Malgré un trou d'air en décembre, l'intérim a progressé en 2011

 |   |  194  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'emploi intérimaire a enregistré une baisse de 8,3% en décembre 2011 par rapport à décembre 2010, avec un recul très fort chez les moins qualifiés, selon le baromètre Prisme emploi. Sur l'année, il enregistre une hausse de 7,5%.

Le baromètre Prisme emploi, établi par le groupe Umanis à partir des statistiques transmises par un panel d'entreprises de travail temporaire représentant plus de 80% de l'emploi intérimaire, diffusé ce vendredi, constate une dégradation de 8,3% de l'emploi intérimaire en décembre par rapport au même mois de 2010.

Cependant, en cumul annuel, l'intérim, qui est considéré comme un indicateur des tendances à venir du marché de l'emploi, reste orienté à la hausse (de 7,5%).

La baisse de décembre touche plus particulièrement les ouvriers non qualifiés (-13,4%), lesquels représentent 42,3% des effectifs intérimaires, et les employés (-9,8%). En revanche, elle affecte peu les cadres et professions intermédiaires (-1,8%) et les ouvriers qualifiés (-3,9%).

La réduction des effectifs intérimaires concerne d'abord l'industrie (-9%), secteur le plus important avec près de la moitié des effectifs. Mais l'ensemble des secteurs sont en recul : transports (-4,9%), services (-7,5%), BTP (-8,7%), commerce (-8,9 %) et industrie (-9%).

Les chutes les plus fortes sont enregistrées en Franche-Comté (-14,4%) , en Alsace (-12,6 %) et en Picardie (-12,1 %). Seules les régions Nord-Pas-de-Calais (+3,1%) et Midi-Pyrénées (+1,3%) tirent leur épingle du jeu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2012 à 21:29 :
jpollyon oui on est les plus chanceux en FRANCE, un smic à 1356 euro brut, de quoi se plaint-on que comme vous le dites si bien vive la précarisation des pauvres, pourquoi faites la comparaison avec d'autre pays on est en FRANCE où le soçial est roi pour les familles et les célibataires si on s'adresse à une AS on nous envoie sur les roses, vous trouvez ça juste.....
a écrit le 27/01/2012 à 19:33 :
Que l'intérim à progressé peut-être mais surtout dans le BTP et je fais partie des gens qui touche à tout avec succès, j'ai travaillé 3 semaines en 2011, mais vous mettez des pourcentage plus où moins bon, mais les soçiétés de sondage ont une manière d'interprété les chiffres selon l'humeur du jour.
a écrit le 27/01/2012 à 17:08 :
Avec 1000 chômeurs de plus par jour en France depuis juin 2011 , cela fait donc une bonne nouvelle . Vive la précarisation des pauvres....Quand on vous dit que c'est la faute aux pauvres , travaillent pas assez , facilement malade , ils ont plusieurs semaines de congés payés , pire ils sont trop payés...! oui il faut le dire ( smic en Espagne est à 640 euros , 320 en Roumanie , 130 en Bulgarie ..
a écrit le 27/01/2012 à 13:20 :
Dans la chronique audio intitulée : "INDUSTRIE ET SERVICES
LES ARGUMENTS "WINNER" DU "FAIT EN FRANCE" consultable sur la wwebradio indépendante AWI, il est entre autres questions des espoirs que suscitent la reprise de l'intérim dans différents secteurs d'activités relavant de l'industrie et des services.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :