DSK : la thèse du complot relancée aux Etats-Unis

 |   |  741  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une enquête journalistique publiée par un magazine américain le New York Review of Books faisant état d'indices d'une possible machination contre Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis concernant les accusations d'agression sexuelle d'une femme de chambre a relancé la controverse en France.

Une enquête journalistique faisant état d'indices d'une possible machination contre Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis concernant les accusations d'agression sexuelle d'une femme de chambre a relancé la controverse en France. Le parti de Nicolas Sarkozy, l'UMP, est notamment visé par cet article qui affirme que des données personnelles du patron du Fonds monétaire international (FMI), alors favori des sondages pour la présidentielle, étaient en sa possession. Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a répliqué en qualifiant ces accusations de fantaisistes. " La ficelle est très grosse ", a-t-il dit.

Mais William Taylor, un des deux avocats américains de Dominique Strauss-Kahn, a cependant estimé que cette affaire, qui a précipité la chute de l'ex-directeur général du Fonds monétaire international, était bel et bien relancée. " Nous ne pouvons plus exclure la possibilité que Dominique Strauss-Kahn ait été la cible d'un effort délibéré de le détruire en tant que force politique", écrit-il dans un communiqué publié vendredi. Arrêté le 14 mai à l'aéroport de New York, l'ex-ministre socialiste a été poursuivi pour agression sexuelle et tentative de viol, écroué quelques jours puis placé en résidence surveillée à Manhattan.

Le procureur de Manhattan Cyrus Vance a renoncé en août aux poursuites en raison des doutes sur la crédibilité de la parole de Nafissatou Diallo, femme de chambre du Sofitel de New York, convaincue de mensonges répétés. L'ancien ministre est rentré en France le 4 septembre, mais l'affaire se poursuit au plan civil aux Etats-Unis. Sur TF1 le 18 septembre, Dominique Strauss-Kahn a admis implicitement une relation sexuelle avec la femme de chambre mais nié toute contrainte.

L'enquête du journaliste Edward Jay Epstein publiée par un magazine américain, le "New York Review of Books", met en cause le comportement des représentants du Sofitel et d'Accor, le groupe français qui le possède. "Nous les appelons à avancer une explication complète aux questions soulevées par M. Epstein", a dit Me Taylor, l'avocat de "DSK". Accor n'a pas réagi dans l'immédiat.

Dans l'article, mis en ligne sur le site de la revue, Edward Jay Epstein, qui dit s'appuyer notamment sur les enregistrements des caméras de vidéosurveillance de l'hôtel, rappelle qu'il s'est écoulé une heure entre le moment où la femme de chambre a dit à son superviseur avoir été agressée et le moment où l'hôtel a prévenu la police new-yorkaise. L'article évoque une série de contacts téléphoniques entre des responsables d'Accor. Il écrit également qu'au moment où le chef de la sécurité de l'hôtel, Adrian Branch, vient de composer le 911, le numéro de la police, deux employés de l'hôtel ressortent de son bureau en se congratulant et en se livrant à ce qu'il qualifie "d'extraordinaire danse de célébration qui dure trois minutes". "Il n'y a toujours aucune explication des raisons pour lesquelles le personnel de sécurité a différé l'appel au NYPD qui allait aboutir à un scandale impliquant le possible futur président français (...) Pas plus qu'on ne sait pourquoi ces deux hommes faisaient la fête".

Le journaliste rappelle que Nafissatou Diallo a caché aux policiers être allée dans une autre chambre après la présumée agression. Il écrit également qu'un des téléphones portables de Dominique Strauss-Kahn, un BlackBerry, semble avoir être piraté et qu'il en aurait été informé le matin du 14 mai. Ce téléphone, perdu, n'a jamais été retrouvé. Selon le journaliste, Strauss-Kahn a été alerté le matin de l'affaire par un SMS envoyé par une amie travaillant pour l'UMP qu'un courrier électronique adressé à sa femme Anne Sinclair via ce BlackBerry avait été lu au siège de l'UMP. "On ignore comme les bureaux de l'UMP ont bien pu recevoir cet e-mail, mais s'il venait de son BlackBerry du FMI, il avait des raisons de penser qu'il était peut-être sous surveillance électronique à New York", relève le journaliste. "A 10h07, il appelle sa femme à Paris sur son BlackBerry du FMI et dans une conversation qui a duré environ six minutes lui dit qu'il a un gros problème".

 

Dans une autre enquête judiciaire menée à Lille, il a été découvert que Dominique Strauss-Kahn était au Sofitel pour rencontrer des prostituées apportées par des proches, aujourd'hui en prison en France.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2011 à 15:45 :
pour ma part, je reste très sceptique sur l'idée de "complot", surtout après la prestation télévisée de ce monsieur, où il était finalement libre de s'exprimer, et d'expliquer toutes ces zones d'ombre.
par contre, il me semble clairement qu'il y a un complot, un vrai, qui se met actuellement en place pour le transformer en petit agneau tout blanc( ou au moins en victime d'une addiction toute-puissante). C'est une farce, me semble-t-il !
a écrit le 28/11/2011 à 15:41 :
@ eiffel :
la thèse du "complot" reste à prouver de manière un peu plus sérieuse. Il me semble que pour l'instant, en dépit de l'incroyable insistance de nombreux soutiens de ce monsieur, rien n'y fait trop penser, et que dire de toutes les autres affaires lamentables?
vous dites qu'il était un peu "gauche" avec les femmes ? sans jeu de mot facile sur l'homme de gauche, j'espère quand même que tous ces admirateurs ne traitent pas leurs épouses de cette manière " gauche".
Réponse de le 28/11/2011 à 17:26 :
Les autres affaires lamentables comme vous dites n'ont rien donné pour l'instant et DSK n'est coupable de rien, contrairement à Nafissatou Diallo qui s'est complètement et totalement discréditée par ses accusations mensongères et reconnues comme telles par le Tribunal américain et qui mériterait donc d'être condamnée pour faux témoignage et diffamation. Il faut donc laisser faire la justice suivre son cours et respecter la présomption d'innocence de DSK.
Réponse de le 29/11/2011 à 8:45 :
EIFFEL:Contrairement à ce que vous dites les mensonges de Mme Diallo n?avaient pas de caractère accusatoire, le déroulement des faits de l?agression rapportés par la victime ont été confirmé par les preuves matérielles. Par contre elle n?a pas été en mesure d?expliquer clairement ses faits et gestes une fois l?étreinte relâchée en élaborant plusieurs versions. Elle a aussi menti sur sa vie personnelle.
Cela à ouvert une brèche sur sa crédibilité et il y aura toujours un misogyne dans un jury pour nous faire croire qu?une femme imparfaite ne peut ne être maitre de son propre consentement.
Le procureur n?a pas pris le risque du manque d?unanimité bien qu?il est reconnu que la brièveté de la relation rendait probable qu?elle ne fut pas consensuelle
La responsable de la Sex Unit Crime de Manhattan a cru en son âme et conscience et avec le recul de son expérience à son statut de victime. Ce que l?on croit et les faits que l?on peut prouver sont 2 choses différentes.
Je fais confiance à de vrais professionnels car je sais combien il est difficile de faire condamner les violeurs et que comme vous une partie de la population la société reste fasciné par la domination du Mâle. Vous avez raison pour la justice il n?est pour l?instant coupable de rien. L?agression sur Tristane Banon a tout même été caractérisé et si le juge avait pris en considération la parole de victime il pouvait le poursuivre pour tentative de viol. L?affabulation décrite cachait en fait un délit, DSK est aussi un menteur et lui c?est pour sauver son appendice. A New York ses avocats ont fait de même évoquant au départ un déjeuner avec sa fille puis quand l?ADN a parlé et ils se sont adaptés.
Personne n?est blanc c?est la parole de l?un contre celle de l?autre et DSK est loin d?être le plus crédible
a écrit le 28/11/2011 à 11:40 :
Ce grand malade n etait pas difficile a pieger...surtout quand on voit l appat...
Rien n est a ecarter...Est il plus malade que Mitterand????
Alors tout est possible
a écrit le 28/11/2011 à 9:15 :
la thèse du complot n'est pas à écarter, mais si notre intéressant "héros" est assez stupide pour tomber dans tel piège, merci à ceux qui le lui ont tendu l'écartant à jamais d'un pouvoir dont il est indigne
Réponse de le 28/11/2011 à 10:07 :
Come vous y allez vite en besogne Paprika. Qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ! On ne peut juger un homme ou une femme sur un seul fait, fût-il aussi bref. Surtout qu'il n'y a pas eu mort d'homme mais d'après l'enquête, un flot de mensonges incohérents d'une femme. Il est très difficile de mentir et il faut une intelligence extraordinaire pour ne pas se contredire. Elle n'a pas cessé de se contredire et de mentir. DSK est une victime, j'en suis sûr.
Réponse de le 28/11/2011 à 12:20 :
DsK n?est victime que de son propre comportement, les victimes sont les femmes humiliées par son système du SEXE ARGENT POUVOIR. Cet homme est à des années lumières des idées humanistes du Socialisme. L?important dans tout cela est qu?il a fini de duper les français a part encore quelques phallocrates qui ne méritent pas l?amour désintéressé de leur compagne.
Les Strausskahniens veulent nous imposer la dictature de la bonne pensée je ne veux pas de leur monde de nazi.
Réponse de le 28/11/2011 à 12:41 :
Les propos excessifs nuisent au débat. DSK a fait du bon boulot dans le passé et c'est cela qui compte. Le seul reproche que je lui ferais est le moment où il a cru comme Zappatero qu'il fallait relancer l'immigration et régulariser des clandestins. Si cette voie avait été suivie comme en Espagne, nous aurions aussi 21% de chômeurs comme l'Espagne et nous serions encore plus mal.
Réponse de le 28/11/2011 à 15:46 :
Moi aussi je fais du bon boulot pour la défense de la condition des femmes, mais le premier des droits de l?homme est de disposer librement de son corps. Son statut ne lui donne pas le droit d?agresser les femmes ou de les transformer en « matériel » de marketing politique avec ses amis.
Il n?y pas d?excessivité à dénoncer des crimes contre la moitié de l?humanité.Le débat de la légitimité de DSK est mort :IL est le seul responsable
a écrit le 27/11/2011 à 18:36 :
Si je comprends bien; dans cette affaire tout le monde a menti... sauf DSK. La femme de ménage au Sofitel, Tristane Banon, l'affaire du Carlton de Lille n'a jamais existée et DSK est un Saint homme qui va bientôt être canonisé par sa Sainteté le Pape...
Réponse de le 28/11/2011 à 13:19 :
Désolé, mais l'enquête menée aux Etats-Unis par le procureur a conclu que la femme de chambre mentait sans arrêt. L'enquête n'a jamais parlé de mensonges de la part de DSK. DSK a eu un non-lieu qui le blanchit totalement. Toute affirmation contraire est donc pure diffamation.
a écrit le 27/11/2011 à 14:28 :
Le syndrome de l'observatoire est toujours présent parmi les sympathisants PS!!!
a écrit le 27/11/2011 à 14:11 :
A l'attention de la Tribune. J'ai choisi de suivre votre journal sur Facebook; recevoir une news sur un vulgaire sujet scabreux étayé par des arguments aussi mince qu'une feuille de cigarette, j'en ai strictement rien à ******. A une période où votre journal est en proie à des difficultés ce n'est pas le genre de sujet qui m'incite à vous lire. Toto lecteur déçu.
Réponse de le 28/11/2011 à 6:07 :
On ne quitte pas un bateau lorsqu'il prend l'eau, bien au contraire, la mobilisation et le soutien devraient s'imposer. Merci
a écrit le 27/11/2011 à 11:47 :
Sa vision apparente de la gente féminine pourrait sembler étriquée et rugueuse, mais, c'est un cerveau qui, à ce titre, mérite d'être préservé malgré ses errements ou égarements d'un temps, si toutefois, errements et égarements il y eut. Le monde a besoin de solutions aujourd'hui. L'ancien dirigeant du Fonds Monétaire International prouva indubitablement, par ses talents de pédagogue, sa capacité à trouver des solutions aux problèmes de bien de peuples de la planète. Cela fait des envieux, pour ne pas dire des jaloux qui ne demandent pas mieux que de comploter lorsque l'occasion se présente. Peu importe si complot il y eut ou non, il est évident que ce genre de personne suscite bien des convoitises. Dommage que le monde ait perdu une personnalité comme lui. Je suis prêt à le parier que son successeur ne fera jamais mieux que lui et qu'il aurait fait un excellent chef d'état.
Réponse de le 28/11/2011 à 6:16 :
Nul n'est irremplaçable et heureusement que l'éthique existe toujours pour conserver quelques repères! Nous sommes 63 millions en France et j'ose espérer qu'il existe encore quelques lumières...Ceci dit la justice devrait être la même pour tous même si la médiatisation ne sert qu'une élite.
Réponse de le 28/11/2011 à 12:06 :
Son cerveau c est son bas ventre : c est tout simplement un détraqué sexuel qui outrepasse le consentement des jeunes femmes qu il veut assouvir par la force dans ses phantasme pervers.
Pour ses besoins sans limites il se fait livrer des esclaves sexuelles par ses amis proxénètes auxquelles il peut faire subir tout les outrage de son de son arrogance sordide ; la prostitution dite de « luxe » n a rien de glamour les contraintes physiques et financières sont toujours en arrière plan. Il entretient de fait un réseau de traite des êtres humains.
Bonjours le socialisme qui doit faire un monde meilleur. Ce n?est pas puisque vous avez une rose à la main que vous êtes du côté des « gentils» peuple de gauche ».
a écrit le 27/11/2011 à 11:28 :

tout est possible...la verite dans.......
a écrit le 27/11/2011 à 9:59 :
en fait je corrige, Edward J Epstein n?est pas un illustre inconnu, c?est un écrivain spécialiste en complot en tout genre, sur la commission Warren (JFK), sur l?affirmation de l?appartenance de Lee Oswald au KGB, sur la CIA, sur le monde du diamant avec la De Beers, sur le monde de la Finance dans le cinéma de Hollywood et j?en passe. Un vrai pro du complot en tout genre.
a écrit le 27/11/2011 à 8:59 :
que penser de ses explications a la television .....que penser de la police americaine .....que penser des politique?????
a écrit le 27/11/2011 à 8:23 :
bien un illustre inconnu pisse copie de New York lance son petit pavé et c?est repris par le même lobby mais qu?en est il de l?enquête de vos confrères du Monde: DSK et sa circonscription secrète , par Emeline Cazi et Ariane Chemin.
a écrit le 26/11/2011 à 18:16 :
Que les journalistes en mal de copie, toujours à l'affut d'informations "scabreuses" arrêtent de nous seriner avec les errements de DSK. la situation actuelle mérite d'autres considérations, et l'affaire tristane BANON, et l'affaire Dodo la saumure et les "filles de joie" du carlton...c'est aussi un complot ?
Réponse de le 26/11/2011 à 20:12 :
Euh... y'a juste une tout petite différence entre se faire une nana, prostituée ou pas, qui est consentante et être un violeur !..
Réponse de le 27/11/2011 à 13:00 :
@ jaiimzh .... une femme reste une femme et non une NANA ..... PROSTITUE ou autre
Réponse de le 28/11/2011 à 8:37 :
Il est toujours dangereux de faire des amalgames hâtifs. DSK à ne pas en douter est un maladroit, très gauche avec les femmes, mais en cela il n'est pas très différent de la grande majorité des hommes.
Réponse de le 28/11/2011 à 15:46 :
parlez pour vous !
Réponse de le 28/11/2011 à 16:54 :
Oui certainement, et pour vous aussi, si vous êtes un homme
Réponse de le 29/11/2011 à 8:59 :
EIFFEL : Agresser, violer, prostituer, réduire en esclavage : voilà l?avenir que vous promettez aux femmes avec le doux euphémisme de la maladresse que vous voulez bien attribuer à la gente masculine.
Vous êtes pitoyable dans vos propos, mais rassurez vous quand même vous trouverez toujours un bon c?ur féminin pour vous secourir sinon la race humaine aurait disparue.
Réponse de le 29/11/2011 à 12:07 :
Jaizhm : votre remarque dit tout et son contraire ce qui au c?ur du débat c est justement l?absence de consentement que se soit une femme de chambre ou d?une prostituée sous contrainte d un proxénète comme 90% d?entre elles. Elles sont achetées revendues, violées, menacées, droguées,contrainte à rembourser le droit de passage faramineux car la plupart sont africaines ou d?Europe de l est.
Savez vous comment Dodo la Saumure traite les récalcitrantes ? Non et bien :Restez avec votre bonne conscience
a écrit le 26/11/2011 à 18:07 :
il faut vraiment sortir de saint Cyr pour révéler un article ou livre pareil ... même le plus illettré de la planète a pensé au complot....j espère que DSK va vivre suffisamment pour leur pourrir la vie comme ils ont pourri la sienne
Réponse de le 27/11/2011 à 6:42 :
meme si je n'aime pas dsk j'ai toujours penser que l'ump via sarko été la dessous et je suis d'accord avec votre commentaire
Réponse de le 27/11/2011 à 11:16 :
je rajoute il était trop dangereux pour sarko ah les dessous de la politique si ont savez ont serait tous dans rue et pour leurs mettre une balle comme a kadafi je le ferais moi meme
Réponse de le 27/11/2011 à 17:17 :
Ça c?est ben vrai GIGI, si on savez on srait pas veunues et ont seré tousse den la ru. C?est bon tout ça. Si le père Frençois Aulende publi son programe comme sa, ont ait sure kil va gagné.
a écrit le 26/11/2011 à 17:52 :
Beau travail des avocats de DSK.
Il resterait cependant à expliquer qui a forcé DSK à "violenter" la jeune femme:
un copain de Sarko l'arme au poing ?
Pauvres socialistes, c'est reparti pour un tour et ne pourra que leur nuire un peu plus:
quand on remue............
Réponse de le 27/11/2011 à 15:16 :
On peut très bien imaginer le déroulement du piège. La femme de chambre pénètre à l'intérieur de la chambre (alors que tout débutant en hôtellerie sait que cela ne se fait pas, quand il y a quelqu'un de présent). Ensuite, la femme de chambre fait un nuuméro de séduction à DSK qui n'y voit que du feu, se précipite, pour se retrouver face à une sainte nitouche qui se débat, crie et décide de porter plainte. C'est aussi simple que cela.
Réponse de le 27/11/2011 à 16:35 :
Mais bien sur.........., dès qu'une femme de chambre pénètre dans une suite d'hotel, on sort de sa salle de bain et on lui saute dessus sans lui laisser le temps de s'excuser et de ressortir tellement on est sensible au numéro de charme !
C'est encore plus accablant pour celui qui prétendait avoir l'étoffe d'un président !
Réponse de le 28/11/2011 à 8:34 :
Ce que vous dites a été rapporté par la femme de chambre, qui n'a pas été à un mensonge près, la suite le dira. Il semble que DSK a réellement été victime d'un coup monté et il convient d'enquêter sur les employés qui ont fait la fête après son arrestation. Et le mail de DSK piraté qui est arrivé à l'UMP nécessite aussi l'ouverture d'une enquête.
a écrit le 26/11/2011 à 17:46 :
Certains se sont exprimés très vite sur cette affaire,mais ça ne fait des preuves.
a écrit le 26/11/2011 à 17:33 :
C'était un véritable complot contre la démocratie ! L'article du Monde sur la circonscription secrète de DSK montre comment du côté de Lille des voyous de gauche et franc maçons préparaient un bel avenir dans le sillage du futur président. Il ne vont pas nous enfumer avec le portable qui a été égaré dans une bouche d'égôut compatissante
a écrit le 26/11/2011 à 17:23 :
Et quand il a été inculpé tous mes commentaires étaient filtrés parce que je disais que la chose la plus logique était qu'il était labas pour se taper de p .. rostituées et qu'il avait été piégé .... c'est vrai autant attendre 6 mois pour que l'info fuse ... et sans parler de Jonathan bidule qui par un ami du sofitel a twitté l'arrestation de DSK a l'aéroport. Sincèrement il faut être efficace et bien organisé pour faire passer cette info de l'aéroport au Sofitel puis en France en moins de 15 minutes !!
Réponse de le 30/11/2011 à 7:44 :
Oui il est possible qu?en qualité de grand patron du réseau de proxénétisme il évalue lui-même ses gagneuses. C?est connu pour le patron c?est gratuit et il faut s?appliquer sinon tu à droit à la maison d?abattage sauf qu?il y a eu une erreur sur la personne la fille n?était pas déguisée en soubrette, heureusement qu?il la bien secouée et qu?elle a fait une mauvaise victime pour l?état de NY.
Quand vous parler d?un Twitt qui met 15 minutes à arriver, heu ! Vous plaisantez ? je vous conseille de changer de Smart.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :