Delphine Batho : « L'écologie n'est pas l'ennemi de l'esprit d'entreprendre »

 |   |  219  mots
La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho - Copyright AFP
La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho - Copyright AFP (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Industriels, politiques et scientifiques sont réunis pour une conférence plénière sur la « conquête de l'aire », celle de l'air, de l'eau, du feu et de la terre.

C'est au tour de la ministre de l'Ecologie Delphine Batho de se lancer : « L'écologie n'est pas l'ennemi de l'esprit d'entreprendre. L'écologie est le tournant économique du siècle. Nos concurrents sont en train de prendre une avance déterminante sur ses sujets. C'est un sujet de compétitivité majeur. Oui, Mme Parisot, il est interdit d'interdire des débats.

Mais la tentation serait de faire de l'écologie le bouc émissaire des urgences de la crise. L'écologie ne doit pas être vue comme une contrainte, mais comme le plus gros gisement d'emploi, de croissance. Oui, la hausse du prix de l'énergie supportée par les familles et les entreprises sera un des éléments déterminants dans les débats de la conférence environnementale.
Elle ajoute sur la gaz de schiste : « Il faut passer à une économie décarbonée. Concernant le gaz de schiste, je ne crois pas que quiconque imposera des technologies polluantes et dégradantes dont les Français ne veulent pas ».

Sur la question des normes environnementales, elle martèle : « je n'ai pas une vision bureaucratique de l'écologie. On doit pouvoir engager le chantier de la modernisation des normes environnementales. Il faut aller vers la simplification d'un certain nombre de procédures qui posent un problème de compétitivité ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2012 à 19:53 :
L'écologie n'est certainement pas l'ennemi de l'esprit d'entreprendre. Par contre les écologistes que nous entendons tous les jours et qui se distinguent par des remarques le plus souvent marquées de pure idéologie et de sectarisme le sont.
Quand on prend des positions dogmatiques sur des sujets vitaux, comme par exemple celui de l?énergie ou celui des OGM jusqu?à préconiser tout bonnement l?arrêt des recherches dans ces domaines, on n?est certainement pas dans une démarche d?avenir. Pire, à terme, on tue la véritable écologie par des procédés qui s?apparentent plus à l?inquisition qu?à une démarche ouverte vers la connaissance et la compréhension des choses complexes qui nous entourent. Dommage, il y a pourtant beaucoup à faire dans le domaine de l?écologie à condition de ne pas se tromper de combat !
a écrit le 31/08/2012 à 16:23 :
Avec son bac en poche, 2 mois en fac d?histoire et ses 3 mois de stage dans le marais poitevin, elle n?y connait rien à rien Mme Batho !!!. C?est certain qu?elle n?a pas de vision bureaucratique de l?écologie car elle n?a pas de vision du tout.
Même Christiane Taubira n?en a pas voulu. Mme Batho est vraiment la plus NULLE du gouvernement !
Quant à l?air, l?eau, le feu, et de la terre ....elle se contente de brasser de l?air!
a écrit le 30/08/2012 à 19:22 :
C'est une vendue comme tout les autres... Des charlatants!!! Bientôt ils nous diront que les gaz de schistes sont écolos. Des socialos à deux balles dans un ministère de pacotille, bons qu'à ne prendre que le salaire en fin de mois et d'avoir leurs petits avantages de haut fonctionnaire parasite de la société.
a écrit le 30/08/2012 à 17:43 :
Elle a raison ce n'est pas l'écologie l'ennemi de l'entreprise c'est le socialisme
a écrit le 30/08/2012 à 17:19 :
...par contre le socialisme oui !
a écrit le 30/08/2012 à 17:01 :
Comme d'autres elle baisse sa petite culotte verte ou rose....Spectacle peu ragoûtant qui n'étonne personne mais qui doit écoeurer ceux qui se sont laissés aller à croire, pire à voter pour l'écologie idéologisée....celle qui voudrait se voir rimer avec emploi... même pas une excuse.
a écrit le 30/08/2012 à 15:55 :
Beaucoup de bruit pour pas grand chose. On attend toujours le "tournant économique du siècle" (à grand renfort de subventions !). Et avec des "il faut", on ne convainc pas grand monde.
a écrit le 30/08/2012 à 15:31 :
quelle superbe phrase madame batho!seuls de grands esprits sont a meme d'enoncer des phrases aussi lumineuses!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :