Les frais cachés de la rentrée universitaire 2011 irritent les étudiants

Les hausses cumulées du ticket RU, de la Sécurité sociale et des frais d'inscription alors que les jeunes peinent de plus en plus à s'insérer font craindre une dégradation de la vie étudiante.
Tout juste dans le fauteuil de Valérie Pécresse à l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez a dû s'expliquer sur les frais universitaires.
Tout juste dans le fauteuil de Valérie Pécresse à l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez a dû s'expliquer sur les frais universitaires. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

A peine nommé rue Descartes, Laurent Wauquiez aura eu son baptême du feu. Le nouveau ministre de l?Enseignement supérieur et de la Recherche a dû faire face début juillet à la grogne des étudiants concernant la hausse du coût de leur vie. Il est vrai que le mois de juillet est traditionnellement celui des annonces d?augmentation des frais universitaires pour la rentrée à venir.

De fait, les premières décisions du ministre ont été d?augmenter les frais d?inscription (+ 1,72 % en licence, + 4,7 % en master, + 3,6 % en doctorat et + 3,5 % pour les titres d?ingénieur), de Sécurité sociale étudiante (de 3 euros à 203 euros) ainsi que du prix du ticket RU (restauration universitaire) de 3 à 3,05 euros. Pourtant, fait sans précédent, le conseil d?administration du centre national des ?uvres universitaires et scolaires (Cnous), s?était prononcé contre cette hausse du ticket RU (qui atteint 22 % en cumulé depuis 2002). Les organisations étudiantes, dont l?Unef et la Fage, ont dénoncé ces nouvelles entorses à l?égalité et la justice sociale, les études longues devenant dès lors moins accessibles aux plus pauvres (245 euros pour une inscription en master contre 177 euros en licence). Et n?ont pas manqué de rappeler qu?en 2006, Laurent Wauquiez avait rédigé un rapport préconisant des mesures d?urgence en matière d?aides sociales aux étudiants?

Multi-récidivisites

L?Unef vient d?ailleurs d?enfoncer le clou en publiant sa 7ème enquête annuelle sur les pratiques des universités en matière de droits d?inscription. Si la proportion des établissements pratiquant des frais "illégaux" a baissé depuis 2005, passant de 64 à 28 (26 en 2010), il n?en reste pas moins qu?un tiers d?entre eux multiplient toujours les astuces pour s?assurer des ressources supplémentaires : frais de dossier, transformation de diplômes nationaux en diplômes "maison" (les "diplômes universitaires" ou DU) aux droits non réglementés, formation professionnalisantes ou d?excellence plus chères (c?est le cas de plusieurs instituts d?administration des entreprises et de certains masters), prestations complémentaires non identifiées. Certaines universités sont même coutumières du fait, telles Aix-Marseille 3 (4.555 euros pour une inscription en master à l?IAE), Grenoble 2 ou Pau. A l?instar de Valérie Pécresse les années précédentes, Laurent Wauquiez a promis de "traquer " et "d?interdire" ces frais illégaux. Mais les organisations étudiantes se font peu d?illusions même si les années passées, une douzaines d?universités ont été contraintes de rembourser leurs étudiants. "La réunion de travail que nous avions eu avec Valérie Pécresse en 2010 n?a débouché sur rien et c?est toujours l?Unef qui saisit le tribunal administratif", regrette Emmanuel Zemmour, le président du syndicat étudiant. Et quand l?université se fait rappeler à l?ordre, comme se fut le cas de Grenoble 2 en 2005, cela ne l?empêche pas de récidiver?

Chiffon rouge

De fait, cette accumulation de hausse de frais et de pratiques tarifaires laissent présager une rentrée universitaires tendue alors que le précarisation des jeunes s?aggrave depuis plusieurs années (le salariat étudiant ne cesse de progresser) que le financement complet du 10e mois de bourse promis par Valérie Pécresse pour 2011 reste incertain. "Nous allons nous retrouver face à un gouvernement qui va agiter le chiffon rouge de la dette. Nous craignons une politique de rigueur pour les étudiants particulièrement cette année", anticipe Emmanuel Zemmour (l'Unef publiera son enquête annuelle sur le coût de la vie étudiante la dernière semaine d'août). Le nouveau locataire de la rue Descartes devra faire preuve de prudence et de finesse s?il ne veut pas se mettre à dos le monde étudiant à la veille de la présidentielle. Peut-être le fait que ce soit Valérie Pécresse qui tienne désormais en partie les cordons de la bourse l?y aidera-t-il?

En attendant, les partisans d?une hausse des droits d?inscription universitaires (Laurent Wauquiez a rappelé qu?ils "sont en France parmi les plus bas du monde") remontent au front. Dernièrement, l?Institut de l?entreprise, think tank de tendace libérale, a publié un rapport préconisant de développer les partenariats avec le privé et d?augmenter les frais d?inscription en fonction des revenus des familles pour palier la sous-dotation chronique de l?enseignement supérieur français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 21/07/2011 à 23:58
Signaler
On constate, en effet que de plus en plus d'étudiants travaillent; en meme temps, la durée des études s'allonge. Au lieu d'avoir des étudiants qui faisaient 2 ans d'études à temps plein, on a maintenant des étudiants qui font 5 ans d'étude à mi temps...

le 17/08/2011 à 13:01
Signaler
les étudiants qui effectuent selon vous des études à mi-temps et que vous appelez avec ignorance de "faux bac+5" sont en réalité des étudiants qui suivent un cursus en alternance, cursus qui permet non seulement de valider un diplôme mais également d...

à écrit le 20/07/2011 à 13:37
Signaler
Les fausses bonnes idées gauchisantes. Résultat de la politique socialiste voulant instaurer des tarifs différents selon les revenus, la mauvaise droite UMP s'est engoufrée dans cette bréche et impose sa politique TRILATERALE de l'éducation et son so...

à écrit le 20/07/2011 à 9:42
Signaler
La sécu des étudiants augmente, mais au fait pourquoi les étudiants ont ils une sécu à part, la LMDE/ SMENO, etc, pourquoi ne pas les rattacher au régime général puisque c'est lui qui renfloue le déficit de celle des étudiants, et puis pour ceux dont...

le 23/07/2011 à 7:45
Signaler
Parce que l'étudiant a un statut spécial, ne dépend plus de ses parents. Les salariés cotisent à la sécu en se faisant prélever la coti sur le salaire. Les étudiants n'ayant pas de salaire, ils doivent donc la payer. Quant au RG, c'est déjà le cas, l...

à écrit le 19/07/2011 à 22:01
Signaler
J'ai un job d'été pour pouvoir payer une partie de mes frais de l'année prochaine. En fait, ça ne va même pas me permettre de payer les deux mois de loyer de l'été et la taxe d'habitation... Mais je ne vais pas me plaindre, je travaille dans une admi...

le 20/07/2011 à 15:40
Signaler
La cantine le midi chez Total est bon marché également!

le 20/07/2011 à 16:31
Signaler
PotoMita, je suppose que vôtre est à prendre au second degrés.

à écrit le 19/07/2011 à 11:53
Signaler
l'UNEF fait son boulot, elle hurle à la maltraitance. Ses leaders vont ensuite faire des carrières de "permanents" dans certains partis de gauche, où ils continuent de la même manière à brailler pour tout et pour rien. Franchement, +5centimes sur un ...

à écrit le 19/07/2011 à 11:45
Signaler
J'ai pas de Iphone, je peux pas me permettre. Les bourges ont tendance à penser que la bourse c'est de l'argent de poche. Hmm... j'ai jamais eu d'argent de poche ! Les bourges oui, moi non. Aujourd'hui, ma bourse part dans les livres (extrêmement ch...

le 19/07/2011 à 12:58
Signaler
Le coût des études n'est pas d'aujourd'hui et je suis franchement navré de ce discours sous jacent sur le "c'était mieux (ou moins cher) avant" surtout quand cela vient de personnes jeunes... J'ai été étudiant et pas boursier bien mais mes parents ét...

le 20/07/2011 à 10:55
Signaler
Les bourges ne vont pas à la fac mais dans des écoles privés donc pas vraiment concerné par ces hausses mon chèr étudiant boursier

à écrit le 19/07/2011 à 9:52
Signaler
BIen cher tout ça

à écrit le 19/07/2011 à 9:52
Signaler
De pire en pire

à écrit le 19/07/2011 à 9:40
Signaler
que ceux qui ne sont pas contents aillent voir les frais, aux Etats Unis, par exemple. Je suis entièrement d'accord avec Joe41

à écrit le 19/07/2011 à 9:08
Signaler
les frais de scolarité sont en France très bas et je trouve normal qu'ils soient augmentés si on veut donner des moyens aux universités. Pour les gens qui ont des difficultés, il y a des bourses qui sont bien assez généreuses sans avoir besoin de les...

le 19/07/2011 à 9:38
Signaler
Je suis d'accord avec vous, surtout que, lorsqu'il s'agit pour les étudiants de s'acheter des cigarettes, de l'alcool, le dernier I-Phone ou I-Pad, ils ne semblent plus avoir de problèmes d'argent...

le 19/07/2011 à 11:53
Signaler
Bourse crous (échelon max) : 450e Loyer chambre de bonne paris (9m²) : mini 400e Ajoutons à cela les frais de scolarité, les livres indispensables, des vêtements (pas pour frimer mais pour ne pas aller nu en cours...), la nourriture, le transport.....

le 19/07/2011 à 11:57
Signaler
des bourses généreuses ?!? Un échelon maximum à a peine plus de 500 euros par mois sur 9 mois (alors que, désolée, mais les étudiants mangent et doivent payer leur loyer aussi l'été...). comment pouvez vous prétendre qu'on puisse s'en sortir avec ça ...

le 19/07/2011 à 12:13
Signaler
Il ne faut pas venir étudier à Paris, c'est hors de prix. Il y a de bonnes universités/écoles par tout en France, pas seulement à Paris.

le 19/07/2011 à 13:28
Signaler
Selon les statistiques, 43% des étudiants fument (au moins occasionnellement), 99% ont un téléphone mobile, 84% un ordinateur portable. Il me semble donc que le tableau catastrophique que nous dépeignent certains ne soit pas exact.

le 19/07/2011 à 14:27
Signaler
la question n'est de pas de savoir si l'on doit étudier à Paris ou non ! mais en matière d'hébergement des étudiants la France est hors course ! la sécu une vaste rigolade;la LMDE pour ne pas la citer ne sait plus quoi inventer pour ne pas vous rembo...

le 19/07/2011 à 17:46
Signaler
alienor :parce que la gestion de cette protection étudiante est entre les mains de la "gauche"pour l'une et de la "droite "pour l'autre (formation ,financement des partis politiques que vous le vouliez ou non )

le 20/07/2011 à 13:44
Signaler
La génération Sarkozy n'hésite pas à afficher son mépris et sa suffisance, Il n'est pas nécessaire d'être humaniste pour comprendre que cette politque est particuliérement injuste. Mais il faut reconnaitre que les socialistes ont généré ce probléme e...

le 20/07/2011 à 16:35
Signaler
moutarde vôtre commentaire est nul.

le 23/07/2011 à 7:39
Signaler
Tom, réfléchis à ce que tu dis. Aujourd'hui tu n'existes pas si tu n'a pas de téléphone portable, et un mobile n'est pas (plus ?) un indice de richesse. Perso celui que j'ai en ce moment m'a couté 20 euros avec les recharges. Pas d'abonnement, pas d'...

à écrit le 19/07/2011 à 8:18
Signaler
Indignez-vous !

à écrit le 18/07/2011 à 20:36
Signaler
Que voulez vous, les Parlementaires se couchent devant les pires conneries des membres cupides du gouvernement orchestré par une caste de privilégié(e)s né(e)s dans la soie, au milieu des rollex, se baffrant de caviar, gavés de champagne .... bref no...

le 19/07/2011 à 7:10
Signaler
vrai!!!

le 20/07/2011 à 13:54
Signaler
C'est nul de politiser ce débat car la gauche et le PS n'a jamais fait différemment avec les étudiants. Il y a des choix de fond à faire, et pour l'instant aucun parti ne les a fait ! Quand à croire que les gens de droite sont tous nés dans la soie, ...

le 20/07/2011 à 18:02
Signaler
A lire le commentaire de "gros nul" on en déduit que nos parlementaires sont nuls justement parceque les universiétés et l'ENA les ont rendus idiots, fénéants, cupides. Voilà le CANCER de la France il est dans les rangs des politicards.

à écrit le 18/07/2011 à 19:37
Signaler
le problème si l'on souhaite avoir des universités dans les meilleures du monde, c'est de leur donner les moyens nécessaires. Comparons nos universités aux universités Anglo-saxonne, nous sommes loin dans le classement. Il faut donc augmenter signif...

le 19/07/2011 à 7:12
Signaler
Les diplômés, à non, c'est vrai, faire payer les riches casse la croissance .

le 19/07/2011 à 17:48
Signaler
bangelle :vous oubliez que les profs doivent etre notés par les étudiants !

à écrit le 18/07/2011 à 17:54
Signaler
Wauquiez est une des pires saloperies de ce gouvernement,demagogie a outrance. Sur le rsa(cancer de la france selon ses propos) et les tig que devraient faire les gens qui se sont retrouve la comme de simples voyous comme si ils avaient choisi leur s...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.