évite de s'attaquer aux pollutions radioactives et chimiques de l'industrie atomique.

La CCE doit taxer "toutes les pollutions", note le réseau d'associations. "L'industrie nucléaire dans son ensemble, de la mine d'uranium au démantèlement des installations, émet aussi des gaz à effet de serre de façon non négligeable", affirme Sortir du nucléaire. Et l'électricité est d'autant plus responsable de la production d'émissions de gaz à effet de serre que la France importe "de grandes quantités d'électricité produite avec des centrales au fuel ou au charbon".

Ainsi le réseau s'est-il réjoui de la proposition de Michel Rocard (faite à titre personnel) d'inclure l'électricité dans le champ de la CEE, mais craint que le gouvernement n'adhère pas à cette position.

Si la CEE est appliquée sans inclure la production électrique, elle "empêchera la France d'atteindre son objectif européen de 23% d'énergies renouvelables en 2020", fait par ailleurs remarquer Sortir du nucléaire, qui estime que pour atteindre ce chiffre de 23%, il faut non seulement augmenter la proportion d'énergies renouvelables, mais aussi diminuer la proportion de celles qui ne le sont pas.

"Prudence" sur l'électricité

"Je suis favorable à la Contribution Climat Energie (CCE) sur les énergies fossiles mais prudence quant à son extension à l'électricité. C'est un sujet très sensible pour le pouvoir d'achat des ménages, en particulier les familles les plus modestes", a déclaré à l'AFP la secrétaire d'Etat au Développement durable Valérie Létard.

"On ne sait pas quelle est la part des énergies fossiles consommées dans la production d'électricité et ce ne serait pas normal de taxer toute la production alors que seule une partie provient des centrales à charbon", a-t-elle justifié.

Une hausse "énorme" du prix de l'essence

Quant à l'Union française des industries pétrolières (Ufip), elle a annoncé que la taxe carbone conduirait à une hausse des prix à la pompe entre 6 centimes d'euros ? pour l'essence ? et 7 centimes ? pour le gazole.

"C'est énorme comme augmentation: c'est l'équivalent d'une hausse de 20 dollars du prix du baril de pétrole brut", a commenté Jean-Louis Schilansky, président de l'Ufip.

Un "petit pas" qui "manque d'ambition"

Les Verts ont estimé que les propositions de Michel Rocard sur la taxe carbone représentaient "un petit pas" mais "manquaient d'ambition", "compte tenu de l'urgence climatique et sociale".

"Nous regrettons l'exclusion de l'électricité, issue en grande partie du nucléaire ou des centrales à charbon" et "l'exclusion des industries les plus polluantes, celles qui émettent le plus de CO2 parce qu'elles sont liées au marché des quotas", écrit, dans un communiqué, la porte-parole du parti écologiste, Djamila Sonzogni.

Autre élément à charge, "sur les 8 milliards que cette taxe pourrait rapporter à l'État, plus de 50% seraient payés par les ménages. Il est bien question d'un "chèque vert" mais le dispositif reste flou", affirme-t-elle.

"Il faudrait proposer aussi et surtout des mesures de soutien aux investissements qui contribuent à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, comme dans les secteurs du logement et du transport pour ne pas pénaliser les plus défavorisés", estiment-ils.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et une taxe une ! de plus !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
bien monsieur rocard vive l'homme de gauche ou de droit franchement honte a vous

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pas d'augmentation des impôts mais une avalanche de taxes diverses qui vont grever nos budgets déjà en difficultés.Ce brontosaure de ROCARD a du se fouiller profond pour nous sortir de telles propositions.C'est consternant et nous voyons bien -que ce...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je vous joins ce petit artcle que j'avais deja redigé il y a un an/ nous y sommes qu'en pensez vous? Alerte ! bilan carbone Depuis quelque temps, on n?arrête pas de nous orienter sur le bilan carbone dans tous les secteurs d?activité. Attention...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
M.V.Letard ne sait pas quelle est la part des énergies fossiles dans la production d'électricité?C'est marqué (en petit )sur les factures edf.Sur ma facture en date d'octobre 2008 ,ça donne(pour 2007) ;nucleaire 84.7%,renouvelables 7.1%(dont 5.7% d'h...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Merci la gauche, Pour la RDS CSG non déductible, c?est bien vous qui l?avaient créé, Non. Vous recherchez quoi M. Rocard, une révolution. Je suis en location, et on fait comment pour bénéficier des aides (panneaux solaires, ou autres). Chauffage au...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
voila un bilan de santé , MANQUE PLUS QUE LA GRIPPE PORCINE !!! ALORS UN MASQUE pour la MAUVAISE HALEINE CA devrait être SUFFISANT pour la SUFFISANCE de ce petit homme qui se croit toujours indispensable - finalement lui non plus il n'a jamais vraim...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
il est tres fort ce ROCARD ; prendre ds la poche des bas et moyens revenus pour donner aux riches , la CSG RDS ne lui a pas suffit, qu'il reste chez lui et arrete d'emettre du co2 avec sa voiture de fonction, les plus gros pollueurs de la planete les...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Sarko refuse d'augmenter les impôts directs qui toucheraient les plus riches mais il augmente les impôts indirects ou en crée de nouveaux qui touche le plus grand nombre . C'est cela la politique de droite qui protège les plus riches qui n'hésitent p...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je l'avais bien dit: sarko il n'augmente pas les impots..... il cree des taxes ..... c'est pas pareil mes petits agneaux!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Sarkozy a fait un choix saugrenu en demandant à Rocard d'imaginer des réformes novatrices en matière d'économie d'énergie? Si ce vieillard avait des idées neuves cela se saurait depuis le temps qu'il fait de la politique. Il aurait fait des miracles...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et une connerie de plus à avaler, la c un pithon et non une couleuvre, mais ils nous prennent vraiment pour des cons le Rocard, il a pas compris qu'on en a marre de travailler pour rien, juste pour payer nos facture, il est ou le pouvoir d'achat prom...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
un grand bravo à mr Rocard, il a reçu combien pour nous inventer une nouvelle taxe ? aucune vision ... seulement des taxes!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
N'oublions pas que Michel Rocard est l'inventeur d ela CSG. Mais il va bien falloir trouver des fonds pour payer l'endettement colossal de l'Etat. Si on voulait être sérieux, un tout petit peu disons, il faudrait augmenter massivement les impôts ou d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ce Rocard il ferait mieux de retourner faire de la plaisance au lieu de persister d'accabler les Français de taxes,sacré énarque.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Payez mes petits agneaux, moi Michel je m'enrichis je suis payé à proposer des bêtises ! Et puis après, d'autres sont payés pour discuter de mes bêtises ! On discute de bêtises ensemble en étant payé par les français taxés et retaxés ! Moi Michel je ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
rocard est celui qui a cree la csg .la rds puis maintenant la taxe carbone .il devrai recevoir le concours lepine des nouveaux impots

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le principe n'est pas idiot, ... à condition 1) de savoir à quoi servira l'argent récolté (que ce ne soit pas un nouvel impôt déguisé) et 2) çà ne donnera vraiment des résultats que si d'un autre coté on l'accompagne de vrais propositions et mesures ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
vive les vaches à lait !!!!! gauche ou droite que des idées de merdes !!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
en septembre tous dans la rue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
est vous M ROCARD VOUS PAIYERE LES TROIS CENT EUROS ? LE PS ET SENSE REPRESENTE LA CLASSE POPULAIRE ? EN FAITE VOUS FERIER MIEUX DE PRENDRE VOTRE RETRAITE VOUS NAVEZ SUE QANT TEMPS QUE MINISTRE CREE QUE DES TAXES EST VOUS CONTINUER J'AURAIS HONTE A ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
à Monsieur Rocard Les "anciens" du PS n'ont cesse de s'illustrer pour entrer dans les bonnes grâces de la Présidence actuelle! Voilà qu'un de nos "éléphants", ancien défenseur du pouvoir d'achat des français, ne trouve meilleure idée que de taxer ces...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bon retour de vacances mister président, que trois semaines ?! ah oui plus une semaine de prévacances sur le compte de la sécu. On va encore devoir cotiser plus pour payer ces toubibs qui font les beaux devant les caméras, il n'avaient pas d'autres ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.