Hollande dégaine son contrat de génération rénové

Le contrat de génération, cher à François Hollande, revient sur le devant de la scène. D'un coût global de 2,3 milliards d'euros, financé par un redéploiement du dispositif "Fillon" d'allègements de charges, il permettrait à une entreprise embauchant un jeune de moins de 30 ans de bénéficier d'une exonération des cotisations de sécurité sociale et parallèlement d'être dispensée de payer les cotisations d'assurance chômage d'un senior.
L'équipe de François Hollande table maintenant sur la création de 500.000 contrats de génération sur 5 ans / Photo AFP
L'équipe de François Hollande table maintenant sur la création de 500.000 contrats de génération sur 5 ans / Photo AFP (Crédits : © 2009 AFP)

Enfin ! Le contrat de génération nouvelle version est arrivé. La mesure phare pour l'emploi défendue par le candidat François Hollande, lors de la primaire socialiste de l'automne 2011, avait été quelque peu brocardée par les autres concurrents, Martine Aubry en tête. Le contrat de génération avait notamment contre lui de coûter très cher - coût estimé à 8 milliards d'euros sur 5 ans pour 300 .000 contrats de ce type - et de provoquer un gros effet d'aubaine pour les entreprises.

Aussi, depuis trois mois, l'équipe de François Hollande s'était plutôt montrée discrète sur le sujet et avait décidé de plancher de nouveau sur la question. C'est chose faite, et le nouveau contrat de génération, à la voilure sensiblement réduite, a été présenté vendredi -symboliquement le jour où sont rendus publics les statistiques sur le chômage du mois de janvier et où le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,5 % en un an ! - par Bruno Le Roux, porte-parole de François Hollande et Lauriane Deniaud, sa conseillère jeunesse.

500.000 contrats sur cinq ans

L'équipe de François Hollande table maintenant sur la création de 500.000 contrats de génération sur 5 ans. Un nombre qui pourrait toutefois évoluer en fonction du succès rencontré. Il s'agit toujours d'un contrat à durée indéterminé réservé à un jeune de moins de 30 ans. Durant les cinq premières années suivant son recrutement, l'entreprise bénéficierait d'une exonération totale des cotisations de sécurité sociale. Mais, parallèlement, l'entreprise devrait aussi s'engager à ne pas licencier durant cinq ans un senior d'au moins 55 ans, déjà présent dans l'entreprise, et chargé d'épauler le jeune. En contrepartie, l'employeur serait exonéré durant cette période des cotisations d'assurance chômage (4% du salaire) afférentes à ce senior. Dans la première mouture, c'est l'ensemble des cotisations patronales de sécurité sociale concernant le senior qui devaient être exonérées.

Un coût estimé autour de 2,3 milliards d'euros

Dans cette deuxième version, le contrat de génération voit fondre son coût. Sur la base d'un jeune rémunéré au Smic et d'un senior percevant deux fois le Smic, son coût annuel est estimé par ses promoteurs à 4.500 euros, soit près de 2,3 milliards sur le quinquennat pour 500.000 contrats. Mais pas question d'aggraver les déficits publics. Aussi Bruno Le Roux propose de le financer par "un redéploiement du dispositif général des allégements de cotisations patronales", (appelé dispositif « Fillon »), actuellement applicable de façon dégressive sur les rémunérations allant de un à 1,6 Smic. L'idée serait donc de limiter désormais ces allègements à 1,5 Smic. Soit une économie, justement, de ...2,3 milliards d'euros. Quant à un éventuel "effet d'aubaine", là aussi Bruno Le Roux pense avoir trouvé la parade en prévenant : "en cas de sur-utilisation du contrat de génération nous réorienterons vers lui d'autres allégements de charges ". Autrement, dit, le dispositif Fillon pourrait être mis davantage à contribution.

Une arme politique

Reste maintenant à bien caler les choses avec les partenaires sociaux. A cet égard, en cas de victoire de François Hollande, une grande conférence sociale sera organisée dès juillet. Et, au menu notamment : le contrat de génération, dont les modalités finales pourraient être un peu différente selon la taille des entreprises. Reste aussi à organiser la " tuyauterie" pour combler le manque à gagner - du fait des exonérations de cotisations - pour l'assurance chômage, gérée par les syndicats et le patronat.
Gageons que dans les jours qui viennent, ce contrat de génération va être largement mis en avant par François Hollande. Une façon de répondre aux dernières propositions sur l'emploi de Nicolas Sarkozy "et de faire la différence entre ses promesses et nos engagements" ironise Bruno Le Roux.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 30/08/2012 à 20:09
Signaler
Admettons que cette mesure remporte le succès escompté. 500.000 emplois c'est en gros le nombre de licenciements prévus par l'UNEDIC d'ici fin 2013 !! Il faut frapper beaucoup plus fort. Voir les mesures 5, 10, 11, 12 et 13 du Manifeste ROOSEVELT ...

à écrit le 26/02/2012 à 21:33
Signaler
Quand est ce qu'ils vont piger que le manque de travail est essentiellement lié à la politique ??? Leur promesses sont notre ruine ! On dirait que les Français croient encore TOUS au père Noel ??? .. ou .. plus grave.. qu'ils refusent de voir la situ...

à écrit le 25/02/2012 à 19:30
Signaler
A moins de 30 ans on est jeune ; et à plus de 40 on commence à être vieux pour être embauché. La fourchette se réduit on dirait ...

à écrit le 25/02/2012 à 16:11
Signaler
Les chefs d'entreprises ne sont pas des idiots.Ceux qui le pourront suivront.

à écrit le 25/02/2012 à 10:06
Signaler
Et à la fin on s'apercevra que cette mesure coutera beaucoup plus que 2,3 milliards, en attendant Hollande essaie de faire avaler la pilule aux français, pour obtenir leurs voix.

le 25/02/2012 à 12:49
Signaler
HOLLANDE montre le bon côté avec des cours pris en communication,après vous allez voir l'autre côté pendand 4 ans et main dans la main avec la GRECE L'espagne le Portugal

à écrit le 25/02/2012 à 6:21
Signaler
Entre la peste et le choléra, je choisis de voter pour la seule qui puisse nous sauver.

le 26/02/2012 à 10:25
Signaler
L'anti virus MELANCHON ou MELANCHOR est supportable pour le commun des mortels citoyens, il traite sévèrement la maladie et surtout la maladie dé-génératrice mais ses effets secondaires sont gérables au moins à court terme sauf pour les riches et t...

le 26/02/2012 à 11:40
Signaler
cécile bayrou?

à écrit le 24/02/2012 à 23:06
Signaler
En 2007 une majorité ont voté pour Blanc bonnet, cette fois-ci sera-ce bonnet blanc?

à écrit le 24/02/2012 à 22:32
Signaler
Smic 2011 : 9,22 ? X 151.67 H = 1398,40 ?, exo patronale sécu moins de 20 salariés = 28,10 % soit 392,95 ? X 12 mois = 4.715 ?, version plus de 20 salariés exo sécu = 26 % soit 363,58 ? X 12 mois = 4.363 ?, si on rajoute 4 % d'exo cotisation patronal...

le 26/02/2012 à 21:53
Signaler
tu dis n'importe quoi, connais tu le montant des cotisations de sécurité sociale? alors tais toi, c'est des rigolos comme toi qu'il faut éradiquer

le 27/02/2012 à 6:53
Signaler
Je fais environ 4000 fiches de paie par an en tant que gestionnaire de paie, les rigolos c'est les socialos ...

à écrit le 24/02/2012 à 21:43
Signaler
Bricolage tout ca ! Un seul contrat de travail: CDI avec reduction des indemnitees en cas de licenciement et simplication de la procedure. Effet d'aubaine pour les entreprises : virer des vieux incompetent qui sont payes une fortune pour embaucher de...

le 25/02/2012 à 9:13
Signaler
Comme quoi tous les comiques ne passent pas L'Olympia

à écrit le 24/02/2012 à 19:58
Signaler
,,??????????

à écrit le 24/02/2012 à 18:26
Signaler
Tout ça c'est le la sauce de technocrate et de démagogue à la française, ça ne change rien à la donne. Les mesures à prendre c'est très simple, forte pénalité pour les entreprises qui virent, notamment lors de rapprochement ou de rachat par des fonds...

le 24/02/2012 à 21:40
Signaler
C'est vrai quoi le type qui a le plus de c...et certainement le meilleur diagnostic aujourd'hui (sur le pronostic je ne suis pas d'accord sur tout mais c'est pas grave) c'est notre ami Mélanchon, autre chose qu'un Hollande, quand à Sarko et sa bande ...

à écrit le 24/02/2012 à 18:16
Signaler
Plutôt de gauche, je n'aime pas ce contrat. Cela va rendre la tâche encore plus dure pour les personnes de plus de 30 ans et de moins de 55. Ma femme à 31 ans et cherche du travail, je suppose que dans cette compétition tellement difficile, elles p...

le 25/02/2012 à 15:18
Signaler
Gringo,je suis dans la même situation que votre femme. C'est de la discrimination par l'âge normalement interdite par la loi. Les exonérations de charges devraient inclure es chômeurs de longue durée sans critère d'âge Il faut voter Mélenchon.

à écrit le 24/02/2012 à 17:32
Signaler
en retraite et pour avoir eu une petite entreprise ça c une bonne idée de hollande je précise que j ai voter sarko en 2007 la je sais que ce sera pas pour ce guigol une fois suffit

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.