La pression monte sur la France, Pécresse en appelle à la BCE

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le niveau élevé du "spread" franco-allemand n'est pas justifié, a déclaré ce mercredi la porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, assurant que les mesures prises par le gouvernement étaient de nature à crédibiliser sa stratégie économique.

Valérie Pécresse, qui est également ministre du Budget, a une nouvelle fois assuré que la France tiendrait ses engagements de réduction du déficit public (à 4,5% du PIB en 2012 et 3% en 2013).

"Nous pensons aujourd'hui que le différentiel de taux d'intérêt entre l'Allemagne et la France n'est pas justifié parce que nous pensons que la réactivité de la France, le plan du 7 novembre, les engagements intangibles de réduction des déficits et de la dette que nous avons pris sont de nature à crédibiliser notre stratégie économique", a-t-elle dit lors du compte-rendu du conseil des ministres.

Elle a d'autre part déclaré : "La BCE est indépendante mais nous lui faisons toute confiance pour prendre les mesures appropriées pour assurer la stabilité financière de la zone euro".

"Elle l'a fait en 2008 quand la situation l'exigeait", a-t-elle ajouté.

Les membres du gouvernement français multiplient les déclarations pour défendre leur action visant à conforter la note "triple A" de la France face aux doutes des marchés financiers et aux critiques de l'opposition sur leur gestion depuis 2007.

La pression sur la France se poursuivait mercredi, l'écart de rendement entre les dettes française et allemande se maintenant à des niveaux record, tout comme les assurances contre le risque de défaut, les Credit default swaps (CDS).

Le spread franco-allemand baissait à environ 180 points de base, restant à des niveaux inconnus depuis le début des années 1990, et le niveau des CDS dépassait 220 points, en nette hausse depuis début novembre.

Les dirigeants européens sont divisés sur la meilleure façon pour la banque centrale européenne de contribuer au desserrement de la crise des dettes souveraines dans la zone euro.

L'Allemagne freine en particulier tout éventuel accroissement des mesures non conventionnelles telles que l'achat de dettes souveraines de pays européens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2011 à 15:22 :
Amis, vous n'avez pas tout vu, car sachez que l'état de nos finances est-elle que nous n'échapperons pas un réel plan de rigueur. Les élections ont pour le moment un effet retardateur sur les évènements, mais nous aurons une douloureuse juste aprés. Les socialistes n'ont encore rien compris au probléme et s'ils prennent le pouvoir alors là on va rigoler car il n'ontpas d'autre alternative que la politiqie menée par l'actuel Président. On se demande d'ailleurs si ils ne vont pas en reculant à cette bataille politique tellement les enjeux sont incertains. Quand on voit le bazar déjà entre les verts et les socialistes imaginer ce bordel dans un gouvernement. Nous aurions sans doute un triple zéro.
Réponse de le 17/11/2011 à 16:19 :
à cadoudal c'est plutôt au gouvernement actuel que l'on devrait décerner un triple zero pointé pour le niveau de dette jamais atteint auquel il nous a conduit plus de 500 milliards de dette à l'actif de sarko 1er ! bilan nul. le bordel il est là est c'est le bougiste national qui nous a mis dedans!
Réponse de le 17/11/2011 à 18:01 :
D'accord avec vous Cordoual, vivement 2012 et un changement de gouvernance sans Nicolas Sarkozy et sans François Hollande qui est du même acabit.
a écrit le 17/11/2011 à 15:18 :
Desolee ma belle cela ne sert à rien d'implorer mais vous n'avez pas compris que ce n'est pas le role de la BCE et vos effets d'annonces sur la TVA à 7% ne servent à rien.
Vous n'avez pas d'autres choix que de faire de vraies coupes franches dans les depenses publiques, à commencer par vos salaires, train de vie sur le dos des citoyens de ce pays.....quand au budget c'est sur 0% de croissance qu'il faiut le faire!!
a écrit le 17/11/2011 à 14:01 :
Quelqu'un lui a susurré cette imprécation qu'elle s'est empressée d'ânnoner.
a écrit le 17/11/2011 à 10:49 :
Mais imaginez faire partie des prêteurs : pourquoi ne pas s'entendre pour rançonner l'emprunteur ? Vous préféreriez toucher 2% ou 4% (ou 10%) ? "l'inquiétude sur les dettes" est une manière pour l'oligopole des financiers racketteurs de s'aligner ensemble sur des taux exorbitants, usuraires, pour s'en mettre plein les poches.
a écrit le 17/11/2011 à 9:42 :
C'est terrible de voir ce porte-parole de l'UMP refuser d'assumer ses propres responsabilité. Tout à l'heure ils vont nous sortir que c'est de la faute à la Gauche si on perd le fameux Triple A qu'ils sont incapables de garder.Ou que les Agences de Notation sont injustifiées et partiales comme le dit Barnier Vivement de mettre ces Gens à la porte de la sphère gouvernementale car ce sont des incapables et des incompétants. Une autre Politique Economique est nécessaire et c'est tout.
a écrit le 17/11/2011 à 9:22 :
On critique le gouvernement sur l'importance des mesures prises, il a tout de même taxé les casses-croute à hauteur de 20 centimes !
a écrit le 17/11/2011 à 9:17 :
Vous avez raison, mais il y a les élections à venir, pensez aux places convoitées, à toutes ces douceurs que procure la Politique !
a écrit le 17/11/2011 à 9:05 :
Quelle bande d'incapables !
a écrit le 16/11/2011 à 23:30 :
je pense qu'elle blague,quand elle pretend que le gouvernement prend toutes les mesures pour lutter contre le deficit.
ce n'est pas 15 ou 20 milliards qui vont regler le probleme,car il faut trouver encore au moins 80 ou 90 milliards d'euros .
il est plus que temps que la france comprenne que le monde à changé et qu'à present on ne peut plus vivre au dessus de nos moyens et distribuer l'argent que l'on n'a pas .

Réponse de le 17/11/2011 à 0:07 :
@nero51: t'inquiètes, elle a déjà la solution de tout politique au problème: on augmente les impôts et on baisse les prestations sociales :-) Bon, je sais pas combien d'années d'études il faut pour arriver à cette solution, mais même mon boucher l'a découverte il y a longtemps :-)
a écrit le 16/11/2011 à 21:45 :
Appeler la BCE à la rescousse, cela ressemble à un aveu d'impuissance.
a écrit le 16/11/2011 à 21:03 :
Comme le dit Chevènement, Il n'y a aujourd'hui que deux chemins : soit on change l'architecture de la monnaie unique en étendant les prérogatives de la Banque centrale, contre la volonté des Allemands, soit on essaie de rectifier l'erreur initiale en revenant à l'idée de monnaie commune coexistant avec des monnaies nationales autrefois prônée par Pierre Bérégovoy.
J'ajouterai ou alors on saborde l'EURO.
a écrit le 16/11/2011 à 20:54 :
Les incantations c'est bien ,mais dites nous Mme Pécresse comment vous faites pour arriver à 4,5%et surtout 3%en 2013 et ensuite à l'équilibre tout en diminuant la dette.
a écrit le 16/11/2011 à 18:13 :
La dette de la France n'existerai pas si la loi de 1973 appelée loi Rothschild n'avait pas privé le peuple Français de son droit a battre monnaie !
Il est important que les gens comprennent que nous vivons une arnaque sans précédent dans l'histoire de l'humanité... il est temps d'arrêter les escrocs qui ont mis en place se système et de les juger
Réponse de le 17/11/2011 à 8:13 :
+1 la loi de 73 couplée à la malhonnêteté de nos dirigeants sont la cause de tous nos maux. Ajoutez à cela l'abrutissement organisé de la population française et le compte est bon.
a écrit le 16/11/2011 à 17:56 :
Ce n'est pas avec des demi mesures que le gouvernement vas compter sur la confiance des march?et des fran?s. Trop de grosses soci?s se font la part belle, et delocalise en m? temps. quand un gouvernement responsable qui font les coupes n?ssaires dans les comptes du gouvernement tout compris ?art l'?cation et la sant?Les d?t? ministres et le chef de l'?t devrait non seulement r?rmer leurs salaires mais aussis leurs retraites
a écrit le 16/11/2011 à 17:47 :
Fa-bu-leux ! Savoureux au dernier degré. Tout va bien mais si quelqu'un pouvait venir très vite à notre secours, ce serait vraiment bien. Ah, c'est sûr, on a des bons au sommet !
a écrit le 16/11/2011 à 17:44 :
valérie pecresse , david douillet , nadine morano , françois baroin , roselyne bachelot . Vive la démocratie !!!
a écrit le 16/11/2011 à 17:39 :
Le gouvernement a décidé 1,5 milliard de baisse des dépenses publiques. Quel courage ! Quant aux 200 milliards d'économies restant à trouver dans les dépenses publiques, Pécresse appelle au secours la BCE. Pour monétiser la dette de l'Etat obèse ? Quelle abnégation, quelle constance dans l'effort, pour ne surtout rien changer de ce qui va si mal dans ce pays.
a écrit le 16/11/2011 à 16:49 :
Elle est bien seule la pécresse, arrogante hautaine, les marchés et les études économiques démontrent que le triple A n'est plus justifié, la position de la France tombe au 13 rang devant l'Italie, alors il y a encore du travail, la Pécresse.
a écrit le 16/11/2011 à 16:41 :
Plutôt amusant que la ministre d'un pays capitaliste vienne nous dire que les marchés ont tort et que c'est elle qui a raison :-)
a écrit le 16/11/2011 à 16:07 :
Valérie Pécresse, assurant que les mesures prises par le gouvernement étaient de nature à crédibiliser sa stratégie économique. Valérie Pécresse, qui est également ministre du Budget, a une nouvelle fois assuré que la France tiendrait ses engagements de réduction du déficit public (à 4,5% du PIB en 2012 et 3% en 2013).
(Inchalla). Cependant que peuvent ces mesures vis àvis de la dette abissale accumulée depuis des décennies (1700 milliards d'Euros). Toutes ces déclarations c'est pour le bon peuple, chaque jour on annonce quelque chose, et à la fin ? Cela fait des années. C'est tout le système financier mondial qu'il faudrait mettre au pas , et mettre hors d'état de nuire les bourses mondiales qui n'ont plus aucun rapport rationnel avec l'économie réelle. Ceci voudrait dire s'attaquer au vrai pouvoir qui dirige le monde.
a écrit le 16/11/2011 à 15:11 :
je pense qu'elle a totalement raison et j'admire son sang froid.
Réponse de le 16/11/2011 à 15:50 :
alors faut lui botté le cu pas attendre et pour que les taux de la france redescendre et avoir un taux au niveau des allemands ont ce demande ce qu'il font c politicars de M heureusement que nous gérons mieux nos entreprises et que les décission soient plus rapide ra le bol de c guignols
Réponse de le 17/11/2011 à 7:28 :
je crois que tu es un peu naïf dodo la saumure ou tu le fais exprès, il est préférable que tu te recouches, tu en as besoin
a écrit le 16/11/2011 à 15:11 :
Ahahaha!
Crédibilité zéro.
a écrit le 16/11/2011 à 14:55 :
Ca sent le roussi. L'Italie prend feu ! Tous à la ruée vers l'or ! Les assurances-vie comme les banques (qui ont un maximum d'obligations Italiennes non- remboursables) risquent de mettre les clés sous la porte !
a écrit le 16/11/2011 à 14:27 :
sortons nous vite de cette mascarade !!et vite !!
a écrit le 16/11/2011 à 14:17 :
Pecresse est donc LA réponse du gouvernement aux marchés pour les rassurer? Pas de doute ça se vérifie tous les jours...Car, franchement, comment peut on nous faire croire que passer du ministère de l'enseignement superieur à celui du budget est une réponse objective pour rassurer les marchés en temps de crise? Cette femme a certainement de nombreuses qualités dans d'autres domaines mais là je suis dubitatif.
a écrit le 16/11/2011 à 13:15 :
Sortir de l'Euro, c'est une priorité absolue... nationaliser les banques en est une autre, tant que les financiers se feront de l'argent en se comportant en prédateur rien ne changera SAUF si les gouvernements de ce monde changent les règles du jeu !
mais ceci est une autre histoire...de petits vassaux
Réponse de le 16/11/2011 à 14:22 :
@Bardaliens: Nous sommes d'accord que l'euro est une arnaque, mais l?inefficacité de la nationalisation des banques a déjà été amplement démontrée en 1945 et 1981. Les nationalisations sont un jeu de bonneteau aux frais des contribuables et elles ne changent rien au comportement des banquiers qui est à la fois moutonnier et prédateur.
Réponse de le 16/11/2011 à 16:59 :
Sortir de l'Euro semble bien LA priorité absolue. Du reste si les politiques ne s'y résolvent pas, les marchés feront rapidement éclater cet édifice ... hasardeux ! Ou si les marchés tardent trop, les peuples oppressés finiront par donner un cours de démocratie à ces bonimenteurs cupides et iniques.
Réponse de le 17/11/2011 à 15:48 :
tout à fait exact ! L'euro est un mort vivant en tant que monnaie "unique" en tout cas. Et cette construction abracabrantesque européenne par la même occasion . Il faut sortir vite fait de ce piège à citoyen et de l otan dans la foulée , en bon ordre avant d être contraint de le faire en catastrophe ! En l absence de candidature révolutionnaire adaptée aux besoins actuels de recouvrement de notre souveraineté je voterai Asselineau bien qu'il n ait pas opté ouvertement pour la fin du dumping social tous azimuts!
a écrit le 16/11/2011 à 13:13 :
Comme la Grèce, comme l'Italie.... Conséquence: Un président de la République socialiste devra virer des fonctionnaires et suivre les directives de la BCE et de la finance. No comment sur l'efficacité de l'actuel gouvernement qui pense qu'avec des mesures à la petite semaine il bernera les banquiers.... C'est triste.
a écrit le 16/11/2011 à 13:11 :
J'adore la phrase "crédibiliser notre stratégie économique" Depuis 5 ans le gouvernement a multiplié des réformes électoralistes au gré des sondages sans aucun cap. L'idéologie n'est pas une stratégie à mes yeux et la communication encore moins...
a écrit le 16/11/2011 à 12:49 :
la dream team = Baroin-Pecresse ... ??
a écrit le 16/11/2011 à 12:49 :
Pécresse qu'est ce que tu fous là? T'es totalement incompétente en Finance, retourne stp aux Universités et profites- en pour t'inscrire en Economie Finance t'en, as vraiment besoin.
a écrit le 16/11/2011 à 12:25 :

quel gachi
Réponse de le 16/11/2011 à 12:54 :
vous avez raison cette nana n'a rien à faire là, elle était mieux ailleurs enfin on peut le croire. Elle me fait pitié pourtant elle est déjà candidate pour 2017, c'est encore plus pitoyable, ya des gens qui ont pété les plombs au con tact du petit bonhomme survolté.
a écrit le 16/11/2011 à 12:05 :
mais taisez vous Madame Pécresse arrêtez de montrer votre incompétence

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :