Présidentielles : les 12 propositions de l'association "Que choisir"

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir adresse ce mardi aux candidats déclarés ou pressentis à l'élection présidentielle un "Pacte consumériste", revendiquant douze orientations pour "remettre le consommateur au cœur d'une économie performante".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Convaincu que la consommation doit être le premier moteur de l'économie française, l'Union fédérale des consommateurs (UFC) propose une liste de propositions phares pour une consommation plus responsable et pour remettre le consommateur dans son rôle de "régulateur naturel" des marchés.

"Impuissants, inquiets, ils [les consommateurs] se détournent de la consommation pour l'épargne. Pour soutenir la consommation, relancer la croissance, il faut donc impérativement restaurer une confiance des consommateurs actuellement en berne, et restaurer leur rôle d'animateurs de l'économie", clame UFC que Choisir sur le site dédié à l'initiative.

Les propositions, issues d'une grande consultation nationale auprès de 60.000 personnes, s'articulent autour de trois grands axes : "l'accès garanti aux biens et services essentiels", "refaire du consommateur le régulateur naturel des marchés" et "donner les moyens d'une consommation responsable".

Les propositions

Dans ce texte, figure notamment l'instauration d'un "bouclier sanitaire" afin de permettre l'accès à la santé pour tous ainsi que d'un "bouclier dépendance", plafonnant le reste à charge des personnes dépendantes.

De même, l'association de protection des consommateurs demande le refus de conventionnement de nouveaux médecins dans les zones surdotées pour lutter contre les déserts médicaux. Elle demande une information plus claire pour les contrats des complémentaires santé, "impossibles à comparer". Face à la "pression de la visite médicale des laboratoires pharmaceutiques", elle propose la création de visiteurs médicaux sous l'égide de la Haute Autorité de santé, financée par la taxe sur les laboratoires.

Pour les banques, l'association réclame la mise en place d'un "service bancaire universel", une information préalable avant tout prélèvement, la portabilité du compte bancaire ainsi que l'interdiction du démarchage en termes de crédit.

Elle se prononce pour une offre alimentaire "de bonne qualité nutritionnelle" avec des critères imposés à l'agroalimentaire en vue de produits moins gras, moins sucrés ou salés et un encadrement des publicités télévisées alimentaires destinées aux enfants.

Elle préconise un lien entre l'évolution des prix des matières premières et l'alimentation pour éviter que les baisses ne soient "confisquées par l'industrie et la distribution".

L'UFC demande aussi un service universel d'Internet regrettant que trop de consommateurs n'aient pas accès à une connexion haut débit de qualité.

Pour le logement, elle prône une réforme des coûts d'accès comme les frais d'agence, les dépôts de garantie et les frais de mutation, ainsi que des garde-fous contre les hausses abusives de loyers.

L'association réitère sa demande d'une action de groupe pour réparer ou dissuader des préjudices touchant de nombreux consommateurs.

L'association compte délibérément sur une "mobilisation citoyenne" pour faire rentrer ce sujet dans les débats autour de la présidentielle de 2012, et demande d'ailleurs aux candidats de signer ce pacte et/ou de lui envoyer une réponse argumentée.

Pour consulter le "pacte consumériste" de Que Choisir, cliquez ici

Et vous, quelles propositions auriez-vous faites ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-desssous

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 16/12/2011 à 21:13
Signaler
Respect du suivi des contrats d'assurance vie , envers les heritiers des souscripteur , malgrés des textes votés les y obligeant

à écrit le 04/12/2011 à 12:32
Signaler
il faudrait obliger les fabricants à proposer des appareils électroménagers qui durent bien plus longtemps; non aux cafetières qui rendent l'âme au bout de 2 ans, et aux aspirateurs à bout de souffle juste au lendemain de l'expiration de la garantie...

le 12/12/2011 à 0:44
Signaler
Pour résoudre ce problème, il suffirait de ne plus acheter made in China !

à écrit le 23/11/2011 à 15:23
Signaler
Qu'en est-il pour une défense plus ardente des consommateurs face à la téléphonie mobile?

à écrit le 23/11/2011 à 15:22
Signaler
Qu'en est-il d'une défense plus ardente du consommateur face à la téléphonie mobile?

à écrit le 22/11/2011 à 15:01
Signaler
MDR, et le financement de la dependance et de la santé, on fait comment? faut créer une super taxe pour ça car c'est une dépense sans fonds, on vie vieux, on coute cher.

le 23/11/2011 à 22:36
Signaler
Compter entre 6.000 et 12.000 ? par mois selon la formule choisie par la famille pour un vieux en situation de dépendance. Evidemment, on allège si l'un des enfants passe la nuit chez le vieux, ou si une auxiliaire de vie est logée, mais cela est rel...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.