France : hausse de la dette et des prix à la production

 |   |  193  mots
L'endettement français a atteint les 82,9% du PIB à la fin du deuxième trimestre soit le niveau prévu pour l'ensemble de l'année dans le budget 2011.

La dette publique de la France (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) a augmenté au deuxième trimestre de 56 milliards d'euros pour atteindre 1.591,5 milliards, soit "approximativement" 82,9% du PIB selon l'Insee contre 80,4% à la fin du premier trimestre. La faute à la dette de l4Etat et à la dette sociale selon l'Institut national de la statistique et des études économiques.


Dans son projet de budget présenté mercredi, le gouvernement prévoit ce niveau de dette record de 82,9% du PIB cette année et s'attend même à une hausse à 86,2% en 2011 et 87,4% en 2012, avant de retomber à 86,8% en 2013 et 85,3% en 2014. Mais toujours très loin du plafond de 60% du PIB fixé par les traités européens.

Par ailleurs, les prix à la production ont augmenté de 0,1% en août en France après une hausse de 0,2% en juillet, selon des données publiées jeudi par l'Insee. Sept économistes prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3% en juillet et le consensus pour août donnait +0,2%.

Sur douze mois, le progression des prix producteurs ressort à 3,5% à fin août. La stabilité des prix à la production sur le marché français au mois de juin a été confirmée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :