Arnaud Montebourg en charge du redressement de l'industrie

 |   |  623  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Après avoir porté le thème de la démondialisation et du made in France pendant les primaires socialistes, le député et président du conseil général de Saône-et-Loire devra faire face à un nombre important de défis.

Hérault de la démondialisation, du made in France et de la réindustrialisation pendant les primaires socialistes, Arnaud Montebourg fait son entrée à Bercy par la grande porte en prenant en charge le redressement productif. Il succède ainsi à Eric Besson dont l?action s?est essentiellement concentrée sur l?économie numérique. Une action jugée largement insuffisante dans les couloirs de Bercy, au regard des difficultés actuelles de l?industrie tricolore.

"L'euro allemand et la Chine", les maux de l'industrie

"Nous avons perdu 2 millions d'emplois industriels en vingt ans. Il y a deux moyens de répondre à ce défi. Le premier, c'est la monnaie. Nous avons un « euro allemand », beaucoup trop fort. Il faudrait qu'il soit un peu plus italien, espagnol... Le deuxième sujet, c'est la Chine. On a donné à tort à la Commission européenne les pouvoirs de négociation commerciale: lors de l'entrée de la Chine dans l'Organisation mondiale du commerce, elle n'a rien négocié du tout. La Chine est entrée dans l'OMC sans aucune contrepartie. La différence de salaire est telle, avec un système chinois proche de l'esclavagisme, que nous ne pouvons pas nous battre sur le terrain de la compétitivité. Je rappelle à ce sujet que les Allemands ont le même déficit que nous vis-à-vis de la Chine! Il faut donc créer une « région européenne », capable de se protéger des produits chinois par des barrières sanitaires, sociales et environnementales..", avait-t-il déclaré à La Tribune lors des primaires.

Relativement discret dans les médias pendant la campagne de François Hollande, le troisième homme des primaires socialistes, s?est en revanche démené sur le terrain, venant au chevet des entreprises en difficultés en tant que représentant de François Hollande. Le député socialiste, président du conseil général de Saône-et-Loire, est en effet venu soutenir les salariés des laboratoires Fournier, près de Dijon de l?entreprise textile Lejaby à Yssingeaux et de la pépinière Delbard à Malicorne (Allier).

"Le tour de France de la désolation"

"Je fais le tour de France de la désolation. Avec François Hollande, on a décidé de mettre les mains dans le cambouis des problématiques économiques. Sur chaque dossier, nous devons faire ce que nous avons fait pour Lejaby période électorale ou non. Notre stratégie est de trouver des projets durables", avait-il déclaré devant les salariés de Delbard.
Membre du parti socialiste depuis 1985, cet avocat qui soufflera cette année ses cinquante bougies fut brièvement le porte-parole de Ségolène Royal en 2007. Il présenta sa démission après avoir lancé une plaisanterie sur? François Hollande. « Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut. C'est son compagnon. », avait-il déclaré sur le ton de la plaisanterie.

La conjoncture est mauvaise dans l'industrie

La tâche d?Arnaud Montebourg ne sera pas aisée tant l'industrie souffre actuellement. Eviter une multiplication des plans sociaux, empêcher les délocalisations vers les pays à bas coûts, redresser la compétitivité des entreprises en chute libre depuis le début des années 2000 feront partie de ses principales priorités au cours des prochains mois. Selon l?Insee, la production industrielle a reculé de 1,4% en mars sur un an. Quant au niveau de la production, il est inférieur de 9 points à celui observé en 2005. Enfin, le nombre des défaillances reste très élevé. Au premier trimestre, plus de 16.000 entreprises ont été placées en redressement, en liquidation judiciaires ou en procédure de sauvegarde, autant qu?au plus fort de la crise de 2008-2009.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2012 à 19:22 :
Arnaud Montebourg en charge du redressement de l'industrie ! Grotesque et hilarant ! Un idéologue incapable pour l'industrie !!
a écrit le 18/05/2012 à 9:59 :
Le premier chantier, pour ne pas dire le seul, devrait être de rétablir les marges des PME industrielles ou non, marges laminées par les montagnes de prélèvements obligatoires et les réglementations ubuesques (smic, seuils sociaux, bureaucratie tatillonne, fisc haineux, etc.). Sans marge, au moindre retournement de cycle, les entreprises sont balayées. Arnaud aura-t-il la carrure et l'expérience pour le comprendre, le vouloir et le pouvoir pour sauver les entreprises et les emplois ?
a écrit le 17/05/2012 à 21:44 :
Et si on élargissait le droit de préemption ? toute société qui veut se séparer d'un site de production français devrait certes d'abord le vendre (mais cela ils ne le veulent pas , car cela leur ferait de la concurrence .. et comme tout le monde le sait la concurrence est l'ennemie du capitalisme) , et si elle n'y arrive pas ou ne met pas assez de bonne volonté un droit de préemption devrait permettre a l'état de le racheter (en retirant du prix les subventions touchées les 5 dernières années ce qui devrait ne pas laisser grand chose) , pour que les salariés via une Coop puisse reprendre la boite ou une autre boite puisse racheter à un prix plus intéressant .... Et je suis convaincu que ce n'est pas plus irréaliste ...que dans l'immobilier pour faire des rond -points ....
Réponse de le 18/05/2012 à 10:00 :
Plutôt que de prendre les entreprises des autres, pourquoi ne pas créer la vôtre ? Trop fatigant ?
a écrit le 17/05/2012 à 19:20 :
Pour une république irréprochable!! ça commence fort un premier ministre condamné à 6 mois de prison avec sursis et pour qu'il puisse être ministre un casier blanchi??
Quelle hypocrisie concernant la baisse des rémunérations du président et des ministres?? on baisse leur salaire et on augmente sans commune mesure le nombre de ministres?? Quel coût pour l'etat?
Réponse de le 17/05/2012 à 20:21 :
"Bubu25" vous parlez de Jupé ?
Réponse de le 17/05/2012 à 20:29 :
Jupé premier ministre ? la confusion vous gagne cher ami .
a écrit le 17/05/2012 à 18:12 :
Va il réussir... alors que ce même Gvt a prévu de ne pas baisser les charges et autres impots sur le travail.. même les augmenter... et revoir la taxe professionnelle !!! donc.. privilégier les délocalisations ...? Mr AM va il soigner les maladies provoquées par son clan .????. Perso, j'en doute, son poste aura droit à une belle disparition du fait de son manque de réussite.... beau piège pour lui que ce poste !! (revanche de FH ???)
a écrit le 17/05/2012 à 15:58 :
Je connais un syndicat qui doit être aux anges , les patrons .....!!!! selon eux , c'est le pire de tous , ils ont même tenté d'infléchir cette décision , au moins que le flan tient parole , la finance .... il aime pas du tout !!
a écrit le 17/05/2012 à 12:10 :
Ce ministère lui convient, comme un tablier à une vache !
Réponse de le 17/05/2012 à 16:23 :
La défaite est très amère pour les UMpistes. Les UMP d'en haut sont mes principaux responsables du déclin de la France et de la défaite de la Sakologie. Les UMP d'en haut ont beaucoup décu les UMP d'en bas, et cesont les UMP d'en bas qui viré les UMP d'en HAUT. SIMPLE à COMPRENDRE.
a écrit le 17/05/2012 à 11:15 :
Cher Monsieur Montebourg, à vous de jouer, il y a trois choses à faire (au moins) : mettre fin au dumping monétaire (dollar US en tête), mettre fin au dumping fiscal (Irlande, Belgique, GB, etc...), mettre fin au dumping social et au disant social et au dé-tricotage du doit social (ex ce que fait de façon brutale le gouvernement de Rajoy en Espagne). J'ajoute que les multinationales de la zone euro doivent fabriquer ou faire fabriquer prioritairement dans la zone euro, c'est tout con, c'est tout simple, donc que les allemands montrent l'exemple, et les français aussi.
Réponse de le 17/05/2012 à 12:15 :
Vous croyez qu'il pourra imposer notre système fiscal et notre régime social aux autres pays de la planète ? Vous RÊVEZ !...
Réponse de le 17/05/2012 à 13:47 :
Le dumping monétaire est aujourd'hui chinois, la monnaie chinoise est dévaluée face au dollar.
Réponse de le 17/05/2012 à 18:49 :
ça c'est le bourrage de crâne des amerlocs, le problème pour nous c'est le dollar qui est sous évalué de 20 à 30% (cf concurrence en matière de vente d'armements ou d'avions), n'oublions pas que se sont les amerlocs qui ont permis à la Chine de devenir une super puissance économique pour leur plus grand profit ou celui d leurs banques, fonds et multinationales. Et en même temps pour affaiblir le Japon qui à la fin des années 80 commençait à leu poser de sacré problèmes de leadership y compris dans les technos de pointe.
a écrit le 17/05/2012 à 10:59 :
Quelle erreur de casting ! Seul Mélenchon aurait été pire...
Réponse de le 17/05/2012 à 18:44 :
Ce forum ne serait il pas un rassemblement de prix Nobel d économie du café du commerce??
a écrit le 17/05/2012 à 10:03 :
Les tordus que nous sommes vont donc avoir un Ministère du redressement productif !

Dommage que DSK ne soit plus là, il y aurait parfaitement fait l?affaire !
Réponse de le 17/05/2012 à 11:12 :
Redressement c'est évident. Productif vaut mieux pas.
Réponse de le 17/05/2012 à 20:47 :
Bah ce sera toujours mieux que le ministère des délocalisations (ex ministère de l'industrie) ...
a écrit le 17/05/2012 à 9:39 :
Le moins qu'on puisse dire en lisant les commentaires publiés par les aimables lecteurs de cet article, c'est que le "Montebourg" part avec un vent particulièrement défavorable avec avis de tempête. Il va donc falloir à l'équipage de ce nouveau capitaine de l'industrie tenir un cap pour s'approcher de courants plus favorables.
La webradio indépendante AWI s'intéressera de très près aux décisions et actions qui pourront être prises pour redresser la barre dans ce secteur sinistré qui met également en péril l'activité des PME et autres TPE sous-traitantes.
Réponse de le 17/05/2012 à 11:25 :
Le moins qu'on puisse dire , c'est qu'il va lui falloir faire ses preuves !!Capitaine ?????? Plutôt , bla , bla ....bla...
Réponse de le 17/05/2012 à 20:49 :
Il a des idées au moins .... autres que d'aligner les salaires des ouvriers français sur celui des ouvriers chinois qui était l'idée principale de notre charmante élite de droite ....
a écrit le 17/05/2012 à 9:04 :
Montebourg et Mosco ne sont pas du tout sur la même ligne, cela promet de belles tensions et des arbitrages pour Ayrault.
a écrit le 17/05/2012 à 8:12 :
Pour que les entreprises se développent il faut d être sur un pied d égalité avec la concurrence internationale, mais on ne va pas dans ce sens avec le matracage fiscal prévu, alors rien a attendre malheureusement pour nous les créateurs de richesse et d emploi, seul nous reste l expatriation
Réponse de le 17/05/2012 à 8:59 :
...et quand ils seront tous au chomage faute d'entrepreneurs, ils comprendront !
Réponse de le 17/05/2012 à 13:15 :
oui oui on y ARRIVE,ILS IRONT TROUVE DU BOULOT AU GOUVERNEMENT ILS RECRUTENT DES FONCTIONNAIRES.
Réponse de le 17/05/2012 à 20:51 :
Carlier dit: " Pour que les entreprises se développent il faut d être sur un pied d égalité avec la concurrence internationale" ... idée majeure donc il faut aligner les salaires des ouvriers français sur celui des chinois ... voilà la solution :-) .... et on s'étonne que les Italiens remettent à la mode les brigades rouges ....
a écrit le 17/05/2012 à 1:05 :
LePS a tué la compétitivité des entreprises avec les 35h ... et c'est Montebourg qui va les redresser ... C'est un rêve total !!!
Réponse de le 17/05/2012 à 6:31 :
ERREUR PUISQUE LA RENTABILITE DES GRANDES ENTREPRISES EXPORTTATRICES S EST AMELIOREE
Réponse de le 17/05/2012 à 8:09 :
Peut être, mais leur nombre à baissé, cherchez l'erreur!
Réponse de le 17/05/2012 à 10:52 :
Depuis 12 ans, les gouvernaillons UMP n'ont rien fait pour supprimer les 35 heures, la raison en était que le MEDEF voulait garder les 35 heures. Raffarin, DeVilepin et Fillon se sont couchés à la fois sous AUBRY et sous PARISOT. VOilA le VéRiTé. Sacré coucherie !
Réponse de le 17/05/2012 à 20:57 :
Avec le déplafonnement des heures sup et même leur defiscalisation, le paiement des jours de congés non pris , le forfait jour qui permet de travailler 50h voir plus payé 35h .... Les 35h sont bien mortes , mais l'anualisation du temps de travail et la flexibilité négocier avec la suppression des 40h rigides , sont restées .... J'aime cette droite arriérée, qui ne connait pas la réalité , et qui rêve de nous faire travailler 60h semaine 6j sur 7 ... comme les chinois ... Belle idée ....
Réponse de le 17/05/2012 à 21:28 :
Donc les entreprises peuvent faire travailler leur salariés 40h si elles le souhaitent , ... et si elles ne le font pas c'est parce qu'elle n'ont pas assez de travail, et on revient au vrai problème auquel Montebourg s'attaque (bien seul) ... la désindustrialisation !!
a écrit le 17/05/2012 à 1:02 :
Il va s'occuper de ce qu'il déteste ... les entrepreneurs ...
Un intitulé complètement dogmatique et utopique ... Comment espère t il décider à la place des entreprises ?... Si elles ne peuvent plus fermer un site non rentable elles n'en n'ouvriront plus de sitôt en France !!!...
a écrit le 17/05/2012 à 0:23 :
Les sujets qu il va devoir traiter son centraux dans le bon fonctionnement du commerce mondial, la France representant 3%. Sitot hollande retombé sur terre , il sera le premier a demitionner. Tout cela n est qu une illusion pour les legislatives. Il parlera beaucoup mais ne pourra strictement rien faire a part taper sur les societes francaise qui ont deja bien du mal a s implanter a l etranger pour developper leur marché. L echec sera cuisant et la fuite a l etranger passera le turbo.
Réponse de le 17/05/2012 à 21:34 :
Le bon fonctionnement du commerce mondial ??? Tu veux dire le bon fonctionnement idéal selon la droite Européenne ou le fonctionnement réel façon Yuan indexé sur le Dollar, Dollar faible organisé, droits de douane déséquilibrés à notre désavantage sous prétexte de solidarité commerciale avec les chinois (pour les aider a se développer ... elle est bien bonne et nos ouvriers ils n'ont pas besoin de solidarité ?), façon libéralisme à l'américaine c'est à dire "faites ce que je dis pas ce que je fais", un exemple : pourquoi les compagnies aériennes américaines ont elles si peu d'Airbus ? ...Ah ce bon fonctionnement du commerce mondial ... enfin pour les importateurs et ceux qui haïssent les ouvriers locaux qui gueulent et qui sont syndiqué et qui préfèrent donner le travail a des ouvriers dans une dictature ....comme la Chine ...
a écrit le 17/05/2012 à 0:15 :
Montebourg à l'industrie, nan mais quel sketch. L'apotre de la démondialisation en charge de ce secteur si stratégique qu'il méconnait, c'est fort brillant dites-moi. Une excellente solution pour plomber le secteur secondaire un peu plus. Hollande <3
a écrit le 16/05/2012 à 23:58 :
Avec ce gouvernement là et l'idéologie socialiste c'est la moitié de la France qui risque de se retrouver dans la misère, aux restos du coeur ou dans la rue.
Réponse de le 17/05/2012 à 10:46 :
Bertrand est un des artisans de la défaite du Sarkosysme et du déclin de la France un bavard invétéré. Qu'il se taise, il nous a lassé, même nous les citoyens de droite, alors que Bertrand se taise.
a écrit le 16/05/2012 à 22:06 :
Bonne nouvelle à mon sens ; j'espère qu'il aura l'intelligence de s'inspirer aussi du 'produire français' de Bayrou pour que nos recherches et développements ne partent pas indéfiniment être développées a l'autre bout du monde
Réponse de le 16/05/2012 à 23:28 :
Ca sert à quoi de faire de la R&D, si ensuite le produit finit est tellement cher que personne ne peut l'acheter ... Soit on se protège aux frontières et on passe à un euro monnaie commune, soit on va mourir ..
Réponse de le 17/05/2012 à 21:39 :
Soit on remet en place en France une bonne dictature et que l'on remette à coup de matraque les ouvriers français au boulot 60h semaine 6J sur 7 et que l'on divises leur salaire par 5 au moins et que l'on supprime sécurité sociale , indemnité chômage et éducation nationale .. là on sera comparable aux Chinois ...
a écrit le 16/05/2012 à 21:48 :
souhaitons lui bon courage!!
et achetons français en priorité!
Réponse de le 17/05/2012 à 0:52 :
Mais ça il s'en fout ...
Réponse de le 17/05/2012 à 21:39 :
Sur que non il ne s'en fout pas
Réponse de le 02/06/2012 à 3:03 :
des jouets en bois
a écrit le 16/05/2012 à 21:41 :
l'appellation du ministère est à l'image de celui qui en a la charge ! on rapatrie totes les délocalisations en France, on rétablit des barrières douanières, et on se replie sur nous-mêmes ! beau programme qui relève du monde d'Ubu ! mais attention... le réveil risque d'^tre brutal et l'échec... cuisant !
a écrit le 16/05/2012 à 21:17 :
Si il a les mains libres alors je veux voir les profiteurs pleuraient ! A mort les délocalisations abusives, a mort les investisseurs financiers qui n'ont jamais su gérer sur le long terme une entreprise mais juste a faire du profit court terme en tuant des entreprises et les salariés... dont le savoir faire.
Réponse de le 17/05/2012 à 0:54 :
Vous êtes sur une autre planète !!! ... Le ministre n'a aucun pouvoir sur cela ... Ce n'est pas lui qui décide ... mais des multinationales rarement françaises !!!
a écrit le 16/05/2012 à 21:05 :
Montebourg à l'industrie, pardon au redressement productif c'est prometteur. Mais il devrait peut-être faire un stage en entreprise d'abord? Allez, bon courage à la France qui n'a pas fait l'Ena et qui travaille, ça va être dur.
Réponse de le 17/05/2012 à 0:56 :
Cest un personnage qui prétend avoir une réponse sur tous les sujets ... Mais enfermè dans son dogmatisme il paraît improbable qu'il puisse comprendre quelque chose à un monde qu'il déteste !
Réponse de le 17/05/2012 à 1:01 :
Entre les discours des politiques et la réalité, il y a un gouffre :-) Mais dans la même veine, j'ai entendu ce matin le ministre des finances du Canada qui veut supprimer les allocs chômage à ceux qui n'accepteront pas tout et n'importe quel emploi proposé. C'est bien sur le papier et très démago dans le public, mais accepterait-il lui de vider les poubelles ? Et supposant que, pour soutenir ses dires, il accepte de vider les poubelles, l?employeur serait-il prêt à l?engager compte tenu de son âge, de ses diplômes et de son expérience antérieure ? J?en doute. Les politiques du monde entier sont des incompétents et c?est pour cela d?ailleurs que nous sommes dans la mouise !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :