Assistanat "cancer" : Sarkozy peine à éteindre le feu déclenché par Wauquiez

 |   |  617  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le rappel à l'ordre du président de la république après les propos de Laurent Wauquiez sur les "dérives de l'assistanat" n'a pas éteint la polémique, qui continue, ce jeudi, à faire des vagues dans les rangs de la majorité.

"J'ai juste dit tout haut ce que beaucoup de Français pensent tout bas". Laurent Wauquiez maintient, dans une interview accordée au Progrès de Lyon, ses propos sur le revenu de solidarité active (RSA). Le ministre des Affaires européennes campe visiblement sur une position qui a révulsé la gauche et fait émerger à droite un clivage fort entre les partisans d'une ligne dure et les tenants d'un discours plus social.

Mercredi en conseil des ministres, le président de la République avait pourtant suggéré à chacun "de rester dans son secteur" et demandé de ne pas "pousser les divisions". Selon le porte-parole du gouvernement, François Baroin, Nicolas Sarkozy a aussi loué le "bilan exceptionnel" du RSA, qui a été "un bouclier social, un instrument de lutte contre la pauvreté".

Larcher tacle Wauquiez

A l'image de ces derniers jours, qui ont notamment vu la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, affronter son collègue du Travail, Xavier Bertrand, des voix discordantes se sont à nouveau élevées ce jeudi. Le président du Sénat, Gérard Larcher a ainsi rappelé à Laurent Wauquiez que les statistiques contredisaient ses propos. "Les chiffres sont têtus, Laurent Wauquiez a tort, il y a aujourd'hui un différentiel d'au moins 40% entre celui qui est contraint au RSA et celui qui a un salaire minimum", a-t-il dit sur RTL, défendant "une des réformes majeures du candidat et un outil de solidarité". Et Gérard Larcher d'enfoncer le clou : "Au moment où le débat va être entre justice sociale et efficacité économique, je considère que c'est l'un des outils de la justice sociale".

Yves Jego parle de Lepénisation d'une partie de l'UMP

Pour Bruno Le Maire, "le cancer de la société, c'est d'abord le chômage, les difficultés d'accès à l'emploi des jeunes". Mais ajoute le ministre de l'Agriculture,"là où je rejoins Laurent Wauquiez, c'est qu'il y a un certain nombre de détails, de dysfonctionnements, qui méritent d'être corrigés, pas pour torpiller le RSA mais pour le rendre plus efficace, plus juste et permettre à ceux qui en disposent d'arriver plus rapidement à l'emploi".

L'ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, le vice-Président du parti radical Yves Jégo, a estimé sur Europe 1 que Laurent Wauquiez cédait aux thèses du Front national par des propos qui démontrent une dangereuse "lepénisation des esprits".

Sur i>Télé et Radio classique, Brice Hortefeux, a quant à lui dit souscrire aux "messages" envoyés par Laurent Wauquiez. "Il n'y a pas de sujets tabous, de débats interdits", a estimé l'ancien ministre de l'Intérieur devenu conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. "Premier message, c'est que l'on ne doit pas, dans notre pays, percevoir davantage de revenus des prestations et de la redistribution sociales que de revenus du travail et, le deuxième message, très fort et justifié, c'est la nécessité impérieuse de lutter contre les fraudes", a-t-il souligné. "Ces deux convictions, je les partage. Il y a 800 millions de fraude, cela n'est pas justifié. Pourquoi ? Parce que la fraude c'est du vol", a-t-il insisté.

Copé tente de calmer le jeu

Jean-François Copé a regretté la polémique, mettant en avant son rôle de rassembleur au sein du parti. "Je préfère que quand quelqu'un lance une idée, on ne lui tombe pas dessus à chaque fois", a expliqué le patron de l'UMP sur Canal + avant d'ajouter : "En ce qui concerne le gouvernement et le rôle que doit jouer chaque ministre, c'est au président de la République de dire. Il l'a fait très fermement et très clairement hier".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/04/2015 à 17:32 :
C'est la mode depuis Zémour. Tout le monde dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
a écrit le 31/03/2012 à 13:24 :
moi je ne parle pas des chomeurs ,juste du RSA toutes les personnes que je connait déja ne sont pas des mamans seules avec des enfant elles ont toutes un homme qui vie avec elle mais qui ne sont pas declaré,ensuite se sont tout ses kosovar qui profite de toute les aides ,comme par hasard ils ne comprennent pas le francais ,mais par contre ils connessent tous nos droits sur les aides financieres, j en connait une qui a 7 appartements et une super grande vlla quelle loue au kosovo et en france elle touche le RSA plus tout les avantages qui vont avec ,sa fille s est pareil son mari est militaire de carriere non declaré en france ,et qui vient en france chez elle quand il a des permissions . HO les pauvres ,ils font construires encore des maisons au kosovo grace aux aides de la france .Mon conjoint et moi ont touche 940euros par mois une fois tout payé ils nous reste 150 euros pour le mois en plus ont a 8 chat a nourrir , en ce qui concerne Noel et tout les anniversaire de mes 5 petits enfants malheureusement ils n ont rien de notre part nos seuls cadeaux s est d énorne bisous .j ai 55 ans pas de permis, pas de boulot ,juste mes yeux pour pleuré .Si ont deviens raciste s est l etat qui nous aide a le devenir .Part contre qu on ne me parle pas de me séparé de mes chats ,je les préfere aux humains .Je veux juste que le gouvernement controle comme il faut tout ses etrangers qui rentrent en france . les noirs s est pareil elles ne sont pas seules avec des enfants
a écrit le 08/06/2011 à 7:03 :
Au lieu de perdre votre temps sur des forums a deplorer l'injustice du gouvernement, travaillez. Si vous jugez votre salaire insuffisant, creer votre boite et reussissez: vous deviendrez createur de richesse, et aurait droit a votre part de redistribution. Si vous ne pouvez pas faire ca, faites les metiers peu diplomes qui rapportent plutot que de choisir des postes ou vous etes facilement substituables. Les regles du marche ne sont peut etre pas bonnes, tres concurrentielles, mais elles sont clairement etablies et connues. Vous ne pourrez pas les changer dans l immediat, alors adaptez vous. Un chomeur, pourtant tres diplome.
a écrit le 14/05/2011 à 7:45 :
je suis d'accord avec m. laurent wanquiez il faut arrêter l'hémoragie il y a trop d?abus beaucoup de chômeurs ne veulent plus travailler ils touchent le chômage en plus ils travaillent au noir j'était artisan en bâtiment j'avais fait appel pôle emploi qui mon envoyer des chômeurs maçon il se présenter en gants blancs super voiture smoking tout ce que je proposais ne leurs convenait pas il voulais le coup de tampon et ils partaient que faire ils faut continuer a accepter ces abus cela suffit il faut changer.........
Réponse de le 14/05/2011 à 15:24 :
Rémunérez les correctement, vous aurez des maçons. L'abolition de l'esclavage a été proclamée le 16 pluviôse an II (mardi 4 février 1794).
Réponse de le 14/05/2011 à 17:49 :
Ah oui c'est vrai 1800 ? plus la mutuelle !
C'est une plaisanterie, un brin d'humour j'espère !
a écrit le 13/05/2011 à 13:51 :
Cet hiver,les personnes agées de ma commune ont du déneiger les trottoirs malgré leurs rhumastismes et autres handicaps.Pendant ce temps certains "travailleurs" étaient aux intempéries et d'autres ,sans emploi, bien au chaud avec des indemnités versées par ces mêmes vieillards.
Je précise que je suis sympathisant socialiste deuis plus de 50 ans,que j'ai voté SARKOZY en 2007 et que je vous laisse deviner mon choix pour 2012.
Réponse de le 08/06/2011 à 5:48 :
Un vrai socialiste qui se préoccupe du sort de tous ne vote pas Sarkozy, vous êtes UMP. Assumez vous.
a écrit le 13/05/2011 à 12:41 :
La question véritable posée est celle de "la fin du chômage", ce dernier artifice étant vécu comme une idéologie de pouvoir avec un objectif de variable humain d'ajustement économique. On rapprochera ce débat de celui des fonctionnaires : quelle est la légitimité de leur protection versus celle inexistante pour le reste de la population. La solution est celle d'une sortie par le haut fortement possible qui permettrait de supprimer les "charges" (en réalité l'assurance) chômage des entreprises et de l'état. Il s'agit d'un reconstruction dynamique de la notion de travail et de celle moderne (et non syndicale révolutionnaire) d'une nouvelle retraite à 60 ans permettant une seconde partie de carrière libre et productive. Le problème est (uniquement) celui de l'exemplarité : nos pays modernes sont une démo pour le reste du monde, ils ont toujours été conçus pour cela et, en l'occurence, ce modèle de la fin du chômage ne pourrait être reproduit hors de nos pays matures. Nous devrons tout de même le mettre en place tant le chômage est une notion économique ayant perdu toute pertinence. Au surplus, la concentration des entreprises ne pourrait se poursuivre si cette problématique n'était pas réglée : il s'agit alors d'un autre concept de relation socio-économique pour lequel la notion de nation revient en force. Un concept antinomique d'avec celui du grand pays (fédéral ?) européen. A nous de choisir ?
a écrit le 13/05/2011 à 12:10 :
Wauquiez a raison.l'assistanat est une forme sournoise de mepris.a chacun sa chance. A chacun de la saisir
Réponse de le 13/05/2011 à 14:15 :
Et ceux qui sont saisi par la malchance vous en faites quoi ?
Réponse de le 07/06/2011 à 14:20 :
ou poil dans la main plutot
a écrit le 13/05/2011 à 12:00 :
Reste-t-il en nous quelque chose de naturel ? Les animaux (enfin les espèces qui survivent) trouvent leur subsistance en rapport direct avec la nature, sans la médiation de l'argent. Dans notre système de vie collective et pour nos besoins tout espace de gratuité à été supprimé. Donc l'argent, tel un nouvel organe, nous est indispensable. Allez donc cueillir une pomme au supermarché sans passer à la caisse. Excluant tout contact direct de la population avec les dons que la nature offre, le système est redevable de fournir à tous le minimum nécessaire pour se procurer par l'échange civilisé ce dont il a un besoin vital incompressible. Le RMI compliqué en RSA assume cette fonction. On peut penser que dans le jeu de chaises musicales de l'emploi raréfié par l'accroissement de la productivité et les délocalisations ceux qui restent exclus n'ont droit a rien, tel des chiens errants, jusqu'au jour où, comme leur présence dérange, on les capture pour les gazer. Mais ce point de vue n'est pas nouveau et on a déjà donné.
a écrit le 13/05/2011 à 11:13 :
Le chômage est le vrai cancer de notre société, et non les personnes démunies qui sont privés d'emploi. Il faut sacrément être épargnés par la pauvreté pour tenir un tel discours. A lumière de ces pensées abjectes, je vais revoir ma position du 55 au 10, car là ce sont mes valeurs qui sont remises en causes. Profiter de la misère au lieu de solutionner les problèmes, c'est ignoble.
a écrit le 13/05/2011 à 10:12 :
Tout ce débat sur l'assistanat démontre l'état de notre société et la montée du populisme. Cela me fait penser aux USA et aux "petits blancs" qui votaient comme les plus riches américains par la crainte de la montée des noirs. En France les petits et moyens salariés constatant leur perte de pouvoir d'achat se rendent compte qu'ils ne pourront plus atteindre les hautes strates de revenu mais que de jour en jour ils peuvent se rapprocher des strates inférieures. Résultat ils se focalisent sur cette crainte et crient haro sur les plus pauvres oubliant rapidement tous les cadeaux faits aux plus aisés. C'est du machialélisme politique d'un coté on aménage l'ISF au bénfice des plus aisés et personne ne dit rien de l'autre on excite le peuple contre les plus pauvres pour cacher le cadeau et le pire c'est que ça marche!Inquiétante dérive.
a écrit le 13/05/2011 à 9:06 :
"Le premier qui dit la vérité, il sera fusillé", comme il est dit dans la chanson de Guy Béart.

