Gaby Bonnand (CFDT) prend la présidence tournante de l'Unedic

 |   |  218  mots
Le secrétaire national de la CFDT succède à Geoffroy Roux de Bézieux.

Le secrétaire national à la protection sociale de la CFDT, Gaby Bonnand, a été élu ce vendredi à la présidence tournante de l' Unedic pour deux ans.

Gaby Bonnand, seul candidat, a été élu à l'unanimité, à l'exception de la délégation CGT qui s'est abstenue.

Devant la presse, le nouveau président de l'Unedic a tenu à réaffirmer "l'attachement des partenaires sociaux au paritarisme et à la négociation collective" dans une période où "la reconfiguration du service public de l'emploi modifie les positions" entre partenaires sociaux et Etat. "La fusion ANPE-Assedic a privé l'Unedic de l'opérationnalité de l'indemnisation, transférée à Pôle emploi, et du recouvrement des cotisations, passé aux Urssaf, mais ne lui a pas enlevé ses pouvoirs politiques notamment de mise en oeuvre de la convention d'assurance chômage. L'Unedic a un rôle énorme notamment vis-à-vis de Pôle emploi", a-t-il expliqué.

Gaby Bonnand succède à Geoffroy Roux de Bézieux, membre du Medef (patronat) et président de l'opérateur des télécommunications Virgin Mobile, qui a été élu vice-président. Du coup, Geoffroy Roux de Bézieux se trouve disponible, alors que son nom revient fréquemment pour une éventuelle candidature à la présidence du Medef face à Laurence Parisot, actuellement en difficulté à la tête de l'organisation patronale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :