Bouygues et Vinci en lice pour le contrat du futur Palais de justice de Paris

Les deux groupes français sont en compétition pour la construction du nouveau tribunal de grande instance de Paris dans le XVIIe arrondissement de Paris.

La bataille entre les groupes Bouygues et Vinci a commencé selon l'organisme public en charge du projet de la construction du nouveau tribunal de grande instance (TGI) de Paris dans le quartier des Batignolles.

L'appel d'offre pour ce projet a été lancé le 1er juin dernier après la validation du dossier par Michèle Alliot-Marie, la garde des Sceaux, ministre de la Justice. L'objectif de ce contrat est de confier au groupe choisi la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance du palais de justice pour une trentaine d'années.

La date limite de réception des candidatures était fixée au 15 juillet.  "La signature du contrat de partenariat est prévue avant la fin du premier trimestre 2012, permettant l'achèvement des travaux du palais d'ici 2015" a précisé l''établissement Public du Palais de Justice de Paris (EPPJP), établissement public administratif maître d'ouvrage.

Selon le rapporteur de la commission spéciale du Sénat pour la mission Justice, Roland du Luart (UMP), cité par l'Agence France Presse (AFP), le projet du futur palais de justice de Paris qui quittera l'ïle de la Cité  "dépasse très largement le coût d'ensemble de tout le reste de la réforme de la carte judiciaire (632,5 millions d'euros contre 427 millions)".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.