Quelles sont les régions les plus touchées par le chômage ?

Selon les comparaisons régionales de l'Insee, le Languedoc-Roussillon affichait un taux de chômage de la population active de 13,7% au deuxième trimestre 2012. Dans le Nord-Pas-de-Calais, il s'élevait à 13,2%. La région la plus épargnée par la brutale accélération du nombre de demandeurs d'emplois est le Pays de Loire (8,3%). Des chiffres à comparer au taux moyen de 9,7%.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Les écarts sont énormes. Selon les comparaisons régionales réalisées par l'Insee, le Languedoc-Roussillon affichait un taux de chômage de la population active de 13,7% au deuxième trimestre 2012. Sur la même période, celui-ci s?élevait à 8,3% dans les Pays de la Loire (8,3%). Ces deux chiffres sont à comparer au taux de chômage moyen en France métropolitaine: 9,7%.

Parmi les régions les plus sinistrées par ce fléau, on peut également citer le Nord-Pas-de-Calais (13,2%), mais aussi Provence-Alpes-Côte d'Azur (11,3%), la Picardie (11,8%), la Haute-Normandie (10,9%) et Champagne-Ardenne (10,4%).

Les Pays de la Loire sont plutôt épargnés

Les régions relativement épargnées par la violente augmentation du nombre de demandeurs d?emplois sont, outre les Pays de la Loire, l?Ile-de-France (8,5%), la Bretagne (8,6%) Rhône-Alpes (8,7%) et l?Alsace (8,8%).

Le Languedoc-Roussillon enregistre aussi la plus forte progression annuelle 

Le Languedoc-Roussillon ne se distingue pas seulement par son taux de chômage record. C?est aussi cette région qui affiche la progression la plus forte du nombre de demandeurs d?emplois entre le deuxième trimestre 2011 et le deuxième trimestre 2012. En un an, le taux de chômage a bondi de 1,1 point. Il a également accéléré de 1 point en Champagne-Ardenne et en Picardie, de 0,9 point en Bretagne et de 0,8 point en Aquitaine. La hausse la plus modérée, de 0,4 point, est à signaler en Corse et en Ile-de-France. Pendant cette période, le taux de chômage moyen en France métropolitaine est passé de 9,1% à 9,7% de la population active.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 06/04/2013 à 20:45
Signaler
Ben en Ile De France il y a tellement de sociétés que on finit toujours de trouver du boulot !

à écrit le 14/01/2013 à 10:32
Signaler
le taux de chomage n'est 'il pas calculé par rapport à la population active?donc il n'y a pas à parler des retraités dans les commentaires;

à écrit le 12/01/2013 à 12:24
Signaler
Donc selon l'article certaine régions seraient plus toucher par le chômage que d'autre, première nouvelle, je pense que le chômage touche l'intégralité de toute les régions de France, enfin si l'article le dis c'est que cela doit être vrai .............

à écrit le 11/01/2013 à 15:13
Signaler
Il faut bien dire que les pays de la LOIRE sont habités par des personnes agés et que l on ne peut pas dire que c'est pas un probleme mais on ne peut que comparer ce qui est comparable. car c'est la que l on trouve le plus gens qui sont a la remorq...

le 11/01/2013 à 19:24
Signaler
Je vis justement dans les Pays de la Loire, et en effet tout le monde nous bassine avec le taux de chômage régional voir départemental avec la Mayenne ... Mais si demain Rennes Tours et Paris devaient fermer leurs frontières aux Ligériens, le chômage...

à écrit le 11/01/2013 à 1:07
Signaler
quid des dom ???

à écrit le 10/01/2013 à 23:25
Signaler
La Bretagne a le même taux de chômage que l'Ile-de-France bande d'ignares !

le 11/01/2013 à 8:25
Signaler
Normal, beaucoup de Bretons quittent la Bretagne.

le 11/01/2013 à 19:57
Signaler
et les autres ne cherchent pas de boulot

à écrit le 10/01/2013 à 21:52
Signaler
Sur Amiens, il est impossible de créer sa propre entreprise. Les promoteurs, les aménageurs les porteurs individuels de projets sont jetés hors de la zone !! Seule règne la mafia institutionnelle locale. Rejoignez mon collectif "SOS liberté d'entre...

le 11/01/2013 à 12:07
Signaler
Oui, Amiens décourage les entrepreneurs locaux. De plus les petits commerces ont de bâtons dans les roues (par exemple, l?aménagement de la rue Jules Barni met en péril de nombreux emplois, car les clients ne peuvent plus se garer).

le 11/01/2013 à 14:52
Signaler
Merci pour votre soutien! N'hésitez pas à me rejoindre dans le collectif "SOS liberté d'entreprendre en Picardie" Bien à vous

à écrit le 10/01/2013 à 13:50
Signaler
Pas de problèmes en Corse puisqu'il sont tous fonctionnaires.

le 10/01/2013 à 17:24
Signaler
En effet, la Corse était zone pilote, vu le succès on étend désormais le dispositif à toute la France.

à écrit le 10/01/2013 à 13:50
Signaler
Pays de la loire et Bretagne il y a une très forte activité agro-alimentaire qui recrute tout le temps, de bonnes écoles publiques et privées et d'excellentes universités, d'ou beaucoup d'émigration de jeunes qualifiés (150000 en Bretagne) dans le mo...

le 10/01/2013 à 15:07
Signaler
C est du pipo , en Bretagne, tous les jeunes s enfuient et vont ailleurs, cette région fait fuir les Bretons eux-mêmes. Il ne reste que les retraités.

le 10/01/2013 à 15:52
Signaler
Selon l INSEE, l agro-alimentaire breton perd 4000 emplois par an depuis 2001... Quant aux formations de qualites... il y en a, mais trop peu. Les jeunes diplomes quittent leur region parce qu ils y sont contraints !

le 10/01/2013 à 16:23
Signaler
La Bretagne, ses algues vertes et ses rivières polluées ! Un bel exemple de développement durable. Aucun docteur ne veut s'y installer, il n'y restent que des retraités et des RMIstes (au RSA).

le 10/01/2013 à 19:29
Signaler
Vieux cliché Il y a aussi pas mal d'informatique en Bretagne et Pays de la Loire, je prends la société où j'ai trouvé du travail, ça n'arrête pas d'embaucher depuis 2010.

le 10/01/2013 à 22:50
Signaler
quel est le nom de ta societe?

le 11/01/2013 à 15:26
Signaler
Veolia!

à écrit le 10/01/2013 à 13:49
Signaler
Il vaut mieux être au chomage au soleil qu'au chomage dans le nord...Il n'y aucune industrie importante dans le Languedoc Roussillon Si l'augmentation de la population est dûe en partie à l'afflux de retraités, une autre partie est sans emploi à son ...

le 10/01/2013 à 15:05
Signaler
Aude, Pyrénées Orientale, Hérault: population à forte proportion de retraités et de bénéficiaires du RSA, ces 3 départements préfigurent la population française d'ici 10 ans.

le 10/01/2013 à 17:42
Signaler
Qui paiera les pensions des retraités ? Les mecs au RSA ?

le 11/01/2013 à 8:27
Signaler
Vous avez vu le taux de chômage actuel ?

à écrit le 10/01/2013 à 13:30
Signaler
Dans Rhône Alpes les 2 Savoies commencent à être très touchées, ce sont les emplois précaires des esclaves du tourisme d'hiver qui tempère les chiffres ... ces esclaves qui meurent parce qu'ils sont mal payés et en conséquence mal logés dans des calm...

le 10/01/2013 à 13:45
Signaler
MOURIR pour un Emploi saisonnier comme esclave des RICHES RéSIDENTS SECONDAIRES qui mérient des SURTAXES pour purger le merdier de l'iMMOBiLiER SPéCULATiF- La cupidité des patrons des stations de sports d'hive n'a pas de limite, salariés précaires, p...

le 10/01/2013 à 14:12
Signaler
A Bourg Saint Maurice région Savoie, President du Conseil General Gaymard d'autres jeunes qui ont déjà risqué leur vie pour un maigre emploi saisonnier ... "Ils ont tous un point commun : celui de ne pas vouloir être cités. Les travailleurs saisonnie...

le 10/01/2013 à 15:11
Signaler
Le problème du logement des jeunes actifs est général dans toutes les zones d'emploi. Idem pour les étudiants. Un grand merci aux rentiers de l'immobilier financés par les contribuables !

le 10/01/2013 à 15:39
Signaler
Dans les richissimes stations de sports d'hiver français, les saisonniers sont parkés comme les chinois dans des cages grilagées superposées .. c'est le progès !!!

le 10/01/2013 à 15:42
Signaler
Les saisonniers morts brûlés vifs en Haute Savoie à la Clusaz c'est dans la station qui a prétendu organiser les jeux olympiques !!! près d'annecy dont le plus célèbre Député est Monsieur Bernard ACCOYER Président de l'assemblée nationale de 2007 à 2...

le 11/01/2013 à 16:30
Signaler
arreter de critiquer l ile de france ou les gens ont du boulot.je suis retraiter et j y reste .;dans les autre villes du travail il y en à moins ;mais les gens sont trop assister;arreter de pleurer;je sais que certain non pas degros salaires mais les...

le 13/02/2013 à 16:30
Signaler
Je suis certainement un exemple par mis tant d'autre , mais ce que je veux dire , le monde change et nous étions prévenus ou c'était prévisible de ce qui nous arrivent, clovis à un peu raison, car paris banlieue ou les grandes villes sont là pour asp...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.