a écrit le 13/05/2011 à 8:45 :
Les travaileurs pauvres sont ceux qui gagnent moins que les retraités qui ne font rien. Ce qui doit amener les salariés qui gagnent moins de 1 800 euros par mois à considérer qu'ils sont des travailleurs pauvres, leur combat doit aller vers la remontée de leurs salaires ... les travailleurs qui gagnent plus de 1 800 euros par mois et moins 2 500 euros / mois peuvent considérer qu'ils sont des travailleurs moyenne basse et ils doivent observer qu'ils gagnent juste de quoi vivre ... au dessus de 2 500 euros / mois et moins de 5 000 euros / mois, ils sont dans la moyenne tout juste ... au delà de 5 000 euros mois ce sont des nantis qui doivent être taxés à 75 % de leurs salaires pour payer les retraites des grassouillets qui vont dépenser leur argent à l'étranger et font crever leurs petits enfants en France : les lâches et les traitres pour résumer.
Réponse de le 13/05/2011 à 9:04 :
Travaillez plus pour gagner plus c'est possible,mais faut le vouloir.
Ainsi vous ne serez plus dans la spirale de la convoitise,de la jalousie
Il ne faut pas écouter les
Réponse de le 13/05/2011 à 9:04 :
Les travailleurs pauvres sont ceux qui gagnent moins que les bénéficiaires de toutes les aides sociales qui vivent sans rien faire, là je suis d'accord. Les retraités touchent une retraite proportionnelle à leurs cotisations, s'ils ont plus de 1800 ? c'est qu'ils ont travaillé pour, il ne s'agit pas là d'un cadeau.
Réponse de le 13/05/2011 à 12:41 :
bravo Anna, le retraité qui gagne aujourd'hui 1800euros, combien lui a-t-on ponctionné sur son salaire sans lui demander son avis et ce pendant des années!
il est normal qu'il recupère une partie de cette "épargne" obligée
Réponse de le 13/05/2011 à 13:33 :
Beaucoup parlent sans savoir par jalousie uniquement. Savez-vous par exemple que les retraités français qui ne résudent pas en France paient tout de même des cotisations d'assurance maladie de 4,2% sans avoir pour autant avoir droit à la sécu. J'appelle cela du vol !!!
a écrit le 13/05/2011 à 8:06 :
Je vis en Province.
Plein de gens autour de moi me disent : "mais pourquoi je chercherais du travail, je ne gagnerais pas plus" ou alors "je chercherai du travail quand je ne toucherai plus le chômage"
J'ai beau leur dire que quand on a du travail on est utile à la société et on peut être fier en se regardant dans la glace le matin, çà ne les convainc pas forcément.

D'autres (ex : couple avec 2 smic et 3 enfants) me disent qu'ils n'ont droit à aucune aide, juste les alloc familiales (et pas d'IR).

J'ai récemment discuté avec des hommes de la rue en Tunisie. Il refusent l'assistanat longue durée : "ceux qui cherchent du travail n'ont qu'à se bouger". C'est difficile de prendre position mais en tout cas ce qu'ils m'ont dit là-bas, çà décoiffe. Visiblement ils ne veulent pas d'un Etat providence qui arrose à la mode socialiste avec l'argent de nos enfants.
On parle d'aides, d'assistance, ... et peu de valeurs (sens de l'effort,...) à l'arrivée les enfants de ceux qui ont vécu toute leur vis des aides ont perdu leurs repères.
C'est un débat qui me dépasse complètement mais pour le moins nous pourrions reconnaitre que nous sommes dans un système assez social, que les prélèvements sur les hauts revenus sont déjà lourds et qu'il y a peut-être des ajustements à prévoir sur les aides.

a écrit le 13/05/2011 à 8:02 :
l'art subtil d'un bon gouvernement est de savoir ou taper des ressources pour maintenir son train de vie toujours plus dispensieux. à d'autres époques se distribuaient du pain et des jeux. mais ce gouvernement apprend aussi dans les manuels d'histoire comment finissent les trop grands ecarts de niveaux de vie entre les nantis toujours plus riches et les populations les plus précaires, qui ceci dit pour cette seconde catégorie s'augmentent d'une facon inquiétante... au lieu de se préoccuper de la pertinence de créer des emplois, wauquier suggère un travail de 5 heures hebdomadaire aux bénéficiaires du rsa (socle je suppose, un certain nombre de ces bénéficiaires travaillant, mais ca tout le monde semble l'oublier). pour tous les employés non qualifiés, du souci à se faire, leur poste pouvant au final etre occupé par cette manne de pauvres, les entreprises auront vite fait le cacul de l'enorme bénéfice à en tirer... ou comme d'autres le suggèrent, supprimer toutes ces mannes financières qui permettent aujourd'hui à tous ces exclus du marché de l'emploi de ne pas finir pour le plus grand nombre dans les morgues (comme c'est déjà le cas pour une minorité chaque hiver). moi personnellement des exclus mourrants dans nos rues me choque dans ce pays classé cette année encore 5ème pays le plus riche de la planète. qui se targue d'etre celui des droits de l'homme, se prétend républicain ( ne parle t on pas des palais de la république), mais dont les actuels gouvernants arrivent à rendre jaloux de leur précarité une classe moyenne toujours plus mal informée et tellement manipulable à force de sous-instruction...ces gouvernants ont encore de belles années de profits pour leurs dépenses somptuaires à venir s'ils savent habilement continuer ce jeu de dupes.
Réponse de le 13/05/2011 à 9:14 :
Devant un si beau discours, je me dis que vous devez faire de la politique ................. sociale sans doute !!!
a écrit le 13/05/2011 à 7:59 :
En effet, c'est le grand gaspillage de la dépense du gouvernement qui creuse le déficit du trésor public. Pourquoi personne demande la réduction de leur dépense ??
Réponse de le 13/05/2011 à 8:38 :
Le gouvernement ne gaspille pas.
Juste ses indemnités et frais de fonctionnement des ministéres.
Une goutte d'eau par rapport à la gabegie des instances Régionales,départementales,communales,
En son temps M.Pernaut avec son émission CCC,dénoncait les dérives ,chiffrées par milliards de Francs.Malgré l'Euro,rien n'a changé.
L'incurie est un mal Gaulois bien entretenu.
a écrit le 13/05/2011 à 7:53 :
un couple avec deux enfants percevra 980,68 euros au titre du RSA, et 1073 euros net si le mari travaille seul et est rémunéré au SMIC.
Mais il faut aussi tenir compte des prestations et des charges connexes.
A quand une étude comparative entre deux célibataires, couple sans et avec enfant ?
nous pourrions ainsi nous faire une vraie opinion, plutôt que ces commentaires politiciens sans profondeur.
Réponse de le 13/05/2011 à 8:47 :
Le Monde d'avant hier a fait cette comparaison dans un article qui démontre point par point que Wauquiez avait tout faux. Le smicard gagne toujours plus que le chômeur au RSA. Ministre délibérément menteur (sur ordre de l'Elysée)ou ministre incompétent ? ou plutôt les deux ?
Réponse de le 13/05/2011 à 9:18 :
Le smicard gagne moins car il doit mettre de l'essence dans sa voiture pour se rendre à son travail tous les matins. Et le chomeur au rsa a souvent à côté un petit travail non déclaré, normal il a du temps, mais il ne faut pas le dire !!
a écrit le 13/05/2011 à 7:10 :
Le vrai cancer c'est l'avidité sans bornes de la bande du Fouquet's.
a écrit le 13/05/2011 à 5:34 :
Trop d'assistanat, pour qui?
Assistanat par le bouclier fiscal?
Assistanat des céréaliers par les subventions
Assistanat des entreprises par l'exonération de charges
Assistanat dans l'immobilier par la loi Scellier
Assistanat des restaurateurs par la baisse de TVA
.........................
Assister des personnes qui ne disposent d'aucun revenu pour se nourrir, se soigner, élever leurs enfants...... est conforme à la constitution Française où le mot social a tout son sens.
Ceux qui sont en désaccord avec cette constitution n'ont qu'a aller vivre aux USA.
Le cancer de notre société, c'est avant tout l'inégalité dans le partage des richesses entre Travail et Capital et c'est aussi la faveur faite à la rente qui pousse à l'immobilisme et tire le pays vers une économie du 3ème âge.
a écrit le 13/05/2011 à 4:22 :
le ministre lance un mots , un commentaire VOULU par zarko pour voir si cela passe dans bien dans la tete des français et si ça passe pas on éteint le feu avec le 1er ministre ra le bol de ce gourvenement
a écrit le 12/05/2011 à 21:49 :
PRENONS EXEMPLE SUR LA BELGIQUE--> PAS DE GOUVERNEMENT --> LE PAYS FONCTIONNE PAS MOINS BIEN!!!!
a écrit le 12/05/2011 à 21:07 :
le cancer c est l ump
a écrit le 12/05/2011 à 20:00 :
Je suis tout à fait d'accord avec Laurent WAUQUIEZ. C'est effectivement ce que pense la France profonde qui est trop muette sur certains sujets.
Arrêtons aussi le droit du sol.
a écrit le 12/05/2011 à 19:45 :
Le cancer, le vrai, la maladie qui détruit un homme et sa dignité c'est autre chose. Un peu de dignité monsieur le politique. Si vous aviez vu votre famille décimée par ce mal, vous choisiriez d'autres comparaison.
Réponse de le 13/05/2011 à 8:17 :
Je n'ai pas vu ma famille décimée par ce mal, mais j'en ai eu 2 et je me lève tous les matins pour aller travailler et j'en ai un peu ras le bol de voir notre gouvernement assister une bonne partie de la population pendant qu'une partie se fait crever !!!
Et pour ma part la comparaison me va parfaitement.
a écrit le 12/05/2011 à 18:55 :
A mon tour de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.

Si les politiciens sont incapables d'apporter des solutions concrètes à nos problèmes de société, notamment sur le manque d'emploi, alors quelle est leur utilité ?
Réponse de le 13/05/2011 à 6:57 :
Quand vous avez des emplois,comme sur les ports,les syndicats s'empressent de les détruire.
Résultat.Les transits se font via les ports Européens qui ne rechignent pas à la tâche;
Pourquoi la zône d'influence germanique s'étale tout au long du Danube?
L'Allemagne,travaille et sait se concerter,se mobiliser,avoir l'esprit national;
Nous sommes aux antipodes de cette posture.
Et là en France,les politiques sont hors jeu,car le probléme est Patronal ,Syndical,et Salarié.A Quand le bon sens et la rélexion????
Réponse de le 13/05/2011 à 8:30 :
Le problème du travail vient des entreprises pas des politiques car quelque soit le gouvernement, ce sont les entreprises qui peuvent donner du travail pas l'état. Le jour où les patrons des grosses entreprises et leurs actionnaires auront compris qu'on n'a jamais vu un corbillard suivi d'un coffre-fort et qu'une fois mort leur pognon ne leur servira plus à rien on aura fait un grand pas.
Réponse de le 13/05/2011 à 10:47 :
Ah, c'est donc cela, ils ne servent à rien, si ce n'est renoncer à leur devoir.
a écrit le 12/05/2011 à 18:46 :
il a raison arretons supprimons le rsa ,le fn vat le faire pour remonter le pays
a écrit le 12/05/2011 à 17:34 :
Il faut CASSER le système des retraites qui est en train de creuser la tombe de vos petits enfants. VOS petits enfants ne pourront plus se payer à manger et finiront comme au Sael, en Mauritanie. 1 800 euro pour les retraites / 1 800 ? pour le SMC VOILA la nouvelle DONNE incontournable. Et les profits immobiliers et boursiers des retraités doivent être prélevés à 50 %. POINT BARRE si l'on ne veut pas que la France finisse comme la Tunisie ou l'Egypte... les Français doivent demander à tous les Parlementaires de démissionner en BLOC pour avoir des élections anticipées
a écrit le 12/05/2011 à 17:26 :
Je voudrais juste dire que Laurent Wauquiez dit effectivement tout haut ce que la plupart des gens qui travaillent, cotisent et paient des impôts pensent et il scandalise les assistés et leurs représentants. C'est vrai comment oserait on demander à des gens à qui on donne le rsa de travailler 5 heures ! Travaillez plutôt jusque 67 ans pour cotiser pour que l'état puisse continuer à distribuer ce bon rsa
Réponse de le 13/05/2011 à 7:22 :
lorsque des sénateurs (je les choisi à titre d'exemple) n'effectue aucune heure de travail par an sur les 127 jours auquel ils sont tenus de fournir une tache (le reste etant leurs congés payés cela va de soi), vous ne semblez pas trouver qu'il y ait motif d'indignation. c'est vrai que taper à tors et à travers sur la partie la plus vulnérable et faible de la population c'est toujours plus facile...
Réponse de le 14/05/2011 à 7:26 :
Je ne connais pas le sujet et ne peux en débattre. Il est évident qu'il y a bien du ménage à faire à tous les niveaux mais le sujet du jour est la rsa et les abus sont nombreux et la fraude hyper facile. Des aides aux démunis d'accord mais aux démunis seulement, pas aux fraudeurs.
a écrit le 12/05/2011 à 16:20 :
A certains, vaut-il mieux mieux donner une bonne retraite a un FRANCAIS qui a cotisé pendant 41 ans, ou donner une retraite a un étranger qui est reparti chez lui et qui n'a pas cotisé plus de 20 ans. Voir des gens décédés a qui on verse a leurs enfants par dérogation des retraites vers l'étranger. OUI,IL Y A DU MENAGE A FAIRE.
a écrit le 12/05/2011 à 15:56 :
a ceux qui parlent de retraites de plus de 1800 euros par mois, cela n'existe pas. Si des gens touchent plus c'est qu'ils ont cotisé autrement. Ou peut-etre est-ce des revenus autres qu'ils ont mis en oeuvre avant leur retraite. La retraite SS est plafonnée, alors il ne faut pas en vouloir a ceux qui prit d'autres moyens pour se faire une bonne retraite.TOUJOURS DES MAUVAISES LANGUES ET DES JALOUX
a écrit le 12/05/2011 à 15:04 :
la photo, elle prise dans une église? Bah Nicolas regarde quelqu'un, ce ne serait pas le SEIGNEUR qui lui donne des conseils, on dirait ,NON?
a écrit le 12/05/2011 à 14:54 :
Cancer, Carcher même auteur, même cinéma, de grands mots pour ne rien faire, juste attirer les voix pour 2012. Ne vous laissez pas prendre, nous avons déjà vu celà et regardons ou nous en sommes aujourd'hui!!!!!!!!!!
Réponse de le 12/05/2011 à 17:43 :
que voulez essayer de nous dire avec vos posts pour primaire de base. Tentez d'être clair et de plus vos opinions simplistes RAF.
a écrit le 12/05/2011 à 14:50 :
Votre programme a un petit problème. Il n'attribue pas aux bons auteurs les réponses aux commentaires sélectionnés.
a écrit le 12/05/2011 à 14:36 :
Si on va par la, d accord les titulaire du RSA et autres aides "abusent du bon systeme Francais", mais alors que dire des riches assisté qui proprietaire d un bien immo ne paye pas d impot sur la plus value et ont beneficié de subvention pour acheter voir louer, qui ont donc profite des impots des citoyens pour s enrichir bien plus fortement qu'un titulaire de RSA....

Que dire des "expatrie fiscaux" qui envoient leurs enfants dans nos ecoles publiques, se font soigner par nos medecins (la France cree plus de medecin que les USA c est dire...) ou qui s arrangent pour ne pas payer d impots sur les revenus generes pas la consommation francaises (Certains Artistes....)

Que dire de tous ces privilegies qui profitent du systeme de sante francais et ne contribuent pas a le financer grace a des niches fiscales....

Que dire de nos entreprises qui disent ne pouvoir employer a causes des charges, font des profits et continuent a licencier augmentant ainsi les chargent vu qu il faut financer le chomages qu elles creent

Que dire de nos Chers, tres Chers politiques qui ne cesse d augmenter le train de vie de l etat central et décentralisé....

Alors STOP les Assistés et profiteurs ne sont pas tous la ou on croit.....

Revenir a une vrai equite fiscale dans sa globalité sans qu'aucun citoyen du plus modeste au plus riche paye selon son revenu est la seule voie pour sortir de l orniere, cela a ete dit et redit plus de 50% de la pop active ne payent pas l IRPP c'est ca le CANCER de la france.... Mettre des rustines ne sert a rien il faut donner un grand coup de pied dans ce bourbier: Equite, Justice, Simplicité, Globalité (j'entend par la tous revenus mobilier et immobnilier, travail et capital) c'est le seul moyen pour retablir l equilibre, la confiance, donc la stabilité (changer de cap tous les ans ne mene a rien les reformes doivent voir loin gouverner c est prevoir) donc la croissance, donc l emploie

Bien sur j entend aussi par la moderation des depenses de l etat et ca ne veut pas dire moins de flics, de prof, d infirmier... c est comme dans le prive on degraisse par le bas alors que ce sont nos haut fonctionnaire qui nous coutent cher>>> eux aussi retraite OBLIGATOIRE A 67 ans
Réponse de le 12/05/2011 à 14:57 :
de toute façon il joue sa dérniére carte en tapent sur les pauvrent aux présidentiels il et cuit
a écrit le 12/05/2011 à 14:18 :
Sous le titre " Cancer: le mot de trop, le mot qui tue", la webradio indépendante AWI apporte un sérieux témoignage sur le caractère totalement déplacé de l'utilisation du mot cancer.
Réponse de le 12/05/2011 à 17:53 :
Je trouve l'image plutôt bien choisie et adhère totalement à cette comparaison.
a écrit le 12/05/2011 à 13:57 :
A un an des présidentielles, j'ai un peu de mal à croire, que ce bon élève, sérieux et discipliné, ait décidé tout seul, de prendre des positions très "peuple". Je crois plutôt qu'il faut faire maintenant, "droite humaniste", après avoir fait droite très Medef, pendant 4 ans. A qui profite le crime, tout simplement.....C'est assez bizarre, tous ces slogans que les gens prennent à la lettre et au premier degré, à droite comme à gauche.
a écrit le 12/05/2011 à 13:43 :
Tout ça est totalement calculé, ne tombez pas dans le piège, l'idée est de faire croire qu'il y a une prise de conscience avec des ministres plus réalistes et "dures" mais dans le même temps la jouer démago pour faire de la "douceur" et montrer qui est le chef , comme ça on ramasse dans tout les coins des voix. Pitoyable ! Pourquoi à votre avis ce thème arrive seulement maintenant avec un président qui avait vendu la réhabilitation du travail !!! C'est bidon évidement que le social actuel est disproportionné ! Avec la CMU tu as le dentaire sans tu payes !!!!!!!!! (exemple)
a écrit le 12/05/2011 à 13:32 :
Les premiers assistés sont les hommes politiques. Ils ne glandent rien et ne nous pondent que des lois plus idiotes les unes que les autres. Que faut il faire d'eux????
Réponse de le 12/05/2011 à 17:46 :
Prenez leur place et donnez nous un exemple de loi intelligente que vous proposeriez !
a écrit le 12/05/2011 à 13:17 :
Wauquiez mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade.
Il est le fils de Philippe Wauquiez, ancien directeur d'Indosuez Scandinavie et gérant d'une société de conseil en investissement, et d'Eliane Wauquiez-Motte, actuelle maire du Chambon-sur-Lignon.
Après des études secondaires au lycée Louis-le-Grand et au lycée Henri-IV, il entre en 1994 à l'École normale supérieure. Il y poursuit des études d'histoire, soutient un mémoire sur Le Flambeau des « Mille et une nuits » et l'Orient des Lumières, 1704-1798, sous la direction du professeur Daniel Rivet, avant d'être reçu major à l'agrégation d'histoire.
Diplômé par la suite de l'Institut d'études politiques de Paris, titulaire d'un DEA de droit public, il choisit finalement l'École nationale d'administration (promotion Mandela), dont il sort premier. Il a des notions en arabe littéral, acquises lors de son stage de l'ENA en ambassade au Caire. Il a ensuite effectué une année à Harvard pour étudier la politique internationale
Réponse de le 12/05/2011 à 17:46 :
Lui son boulot n'est pas de faire du copié-collé bêtement. Pouvez vous targuer d'avoir le 1/10e de ses diplômes. NOn et ça c'est sûr.
a écrit le 12/05/2011 à 12:27 :
Mais l'assistanat des trés riches :quand fait-on ? pourquoi tant de milliards d'aides pour avoir un chomage toujours plus grand ,mais des riches de plus en plus riches ?Je ne pense pas dire de bétises .....
Réponse de le 12/05/2011 à 12:49 :
Les riches sont peu nombreux, on pourrait les taxer de 90%, ça ne changerait rien à l'avenir du pays, ils fuiraient et on serait encore plus bas.
Réponse de le 12/05/2011 à 12:58 :
Les propos irresponsables de Wauquiers vont finir par des suicides. Comment les faibles peuvent-ils chercher leur nourriture maintenant, ils sont des pestiférés, ils ne trouvent pas de travail parce que le travail n'existe pas 4 millions de demandeurs d'emplois, plus de 2 millions non inscrits ou radiés --- que doivent ils faire ? se suicider collectivement ou en silence et en cachette ?
Réponse de le 12/05/2011 à 15:32 :
Aux USA la tranche maxi de l'IRPP a été de 90%, pendant des années. Les milliardaires n'ont pas fui. Ceux qui fuient le font quel que soit le taux, même à 40%, question de mentalité. Aucune des douceurs de Sarkozy en faveur des exilés fiscaux ne les a fait revenir. Par contre, à force d'exonérations et de niches fiscales, depuis 2002 la dette de la France est passée de 60% du PIB à 90% du PIB...
a écrit le 12/05/2011 à 11:55 :
La Chianlie est partout en France. Les Grosses retraites supérieures à 1 800 euros / mois doivent soit plafonnées, soit très être lourdement imposées, pour redistribuer du pouvoir d'achat aux smicards qui ne peuvent plus consommer. Wauquiez a été un destructeur d'emploi lorsdqu'il était secrétaire d'Etat à l'Emploi. La Haute Loire et la Loire sont des friches industrielles, les paysans vivent au même niveau de vie que les Roumains, bref la CHIANLIE totale. De surcroit, Wauquiez, Chatel, Bertrand, Lefebvre, Novelli et Estrosi vont finir par mettre la France va finir par mettre sans dessus dessous, en lutte des classes, les pauvres vont finir par devoir lutter physiquement et brutalement pour s'alimenter un minimu ... voyez vous venir les pujilats dans les familles et dans la société ?
Réponse de le 12/05/2011 à 12:20 :
Wauquiez a voulu faire le malin, en réalité il est en train de faire perdre la droite. Il devrait quitter le gouvernement et l'UMP ---- c'est une faute politique lourde --- On devrait lui demander qu'il nous explique ce qu'il a fait quand il était secrétaire d'Etat à l'emploi, Wauquiez n'a rien fait pour l'emploi, c'est ca le problème, il a DETRUIT 2 Millions d'emplois entre 2007 et 2010. Le problème c'est l'emploi qui manque, Wauquiez est 1 problème pour la droite, il tire une balle dans le pieds de la droite et du centre.
Réponse de le 12/05/2011 à 12:47 :
C'est au contraire en disant les vérités que l'UMP gagnera 2012, pas en chassant sur les terres de la gauche ou du FN. Oui aujourd'hui une personne au RMI/RSA gagnera plus avec toutes les aides associés que quelqu'un au smic qui dépasse juste du seuil et qui aura du mal à boucler ses fins de mois.
Ce qui tue la France c'est la politique de l'emploi depuis des décennies, pas qu'entre 2007 et 2010.
Réponse de le 12/05/2011 à 12:47 :
Vous avez du passer quelque temps hors du monde réel si vous pensez que 1800 Euros est une grosse retraite!
Je vous rappelle que le smic est à 1365 Euros...
Ou alors peut-être au fin fond du Larzac en possédant déjà sa bergerie!
Réponse de le 12/05/2011 à 12:59 :
L'avenir du pays c'est le travail, pas le revenu citoyen de 850 ?.
Réponse de le 12/05/2011 à 13:37 :
Exactement Laurent, et tant qu'on vivra aussi bien, sinon mieux, en empilant les aides qu'en se levant pour aller gagner un Smic, l'avenir du pays ne sera pas brillant.
a écrit le 12/05/2011 à 11:32 :
Il y a un grand avenir républicain pour les bidons villes . On ressemblera de plus à plus à l'Afrique du sud , à l'Amérique latine , à l' Inde . Il faut savoir ce que l'on veut !
Réponse de le 12/05/2011 à 13:33 :
Au moins ce sont des économies en expansion. Dieu pour tous et chacun pour soi!
a écrit le 12/05/2011 à 11:31 :
En son temps Sarkhozy ne l'avait-il pas dit...???
Réponse de le 12/05/2011 à 13:49 :
Ah bon, l'économie du pays passe par la baisse des retraites ? Je ne sais pas si vous êtes adhérent à un Medef qui rève que les salariés se rapprochent de la Chine ou un adhérent du parti socialiste qui demande aux autres de se priver, alors qu'eux mêmes vivent grand train, comme dans les Régions et les Conseils régionaux. En tout cas, une idée totalement stupide. Quand aux paysans qui ont le smig, une fois tout déduit (tracteurs neufs, matériels dernier cri, etc) les ouvriers de ce pays ont le smig, et eux, après ils déduisent leur loyer, voiture, etc).
a écrit le 12/05/2011 à 11:09 :
Et pourtant Wauquiez, malgré des propos un peu provocateurs, a raison sur le fond. Mais il n'est pas dans la "pensée unique" !
Réponse de le 12/05/2011 à 12:33 :
Lisez l'article du Monde d'hier, entre autres, qui démontre, en citant les vrais chiffres, que les exemples de Wauquiez sont faux, et donc que soit Wauquiez est incompétent, soit il a menti sciemment (les deux ne sont pas incompatibles).
Réponse de le 12/05/2011 à 12:48 :
L'article du Monde n'est pas complet. Beaucoup d'articles oublient totalement toutes les aides que n'a pas un smicard mais qu'aura quelqu'un au RMI/RSA, à la fin ça fait des sommes importantes.
Réponse de le 12/05/2011 à 15:38 :
Non, bien au contraire, l'article du Monde (que Laurent devrait relire) démontre que dans tous les cas le smicard gagne plus que le bénéficiaire du RSA, car le smicard bénéficie aussi de la plupart de ces aides (CMU etc.), contrairement à ce qu'affirment de nombreux commentaires..
Réponse de le 12/05/2011 à 18:00 :
Je suis d'accord avec Laurent. Les bénéficiaires du rsa ont droit à la cmu, ne paient pas la taxe d'habitation ni la redevance télé, ils ont des tarifs préférentiels pour le gaz, l'électricité, ils ont une prime de Noël etc.. Et surtout ils n'ont pas à se déplacer pour aller travailler, même pas 5 heures par semaine quelle horreur !!
Réponse de le 13/05/2011 à 7:43 :
Anna non plus n'a pas lu l'article du Monde, ou si elle l'a lu elle n'a rien compris.
Réponse de le 13/05/2011 à 12:01 :
Je n'ai pas eu le temps de lire l'article du Monde, mais je vais le faire, ne vous inquiétez Anna est blonde mais elle comprend tout ce qu'elle lit, merci.
a écrit le 12/05/2011 à 10:49 :
pour une fois qu un politicien parle vrai il faudrait qu il s excuse??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :