Pour la Cour des comptes, la réforme fiscale doit être globale

 |   |  349  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans un rapport sur la comparaison des systèmes fiscaux français et allemands remis au chef de l'Etat, la Cour des comptes incite le gouvernement à éviter les ajustements partiels. Elle recommande notamment de relever le taux de la TVA réduite, aujourd'hui à 5,5%, en l'alignant sur le taux allemand.

Au lendemain des premières annonces sur la façon dont le gouvernement entend réformer la fiscalité pesant sur les Français les plus aisés, la Cour des comptes met en quelque sorte Nicolas Sarkozy au pied du mur. Dans un rapport sur la comparaison des systèmes fiscaux français et allemands remis au chef de l'Etat, elle prône l'élaboration d'une stratégie fiscale globale de moyen terme plutôt que des ajustements partiels.

Selon ses auteurs, la comparaison franco-allemande montre que la France doit rapidement remédier à ses divergences avec l'Allemagne en termes de finances publiques et de compétitivité.

"Elle ne pourra le faire sans solliciter, entre autres instruments, l'outil que constitue la fiscalité au sens large", écrivent-ils. La Cour des comptes souhaite ainsi "que les réponses à ces questions difficiles procèdent d'une vision d'ensemble et non d'ajustements ponctuels successifs".

Augmenter la TVA à taux réduit et réduire le nombre de produits concernés comme en Allemagne

Elle suggère que la politique des prélèvements en France soit à l'avenir "résolument orientée vers le rééquilibrage des finances publiques et l'amélioration de (la) compétitivité". Le rapport fait état de marges de manoeuvre dans deux domaines : le périmètre et le taux de TVA à taux réduit et le financement de la politique sociale. La Cour suggère ainsi un alignement du régime français de TVA à taux réduit sur celui de l'Allemagne, moins favorable et appliqué à un nombre plus réduit de biens et services. Cela pourrait, selon elle, rapporter jusqu'à 15 milliards d'euros de plus par an à l'Etat français.

Concernant le second point, elle propose de substituer un financement à caractère universel à l'allemande au financement assis sur ls salaires en vigueur en France "pour des politiques publiques sans rapport direct avec l'entreprise". Elle juge en revanche que la comparaison des fiscalités du patrimoine des deux pays, très différentes, ne peut apporter qu'un "éclairage limité" au débat actuel en France sur l'ISF et la suppression du "bouclier fiscal".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2011 à 11:04 :
Et si on imaginait un jour de baisser la pression fiscale et sociale.

Je pense que les gens aurait de l'argent pour faire tourner notre économie. quitte a mette un impot importation hors UE.

Quand on veut faire simple et bien on peu.

Mais malheureusement le pouvoir des elites et foctionnaires ne veut pas le bien du peuple d'en bas.

Lui il doit souffrir et vivre de plus en plus misérablement.

C'est comme ça que le monde fonctionne : Le faible ne compte pas seul les riches ont le droit de tout.
a écrit le 05/03/2011 à 17:38 :
Si on devait faire une réforme globale la cour des comptes aurait de fortes chances de disparaitre ses avis n'étant pas suivis cette dépense est inutile .
a écrit le 05/03/2011 à 10:46 :
et si on supprimait cette cour des mécomptes et des niaisieries pour la remplacer par les chasseurs de primes de la la cour Robespierre.
a écrit le 04/03/2011 à 18:32 :
15 milliards ? c'est plus de 3 fois ce que rapporte l'ISF !!
a écrit le 04/03/2011 à 17:06 :
Alors, pourquoi l'Allemagne a t'elle supprimé l'ISF ? Pourquoi la France est elle le dernier pays à conserver cet ISF, et à tenir à jour les fichiers des familles et de leurs actifs, de sinistre mémoire ? Où est la morale dans ces comportements ?
Réponse de le 04/03/2011 à 18:31 :
Bigbrother adore vous surveiller§ Mais nous ne sommes plus dans un pays libre depuis longtemps! (voir le rapport d'Amnesty international classant la France assez loin, et en dégradation).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :