Hulot sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes : "Maudits soient les yeux fermés ! "

Dans une interview au Parisien, l'ancien animateur tire à boulets rouges sur projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il espère que le grand débat sur l'énergie qui débute jeudi portera ses fruits.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Nicolas Hulot n?a pas sa langue dans poche. L?ancien animateur l?a encore montré dans une interview au Parisien publié mardi. Lors de cet entretien, il revient sur le projet d?aéroport de Notre-Dame-des-Landes. A ses yeux, "la conviction de ceux qui défendent Notre-Dame-des-Landes est sincère...mais obsolète". "Maudits soient les yeux fermés!", tance-t-il. 

"Pas de recette miracle"

Avant de concéder qu?il n?a "pas de recette miracle". "Mais je pense qu?il faut sortir des postures jusqu?aux boutistes de part et d?autre. Arrêtons de caricaturer ce combat en le réduisant à une bataille entre progressistes et obscurantistes." D?après lui, il faut donner "du temps pour écouter sincèrement les arguments, y compris économiques". Comment? En nommant  "un médiateur qui soit une autorité incontestable. Il n?y a pas d?urgence à faire cet aéroport, alors remettons les choses à plat".

De plus, Nicolas Hulot a fait part de ses espoirs concernant le grand débat sur l?énergie qui doit s?ouvrir jeudi. Pour lui, la priorité, c?est la "sobriété". "Il faut à tout prix, à confort égal, réduire la voilure en matière de production et de consommation d?énergie. Les prix de l?énergie ne cessant d?augmenter, des centaines de milliers de précaires énergétiques n?arrivent plus à boucler leur fin de mois à cause de la flambée des factures", achève-t-il.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 12/05/2013 à 21:03
Signaler
HULOT doit avoir le projet de refaire de la politique ou de retourner sur TF1 faire des émissions sur l'écologie, avec des reporters, des avions, des bateaux......qui polluent plus les lieux qu'il montrent qu'ils ne l'ont jamais été!!!!!! Nicolas ret...

à écrit le 28/11/2012 à 17:17
Signaler
Les ouvriers des chantiers de st nazaire vont etre contents. C'est amusant , les ecolos suite au tapage mediatique volontaire s'emparent de ce dossier vieux de 30 ans Vous ne trouvez pas cela etonnant!

à écrit le 28/11/2012 à 12:57
Signaler
Tout ça pour satisfaire entre autres des hommes d'affaires pressés d'arriver au plus vite au bar de leur hôtel où les attend déjà leur maîtresse!

à écrit le 28/11/2012 à 11:03
Signaler
La France a la même politique que celle qu'avait l'Espagne socialiste, avec un vieux concept d'après guerre qui disait "quand la construction va, tout va". L'Espagne a fini ruinée, au piquet et la France ne va pas tarder à y être si on laisse M. Ayra...

le 28/11/2012 à 12:09
Signaler
Tout juste! Merci pour ce commentaire simple et efficace.

à écrit le 28/11/2012 à 9:52
Signaler
ce qui est très amusant, c'est que 25 ans en arrière, les ecolos d'alors exigeaient un autre aéroport afin de supprimer les nuisances sonores et de pollution engendrées par les avions survolant le centre ville de Nantes avec le terrain actuel. en gro...

à écrit le 28/11/2012 à 9:49
Signaler
Notre dame des landes a ce quelque chose de "symbolique" mais de très fort ! Presque tous les jours on nous ressasse les effets du changement climatique (rappel : à Doha au Quatar en ce moment la 18 ème conférence internationale sur le changement cli...

à écrit le 28/11/2012 à 9:49
Signaler
Mr Hulot est-il bien qualifié pour donner des leçons d'écologie, lui qui emmenait tous les jours son ex-compagne Dominique Cantien à son bureau de TF1 en hélicoptère (!), faites ce que je dis ...

le 28/11/2012 à 20:40
Signaler
Très important de savoir que M. Hulot a eu une ex-compagne et que son nom est X. (si l'on en croit "L'hélicogiste"), tout le monde n'a pas en tête les archives complètes de Voici - Gala - France Dimanche. Y a-t-il des photos, un film à l'appui ? Pour...

à écrit le 28/11/2012 à 9:28
Signaler
je ne suis pas d'accor

à écrit le 28/11/2012 à 8:59
Signaler
De fait à notre époque cet investissement est une erreur de stratégie économique. Nous sommes à/autour du "pic" (maximum de débit, de flux) de production de pétrole, et de ce fait le trafic aérien va au mieux stagner dans les années à venir. http://i...

le 28/11/2012 à 10:56
Signaler
Le pic de pétrole est annoncé régulièrement depuis 90 ans. Malgré cela, les réserves ont augmenté toujours plus vite que la consommation et ce n'est pas fini. Bref, pas de pic en vue, pas plus demain qu'aujourd'hui. Il y a sur terre toute l'énergie n...

à écrit le 28/11/2012 à 8:38
Signaler
Rappel d'un précédent commentaire au sujet de l'aéroport; " Puisque chaque camp campe sur ses positions , pourquoi ne pas confier à un organisme PROFESSIONNEL et indépendant le soin d'étudier l'utilité réelle actuelle de ce nouvel aérodrome dont...

le 28/11/2012 à 9:00
Signaler
vous etes donc pour un avantage de la technocratie sur le politique. Bien sure qu'actuellement nantes n'a pas besoin d'un aeroport supplementaire, evidemment il y a d'autres regions à developper, mais bon il y a un choix politique de developpementde ...

le 28/11/2012 à 13:50
Signaler
puisque l'on ne peut plus circuler en voiture dans Nantes, grâce à M. Ayrault, on pourra prendre l'avion pour aller du nord ou sud de la ville, ou inversement, en effet cela sera plus rapide. Quelle époque !

à écrit le 28/11/2012 à 8:32
Signaler
La sobriété est une utopie. On pourra un peu réduire d'un côté mais de l'autre avec la voiture électrique et la disparition des énergies fossiles à terme, il faudra produire plus...

le 28/11/2012 à 9:37
Signaler
Personne n'oblige les gens à prendre une voiture électrique

à écrit le 28/11/2012 à 8:05
Signaler
Revenir en effet aux choses sérieuses: les opposants ne le sont pas tous pour sauver la planète, mais pour sauver nos finances. Il convient de ré analyser les prévisions de trafic, les capacités régionales existantes (aéroports de Nantes, Rennes, Ang...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.