Le gouvernement pourrait geler les tarifs du gaz en juillet

 |   |  284  mots
Copyright Reuters
Le gouvernement réfléchit à un gel des tarifs du gaz. Une décision sera rendue dans "les jours qui viennent", a indiqué le ministre de l'Economie Pierre Moscovici. GDF souhaiterait une hausse de 5% en juillet, affirme le quotidien Les Echos.

Le gouvernement réfléchit à un gel des tarifs du gaz. Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances a indirectement confirmé ce lundi une information publiée dimanche par le quotidien Les Echos sur son site internet. Le ministre a indiqué que la "décision sera rendue (...) dans les jours qui viennent" lors d'une interview diffusée sur France 2 ce lundi. "Il faut comprendre qu'il y a en France un déficit de pouvoir d'achat", a-t-il expliqué, ajoutant: "je crois qu'il ne faut pas frapper trop les couches populaires et les classes moyennes".

GDF demande une hausse de 5%

Or, GDF Suez  souhaite une hausse de 5% pour début juillet afin de refléter la progression des coûts d'acheminement et d'approvisionnement. Un arrêté tarifaire annulant cette demande du géant de l'énergie pourrait être pris, selon les Echos. Le quotidien économique souligne que les parlementaires socialistes craignent qu'une hausse du prix du gaz "rogne la popularité de la nouvelle majorité", après le coup de pouce du SMIC. 

Demande de réparation pour le précédent gel des tarifs

Après le gel des tarifs imposé en octobre 2011 par le gouvernement Fillon, GDF Suez a par ailleurs réclamé devant le Conseil d'Etat la réparation du préjudice, chiffré à 290 millions d'euros, qu'il estimait avoir subi. Le rapporteur public du Conseil d'Etat lui a donné raison récemment, en recommandant que les factures du 4e trimestre 2011 soient revues rétroactivement à la hausse, pour compenser le manque à gagner. "Le gouvernement a la tentation de ne pas faire de hausse, mais il sera alors de nouveau attaqué en justice", prévient une source proche du dossier citée par Les Echos.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2012 à 14:00 :
il n'y a pas de plaisir...cela colle bien avec GDF-SUEZ dont les patrons se versent des salaires, des primes et autres emoluments et peuvent supporter sans soucis aucun une hausse de tarifs...nos salaires n'ont pas augmenter depuis 3 ans et il faut encore payer mais avec quoi.....mon prochain investissement : du bois pour faire ma popote et mon chauffage et j'irais en foret.....
a écrit le 02/07/2012 à 21:25 :
Si vous aimez la politique visitez ce site, si vous aimez partagez autour de vous.
http://politiquefutur.canalblog.com/
a écrit le 02/07/2012 à 19:32 :
Pas faux
a écrit le 02/07/2012 à 19:23 :
Vraiment irresponsable et irréfléchi !!
Réponse de le 02/07/2012 à 20:11 :
Conclusion bien hâtive ! Soyons patient, cela peut porter ses fruits..
a écrit le 02/07/2012 à 17:30 :
Cest tout à fait normal d'augmenter ... C'est pas la faute à ce gouvernement mais plutôt à l'ancien d'avoir gelé les tarifs de gaz naturel. Est ce que ce gouvernement va faire la même connerie sur le précédent ---> réponse dans quelques jours ..
Réponse de le 02/07/2012 à 18:04 :
C est exactement le contraire. Le prix du gaz devrait baisser... Bon moyen de faire croire au gens que le gouvernement fait attention a leur porte monnaie alors que c est a la limite de l escroquerie. Avec un gaz russe ou mondial en baisse, en gelant le prix, bon moyen de recuperer a max pour gdf. Au usa le prix du gaz a été divisé par 3 depuis 18 mois et les usa export comme des malades a des prix 2 fois inferieur aux russes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :