"Prime dividendes" : chaque salarié concerné gagnerait 420 euros en moyenne

 |   |  177  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La prime obligatoire, pour les salariés des entreprises d'au moins cinquante personnes versant des dividendes en progression, a atteint 420 euros en moyenne par salarié en 2011, rapporte Le Figaro, qui s'appuie sur un "décompte quasi définitif" du ministère du Travail.

La "prime dividendes" atteint 420 euros en moyenne, selon Le Figaro. Le quotidien a précisé avoir obtenu ce montant à partir d'un "décompte quasi définitif" du ministère du Travail.

C'est légèrement plus que les 300 à 350 euros estimés fin 2011 dans les entreprises du CAC 40, mais moins qu'anticipé par le gouvernement qui avait prévu un versement moyen de 700 euros dans son étude d'impact, souligne le journal.

Le bilan définitif de cette prime pour l'année 2011 doit être publié mi-2012, indique Le Figaro.

Approuvée par le parlement l'été dernier, cette "prime contre dividendes" avait suscité des critiques de l'opposition de gauche, qui l'avait qualifiée "d'anecdotique", considérant qu'elle n'apportait pas de réponse à la question du pouvoir d'achat.

"Plus qu'une mesure de pouvoir d'achat, c'est une mesure d'équité et de justice", avait alors déclaré le ministre du Travail, Xavier Bertrand. Cette prime est obligatoire dans les entreprises de plus de cinquante salariés ayant versé des dividendes en hausse par rapport à la moyenne des deux dernières années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2012 à 6:35 :
La moyenne est à 420 euros, sauf que 98% des gens qui la touche se font 7 euros. C'est sûr qu'avec ça, on exulte. C'est plutôt la prime entube, non ?
a écrit le 19/01/2012 à 15:57 :
Messieurs les journalistes....!!!!
apprenez vous à donner des informations et non pas désinformation complétes,je m'explique sur les 24000000 d'actifs combien ont eu cette prime...???? et ensuite combien entrent dans la catégorie des societes de plus de 50 salariés ...??? c'est le minimun de ce que l'on est en droit d'attendre des journalistes!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 20/01/2012 à 6:47 :
Les journalistes, quand on voit comment ils déforment les choses et qu'on liste tous les sujets dont ils ne parlent pas ou qu'ils oublient très vite, on comprend qu'ils sont quasiment tous à la gamelle des puissants et payés pour bourrer le mou de la population.
a écrit le 19/01/2012 à 9:31 :
Jsuis conseillé d'une banque, celle qui "donne gracieusement" 60 actions non déblocables car nous n'avons pas vu cette fameuse prime, normal, faut bien payer les cadres et aux dirigents.... Je ne suis que salarié, conseillé bancaire, ou du moins commercial... Je suis augmenté cheque année depuis 4ans et vu, réellement ce que notre société, groupe, se fait comme fric, tout est bon à prendre. Nous demeurons sous payé du moins dans notre secteur au regard des profits, ce n'est fait que de spéculation donc cout de revient, je demande à voir... Quoi qu'il en soit, un article de ce jour montre une hausse des ventes des yachs, c'est bien que la différence de cette prime, ou de la réalité des salaires part bien quelque part !!! Vers les riches salariés ou non qui deviennent des plus en plus riche, les pauvres qui ne s'en sortent pas et la classe moyenne qui tend vers la classe des pauvre mais qui payé tout plein pot sans avoir le salaire plein pot !!! Un jour, la France sera le tiers monde de l'Europe !
Réponse de le 19/01/2012 à 10:01 :
t'es au CA ou LCL
Réponse de le 19/01/2012 à 10:03 :
tout a fait, la classe moyenne est vraiment en train de s'appauvrir .... et l'avenir n'envisage rien de bon . . .
a écrit le 18/01/2012 à 18:45 :
Sur le blog d'un représentant du Nouveau Centre (donc normalement plutôt favorable à Sarkozy...), le second article intitulé "Le mauvais rêve" résume vraiment bien la réalité de cette prime :

A lire :
www.destailleur.wordpress.com
a écrit le 18/01/2012 à 16:35 :
ce qui me fait rire c est qu avant il n y avait rien et là on donne 420 eu en moyenne par salariés!!!et il y a des critiques !!!comme quoi avec ou sans prime le français rale!!!moralité ne rien donné !!au moins on sait pourquoi çà rale!!!
a écrit le 18/01/2012 à 12:22 :
Et versée sous forme d'intéressement, sans cotisation sociales, ce qui plombe encore un peu plus notre protection...
Ce n'est pas de primes aléatoires et non chargées que les salariés (et notre société) ont besoin, c'est de vraies augmentations de salaires, chargées socialement, pour assurer une réelle augmentation du pouvoir d'achat et contribuer à l'équilibre des comptes sociaux... !
Réponse de le 18/01/2012 à 13:24 :
tout a fait . !
a écrit le 18/01/2012 à 11:32 :
Et on continue de creuser les ecarts entre fonctionnaires salaries grosses entreprises et les salaries TPME et artisans...avec des dividendes crees grace a de l evasion fiscale...
Réponse de le 19/01/2012 à 21:24 :
ben les fonctionnaires , c'est ZERO augmentation depuis 4 ans , pas de dividendes pas de prime , les seuls qui ont gagné en pourvoir d'achats se sont les hauts fonctionnaires. Quand aux avantages des fonctionnaires il est égal a zéro , le CE pour noel nous a fait ZERO euros en cadeaux, beaucoup de fonctionnaires veulent aller dans le privé sauf que l'âge est un frein ...
a écrit le 18/01/2012 à 9:18 :
Chaque salarié "concerné"... Rappelons donc que moins d'un salarié sur 10 en France est "concerné" par cette mesure. Une opération de comm complètement foirée :)
a écrit le 18/01/2012 à 9:18 :
BRAVO POUR LES SALARiés
QUE DIT LE PS qui était contre cette mesure?
c'est sans doute plus intélligent que de demander à l'état de donner 420 ? par personne ( 840 potentiel pour un couple)
argent que l'état ne dispose plus après 30 ans de gestion calamiteuse de nos politique , les mêmes qui se présentent aujourd'hui ...
Réponse de le 18/01/2012 à 11:59 :
BRAVO pour votre moutonnerie UMPiste ! Les salariés des PME, TPE, des entreprises non cotees et des entreprises cotées n'ayant pas augmenté leurs dividendes (90 % des salariés du privé) vous disent merci, puisqu'ils n'ont * rien * eu ! Accessoirement si vous appuyez sur la touche "Verr Maj" ou "Caps Lock" de votre clavier, vous pourrez écrire en minuscules... Essayez, c'est magique ! Vous voyez... BRAVO, vous avez appris quelque chose aujourd'hui.
Réponse de le 18/01/2012 à 14:42 :
Tout à fait en accord avec toi,je fais parti de ces 90% qui n'on rien eu!
Réponse de le 19/01/2012 à 12:21 :
tout a fait d accort je fait parti des 90% moi aussi
Réponse de le 19/01/2012 à 16:03 :
bravo je ne vous dis pas bravo car vous avez une capacité de reflexion toute petite sansdoute avez vous perdu un bon nombre de neurones!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 18/01/2012 à 8:41 :
S'occuper de percevoir des dividendes c'est bien, mais quand le porte monnaie de la ménagère vie à crédit c'est totalement immature et irresponsable. Que dire de plus?
a écrit le 18/01/2012 à 8:40 :
juste avant les élections, ça fait bien, on reprendra plus tard
a écrit le 18/01/2012 à 8:29 :
pffff 60 actions C. A deblocables dans 4 ou 5 ans ...ca c'est de la prime!!!!!
Réponse de le 19/01/2012 à 9:40 :
60 actions distribuées à 4euros = 160euros, enfin "données gracieusement" fin 2013... Pour le reste, salaire qui stagne car ce que l'on vous donne d'un coté, on le retranche de l'autre ! Chers lecteurs, ne confondez pas conseillé ou encore salarié de banque qui gagne en moyenne 2260euros par mois et les grands dirigeants ou traders qui eux pèsent énormément. Nous, petits conseillers vendeurs, on est humains et nous aussi les fins de mois sont plutot difficiles sauf qu'on a pas trop de frais d'agios... C'est au moins ça ! Alors soyez indulgent avec votre conseiller !
Réponse de le 19/01/2012 à 10:07 :
tout a fait. . .
vu les risques , car le conseiller est personnellement responsable (et non la banque) , vu la pression commerciale subit, nous sommes assez peu payés.. ..
comme dit trader, il ne faut pas confondre employé de banque et banquier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :