Le déficit budgétaire français s'est encore creusé en mai

Le déficit du budget de l'Etat français s'est légèrement creusé fin mai, à 68,4 milliards d'euros contre 67,9 milliards un an plus tôt, selon Bercy. Le solde du seul budget général s'est, lui, amélioré de 11,1 milliards d'une année sur l'autre, grâce à une diminution des dépenses et une amélioration des recettes.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Le déficit du budget de l'Etat ressort à 68,4 milliards d'euros à fin mai contre 67,9 milliards un an plus tôt, selon les données publiées ce vendredi par le ministère du Budget. L'évolution d'une année sur l'autre s'explique notamment par une dégradation du solde des comptes spéciaux (avances et opérations financières) de 11,6 milliards d'euros, principalement liée aux décaissements du prêt octroyé à la Grèce, explique le ministère.

Le solde du budget général s'est parallèlement amélioré de 11,1 milliards d'euros. Au 31 mai, les dépenses totales (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 152,7 milliards d'euros, soit 4,7 milliards de moins qu'à la même date l'année dernière. "Le rythme des dépenses à fin mai est en ligne avec la prévision", précise le ministère.

Les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements) s'établissent à 108,8 milliards d'euros contre 102,4 milliards un an auparavant. Les recettes fiscales enregistrent une progression de 7,1 milliards d'une année sur l'autre. Les recettes non fiscales s'établissent à 4,3 milliards d'euros à fin mai 2010 contre 4,9 milliards un an auparavant. Elles enregistrent des versements de dividendes pour un montant total de 2,3 milliards d'euros, soit 1,6 milliard pour la participation de l'Etat dans des entreprises financières et 700 millions au titre d'entreprises non financières.

1 mn