La médiation du crédit aurait sauvé plus de 200.000 emplois en France

Les responsables du dispositif de médiation du crédit mis en place à l'automne 2008 soulignent son efficacité économique et social.

Depuis sa création en novembre 2008, le service du Médiateur du crédit a traité plus de 20.000 dossiers avec un taux de réussite de 63%. Un total de 11.166 entreprises, employant 202.092 personnes, ont ainsi été confortées dans leur activité. Et, sur le seul mois de mai, ce sont 330 entreprises - employant 2.552 personnes - qui ont pu trouver un financement bancaire grâce à l'action de cette institution.

Dans son dernier rapport d'activité communiqué ce mercredi, ce service observe que le nombre de dossiers déposés en médiation a connu un recul significatif depuis la fin du premier trimestre avec 624 dossiers en mai, 746 en avril, contre 1.200 en mars et 1.100 en février. Il attribue cette baisse non à l'amélioration de la conjoncture mais à l'action des banques.

Certaines banques ont renforcé leurs procédures internes de traitement des dossiers en faisant réexaminer des propositions de refus d'un financement. Plus généralement, elles ont davantage prêté avec des enveloppes de crédit qui ont progressé de 4,7% entre avril 2009 et avril 2010 pour les très petites ou petites entreprises indépendantes.

"Cette sensible augmentation s'inscrit dans le contexte de mobilisation des banques françaises qui ont pris l'engagement de mettre à disposition des TPE/PME une enveloppe de 96 milliards d'euros en 2010, soit une hausse de 3% par rapport à 2009", indique le rapport. Cet engagement avait été pris par les grandes banques françaises le 5 mars à l'issue d'une réunion à l'Elysée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.