Suppression de postes d'intérimaires chez PSA à Mulhouse

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une équipe dédiée aux Peugeot 206+ et 308 vieillissantes va disparaître. Deux nouveaux véhicules sont toutefois prévus en 2012.

L'usine PSA  de Mulhouse (Haut-Rhin) arrêtera début mars une équipe sur les chaînes de Peugeot 206+ et 308. Ce qui entraînera la suppression de 100 postes d'intérimaires et le reclassement de 550 salariés à durée indéterminée, annonce ce mercredi la direction. La CGT redoute que ces reclassements se fassent au détriment d'autres intérimaires. Le syndicat estime que 600 d'entre eux vont voir leur contrat se terminer, soit près de la moitié des intérimaires du site (1.318).

L'avenir de cette usine est toutefois assuré à moyen terme avec le lancement en production de deux nouveaux modèles en 2012, selon la direction. Ces productions feront  remonter les effectifs à partir de fin 2012-début 2013, grâce à la reconstitution d'une équipe de montage, selon le directeur du site Jean Mouro, cité par l'AFP.

Mulhouse, qui emploie environ 8.500 salariés permanents, vit une situation contrastée. Une partie de l'usine a accumulé les heures supplémentaires car elle fabrique les Citroën C4 et DS4, dont les ventes décollent, tandis que l'autre, dédiée aux vieillissantes 206+ et 308, est touchée par des mesures de chômage partiel. PSA a annoncé mardi par ailleurs, lors d'un CCE, la suppression de 196 postes à contrat indéterminé (CDI) à Aulnay, 224 à Rennes, 346 à Sochaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :