Réseaux sociaux et sites étrangers sur le pied de guerre

 |   |  684  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La diffusion de sondages et d'estimations est interdite avant 20 heures, mais comme il y a deux semaines, médias étrangers et réseaux sociaux feront fi de cette interdiction passible de 75.000 euros d'amende.

Qui diffusera les résultats avant 20h ? Réseaux sociaux et médias étrangers ne semblent pas plus effrayés par la perspective d'une condamnation à 75.000 euros d'amende que lors du premier tour. Malgré l'interdiction de diffuser en France sondages et estimations de résultats, rappelée ce vendredi dans un communiqué conjoint de la Commission des sondages et la Commission nationale de contrôle, le nom du vainqueur risque d'être largement diffusé avant l'heure fatidique. En outre, l'idée de les fermer tous les bureaux de vote à 18 heures, afin qu'une éventuelle diffusion des estimation n'influence pas les derniers votants, a été repoussée.

Réseaux sociaux : les "twittos" parleront aux "twittos"

Depuis le 18 avril, date du lancement sur twitter du hashtag (mot-clé) #RadioLondres, les références cryptées à la présidentielle n'ont pas cessé, même après le premier tour de l'élection. Déjà, des twittos ont prévenu : la même opération de "camouflage" des tendances grâce à des métaphores devrait avoir lieu le 6 mai. "Dimanche, mon poste de #RadioLondres tournera à plein, je répète, il tournera du verbe tourner", "J-2 avant le retour de #radioLondres", pouvait-on lire ce vendredi sur le site de micro-blogging. Des comptes spécialement créés avec la mention de ce mot-clé ont même été ouverts.

De nouveaux "codes" ont été inventés pour donner sans l'écrire explicitement le nom du vainqueur. Ainsi l'expression "Michael est dans l'avion", clin d'oeil à la vedette de télé-réalité Michael Vendetta, laisserait supposer une victoire de François Hollande, puisque le jeune homme avait indiqué sa volonté de quitter la France si le candidat socialiste gagnait. Les surnoms des candidats comme "Flanby", "Pays-Bas" pour l'un ou bien "Rolex" ou "Hongrie" pour l'autre devraient de nouveau être largement utilisés.

A lire : Les meilleurs tweets de la soirée du premier tour

Attention aux rumeurs

Pendant la journée du premier tour, le 22 avril, des chiffres commençaient à circuler, de façon plus ou moins cryptée, dès le début de l'après-midi. Pourtant, la Commission des sondages estime que ces chiffres ne sont pas valables, et résultent au mieux d'enquêtes d'opinion réalisées avant la fin officielle de la campagne, le vendredi soir précédent l'élection, à minuit. Les grands instituts de sondage avaient d'ailleurs démenti les chiffres qui circulaient le 22 avril et précisaient qu'elle ne réalisent pas de sondage de "sortie des urnes". En revanche, certains, comme l'institut CSA, avouent interroger des panels en ligne au cours d'enquêtes "jour de vote".

A Lire : Le mystère des estimations de vote au premier tour

Ensuite, à partir de 18 heures, des estimations beaucoup plus fiables réalisées à partir des premiers bulletins dépouillés sont établies. Quarante minutes plus tard, des données provisoires sont transmises aux rédactions ainsi qu'aux directions des partis politiques avec interdiction de les rendre publiques avant 20 heures. Des médias belges et suisses n'ont respecté cet "embargo" ni en 2007, ni le 22 avril cette année, et ont déjà prévenu qu'il ne le feraient pas non plus le 6 mai. L'Agence-France Presse, visée par une enquête pour avoir fait de même il y a deux semaines, n'a pas encore indiqué si elle comptait réitérer l'opération.

Les sites francophones à nouveau sur le pont avant 20 heures

Plusieurs médias francophones, en Belgique et en Suisse, feront fi, cette fois encore, de l'interdiction imposée par la France. Même si certains sont déjà visés par des enquêtes, la perspective de réaliser à nouveau des records d'audience prévaut. Le 22 avril, leurs pages web ont été prises d'assaut. Le site de la RTBF, par exemple, a comptabilisé jusqu'à 80 fois plus de visiteurs que d'ordinaire. Le soir du premier tour, le site internet du quotidien belge Le Soir avait même été momentanément indisponible en raison de l'afflux d'audience. Pour justifier la diffusion des estimations avant 20 heures, le journal belge défend dans un article diffusé jeudi le "devoir d'informer".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2012 à 12:41 :
Demain soir, farandole et champomy (l'abus d'acool étant dangereux pour la santé). 1 bisou à RALBOL (voir plus bas) qui veut préserver le suspens. La fin est proche. Un grand bravo à Flamby.
a écrit le 05/05/2012 à 11:14 :
Sarkozy "tremble" pour sa réélection car si il perd, li perd aussi son immunité présidentielle et c'est là que la Justice l'attend.
a écrit le 05/05/2012 à 11:11 :
Tuitt, Tuitt, Tuitt chantez petits oiseaux... La cigale ayant "tuitté" tout l'été se trouva fort dépourvue quand $arközy fut éjecté. Toutes les cigales et les cigalons du gouvernement, Morano en tête.
a écrit le 05/05/2012 à 9:28 :
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_francois-hollande-peut-il-deja-crier-victoire?id=7759684
Réponse de le 05/05/2012 à 9:42 :
Méfions nous des sondages !!!
RAPPELEZ VOUS DE 2002 !
MOBILISONS NOUS ET VOTONS
COMPRENONS LE CHOIX DE BAYROU
Hollande dans son dernier meeting était très prudent et réservé ....
Réponse de le 05/05/2012 à 11:39 :
VOUS N'avez aucun commentaire a faire aujourd'hui
Réponse de le 05/05/2012 à 12:38 :
RALBOL : Tu peux préparer les mouchoirs RALBOL
a écrit le 04/05/2012 à 20:47 :
Le petit Nicolas a du bleu à l'âme et du rose au front.
a écrit le 04/05/2012 à 20:41 :
Sans aucune influence car le résultat est déjà connu : http://twitter.com/#!/twitpolitique
Réponse de le 05/05/2012 à 9:40 :
pas d'accord le score sera serré ! les sondages se trompent
Méfions nous des sondages !!!
RAPPELEZ VOUS DE 2002 !
COMPRENONS LE CHOIX DE BAYROU

MOBILISONS NOUS ET VOTONS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :