En grève, les fonctionnaires veulent une réévaluation de leur rémunération

 |   |  533  mots
Copyrights Monica ALMEIDA/NYT-REDUX-REA
Les représentants syndicaux des agents de l'Etat comptent mettre la pression sur le gouvernement par le biais des grèves et manifestations de ce jeudi, et ce à sept jours d'une réunion de négociations avec Marylise Lebranchu, leur ministre de tutelle.

Ils sont 5,2 millions de fonctionnaires à être appelés à se mettre en grève ce jeudi pour réclamer notamment une augmentation du point d'indice c'est-à-dire de leur salaire. Les revendications portent également sur le plan de l'emploi au moment où des créations de postes dans les ministères "prioritaires" (Justice, Police, Education) risqueraient se traduire par de nouvelles suppressions de postes ailleurs.

Par le biais des 120 rassemblements prévus à travers la France, les fonctionnaires espèrent mettre la pression sur le gouvernement, à une semaine d'une réunion avec la Ministre de la Fonction publique au sujet de leurs carrières et de leurs rémunérations.

L'évolution des salaires est en effet gelée depuis trois ans et aucune augmentation générale n'est prévue en 2013. "Nul ne peux ignorer les contraintes budgétaires" lançait la Ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu à ce propos, le 29 janvier dernier.

Le 7 février prochain, il sera question des conditions de travail des agents mais aussi de la part variable de la rémunération des fonctionnaires. Cela fait déjà plusieurs mois que Marylise Lebranchu fustige le principe d'une rémunération au mérite corrélée avec la performance. Un "nouveau système de primes" devrait être mis en place.

Une prime au mérite qui concerne 160.080 agents

Pour rappel, la prime de fonctions et de résultats (PFR) dont il est question a vu le jour il y a quatre ans sous la gouvernance de Nicolas Sarkozy. Il s'agissait d'une contrepartie à la fameuse "Révision générale des politiques publiques" (RGPP), prévoyant le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Pour faire avaler la pilule aux fonctionnaires, l'ex majorité avait décidé d'affecter la moitié des gains réalisés à la rémunération des agents. La prime a donc été d'abord instituée fin 2008 pour les personnels de la filière administrative de la fonction publique. Depuis un arrêté du 9 février 2011, elle est accessible aux attachés territoriaux et aux personnels de direction de la fonction publique hospitalière depuis l'arrêté du 9 mai 2012. En 2012, 160 080 agents devaient en bénéficier, toutes filières confondues. Cette prime se compose de deux parts : l'une, fonctionnelle, dépend de la fonction occupée et de son classement dans une grille de cotation des postes. L'autre, de résultats, dépend de la performance de l'agent. Coût total de la mesure : 400 millions d'euros.

Le 25 septembre 2012, Marylise Lebranchu considérait qu'il s'agissait d'une "politique qui achetait le silence des fonctionnaires sur les suppressions de poste par des primes dites de performance (...) une hypocrisie, puisque les primes étaient dérisoires et la baisse de la qualité des conditions de travail, bien réelle".

Sur la question plus globale des salaires, la marge de man?uvre de la Ministre de la Fonction publique s'avère très faible. Une revalorisation d'1% du point d'indice appliquée pour définir la rémunération des fonctionnaires coûterait 800 millions d'euros selon la Cour des Comptes, alors même que le gouvernement table sur un maintien de la masse salariale de l'Etat à 80,6 milliards d'euros (pour 2013).

avec agences

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2013 à 18:53 :
Where is John Galt ?
Réponse de le 03/02/2013 à 19:02 :
John Galt est un personnage fictif du roman d'Ayn Rand intitulé La Grève (ou La Révolte d'Atlas, d'après le titre original Atlas Shrugged). Bien qu'il n'apparaisse pas avant le dernier tiers du livre, il est le sujet de la question souvent posée « Qui est John Galt ? », laquelle ouvre et rythme le roman, ainsi que de la quête en vue d'en découvrir la réponse.

A mesure que l'histoire se déroule, on apprend que Galt est créateur, philosophe, et inventeur, représentant le pouvoir et la gloire de l'esprit humain. Il est présenté comme l'antithèse idéale de l'état de la société décrite dans le roman, une société basée sur l'oppression bureaucratique d'une poignée de fonctionnaires qui embrassent la philosophie de l'altruisme et de l'égalitarisme, c'est-à-dire du socialisme.

Le roman dépeint les industriels américains comme des géants de l'esprit, une représentation métaphorique d'Atlas, le héros de la mythologie grecque, lequel fut condamné à porter le monde sur ses épaules. En refusant de mettre leur talent productif au service du régime bureaucratique, ces grands industriels, menés par Galt, se mettent en grève. Atlas hausse les épaules, laissant tomber le monde
Réponse de le 03/02/2013 à 19:21 :
merci, mais connu ! le clin d'oeil s'ardessait au pseudo !
Réponse de le 04/02/2013 à 6:26 :
@VolR : yes ?
a écrit le 02/02/2013 à 17:22 :
Que d?inepties dites par des gens qui n'ont jamais travaillés dans la fonction publique mais qui par haine de l'autre s'en donne à coeur joie à déverser leur bile leur renvoyant l'image de leur échec personnel. Pfff !!!
Réponse de le 03/02/2013 à 13:09 :
à Pfff!!! : j'espère que vous ne travaillez pas à l'éducation naionale ! sinon 2 points en moins ! et si oui, avez-vous passé des concours ? quel niveau ?
Réponse de le 03/02/2013 à 13:38 :
Et non, je suis dans le privé.
a écrit le 02/02/2013 à 7:32 :
normal... ils veulent les "avantages" du privé: précarité de l'emploi et des retraites complémentaires, pole emploi, retraites sur le 42 meilleures années à la sauce cnav (au lieu de 75% des 6 derniers mois après promotion, DROITS DE GREVE ILLIMITES (ils sont surs de retrouver leur poste alors que des milliers de travailleurs se retrouvent sur le pavé privés de leurs emplois car les usines font grèves. 1789 N A PAS EFFACE LES PRIVILEGES
Réponse de le 02/02/2013 à 11:15 :
c'est bien parce que le public nous absorbe toutes les finances pour dilapider les fruits de notre travail, étouffer notre pouvoir d'achat et les entreprises de charges qu'il y a de la précarité des licenciements... dans le privé. Qu'on fasse comme en suéde, réduction drastique du domaine public et des dépenses inutiles, professionnaliser le public pour plus d'efficacité et de services, ce qui permet d'alléger les impôts et charges et c'est reparti pour l'emploi, la croissance ....
a écrit le 01/02/2013 à 10:18 :
on compare les salaires entre privé et public, mais il faut parler à responsabilités équivalentes. dans le public, il n'y a aucun management, aucune gestion. la preuve, on a les effectifs les plus élevés d'europe ainsi que la dépense et les résultats en baisse..les services sont pléthoriques, redondants... dans le privé, un cadre optimise en permanence ses services, pilote des résultats, rend compte, ajuste... avec une trés grande réactivité. Dans le public, rien de tout ça, aucune mesure d'efficacité, de performance, d'organisation.. Un cadre dans le public n'est qu'un responsable de garderie, et encore, s'il veut traiter un abus, il y a le syndicat qui le remet à sa place.... les cadres du public sont 4 fois trop payés par rapport au privé, ils n'ont aucune responsabilité
Réponse de le 01/02/2013 à 11:28 :
vous avez raison, le public n'avancera pas tant qu'on aura pas viré tout le management qui n'en n'est pas un, qui ne gère rien. C'est surtout ça le boulet, les employés sont capables d'évoluer si on les pilote bien et ce n'est surement pas les cadres en place qui vont mettre en place le moindre changement, c'est une énorme inertie, aucune culture ni expérience du management
a écrit le 01/02/2013 à 10:12 :
les statistiques officielles indiquent 4% d'augmentation par an pour le public contre 1% par an pour le privé, et l'écart est identique par catégories. Le grand mensonge des syndicats est de ne parler que de l'indice, mais ils oublient de dire qu'à responsabilité constante, il y a des avancement d'échelons réguliers tous les 2 à 3 ans, + les primes (4000e de prime de chauffage pour les employés du sénat...donc le public est mieux payé et a des meilleures retraites (1100e privé, 1700e public), sans compter qu'ils font beaucoup moins d'heures qu'ils ne gérent rien mais ne font que dépenser...
Réponse de le 01/02/2013 à 15:11 :
L'augmentation d'un échelon représente en moyenne 4 ? net sur le salaire. Quand au prime vous prenez le sénat....super! comme si le sénat était représentatif de l'administration , c'est comme comparé un mec qui travaille google avec tout ces avantages, et un autre qui est employé de maison....Quand a la retraite, ma belle mère a fait toute sa carrière comme chef de cuisine dans l'administration, elle touche 889 ? (moins que le minimum vieillesse, son mari dans la métallurgie a fait toute sa carrière, 1 470 euro sans être chef....Le rib de ma belle mere je vous l'envoi a quelle adresse pour que vous lui versiez les 1700 ?...pathétique ces gens,s qui confonde et mélange tout
Réponse de le 01/02/2013 à 19:36 :
désolé, mais le rapport de la cour des comptes est clair,ensuite on peut regarder par catégories, mais la différence avec le privé reste forte
a écrit le 01/02/2013 à 9:13 :
Il ne faut mettre tous les fonctionnaires dans le meme sac : bien-sur, les fonctionnaires "cadres", de catégorie A n'ont pas à se plaindre : peu de postes supprimés et la fameuse prime de fonction (PFR) mise en place. mais pour les autres, les "petites mains" de catégorie C, pas de PFR, pas d'augmentation depuis fort longtemps (enfin, on dit que depuis 2011, mais l'équivalent de 25 euros par mois d'augmentation, c'est juste insignifiant!!!) et une baisse signifivcative des effectifs : on passe de 6 à 4 dans un service avec le meme boulot, et ce n'est pas le repos total comme tout le monde croit. Ayant travaillé dans le privé plus de 10 ans et fonctionnaire depuis 13 ans, je retournerais bien dans le privé si ce n'était pas si dur. car il faut l'admettre, nous sommes aujourd'hui priviligiés pour UNE SEULE chose, la sécurité de l'emploi. Mais pour combien de temps ?
Bonne journée et bonne lecture à tous les travailleurs de france, du privé et du public
a écrit le 01/02/2013 à 6:58 :
C'est une bonne blague les fonctionnaires revandiquent ils aurait pût attendre les beaux jours, remarquez un peut d'air frais peut leurs faire du bien, les toubibs vont avoir du travaille la semaine prochaine, ils vat y avoir une épidémie de gripe.
a écrit le 01/02/2013 à 1:07 :
Oui ca existe le travail dans le secteur public, et ne me parlez pas du privé, j'y ai suffise ment bosser pour comparer. Je fais 55 heures par semaine, payer 37...ça me plait et je ne suis pas le seul, jamais d arrêt, jamais de grève, jamais syndiqué car pour moi les syndicat sont hors de temps. Mais je vous lance un défi, je vous invite a venir bosser avec moi une semaine, rien que pour entendre vos excuses, je suis sérieux c est quand vous le désirez. Ce métier je l ai choisis, il me passionne, je l adore quand des gens le remercient car j ai répondu a leurs mails le dimanche..., allez un petit effort sortez de derrière votre pc....c est quand vous voulez....je clique sur recevoir un mail en cas de réponse et on se donne rdv....je vous laisse, je vais bosser....sans et payer mrdddd incroyable non....cordialement
a écrit le 01/02/2013 à 0:18 :
il est inadmissible d'avoir supprimé la part de salaire au mérite. comment faire la différence entre quelqu'un qui travaille et celui qui fout rien ? même paye, c'est comme ça qu'on dégrade la productivité, notre administration en léthargie, un autre monde qui n'a même pas conscience du gouffre qui le sépare de la vraie vie
a écrit le 01/02/2013 à 0:15 :
-30% c'est ce qu'il faut faire pour arriver au même niveau que les autres pays qui ont de meilleurs réusltats, et ça permettra si besoin (après avoir comparé avec le privé, horaires, résulats..) de les payer un peu mieux..
a écrit le 01/02/2013 à 0:08 :
la retraite moyenne dans le privé est d'un peu plus de 1100e contre 1700 dans le public, le public a 4% d'augmentation par an alors que c'est 1% dans le privé. Le mensonge permétuel est de ne parler que de l'indice coté public, mais ils oublient les augmentations d'incice tous les 3 ans , les primes... 4000e de prime de chauffage pour les employés du sénat par ex (qui faisaient grève pour ne pas la diminuer !!!!)
a écrit le 31/01/2013 à 19:24 :
Pour Info mon père (fonctionnaire) vient tout juste de prendre sa retraite à 63 ans et 6 mois et a commencé à travailler à l'âge de 21 ans...
Cette jalousie malsaine de certains est franchement détestable.
Au fait chère libellule en tant qu'infirmière vous pouvez très bien travailler dans le secteur public ? Pourquoi ne pas avoir franchi le pas ? La peur de faire autant d'heures et d'être moins bien payé ???
Réponse de le 31/01/2013 à 23:00 :
Ca existe le travail dans le secteur public? J'avais cru comprendre que ce secteur était en grève permanente. Ceux qui ont encore une conscience professionnelle préfèrent majoritairement s'orienter dans le privé là où elle est plus rémunératrice. Ceux qui souhaitent se planquer à vie se précipite sans ménagement dans le public. Pire encore, ils se plaignent tous les jours d'un boulot qu'ils ont choisi pour la sécurité qu'il apporte plutôt que de choisir un métier qui les passionne.
Réponse de le 01/02/2013 à 3:52 :
Plusieurs enquêtes (de l'INSSE) ont démontré qu'en matière de consciences prof. et de motivation au travail (d'affinité avec son travail ... je parle pas d'amour de l'argent) les agents de l'administration était plus performants que ceux du privé. Par contre, c'est vrai et démontré, en matière d'arnaque aux impôts le secteur privé est loin loin devant !
a écrit le 31/01/2013 à 18:35 :
Les nantis de la république (fonctionnaires) veulent encore plus de privilège sur les dos des travailleurs de la France. En 2012, il y a eu 60 450 entreprises qui ont déposé le bilan pour créer 60 000 postes de fonctionnaire, soit une faillite d?entreprise par fonctionnaire. A méditer?
Réponse de le 01/02/2013 à 1:16 :
Les nantis comme vous dites, ne sont pas descendu dans la rue...j ai jamais fais grève, je côtoies beaucoup de fonctionnaire, mais aucun fait grève...et dans la rue cette après midi, ben je ne serais pas choqué que les syndicats devant le bide aient rameuté des collègues syndiqué du privé pour grossir les rangs...vous vous êtes laissé envahir par les journaux tv, De plus les demandes des syndicats pour cette manif sont hors du temps! Se plaindre du jours de carence c est a mourir de rire, tellement c est idiot, embaucher ? Inutile....il faut savoir quune génération entière part et et parti a la retraite, la nouvelle génération, plus jeune, plus qualifié, plus concerné j ajouterais, et plus spécialisé a modifié l administration (je parle que du territorial), et par ailleurs, il faut savoir que dans la territoriale il y a plus de gens en cdd ou cdi que de fonctionnaire....
Réponse de le 01/02/2013 à 4:18 :
Les assistés de la République sont toutes ces entreprises privées maintenues à bout de bras à coup de subventions publiques et d'exonérations fiscale et autres charges sociales. Mais voila, malgrès tout cela, ces fainéants du secteur privé, véritables sangsues du denier public n'arrivent pas à s'en sortir, un comble !
Réponse de le 01/02/2013 à 6:21 :
@Philippe : Voilà une vérité. +10000
Réponse de le 01/02/2013 à 14:44 :
tout faux, Il n'y a pas d'argent public, il n'y a que l'argent créé par le privé c'est le privé qui créé la richesse et finance tout le secteur politique et public, le public ne créee rien, il dépense. Si on supprime le privé, vous vivez de quoi les parasites ?
a écrit le 31/01/2013 à 18:32 :
@voltR,ok vu le nouvel observateur!!!enfin mes copains cadres dans le privé gagnent de l ordre de 4000 à 4500 eu/mois ,plus primes de rendement ,plus voiture,plus cadeaux (ex: decompression 8 jours sport d hiver )alors que le public c est qu en meme un peu la misere !!
Réponse de le 31/01/2013 à 18:54 :
je ne veux pas vous décourager, mais ramené à l'heure de travail ? je connais un fonctionnaire 35h/semaine, 6 semaines de vacances, 2 semaines de congés maladie même si pas malade, jours fériés tombant un dimanche récupérés RTT et j'en oublie ?
Réponse de le 31/01/2013 à 22:25 :
Je fais 50 heure par semaine environ payé 37 sur la grille indiciere de la fonction public soit 1 980 ? net au bout de 30 ans de maison. Je le fais par conscience professionnelle et pour le plaisir du service rendu au public, les remerciements des gens valent beaucoup plus dune augmentation....dans le privé j en connais qui ont des absences injustifiés, congé maladie sans être malade etc etc ....alors faut arrêter le délire....jour ferie récupère si dimanche ton ami t as entubé, ce n est pas par ce que ton amis est un faineant que les autres le sont, et dans le privé il serait aussi tire au flan! A j oubliais, j ai pas manifesté pas fait greve, et d ailleurs pérsonne ne l a fait au bureau
Réponse de le 31/01/2013 à 23:18 :
Je suis hélas fonctionnaire (nul n'est parfait...) en plus enseignant (cela commence à faire beaucoup) et en plus dans le supérieur (enseignant chercheur donc encore moins d'heures d'enseignement quelle horreur !!! ).
Une semaine "normale", c'est environ 50 - 55h de travail (et oui, il est 23h, je viens de terminer des corrections de copies ce soir et je suis à mon bureau à 7h30 le matin). Je prends 5 semaines de congés par an (le laboratoire de recherche dans lequel je travaille ferme 2 semaines par an en août et ayant du retard sur certaines études en cours, cette année j'ai "royalement bullé" les 24 - 25 et 26 décembre ainsi que le 31 et le 1er le reste du temps au labo...).
Je ne pense pas être "grassement" payé (bac + 8 avec 15 ans d'ancienneté) en touchant 2900 eur par mois. Je prends mon travail d'enseignant à coeur (je me sens impliqué dans le niveau des étudiants que je forme donc dans leur future insertion professionnelle), j'essaye d'avoir une activité de recherche correcte (encadrement de thésards, de master recherche) en moyenne 2 publications par an dans des journaux internationaux à comités de lecture (manque de temps pour finaliser un certain nombre de travaux sous forme de publies).
Je ne suis pas syndiqué et ne le serais pas tant que ceux ci ne se battrons pas sur de vrais sujets (niveau catastrophique des étudiants à leur entrée dans le supérieur par exemple, donc arrêter la garderie et le monde des bisounours en primaire - secondaire et remettre les élèves au travail). Ce qui me "gonfle" depuis quelques années, c'est tous les "étages" qui s'empilent (taches administratives diverses et variées, montage de projets pour des taux de réussite très faibles...) chronophages.
Vu la situation du pays, je suis près à ne pas être augmenté, voire même à ce que l'on diminue (légèrement) mon salaire. Mais cela doit toucher tout le monde à commencer par toute cette clique de politiques déconnectés de la réalité (en surnombres, supprimer des "postes" - limitation des mandats - interdiction de se présenter à partir d'un certain age vu l'age certain de quelques uns...) ainsi que les "financiers" et "grands patrons" ayant des rémunérations se montant à plusieurs centaines de fois le salaire moyen de leurs salariés.
Surtout, ce que j'aimerais, c'est que l'on me laisse faire mon métier : de l'enseignement et de la recherche au lieu de me polluer avec des activités fortement chronophages pour lesquelles je ne suis pas formé et qui ne me correspondent pas. Chacun son job.
A au passage, en 15 ans, un jour de maladie car accident en allant au travail...
Je sais que les mythes ont la vie dure et en regardant autour de moi que je ne suis pas nécessairement le plus représentatif, mais ne jetez pas tout en bloc un peu rapidement, et dans mon "milieu", ceux que l'on voit le plus (reconnaissance) sont soit des très bons (il y en a heureusement) soit de bons "commerciaux" (leur meilleur produit étant eu même) mais il y a surtout beaucoup de personnes qui ne font pas de bruit mais travaillent bien et ceux là, on ne les remarque jamais. Si un jour ils en ont marre je pense que l'on va très vite et très bien s'en apercevoir...
Réponse de le 01/02/2013 à 8:31 :
Vous l'avez écrit :"je ne suis pas nécessairement le plus représentatif"!,
a écrit le 31/01/2013 à 17:48 :
ce qui est insupportable en france c'est que les derniers productifs(artisans ,commerçants ,paysans et financiers)vont encore payer pour les fonctionnaires
Réponse de le 01/02/2013 à 3:58 :
C'est normal : à force de subventions et d'exonérations fiscale, les derniers "productifs" ont fini par asphixier tous les autres. Prochaine étape : la balle dans le pied ... sans toujours se rendre compte de rien !
a écrit le 31/01/2013 à 17:19 :
Sarko avait lancé le non remplacement des retraités ! et il n'y avait plus de greve ! maintenant que Hollande a balayé tous les mesures d "économie de Sarko et qu'il a promis des embauches , les fonctionnaires ne se sentent plus ! pourtant il va bien être obligé de tailler dans le gras ! faire le beau avec le Mali , tout le monde s'en fout , ce qu'on attend c'est ce fameux plan d'économies pour soulager les entreprises
Réponse de le 31/01/2013 à 17:44 :
100% d'accord, des économies pour financer la relance, pas du surendettement qui tue l'emploi
Réponse de le 01/02/2013 à 4:01 :
Oh oui s'il vous plaît, et encore des exonérations fiscales, et encore des subventions, et encore des traders qui font mumusent avec les équilibres mondiaux. C'est tellement drôle !
Réponse de le 01/02/2013 à 19:40 :
ok sur les traders et autres anomalies à traiter, mais la situation de la france c'est la catastrophe de la dette publique et sa dépense publique incontrolée, les effectifs les plus nombreux d'europe. c'est la dette qui tue l'emploi et pompe toute la richesse pour rembourser les intérets, il ne reste rien pour aider les pme... donc il faut s'attaquer au sujet N°1 qui tue l'emploi et s'attaquer ensuite au reste
Réponse de le 02/02/2013 à 10:57 :
Merci "nuance" mais ... il y a tellement d'excés déplaisants dans ce "buzz" propagandiste que je n'ai pas pu m'empécher d'exagérer dans l'autre sens (je suis joueur!). Il me semble que le problème exige plus de recul que nous en avons "hic et nunc". L'alignement sur des niveaux de vie (et de disparité de considération de la vie humaine) équivalents à ceux d'un travailleur "chinois" ou "roumain" ou .... (sans intention d'insulte). Les choix de société que nous sommes prêt à faire avec la place de la moralité, de l'écologie, de la réflexion sur l'humain et son avenir. Quant aux P.M.E , elles sont les victimes N°1 de la situation actuelle et il faudrait autre chose qu'une querelle stérile et des esprits humains flétris et individualistes pour avancer sainement. Il est si inquiétant de voir tant d'immorilaté et d'ègoïsme concentrés sur un morceau aussi petit de l'Univers, par des hêtre à l'espérance de vie aussi réduite.
a écrit le 31/01/2013 à 17:16 :
La France est prise dans les crocs de la " règle d'or" et du Pacte budgétaire -TSCG. Tout le reste n'est que fantasmes et élucibrations.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:43 :
"les crocs" ce n'est que le bon sens de n'importe quel ménage ou pme qu'ignorent les politiques et les fonctionnaires : ne pas dépenser plus qu'on n'a de recettes, et ce n'est que le minimum vital parce que la bonne logique est de dépenser utile et efficace, et là y'a du boulot au pays du record del a dette et des effectifs de fonctionnaires !!!!!!
a écrit le 31/01/2013 à 17:06 :
scandaleux, l'état emprunte tous les ans pour financer leur retraite dont le calcul est très largement privilégié par rapport au privé, proposons le meme statut et plus encore, pas de fonctionnaire avant d'avoir au mois exercé 10 ans dans le privé, et vous verrez, on diminuera rapidement le nombre de fonctionnaire car ils auront appris à travailler, par ailleurs supprimons tous les privilèges scandaleux dont ils sont bénéficiaires, des économies dans le public on peut en faire. quant aux promesses du président normal, il a oublié son engagement de réduire le cumul des mandats, pour cela une comission a été créée, une de plus, combien coute elle et à quand des résultats probants !!! 3 assistants par sénateurs qui sont 4 fois plus nombreux que les départements, dernière nommée RAMA YADE ...................
Réponse de le 31/01/2013 à 17:45 :
+1, c'est d'une grande évidence, mais pas pour ces martiens qui nous saignent pour financer leur confort et absence de toute gestion
Réponse de le 31/01/2013 à 22:30 :
J ai fais mes 10 ans ds le privé et des tires au flans j en ai vi autant dans le prive que dans le public....quand a la retraite avantageuse....si tu veux savoir ce que gagné un fonctionnaire tu vas sur google, tu tape grille des fonctionnaire et ensuite tu vas sur la cnracl tu auras le montant de retraite....et tu te sentira un peu idiot....enfin tu mélanges tout un élu et ces assistants ne sont pas fonctionnaire...
Réponse de le 01/02/2013 à 0:13 :
faux, le régime de retraite fonctionnaire est bien plus avantageux que dans le privé, sans compter que dans le privé ils ont fait deux fois plus d'heures, donc cotisé pour deux vies d'activité de fonctionnaire !!!
a écrit le 31/01/2013 à 17:04 :
La France doit réformer sa fonction publique c'est une nécessité absolue mais quelle lenteur pour y arriver alors que c'est inéductable.Que de pertes de temps et d'argent.
a écrit le 31/01/2013 à 16:46 :
la moitié de la fance est dans la russie du début du siècle, l'autre moitié dans un pays libéral. La deuxième produit la richesse quel la première transforme entiérement en dette : état , collectivités, sécu..aucune efficacité, aucune productivité, aucun objectifs, pas de mesure du résulat, et surtout interdiction de payer en fonction du mérite et de l'investissement individuel : bon ou mauvais, payé pareil, il suffit d'être présent !!!!! et donc la plus forte dépense d'europe, les plus gros effectifs... et on ne touche à rien, c'est donc le privé qui est envoyé dans la précarité, le chomage, pour encaisser le gâchis, le privé en esclavage du public + politique
Réponse de le 31/01/2013 à 18:17 :
Je souscris à votre exposé.
Réponse de le 01/02/2013 à 4:24 :
Pourquoi ne pas évoquer les milliards d'Euros offerts tous les ans par le contribuable français au secteur privé : subventions bidons, exonérations fiscales à foison, exonération sociales totale ou presque ... Et quand l'incompétence du secteur privé l'amène à disparaitre : encore quelques pleurs Monsieur l'Etat, j'ai besoin d'un enterrement de première classe!
Réponse de le 01/02/2013 à 9:12 :
heureusement qu'il y a les entreprises pour payer des charges enormes servant à financer vos privilèges d'un autre age
a écrit le 31/01/2013 à 16:29 :
Le début de toute analyse c'est d'identifier les variables... Nous avons tendances à juger trop vite, le problème ? Comment se fait-il qu'avec autant de bras nous ne sommes pas plus efficace (publique) que ça ? Simple, les multiples couchent administrative et les traitements en double voir triple, les syndicalistes digne héritiers de la pègre...


Je ne vais pas tout faire car je n'ai pas toutes les informations et pas envie de faire un article dessus (manque de temps), si ils veulent des augmentations, faut-il encore qu'elles soient justifiés !
Réponse de le 31/01/2013 à 16:54 :
tout comme vous je pense que les fonctionnaires dans certaines administrations sont trop nombreux. Par contre ce n'est pas leurs fautes si l'organisation est délirante . Il faut d'abord simplifier le travail pour diminuer le nombre et pouvoir mieux payer.
a écrit le 31/01/2013 à 16:18 :
Un coup de Kärcher pour élimer cette bande de fonctionnaires sans aucune valeur ajouté pour notre pays ne pourrait faire que du bien au finance de l'état français et au porte-monnaie des contribuables.
a écrit le 31/01/2013 à 16:08 :
vu qu'ils font deux fois moins d'heures que dans le privé, il faut diviser leur retraite par 2
a écrit le 31/01/2013 à 16:07 :
la fonction publique génère des dépenses totalement improductives et occupe le record d'effectifs d'europe. Il faut indexer leur salaire sur l'évolution de la dette du chômage de la dépense publique pour le obliger à mieux gérer et arrêter l?hémorragie permanente
a écrit le 31/01/2013 à 16:05 :
Non non non la je reve, preuve a l appui (je viens de financer 2 maison pour des profs donc j ai les bulletins de salaires) Mme X prof de lettres Anciennes: En clair prof de Latin qui a 24H de cours par semaine gagne en net 2174.33 par mois, Mr X son epoux prof d histoire-geo qui a 26H de cours pas semaine gagne 2236.34 euros (Au moins on peut reconnaitre a l Etat qu il y a parite sur les salaires......), m ont en plus fait repousser la signature definitive car ils partent au Ski en Fevrier. Sachant qu en plus en regardant leur feuille de payes les cottisations diverses et variees sont tres tres inferieures à celle du prive, sachant que du fait de leur statut de fonctionnaire mon etablissement leur fait une decote et sur le Tx immo publique et une decotte sur leur tx d assurance, en plus d une reductions globale de 30% sur les services que Mr et Mme tout le monde paient plein pot...... Alors je veux bien, mais moi suite a la loi de Mme Lagarde sur les "avantages" des salairies du prive je n ai pas ces reductions sur les services, qu en ramenant mon revenu a 13 mois sur 12 mois (n etantplus commissionne en raison des evolutions de cette meme loie) je tourne a 1468,12 euros pour 37H50 (sans les heures sup car c est pas tout de recevoir les clients faut bien assurer l administratif derriere). J ai aussi un bac+, exactement 2 bac+3.... Et ca ose dire que c est mal payer???? Ca ose faire greve????? Ca ose parler de la difficulte de gerer une classe de 40 eleves????? Euh sans rire ils vivent dans quel monde?????
Réponse de le 31/01/2013 à 17:15 :
4'500 Euros pour ce foyer de professeurs, 50h par semaine en cummulant les horaires, donc 90 Euros de l'heure. Je travaille 60h/65h par semaine, si au moins c'était pour le même salaire horaire! Merci pour votre post.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:25 :
J'en déduis que les profs sont des nantis et si je reprends les dires de Hollande des riches puisque pour lui la richesse commence à 4000 euros par mois.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:31 :
On va baisser le rideau devant tant d'outrance!
Et le secret bancaire? il est juste pour les affaires personnelles des banquiers du privé?
Vous êtes une pauvre personne.
Vous ne savez pas que les professeurs font plus du double du temps de leurs cours à la maison? ignare!
Vous croyez qu'ils sortent les cours de leur chapeau en arrivant devant les 40 élèves à chaque heure?
Et vous, vous avez dans votre travail une personne en face de vous, au pire deux, alors imaginez la technique nécessaire pour conduire les élèves à la réussite dans cette situation,(et non pas seulement 40, mais 200 par semaine,ou 300 ,ou 600 comme les professeurs de musique ou d'art).
Quel petit salaire ont vos deux clients pour lesquels vous avez eu la grossièreté d'exposer le bulletin personnel! quand on voit comparativement les bénéfices des agents immobiliers ou des vendeurs de voitures!
VIVEMENT QU'ILS SOIENT AUGMENTES!
FONCTIONNAIRES LEVEZ-VOUS DEVANT TANT D'IGNARDISE!
ECRIVEZ ICI quand votre temps de travail de fonctionnaire pourra vous le permettre! les propos réac sont inadmissibles. C'est une totale désinformation.
Les professeurs ont le monde direct en pleine figure et ont suffisamment de courage pour ne pas mettre les voiles. Et si vous qui dites qu'ils ne voient pas le monde dans lequel ils sont? C'est vous qui êtes vraiment à côté de vos pompes. Désolé!
Réponse de le 31/01/2013 à 17:34 :
Merci à Conseiller Bancaire : Vous ont-ils donné le chiffre qu'ils font au black, net d'impôts ?
Réponse de le 31/01/2013 à 17:44 :
On ne peut pas se plaindre si on a voté Hollande.
Réponse de le 31/01/2013 à 18:17 :
Pourquoi s'indigner autant Ripolin ? Moi, citoyenne suis bien heureuse d'avoir un exemple concret des avantages en nature des fonctionnaires... Pendant qu'eux ont des rabais en tout genre, d'autres comme quoi paient plein pot ...
Merci conceiller bancaire pour votre post
Réponse de le 31/01/2013 à 18:24 :
40 élèves, mais je rêve ou quoi!, si on divise le nombre d'élèves par le nombre d'enseignants en activité, nous obtenons à peu de chose près 12,7 élèves par classe!.
Réponse de le 31/01/2013 à 18:43 :
En 2012, il y a eu 60 450 entreprises qui ont déposé le bilan pour créer 60 000 postes de prof., soit une faillite d?entreprise par fonctionnaire. A méditer?RIPOLIN
Réponse de le 31/01/2013 à 18:56 :
@ Ripolin + 1000 !
Réponse de le 31/01/2013 à 18:59 :
au lieu de taper sur les profs, allez donc suivre un peu leurs cours et l'ambiance dans laquelle ils travaillent! ensuite, on en reparle !!! n'importe quoi!
Réponse de le 31/01/2013 à 22:37 :
Pas ce que te racontes ce monsieur te suffit à faire une idée? Je peux te faire le meme post a l envers? Faire une ristourne obligatoire car il sont fonctionnaire sur la maison, j en ai entendu des enormes mais la elle est franchement trop bonne je la garde
Réponse de le 01/02/2013 à 10:39 :
@Ripolin n ayant donne aucun nom propre ni d etablissment je n ai parfaitement respecter le secret bancaire et la deontologie, la grille de salaire est disponible sur les sites gouvernementaux. De plus on publie bien les salaires et bonus des traders et autre patron du cac, pourquoi on ne ferais pas de meme avec la Fonction publique si prompt a faire greve!
@Michel oui mais bien sur gerer 40 momes est difficiles, allez donc bosser dans le batiments ou avec les flics qui se font caillasser.
@ @ripolin renseignez vous un peu la fonction publique beneficiant d un avantage majeur: celui de la securite totale de l emploi et d une evolution de remenuneration assuree la majeur parti des etablissement bancaire leur applique des conditions tarifaires, ca ne concerne pas que les profs.
a écrit le 31/01/2013 à 16:04 :
si on sous traite leurs activités, on gagne 40% sur les coûts (cf études ocde) et donc moins d'impôts, plus de pouvoir d'achat, moins de charges, plus d'emplois ....
a écrit le 31/01/2013 à 15:56 :
Leur grève n'aura pas de succcés car beaucoup de fonctionnaires sensés ne suivent pas les conseils honteux de ces trois syndicats.
a écrit le 31/01/2013 à 15:50 :
73 % des français ne veulent pas que les fonctionnaires soient augmentés.
Réponse de le 31/01/2013 à 19:58 :
mais 73 % des fonctionnaires le souhaitent.
Réponse de le 01/02/2013 à 0:22 :
certes, mais le client est roi
a écrit le 31/01/2013 à 15:20 :
pleurent de ne pas avoir assez de fonctionnaires, d'autres préfèrent s'en défaire.
Réponse de le 31/01/2013 à 15:53 :
la blague belge du jour
Réponse de le 31/01/2013 à 15:56 :
les autres pays révent d'avoir notre dépense publique la plus élevée d'europe, une armée qui leur coûte toute la richesse produite, des grèves à répétition pour travailler encore moins ???? c'est quoi vos sources ??? moi j'ai lu que les autres pays d'europe et ailleurs ont de meilleurs services pour beaucoup tout en dépensant beaucoup moins, vous voulez parler du cauchemar de la France !!!!
a écrit le 31/01/2013 à 14:51 :
La CGT lorsqu'elle est présente améne toujours des points négatifs aussi bien dans la fonction publique que dans le privé, car elle a des oeillères et ne vit pas avec son temps.
a écrit le 31/01/2013 à 14:39 :
N'exagérez pas! je suis professionnelle de santé en libérale: j'en suis à 44 ans de travail, car je travaille aussi en tant que salariée à temps partiel. ma retraite, je la prendrai à 65 ans, après 46 ans de travail, et je trouve cela normal de travailler! Je n'ai JAMAIS vu un fonctionnaire de ma génération travailler au-delà de 57 ans, et ne pas manger à midi! Et les retraites sont parfois mirobolantes: 3500 euros par mois pour 1 couple d'anciens instit' partis à Nouméa, retraités à 57 ans, 3500 chacun, hein! mettez- la un peu en sourdine, please....
Réponse de le 31/01/2013 à 15:11 :
Vous faites bien de le faire remarquer car l'Outre-mer est souvent le repère des retraités de la fonction publique car les salaires et les retraites sont survalorisés sur ces territoires français. D'ailleurs même avec ses survalorisations de "vie chère" pour vivre comme un métropolitain, certains n'hésitent pas à frauder en déclarant une adresse sur place tout en prenant un billet retour pour la métropole car vivre à l'Outre-mer nécessite de revoir sa façon de vivre. D'ailleurs les contrôles sont quasi-inexistants sinon par délation.
Réponse de le 31/01/2013 à 15:21 :
3500 à noumea ,ok ça fait combien en metropole :2000 eu/mois,d autre part vous avez travaillé dur ok, retraite à 65 ans ok ,mais au fait vous avez gagné combien par mois??quel est votre patrimoine??votre train de vie???à comparer avec un fonctionnaire!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 15:33 :
Libellule a eu de la chance de manger à midi. Parce qu'elle était lbérale , et certainement pas fonctionnaire à plein temps !
Me dit-elle que je mens?
Bizarre de ne pas prendre en compte la parole et l'expérience des gens..Et croyez bien que je la mettrai pas en sourdine...surtout pas!
Réponse de le 31/01/2013 à 16:02 :
Libellule, si je peux me permettre il faut parler de ce que l'on connait..
Un instit à la retraite à Nouméa paie un kilo de raisins près de 10 euros, et ce tout à l'avenant pour tous les produits importés. et les produits locaux encore plus cher,... car produits locaux!
A ce titre ils mangent moins bien qu'un balayeur de rue à Nouméa qui a son coin de jardin. Ce que n'a pas forcément un couple d'instits s'il n'a pas d'héritage de terre localement.
Les pauvres,ils ne doivent pas aller bien loin. financièrement et ne doivent guère avoir de yacht!..
Inutile de citer pour le coup un cas particulier très spécifique et pas si rose , c'est de la désinformation.
bonne retraite à eux !ils l'ont méritée. Et j'espère qu'ils seront augmentés, et non pas diminués comme ils le sont actuellement depuis 2009;.
A à 57 ans? très particulier aussi aux instits.(ils la prennent toujours à 55ans en France?) Je ne connais pas de fonctionnaires ayant pris la retraite à cet âge. Ceux que je connais l'ont prise bien après 62 ans..
Réponse de le 31/01/2013 à 18:23 :
@ carioca de la part de libellule: de la même génération que vous, je connais très bien de nombreux fonctionnaires qui ont pris leur retraite à plus de 60 ans ou qui travaillent encore passé cet âge. Par ailleurs, certains paient de leur poche l'ordinateur pour travailler.
Réponse de le 31/01/2013 à 21:59 :
Et alors payer 10 euros le kg de raisins ils n'ont qu'à manger des pommes! Les produits locaux sont aussi chers pour les indigènes mais eux ne sont pas tous fonctionnaires. De plus ceux qui possèdent un carreau de terre pour planter quelques produits locaux ne sont pas si nombreux que ça car il existe aussi des indigènes vivant dans des logements sociaux. Au passage le peu de propriétaires locaux sans travail vivent dans des habitations insalubre par manque de moyen pour achever une construction souvent illégale (sans permis de construire). La terre c'est tout ce qu'il possède par héritage des anciens. D'ailleurs personne n'a mis le couteau sous la gorge de ces fonctionnaires pour couler une retraite paisible à Nouméa. Arrêtez de prendre les français pour des quiches en justifiant votre individualisme répugnant.
a écrit le 31/01/2013 à 14:34 :
Refonte reorganisation optimisation de la fonction publique...que de vilain mots.
Les meilleurs auraient tout à y gagner mais meme eux ne veulent pas qu on touche au systeme alors....faisons payer plus le contribuable
a écrit le 31/01/2013 à 14:33 :
La fonction publique administrative n'est pas attractive, sauf pour la sécurité de l'emploi, ce qui induit souvent un fort aléa de moralité et une sorte d'anti-selection des personnels. Une approche alternative serait: conserver le statut pérenne de l'emploi mais réduire SIGNIFICATIVEMENT les effectifs et ALIGNER les salaires sur la base de leurs équivalents dans le privé. Auparavent, procéder à une âpre selection des profils, quel que soit l'échelon, recueillir les avis des usagers quant à la qualité et l'utilité du service rendu. En deux mots: efficience et qualité. L'Education Nationale, c'est une autre paire de manches (sans jeu de mots), quelques pistes: des professeurs pluridisciplinaires, réhausser le niveau d'exigeance pour l'entrée au lycée (et promouvoir les cursus alternatifs/ enseignement professionel), baccalauréat plus selectif avec moins d'options et de filières, supprimer les formations universitaires exotiques. Il aurait tant ä dire sur la Santé, les Affaires Sociales, et autres corps administratifs, je compte sur vos commentaires.
a écrit le 31/01/2013 à 14:30 :
Y-a-t-il des fonctionnaires au chômage ? courent-ils-tous à l'ANPE ?
Ils ont la sécurité de l'emploi,dans le privé,ou est cette sécurité ?
Pourtant,les annutés qui apportent les retraites sont loin d'être les mêmes !
Les modalités de calcul sont loin d'être les mêmes,le temps de travail aussi.
Alors,si l'on demandait les mêmes avantages,que dirait-on ?
Le nombre d'artisans,de comerçants a été divisé par combien ?
Dans le privé,peut-on faire grève ? c'est pourtant une arme formidable pour les fonctionnaires !
Et,bien sûr,c'est quand même nous qui payons !
Alors,profitez bien de vos "droits",nous,nous n'en avons pas,que celui de nous taire !
Bien souvent,on n'a même pas droit à votre sourire aimable !
On a bien souvent l'impréssion de vous ennuyer !
Réponse de le 31/01/2013 à 15:26 :
Passez toutes les épreuves des concours de fonctionnaires avant de parler! dans le privé ce n'est qu'héritage de père en fils et Ecoles payées au prix fort pour donner un diplôme! C'est ça le mérite?et l'intelligence? et l'efficacité?
Loin de moi de nier l'importance des financiers qui font tourner la machine économique, mais il y a des limites à l'ignorance!
Il n'y a aucune raison qu'il y ait égalité de salaire entre privé et public, Un fonctionnaire doit être payé PLUS! car ce sont des gens triés sur le volet et qui ont montré patte blanche depuis longtemps.
S'ils veulent la sécurité de l'emploi dans le privé, qu'ils mettent tout l'argent monstrueux qu'ils gagnent de côté pour subvenir aux jours de vache maigre! ce n'est surtout pas moi, fonctionnaire, qui dois payer pour ceux qui roulent en belles bagnoles un jour et réclament ensuite des primes compensatoires et indemnités à l'état!
Parce que vous croyez, en plus, que l'on garde son emploi comme cela dans la fonction publique?...c'est de la sueur à longueur de décennies! et non terrasses et week-ends à tirelarigo!
Et on ne roule pas carrosse quand on est fonctionnaires (peut-être à deux un peu mieux), et je connais des fonctionnaires qui fouillent tous leurs vêtements en fin de mois pour trouver des pièces..Et oui, ZOLA est du XXIème...
Réponse de le 31/01/2013 à 16:39 :
les fonctionnaires triés sur le volet ??? mais si on les mets dans une entreprise, il repartent en courant à cause du rythme de travail et sont totalement inaptes au travail, aucune logique de gestion, de pilotage, aucun sens concret ni capacité de remise en cause...ils sont sur mars et vuelent nous donner des leçons .. ....ils déséducquent non enfants...ils font deux fois moins d'heures et cool, rien à voir avec le privé. et il y en a 30% de trop au moins ....ils sont en Russie à croire que l'argent tombe du ciel, mais l'argent ne vient que du privé, ceux qui créent la richesse ...
Réponse de le 31/01/2013 à 20:54 :
ne vous plantez pas total délire!
Vous m'amusez!Si c'est vous qui créez la richesse, chapeau! ces temps-ci on peut vraiment compter sur vous!..
Peut-être que si les fonctionnaires étaient à la production on serait un peu plus riches!
Entre parenthèses/ vous devez vivre dans un bled paumé car à ma connaissance les fonctionnaire vont souvent en entreprise voir comment cela fonctionne , et je ne suis pas sure que cela leur donne envie d'y rester , non pour le rythme de travail (qu'il connaisse soutenu eux-mêmes) mais pour l'état d'esprit qui est loin d'être vraiment acceptable. Nous pratiquons en général (du moins pour ce que j'en connais) des valeurs de respect de l'individu, ce qui n'est guère valeur courante dans certains endroits.
Tout cela ne sont que des généralités mais qui, bien sûr ,ne concernent personne en particulier.Et on peut imaginer qu'il peut y avoir, comme dans le privé, des gens professionnellement indignes.Rassurez-vous: ils ne restent pas longtemps dans la fonction publique.
Réponse de le 01/02/2013 à 0:26 :
@ caroca : tout le monde politique et administratif est payé grâce à la richesse produite par le privé, et ils sont tellement nombreux et incompétents qu'ils transforment toute la richesse produite en dette ! un monstre insatiable en besoins financiers et effectifs, il faut réduire trés vite ce gâchis qui tue l'emploi privé de façon massive par les charges induites .....
a écrit le 31/01/2013 à 14:23 :
" de 1801 à 1973 la Banque de France a financé l'Etat sans intérêts. Si c'était encore le cas notre dette totale serait de 17% du PiB" ( Michel Rocard France inter 25 /01/13) . Le racket du pays par les banquiers , traders et spéculateurs: BASTA!!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 14:46 :
Faux, dès 1952, Antoine Pinay a dû arrêter la planche à billets car la France avait plus de 20% d'inflation. D'où les 2 emprunts nationaux de Antoine Pinay en 1952 et 1958. Le 1er janvier 1960, les Français découvraient le nouveau franc. C'est le début d'une période formidable pour l'économie française.
a écrit le 31/01/2013 à 14:22 :
il y a 5 millions de fonctionnaires soit 20% de l'emploi en france, ces personnes ont la garantie de l'emploi mais certaines catégories risquent leurs peau! je trouve normal qu'ils manifestent (POLICE, JUSTICE) d'autres ne pensent qu'à leur statut (ENSEIGNANTS) et d'autres manquent de moyens! (HOPITAUX) peut-être que l'etat devrait se degrossir un peu plus et cibler mieux ses missions régaliennes et laisser aux collectivités locales l'autonomie budgetaire et fiscale réellement (pas fictivement) comme cela chaque citoyen se rendrait compte ce qu'il paye réellement pour son département et sa région et pourra demander des coupes claires dans leurs budgets .
a écrit le 31/01/2013 à 14:21 :
Depuis 1980, hors inflation, le budget de l'éducation a augmenté de 60 milliards d'euros.
1980 : 72 milliards en euros corrigés de l'inflation.
2010 : 134,8 milliards d'euros.
Sans aucun effet sur la croissance et le chômage.

Les dépenses de fonctionnement des collectivités locales représentaient 145,2 milliards d'euros en 2009.
a écrit le 31/01/2013 à 14:15 :
comme la Fonction publique c'est comme les banlieues, impossible d'y mettre les pieds pour tenter de gérer, le bastion des terroristes syndicaux, il faut supprimer comme en Suéde, et ça marche bien mieux en coûtant beaucoup moins..
a écrit le 31/01/2013 à 14:11 :
le rapport ocde montre que la finlande a de bien meilleurs résultats scolaires en dépensant 30% de moins par élève !!!! que fait peillon le dépensier : il recrute !!! n'a pas tout compris, a du avoir la rougeole pendant les cours de gestion !!!! et il y a 20 000 enseignants qui n'ont jamais enseigné !!! jamais on n'optimise l'organisation, jamais de travail sur l'efficacité, toujours plus d'effectifs, de moyens...si on ne fait rien, dans 15 ans il n'y aura que des fonctionnaires et plus personne pour travailler !!!! dans toute entreprise, l'objectif eu été 30% de gaisn rapides sinon vous êtes viré, et normal ...FN = roue libre, la sieste, aucune gestion, la dépense...donc pas du tout opportun de faire une augmentation mais baisse drastique pour absence totale de gestion...
a écrit le 31/01/2013 à 14:06 :
Je suis moi-même fonctionnaire, mon travail est très intéressant et mes revenus corrects, nos salaires suivent l'inflation et les grilles de progression d'échelons et d'ancienneté nous placent malgré tout dans une situation qui nous assure un maintien du pouvoir d'achat. Je trouve personnellement que cette grève n'est pas du tout justifiée au vu de la situation nationale et générale.
Réponse de le 31/01/2013 à 14:47 :
Bravo; Si tous les fonctionnaires raisonnaient comme vous tout irait beaucoup mieux.
a écrit le 31/01/2013 à 14:03 :
ils parlent à indice constant, ils oublient toujours de dire qu'il y a des échelons d'avancement automatique mais non intégré dans le calcul, ainsi que tous les autres avantages....car la masse salariale augmente bien tous les ans malgré de faibles baisses d'effectifs...
Réponse de le 01/02/2013 à 0:59 :
Un échelon représente a peu près 5? net qui est pris tous les 3 ans autre chose ? Et sinon quel avantage faut arrêter avec les mythes .... Ensuite faut savoir que dans les administration un pourcentage énorme n est pas fonctionnaire.... Exemple la mienne 330 personnes pour une population de 117 000 habitant, 17 fonctionnaires non remplacé des des années bien avant Sarko. On est une administration a caractère industrielle et commerciale, . 0 déficit, 12 millions d euros redistribué a des pme et artisans, près de 5 000 emplois du prives induits.... Donc faut pas dire n importe quoi et tout mélanger....et je suis près a vous accueillir une semaine , juste pour vous faire changer sur l administration et arrêt de mélanger. Vous êtes de ceux qui pensent qu un homme politique est un fonctionnaire
a écrit le 31/01/2013 à 14:00 :
normal que les syndicats poussent à la roue, il y a prés de 40 000 permanents représentants syndicaux, (pour faire de la politique et de l'autogestion), avec avancement automatique, primes.....donc ils défendent surtout leurs avantages...et ils nous coutent 4,4 milliards par an (rapport honteusement censuré par les députés, même combat !), quel gâchis, et ils ont aucune décence ! ils font grève mais sans doute payés quand même, et c'est le privé qui trime pour financer cette usine qui tourne à vide !
Réponse de le 31/01/2013 à 14:25 :
Pour votre info: le seul jour où j'ai fais grève par solidarité ,j'ai eu ma journée de salaire retenue, ai été réquisitionnée (oubliée ...), et cela durant un jour de congé!
Que de fantasmes!...
Réponse de le 31/01/2013 à 14:50 :
Parce que vous n'avez pas la bonne méthode. Les fonctionnaires de l'éducation nationale de très longue date posent des arrêts maladie sans jour de carence dès la rentrée scolaire pour être très bien payé pendant les vacances!
Réponse de le 31/01/2013 à 15:58 :
les rectorats ne savent pas comptabiliser les enseignants en service !!! nombreux mais inefficaces, comme ailleurs !! et un sydicat a poussé les enseignants à ne pas se déclarer grévistes !!!!
a écrit le 31/01/2013 à 13:48 :
Contrairement à ce qui est dit le salaire des fonctionnaires a progressé. D'abord grace à l'ancienneté qui entraine dans le public des hausses automatiques, ensuite grace à la garantie individuelle du pouvoir d'achat, depuis 2008 elle assure aux agents de toucher un salaire évoluant au moins au niveau de l'inflation.Et enfin grace aux mesures catégorielles réservées aux agents de la fonction publique d'état dont le montant a explosé. Alors vous ne croyez pas que cela suffit !
Réponse de le 31/01/2013 à 14:20 :
J'ajoute que leur montant a explosé : s'il devait représenter 50% des économies liées aux suppressions de postes, il a atteint en 2010 67,3% de ces économies,soit 544 millions d'euros.Du coup malgré le gel du point d'indice et les 150000 postes supprimés sous Sarkosz la masse salariale a continuer de gonfler. L'Ifrap s'attend à une nouvelle hausse d'un milliard d'euros ,entre 2013 et 2015 à condition que le point de base ne soit pas réévalué, ce qui serait un signal très négatif envoyés aux marchés et à nos partenaires européens qui eux ont tous gelé et parfois baissé les salaires de leurs fonctionnaires.
a écrit le 31/01/2013 à 13:47 :
à quand de vraies réformes structurelles visant à réduire le nombre de fonctionnaires des collectivités, des corps intérmédiaires
à quand une réduction du nomdre d'enseignants et à une augmentation de leurs traitement ?
Réponse de le 31/01/2013 à 14:18 :
le changement c'est maintenant mais à toute petite dose, et surtout pas contre mon électorat , heuhheuhhhh,
a écrit le 31/01/2013 à 13:41 :
Collectif "Sauvegardes Retraites"

2013 sera l'année de la réforme des retraites

Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php

Désindexation des pensions : les efforts doivent être partagés par tous
http://www.sauvegarde-retraites.org/dossier-retraite-du-mois.php


Réponse de le 31/01/2013 à 15:24 :
Et comment est donc financé vote lobby ?
a écrit le 31/01/2013 à 13:39 :
pour pouvoir être correctement payés, il faudrait avoir les effectifs utiles et optimisés : il y a un million de chomeurs fictifs dans la fonction publique !!!! il suffit de comparer avec les pays voisins, ils font mieux avec 30% de moins !!!! il faut continuer à baisser les salaires pour les obliger à partir...
Réponse de le 31/01/2013 à 13:53 :
Tout à fait d'accord, quand on ne sert à rien on ne gagne rien !
Réponse de le 31/01/2013 à 15:29 :
Et quand on écrit des commentaires inutiles ? , une baisse de salaires, une punition, ou l'obligation de se taire la prochaine fois. Ou les 3 pour les posts précédents.
Réponse de le 31/01/2013 à 16:00 :
les vérités ne sont pas bonnes à dire ? mais on en crève de notre fonction publique pléthorique et dépensière, 1900 milliards dette !!!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 17:39 :
à Marc : et ne pas oublier le HORS BILAN (900 milliards) et les cadavres cachés dans les placards des agences bidons plus de 1 000 agences avec des comptes déficitaires = Cour des Comptes!
a écrit le 31/01/2013 à 13:37 :
pour réclamer des hausses de paye,n il faut justifier des résultats, les quels ???? un fonctionnaire doit être bien payé parce qu'il est présent, ça suffit à justifier la paye .....
a écrit le 31/01/2013 à 13:36 :
Il y aurait moins de fonctionnaires, ils seraient mieux payés !
a écrit le 31/01/2013 à 13:16 :
Nous refusons de payer pour sauver un système en bAnqueroute totale, un système planté et gangréné par une speculation obscène. Pas plus que les mesures anti-fonctionnaires de LAval et de Brüning hier, celles de PapAndreou, de Rajoy, de Socrates et de Lebranchu aujourd'hui ne parviendront à le sauver.
Réponse de le 31/01/2013 à 13:35 :
la banqueroute de la france c'est sa dette publique, créée par la dépense publique la plus élevée d'europe et le plus inefficace. Si les beugets avaient été votés en équilibre depuis 30 ans, on aurait aucun problème, sans doute moins d'un million de chomeurs et quelques centaines de maillards d'excédent. Les politiques et les fonctionnaires ne gèrent rien, ils dépensent, ils recrutent toujours plus et nous ruinent, c'est tout. La spéculation sur la dette n'est que la conséquence, la cause est unique : la dépense publique incontrolée, des effectifs pléthoriques et inefficaces
Réponse de le 31/01/2013 à 15:02 :
Moi je pense qu'il faut diviser par deux:
- les enseignants (donc des classes de 50 élèves au lieu de 25, et je suis pas sûr que les résultats vont doubler...) ,
- les personnels des hôpitaux, il y aura donc plus de places pour les boîtes aux lettres professionnelles, et les patients attendront leur tour devant le porche; au bout de quelques jours cela décantera naturellement),
- les musées nationaux et leur personnel, on vendra tout au Koweit, cela remplira les caisses de l'état,
- la recherche scientifique, on est assez intelligent comme ça; quelle idée de vouloir l'être plus!...
- les personnels de l'équipement; quand il neige on reste au lit, tout le monde, pas besoin de déneigeuse...
Bon bref vous voyez...
et l'Agriculture ne sera plus là pour réguler les prix, tout comme la Pêche, et les chinois commerciaux pourront envahir nos stands librement (plus que maintenant encore)
et je passe sur la police, la gendarmerie, les pompiers,...bref on sera dans un western, et on n'aura même plus besoin de télé! mais il faudra payer 1000 euros pour traverser la rue,10000 pour aller en banlieue
(mais c'est vrai on n'aura peut-être plus envie d'aller en banlieue), et on fera un Paris-NY pour 100000 euros, enfin juste l'aller, car on sait pas si on pourra revenir...
Une société sans fonctionnaires..vraiment l'idéal dans une société! la preuve...
Alors que n'importe quel individu aux circonvolutions du cerveau normales, et qui s'informe ,sait que la dette vient de la spéculation à outrance, de la corruption, des risques inconsidérés pris par les secteurs immobiliers, bancaires, d'assurances et autres! !et non du nombre de fonctionnaires! qui dans leur grande masse essaie de suivre l'évolution des choses en prenant sur leur temps de vivre pour assumer durement les conditions drastiques dans lesquelles ils travaillent.
Réponse de le 31/01/2013 à 15:14 :
Fin décembre, au micro d?Europe 1, dans l?émission « Médiapolis », Michel Rocard fut l?auteur de déclarations on ne peut plus intéressantes qui, malheureusement, ne furent pas l?objet de reprises dans les autres médias.
Le propos de Michel Rocard est le suivant : la réforme de la Banque de France de 1973 a interdit que celle-ci prête à l?État à taux zéro. L?État est donc allé emprunter avec intérêt sur les marchés privés. Si nous en étions restés au système précédant, qui permettait, répétons-le, à la Banque de France de prêter à l?État à taux zéro, notre dette serait de 16 ou 17 % du PIB, soit bénigne.
Excellentes conferences en ligne
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/10-raisons-sortie-de-l-union-europeenne
Réponse de le 31/01/2013 à 16:03 :
quel déni de la réalité ! mais ils sont totalement inefficaces!!! pourquoi la finlande a de bien meilleurs résultats scolaires que nous avec 30% de dépensee en moins ???? oui à l'ensemble de tes propositions, on les vire et on soutraite à 40% moins cher, merci pour nos impôts !!!!
a écrit le 31/01/2013 à 13:09 :
les entrepreneurs, les contribuables en général et maintenant les fonctionnaires sont mécontents. Enfin tout le monde quoi. Bonne chance aux socialos.
a écrit le 31/01/2013 à 12:51 :
à salaire constant, il faut prendre 30% en prime de résultat indexée sur évolution de la dépense publique, du chomage, de la dette...et on va voir qu'ils vont commencer à se mettre à bosser, à chercher comment optimiser l'organisation, à travailler pour améliorer les résultats... comme dans le privé, tout simplement, sinon rien ne bouge et ils nous prennent toujours plus de pognon pour payer ces armées amorphes et dépenser sans aucune efficacité
a écrit le 31/01/2013 à 12:47 :
face à l'impossibilité de les gérer et les faire bosser, il faut faire comme en Suéde, il n'y a plus de fonctionnaires, on sous traite et on paye en fonction du service... et ils ont de bien meilleurs résultats tout en dépensant beaucoup moins...urgent pour arrêter l'hémorragie de la dépense publique qui tue massivement l'emploi..
a écrit le 31/01/2013 à 12:41 :
Quand à la suppression de la prime au mérite (qui était à sens unique, du plus pas du moins), c'est la cerise sur le gâteau. Partout dans le privé, on est payé au mérite et c'est normal. dans la FN, qu'on travaille ou pas, qu'on ait des résultats ou non, qu'on soit un très bon prof ou une calamité qui détruit la scolarité des élèves : même paye....l'administration revient dans la russie du début du siècle..un monstre inefficace et qu'on encourage dans l?inefficacité, protection de l'électorat oblige, sur le dos du privé qui bosse pour les financer ...le nouvel esclavage
a écrit le 31/01/2013 à 12:38 :
s'ils étaient payés au résultat (dépense publique, dette, chomege induit..) ont devrait sérieusement baisser leur salaire, sans compter que le salaire horaire par rapport au privé est trés elévé ! (35h, 70h pour un cadre du privé..) , quelle honte et absence de toute capacité de remise en cause et de conscience de la vraie vie !!!
a écrit le 31/01/2013 à 12:22 :
Comment peut-on stigmatiser les gens ainsi ? Pourquoi toujours opposer le fonctionnaires et les productifs ? Cessons les privilèges, une loi pour tous ...... Le rêve pour certains, le couchemard pour d'autres.
Les professeurs à temps plein, au lieu d'un 3/4 temps (pour les "instits") et un petit mi-temps pour les autres.
La retraite à 65 ans pour tous et non 50 pour les plus fainéants, voir bien avant pour nos politiques .....
Plus de niches fiscales, et d'indemnités diverses non imposables .....
Cumul des mandats à volonté (1 seule rémunérations au choix et plus d'indemnités non imposées...............)
L'argent public ne doit plus être en libre service.
Réponse de le 31/01/2013 à 14:20 :
100% d'accord, et de gros gains à la clé au niveau effectifs publics qui tournent en rond
a écrit le 31/01/2013 à 12:19 :
La prime au mérite était une monstruosité de l'histoire de notre état progressif (progressif...j'y crois encore).
Elle ne sert qu'à monter les gens les uns contre les autres, les subordonnés DIRECTS étant systématiquement les dindons de la farce!
Combien de chefs en effet s'approprient outrageusement les résultats des subordonnés pour les mettre à leur propre compte. Ce qui est pratique facile le devient encore pire avec la prime au mérite, les chefs s'accaparant systématiquement tous les résultats positifs sur leur compte afin d'obtenir la prime.
Bravo de vouloir supprimer cela.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:45 :
ah bon, que ton plombier fasse du mauvais boulot, ou un travail nickel, tu paye pareil ???? la prime au mérite est une nécessité pour récompenser ceux qui se retroussent les manches et pénaliser ceux qui coincent la bulle, c'est en place partout dans la vie normale ...déjà que les avancement d'échelon sont modulables en durée, mais lacheté totale du management et pression syndicale, c'est automatique tous les 3 ans ....il n'y a aucune gestion ni aucun management dans la fonction publique, pas étonnant qu'elle soit la cause de notre dette de 1900 milliards... totale incompétence et incapacité à la moindre remise en cause...des parasites ...
Réponse de le 31/01/2013 à 14:21 :
Je ne veux pas reprendre votre exemple du plombier (le mien travaille très bien)mais du privé en général, si on peut émettre des généralités sur la question.
Jamais un privé de dépassera d'une minute son horaire de travail. C'est un indicateur entre de nombreux autres, qui font que grosso modo un fonctionnaire mérite tout ce qu'il gagne et plus!
Et avec le privé si tu n'es pas content du service c'est tout juste s'ils ne te prennent pas en otage et tes clefs pour être payés!
Quel délire! maintenant ce sont les fonctionnaires qui sont responsables de la dette!!!jamais les financiers et le privé par hasard, ..informez-vous..
Nous n'avons certainement pas les mêmes valeurs..
Et bravo aux services de santé du public! Un type chirurgien qui comptait pas son temps m'a sauvé la vie. Eternelle reconnaissance, ça se mesure comment çà en pesetas? et en efficacité?
Réponse de le 31/01/2013 à 15:01 :
"Jamais un privé de dépassera d'une minute son horaire de travail."
Cette phrase ne rend pas beaucoup crédible votre discours pro-fonctionnariat, n'oubliez pas que vous vivez grâce à la richesse créé du privée, et cette richesse est partiellement détruite par le nombre de fonctionnaires en France(et oui ça ne produit pas de richesse un fonctionnaire puisque son salaire est juste une redistribution, bon j'extrapole un peu quand même).
Et je peux vous assurer que chaque jour je dépasse, et tous mes collègues aussi, mes horaires de travail. Pourquoi? parce qu'il est tout bonnement impossible de faire en 35H un travail qui en demande 42 si ce n'est plus, et que si ne nous le faisons pas la boite coule, nous avec. D'ailleurs merci à la gauche pour les heures sup' refiscalisées en passant.
a écrit le 31/01/2013 à 12:12 :



IL FAUT SURTOUT EPILOGUER SUR LES HAUT- FONCTIONNAIRES ils ne se plaignent pas n aspirent pas a la retraite malgre (souvant) leur age avance
Réponse de le 31/01/2013 à 12:32 :
un peu comme les politiques ;)
a écrit le 31/01/2013 à 12:06 :
Il est plus amusant de défiler dans la rue pour demander une augmentation que de chercher/créer un travail mieux rémunéré.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:27 :
Ecrire pour écrire... sans avoir rien de pertinent à dire...
Réponse de le 31/01/2013 à 12:28 :
Je suis fonctionnaire depuis le jour de mes 18 ans, je défile pas dans la rue, et je change de fonctions non pas pour le salaire mais pour ce que je peux apporter à ma société avec mes connaissances et mon caractère,.
Pendant 40 ans je n'ai pas regardé mon bulletin de salaire (sauf pour les impôts)
On appelle ça les soldats de la républiques???...j'aime bien...
Réponse de le 31/01/2013 à 12:33 :
Parce que les salariés du privé sont de bons petits soldats qui ne réclament jamais d'augmentations ??
Réponse de le 31/01/2013 à 13:09 :
Je peux témoigner qu'il y a 40 ans, les fonctionnaires avaient une autre mentalité, vraiment au service du public, ce n'est plus la cas, la fonction publique est devenue un panier de crabes !
a écrit le 31/01/2013 à 11:57 :
Une répondre au citoyen qui qualifie une partie des fonctionnaires de " parasites" : oui nous avouons que nous, infirmières, médecins hospitaliers , Pompiers, professeurs etc n' avons pAs autant d'utilité sociale que ceux qui "shortent " la dette de la France, ou que ceux qui spéculent sur l'euro/ dollar, ou ceux qui jouent sur le pétrole, le riz, le blé ou ceux qui encaissent chaque année 130 Mds d'aides publiques au nom de "l'emploi" etc
Réponse de le 31/01/2013 à 12:12 :
peut on savoir ce que vous avez perdu a cause de la crise ? merci pour votre reponse
Réponse de le 31/01/2013 à 12:59 :
bravo Basta, votre réponse est belle.
comme si une vie sauvée valait moins qu'une spéculation sur nos sous qui a rapporté des millions aux banquiers verreux! comme si on ne pouvait pas chiffrer vos résultats magnifiques!Pour certain une vie vaut moins que quelques milliards boursicotés et qui vont clascher sous peu..
Honte à ceux qui considèrent qu'un fonctionnaire n'a pas de résultats chiffrés.!!Et je reste poli.
Réponse de le 31/01/2013 à 13:46 :
vous postez a 11h57:votre service prend fin a 12h.merci d'effectuer vos horaires complètement
Réponse de le 31/01/2013 à 13:51 :
Et honte également à vous car je ne pense pas que le privé se résume au milieu financier... D'autant plus que des millionaires il y en a assez peu au final dans le privé, en tout cas pas plus que parmis les hauts fonctionnaires... et coté malversation je ne pense pas que le public ait la palme de l'intégrité, entre detournement de fonds publics, corruption et j'en passe... Bref j'en ai marre de ce pays de bolcheviques sans cerveaux qui se complaisent dans la médiocrité.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:01 :
hé ! HOLA LA DIRECTION,,
il y a sac de noeuds dans les réponses.
Carioca n'a jamais dit les propos de 13H51
Réponse de le 01/02/2013 à 18:50 :
à basta: inutiles en partie, nuisibles aussi en partie (servier/ sang contaminé/ Diane 35,etc...). Mai comme toujours il existe des exceptions. En 2 mots, chef d'entreprises en retraite, je m'"occupe" de jeunes (-25 ans) en difficultés. Il y a 5 ans , j'en avais un qui ne travaillait que par intermittence, j'ai réussi à le stabiliser, depuis 3 ans, il a toujours le même job, mais.....il ne déclarait pas de revenus au fisc. Je l'ai conduit aux impôts où nous avons demandé l'indulgence à la fonctionnaire qui nous recevait et qui au lieu de reprendre les 3 années plus l'année en cours , n'a repris qu'un an d'arriéré. Très rare ! mais çà existe !
Réponse de le 01/02/2013 à 19:16 :
mai comme le mois de mai, qui tarde à venir !
a écrit le 31/01/2013 à 11:56 :
Du respect pour les fonctionnaires....et les RETRAITéS fonctionnaires!
ils ont donné leur vie pour leur mission durant plus de quarante ans sans pouvoir manger le midi (pour certains d'entre eux,durant 20 ans) pour assumer leurs tâches quotidiennes ,pour être à jour des surcharges, et ont quitté les bureaux souvent à 10H , 11H du soir (tout ça c'est mon vécu de fonctionnaire qui ne mangeait que le soir, quelle chance!).
.Ils ont été triés sur le volet, ont passé des examens redoutables, où seuls les 10%des meilleurs étaient pris.
Ils ont essayé de vivre dignement, dans une certaine éthique, et de faire vivre dignement leur entourage de fonctionnaires.
J'ai trouvé extraordinaire une personne du privé que j'avais contactée et qui m'a répondu;"il est 9H03, je commence à 9H et je n'ai pas vu votre mail".
C'est une autre vie, et certainement pas celle d'un fonctionnaire .
Merci à la fonction publique d'assumer ses tâches avec honneur (mise à part la petite partie déplorable, qu'on peut retrouver dans le privé multipliée par X..);
Ils sont les gardiens des droits de notre état. Tout irait à vau-l'eau sans eux.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:13 :
Vos remarques font pleurer chez les chomeurs du secteur privé "ils ont donné leur vie" ... parce que ceux du privé étaient à la plage pendant 40 ans. Et puis "ils ne mangeaient que le soir ! " ... nous pleurons de rire et Zola est là ! et les attitudes des fonctionnaires sont bloquées au XIX° siècle. Pitié ! permettez d'avancer !

Réponse de le 31/01/2013 à 12:47 :
Pleurez de rire....je suppose si cela vous semble si risible et invraisemblable que vous mangiez tous les midis, tant mieux pour vous.
Ce n'est pas le cas, loin de là, de tous les fonctionnaires au XXI siècle, Non seulement pour une histoire de finance mais de dévouement au boulot, je ne sais pas si vous avez bien capté l'histoire.
Je suis acteur du de la fonction publique et usager du privé.Et ce que j'y vois ne remonte pas à ZOLA mais à ces jours-ci en janvier 2013, et c'est dommage mais cela n'est pas à l'avantage du privé en ce qui concerne ses assiduités à servir.
Au fait: quant aux tickets-repas du privé, c'est bien dans le privé que ça existe? puisqu'on parle de choses précises. triviales et démodées...je ne me souviens pas en avoir vu dans le public...
Mais n'ayez crainte : bientôt les fonctionnaires aussi seront au chômage. On avance...
Réponse de le 31/01/2013 à 13:06 :
Non mais vous pensez convaincre qui là au juste ??
Réponse de le 31/01/2013 à 13:06 :
Non mais vous pensez convaincre qui là au juste ??
Réponse de le 31/01/2013 à 14:33 :
La pauvre malheureuse n'a pas le temps de manger le midi... fait 15h dans sa journée et n'a pas de tickets resto ou de cheques vacances... J'en ai la larme à l'oeil... Enfin vous oubliez que vous n'avez aucune obligation de résultats, un emploi assuré malgré votre inefficacité (car moi dans le privé ce qu'on nous dit si on fait des heures sup c'est qu'on est pas assez bon pour assumer sa tache dans les temps... vous n'avez pas la joie de connaitre ce genre de situation) Donc allez bosser au lieu de vous plaindre sur ce site vous finirai plus tot !!
a écrit le 31/01/2013 à 11:51 :
Halte aux fonctionnaires !
56% du PIB de la France dépend de l'Etat, c'est à dire de critères qui sont aux antipodes de l'efficacité ! D'ailleurs nous voyons que la suppression du "mérite" dans les critères de rémunération en est la preuve. Si nos entreprises étaient gérées avec la productivité offerte par l'Etat, alors la France serait effectivement partout en faillite. Pour l'heure, ce n'est que 56% d'entre elle.
Pire ! En 2012, vous savez combien de licenciements dans la fonction publique : 52 ! SDeulement 52 licenciements, chiffre méditer quand on connait la précarité du travail pour les travailleurs normaux.
Et oui ! les fonctionnaires sont dirigés par des syndicats réactionnaires et égoîstes : normal d'ailleurs, puisqu'ils en vivent !
Réponse de le 31/01/2013 à 12:02 :
ils sont bien payes et quand nous voyons les vacances qu'ils ont ils n'ont pas a reclamer une augmentation de salaire par contre en ce qui concerne les nouvelles reformes des horaires scolaires là il serait bon de manifester .
a écrit le 31/01/2013 à 11:39 :
Toutes les données relatives aux salaires des fonctionnaires se trouvent sur internet: les historiques de l'inflation et du point d'indice. On peut alors calculer ce dernier en monnaie constante. On constate que le maximum du point d'indice a été atteint au début de 1984. Depuis la baisse est ininterrompue et atteint maintenant 23% ! En comptant les augmentations de prélèvements sur le salaire brut, la baisse dépasse 25%.
Concrètement cela signifie qu'un fonctionnaire de 2012 gagne 25% de moins que le même en 1984 (avec le même travail et la même ancienneté). Il y a quelques exceptions pour les très bas salaires, qui autrement seraient passés en dessous du SMIC.

Une revendication légitime à mon avis serait de demander de travailler 25% de moins qu'en 1984 !

Réponse de le 31/01/2013 à 11:52 :
S'ils n'étaient 60% plus nombreux pour effectuer moins bien les mêmes tâches, cela se justifierait.
Réponse de le 31/01/2013 à 13:42 :
sixsous dans sa grande mansuétude omet "juste" de rapporter les tâches à l'augmentation de la population et la complexité des règlements administratifs (à mettre sur le compte du pouvoir législatif, pas des fonctionnaires, séparation des pouvoirs oblige).
a écrit le 31/01/2013 à 11:24 :
Déjà que la France n'a pas d'argent il paraît difficile d'augmenter encore les fonctionnaires. Pire, comme le président a confirmé qu'il faut embaucher d'autres fonctionnaires, cela va encore moins dans le bon sens.
A ce sujet, on n'entend plus parlé des ministère qui devaient "dégraisser le mammouth".
a écrit le 31/01/2013 à 11:22 :
ce qui a mis le feu aux poudres,c'est les salaires indécents du privé.dans la fonction publique il n'y a manifestement pas de salaires du niveau de monsieur goshn.seulement le gouvernement est tenu de rspecter les 3 pour cent de déficit.seule solution pour dégager des marges dans le public c'est taxer le privé très largement favorisé pendant l'ère sarkozy.ce n'est pas une lutte des classes,mais au contraire un réajustement égalitaire
Réponse de le 31/01/2013 à 12:57 :
Signe donc sous ton vrai pseudo : élu UMP ou élu de la COCOE
a écrit le 31/01/2013 à 11:22 :


les remunerer au merite *

mieux vaut aider les jeunes agriculteurs
a écrit le 31/01/2013 à 11:18 :
Aides aux entreprises : 110 Mds ( source : Terra Nova juin 2012) + 20 Mds ( Crédit f'impôt compétitivité emploi) = 130 Mds - 40 Mds ( Impôt sur les sociétés 2012) = 90 Mds d' aide nette aux entreprises à comparer avec le budget de la fonction publique: 80 Mds! Sans commentaire.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:23 :
Budget de la fonction public 80MDS???? D'ou vous sortez ca? Rien que la masse salariale de l'etat coute 87MDS par ans. Source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/04/19/04016-20110419ARTFIG00676-la-masse-salariale-de-l-etat-augmente.php
Réponse de le 31/01/2013 à 13:05 :
à Marvin : masse salariale , c'est faux,! pour l'état la masse salariale, c'est les salaires plus les primes! pour une entreprise masse salariale = salaires + primes + cotisations sécurité sociale + retraite ! Ce qui veut dire que les 30% de fonctionnaires en trop, sont payés avec les charges sociales IMPAYEES par l'état! Belle magouille !!
a écrit le 31/01/2013 à 11:04 :
Enormément de fonctionnaires font trés bien leurs boulots et mérite leurs salaires voir méme une augmentation...Le probléme sont les 35% de parasites qui ne font que de la figuration.....Et pour savoir quels sont les parasites et bien aux moins 75% seront dans la rue et l'autre grosse partie sont ceux qui n'ont jamais travaillés dans le privé!!
a écrit le 31/01/2013 à 10:51 :
J'étais haut fonctionnaire, et maintenant je suis à la retraite. Après avoir vendu ma maison de Chatou, (mais j'ai quand même gardé l'autre, pour mes séjours à Paris), j'ai acheté un yacht et je suis actuellement à Bora Bora. Bonnie se joint à moi pour assurer les grévistes de notre soutien. Nous avons besoin que notre retraite soit réévaluée, sinon je serai obligé de louer on autre maison pour payer le gazole et le cuisinier.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:53 :
@Bonnie Dans ce monde ou il y a une majorité de pauvres, vous n'avez pas honte de noter cela ou peut-être que c'est de l'humour.. Je préférerais la deuxième citation mais n'oubliez pas que vous soyez riches ou pauvres, un jour on partira de cette terre sans rien et cela sera plus facile pour celui qui n'a rien...
Réponse de le 31/01/2013 à 12:09 :
n'importe quoi !
un fonctionnaire d'état à la retraite (pourtant gradé) vit difficilement dans un cagibi à un prix monstrueux en Polynésie, et n'y reste que par amour du pays et certainement pas en raison de ses revenus, qui lui permettent à peine de faire survivre une vieille petite bagnole sans clim.
Quant au yacht je serais curieux de le voir...Le skiper doit tresser ses cordes, ramer par manque de voiles, et manger son propre poisson pêché après plusieurs heures car il y a peu de poisson comestibles dans le lagon.
REEVALUONS LES RETRAITES! en FRANCE et en POLYNESIE!en Polynésie où l'état de droite a eu le bon goût en 2009 (déjà!)de restreindre les retraites des fonctionnaires.
Réponse de le 31/01/2013 à 14:45 :
Mes amis anciens instit' ont vu leur retraite grimper à 3500 euros chacun, par mois à Nouméa. Mon beau-frère, colonel des pompiers me dit tout ce dont il bénéficie,: ce sont des gens très honnêtes et ont bien travaillé, mais ils avouent eux, au moins, qu'ils sont privilégiés, mais vous, n'êtes -vous pas un tantinet mytho????
a écrit le 31/01/2013 à 10:42 :
Il ne faut pas s'opposer en tre public et privé, on est sur le même bateau!!!
Je rappelle simplement que ce n'est pas une journée de grève qui peut faire plier un gourvernement. Le plus efficace reste une grève de la consommation!!! si chacun prenait la décision de consommer le strict minimum pendant 3 ou 4 mois, je vous rassure que les politiques se mettraient à table!!! Si 5 millions de fonctionnaires et par voie de conséquence leurs familles faisaient une grève de la consommation, adieu les entrées de TVA pour l'état et importante chute du PIB. Et comme par hazard, on verrait l'utilité pour l'économie françaises des fonctionnaires.
Je rappelle que c'est le nombre qui fait la force, donc on est capable de faire plier n'importe quel gourvernement, simplement en arrêtant de consommer.
Et puis, on pourrait se rendre compte de la futilité de certains achats!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 10:53 :
Raisonnement faux. Sur le court terme en effet une chute du pib, et des recettes ainsi qu'une forte hausse du chômage seront concrètement visible. Mais sur le long terme, c'est un accroissement du pib et de la consommation et une baisse du chômage, puisque le salaire de ces fonctionnaires sera lors utilisés à des fins de créations de richesses.
D'ailleurs cet effet est déjà visible sur des pays ayants appliqués des mesures drastiques de réductions du poids de l'état.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:01 :
vous avez tout à fait raison; mais une question se pose, même s'il est prouvé que l'union fait obligatoirement la force, serions nous assez "pugnaces", pour tenir quelques mois, là est la véritable question, le Français a horreur d'obligation, et n'est pas "très discipliné, même pour sa propre cause.......néanmoins, ce serait "une très bonne idée"...
Réponse de le 31/01/2013 à 11:18 :
+1000:grève de la consommation,c'est la meilleure résiqtance.j'ai déja commencé et je reduis mon activité
a écrit le 31/01/2013 à 10:26 :
Les fonctionnaires peuvent et doivent avoir la même augmentation de pouvoir d'achat que le privé, mais.... même calculs de retraite, et non revalorisation avant le départ , ainsi que les 25 ans et non 6 mois ....
Réponse de le 31/01/2013 à 11:23 :
Oui, calcul de la retraite sur les derniers SALAIRES et non TRAITEMENTS BRUTS (hors primes et indemnités, donc).

Mais vous saisissez bien la différence, n'est-ce pas ?
Réponse de le 31/01/2013 à 11:26 :
Qui payent les retraites des fonctionnaires qui n'ont jamais cotisé pour leurs retraites ?
Réponse de le 31/01/2013 à 13:00 :
Tous les fonctionnaires cotisent
Réponse de le 31/01/2013 à 13:15 :
à Toto : FAUX, lisez donc les rapports de la Cour des Comptes, vous y verrez que dans le HORS BILAN, les retraites des fonctionnaires ne sont pas payées et s'élèvent à 900 milliards d'euros ! Ce sont des gens comme vous qui plongez notre beau pays dans la chienlit !
Réponse de le 31/01/2013 à 13:26 :
À volt, je répète que les fonctionnaires cotisent. Par ailleurs il n'y a aucune raison de faire apparaître les futures retraites dans le "hors bilan" alors que cela n'est pas fait pour les retraites du régime général ! Curieuse façon de comptabiliser pour vous justifier. Ce sont des gens comme vous qui par désinformation plonge le pays dans le marasme
Réponse de le 31/01/2013 à 13:43 :
Vous êtes trop grave pour que je perde mon temps avec vous! mais achetez donc le rapport de la Cour des Comptes et faites-le vous expliquer !
Réponse de le 31/01/2013 à 15:38 :
Quand on ne comprend pas la réalité et les faits pourtant objectifs des autres on annone et on ne répond pas aux arguments : c'est vous qui n'avez rien compris à ce qu'est le hors bilan et l'inadaptation de ce système d'évaluation aux retraites. Mais vous n'avez pas le temps d'argumenter ..... Parce qu'au delà de l'idéologie il n'y a rien ......
Réponse de le 31/01/2013 à 17:46 :
à Toto, j'ai commencé en créant mes propres affaires, j'ai créé des emplois y compris à l'étranger pour vendre des produits français, j'ai employé jusqu'à 300 personnes ........et vous qu'avez vous fait pour votre pays? et je maintiens mes arguments lus dans les rapports de la Cour des Comptes.
Réponse de le 02/02/2013 à 13:38 :
à Toto : l'incurie des politiques et de la fonction publique ne s'arrête pas au HORS BILAN ? C'est pire, l'état n'a pas de plan comptable comme dans une entreprise, l'état NAVIGUE A VUE ! est-ce dû aux politiques à la fonction publique ,? aux deux ? mais c'est un fait !
a écrit le 31/01/2013 à 10:15 :
A l'heure où de nombreuse PME/ETI sont en difficultés dans une crise économique sans précédent dont des salariés du privé en subissent les conséquences en acceptant des baisses de salaires pour sauver leur emploi si ce n'est pas simplement l?inscription à Pôle Emploi. Une caste de nababs de 5,3 millions d'agents publiques avec des salaires plus élevés que dans le secteur marchand, à la sécurité de l'emploi et des privilèges, d'une faible productivité de travail à l'absentéisme récurrent font grève aujourd'hui jeudi surtout pas le mercredi jour de repos pour certains comme les enseignants... LA FONCTION PUBLIQUE A BESOIN DE REFORME STRUCTURELLE AVEC ALIGNEMENT SUR LE DROIT PRIVE & SOCIÉTÉ CIVILE. L?ÉTAT SURENDETTE DEVRAIT BAISSE LES SALAIRES ET LICENCIES LES FONCTIONNAIRES COMME la très bien fait L'ITALIE, IRLANDE, ESPAGNE ETC. L?ÉTAT FRANÇAIS DEVRAIT PRENDRE EXEMPLE SUR LE CANADA ET LA SUÈDE QUI A PRIVATISE TOUS SES SERVICES PUBLIQUES ET A SUPPRIMER LES POSTES DE FONCTIONNAIRES QUI SONT AUJOURD'HUI VERTUEUX AU CONTRAIRE DE LA FRANCE QUI DÉCLINE !
Réponse de le 31/01/2013 à 10:37 :
Dans tous les pays dévéloppés (et anglo-saxon je précise bien), pourquoi cette haine ? C'est plus de la frustration j'imagine de ne pas pouvoir accéder à cette "caste" comme vous dites.
Réponse de le 31/01/2013 à 10:41 :
Mais à cause de ses grands patrons et des syndicats qui refusent l'un comme l'autre la négociation. Les salariés et les fonctionnaires n'en sont que des victimes.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:00 :
La France détient un record en nombre de fonctionnaires peut-être la Corée du Nord fait mieux. Chez les anglo-saxon par habitant leur nombre reste largement inférieur c'est-à-dire "au stricte minimum" et comme certains pays de l'U.E. ont éradiqué le cancer du "tout publique" qui a largement contribué à une économie et croissance plus saine.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:53 :
le service laisse à désirer, que l'immobilier est hors de prix, l'école hors de prix, les service hospitaliers hors de prix, les infrastructure hors de prix, la moindre chose hors de prix et que tout est payant. J'ai vécu au Canada et en GB, tout est payant et les gens ralent car le service publique ets inexistant et la qualité très médiocre. Ces pays sont incapables de fournir un service public correcte faute de savoir provisionner cela dans leur économie et aussi à cause de leur modèle économique. Leur système est tellement souple et donc instable car ils sont sous perfusion avec le privé. S'ils augmentaient les taxes, toutes les entreprises partiraient du jour au lendemain et quid du financement du peu de service public en place ? Arrêtez de raller en France, il faut aller vivre à l'étranger pour comprendre. J'avais une voiture au Canada, il fallait que je paye 200 dollars chaque année pour garder mon permis et 300 dollars pour ma plauqe d'immatriculations et tout ça pour rouller sur des routes en très mauvais état, schokinggg !!! Une urgence à l'hopital, j'ai été traité 12h00 après avec mes propres deniers, 500 dollars pour guérir mon enfant à payer d'avance svp... et des mutuelles 2 x plus chères qu'en France. Réfléchissez un peu, les fonctionnaires et le service public sont une valeur inestimables.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:28 :
J'ai moi-meme la meme expérience (Canada et UK), et je suis totalement d'accord avec vous. Prix au Royaume-Uni pour une assurance santé privée décente, avec couverture dentaire et optique (basique qui plus est, mais les couvertures de base ne couvrent rien de tout cela).... plus de 800 livres (plus de 1000 euros donc). Sachant que vous cotisez déja pour le NHS, systeme de santé publique. En dessous de ce prix, vous n'etes meme pas couvert pour les cancers et autres longues maladies. Et encore ce prix c'est parce que je suis jeune, sinon.... Privatisation des transports au UK= prix juste édifiants pour le métro et trains, pour un service médiocre qui plus est.....
Et @Ras-le-bol, le salaire moyen dans le publique est proche de celui du privé, or il y a beaucoup plus de personnel qualifié dans le public, donc qui a des salaires élevés? De plus vous citez la Suede et le Canada, mais les systemes de santé y sont tres différents. Le Canada investit bien plus que nous dans la santé pour un résultat catastrophique (meme leurs politiciens le constatent). Pourquoi vous ne citez pas des systemes publiques qui marchent, comme en Finlande ou au Danemark??
Réponse de le 31/01/2013 à 12:35 :
@C'est pour cette raison que dans ces pays cessez vos mensonge ehontes qui n ont de valeurs que pour continuer a conserver "votre fonction publique Mamouthesque, inutile et couteuse"! Aujourd hui plus personne ne vous croit!
Réponse de le 31/01/2013 à 12:38 :
Il est vrai que les fonctionnaires ne consomment pas, ne font pas de courses, ne font pas de travaux dans leurs maisons, n'achétent pas de voitures, etc... Ils restent entre eux et ne redistribuent pas aux entreprises du privé une partie du salaire perçu ??
Réponse de le 31/01/2013 à 12:55 :
C'est dommage que vous ne compreniez pas nos points de vues.
Réponse de le 31/01/2013 à 13:17 :
à ras le bol : ils dépensent des sommes financées par de la dette portée par la communauté !
Réponse de le 31/01/2013 à 15:02 :
@Chis votre propos est hors sujet et Loic et C'est pour cette raison que dans ces pays bien sur que si, ces mensonges falacieux ne servent qu a, or si la GB etait l enfer medical enonce on verrait affluer dans les hopitaux belge, et du nord de la France "toute la misere du monde" on verrait dans la presse internationale serieuse chaque mois des articles sur ces scandales sur ce soit disant desastre sanitaire......A un moment faut arreter de raconter des anneries. Plus loin en quoi c est a la collectivite, via remboursement des soins de payer pour le risque particulier! Ex concret en quoi c est a la Secu de rembourser le traitement pour le cancer du fumeur? La sirose de l acoolique???? En quoi c est au celibataire sans enfant de payer via ses impots l ecole de mome qu il n aura jamais?????? En quoi c est a l etat d indemniser les victimes de l amiante posée par les entreprises prives????? A un moment va falloir de faire payer a tous le monde! Oui la sante a un cout, l education a un cout, a chacun de s assurer soit meme en fonction des ses besoins et risques! Et qu on vienne pas me parler de solidarite et d egalites ce sont devenus de terme galvaudes pour justifier les avantages indus de assistes de tous bord! Et tant pis si ca choque, vous voulez faire 7 momes... Eh bien preparer vous a les eduquer les elevers et payer! Vous voulez fumer eh ben accepter un sur facturation de votre assurances! On est pas dans un monde de bisounours!
Réponse de le 31/01/2013 à 16:22 :
Commentaire a mon sens totalement bourré d'inepties et de lieux communs sans grand lien avec ce que j'ai dit et ce qui a été dit au départ. (et je ne parle pas du style et des fautes d'orthographe)
Tout d'abord je n'ai pas parlé d'enfer médical, mais d'une santé a plusieurs vitesses selon votre revenu. Et bien sur que non un anglais aux faibles revenus (ceux qui sont touchés par le probleme) ne va pas venir se faire soigner en France, puisqu'il ne serait absolument pas couvert pour ses soins. Donc je suis d'accord, a un moment il faut arreter de raconter des aneries. Si vous
Ensuite ce que vous dites sur les cancers et autres maladies est la aussi assez édifiant. La plupart des traitements pour maladie longue, peu importe la cause, coutent bien plus cher que vos cotisations. Alors que fait-on, on laisse mourir les gens? Celui qui travaille toute sa vie dans une entreprise, qui s'use parfois a faire des métiers pénibles, et bien donc ayant un salaire trop faible il n'a pas acces aux meilleurs soins, il doit juste se contenter du minimum qu'on veut bien lui accorder, et mourir sans trop faire de bruit. C'est le genre de pays que vous voulez? Vous parlez des écoles donc allons-y, parlons-en, si tout est privatisé, seuls les plus riches ont acces aux meilleurs écoles. Or n'oubliez pas que meme chez les plus pauvres, il y a des tetes pensantes et des gens capables de faire de longues études. Vous estimez donc que la France peut se passer d'une partie de ses cerveaux... Eh bien avec ca, on va avoir une superbe efficacité économique. Bref tout ca pour dire qu'il y a beaucoup de choses a réformer dans notre systeme publique pour plus d'efficacité et surtout pour un cout moindre, mais la société que vous proposez est a vomir.
Réponse de le 31/01/2013 à 16:30 :
J'ajoute d'ailleurs que je suis pas opposé au privé pour le médical, le cas de la Suede qui a préservé une certaine égalité d'acces aux soins est un bon exemple, mais c'est malheureusement plus un cas particulier qu'un cas général pour les pays ou la part de privé est importante dans ce domaine.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:04 :
Alors on va repondre dans un premier temps educations avec votre argument de se priver des cerveaux qui n ont pas de moyens financier>>>>> Bcp de pays anglo-saxon et germanique ont des systeme de bourses privés financés par des fondations privés!!! On en revient donc a un systeme au merite et pas a l assistanat. Ca c est pour votre exclusion .... Concernant la Sante pour le risque individuel, dans la mesure ou le mec a fume/bu/manger jusqu a plus faim il a pris consciemment un risque donc a lui de payer pas a la collectivite. Pour l'exemple de l amiante idem "pollueur payeur" on fait payer l entreprise et pas la collectivite.....
Y en as un peu trop marre de socialiser les depenses!
Réponse de le 31/01/2013 à 18:17 :
Ces systemes de bourse sont loin de concerner tout le monde, un article du guardian récent parlait de 1000 éleves par an privés d'entrée a Oxford car manquant de moyens. Si quelques bourses vous rassurent, pas moi.
Ensuite pour la santé, vous ne parlez que de risques, donc vous estimez qu'on ne peut pas etre malade sans risques? Un ouvrier qui travaille de doublage, lever donc a 3 ou 4 h du mat pour faire souvent un métier répétitif et pénible, c'est de sa faute parce qu'il prend des risques? Alors que d'autres s'enrichissent grace a ce travail?? (ce que je ne critique pas bien au contraire, c'est le mécanisme normal d'une entreprise et d'une société) Finalement, vous prenez votre voiture et vous avez un accident, et bien vous avez pris un risque donc ca a vous de payer, c'est ca votre idée de la société? ca me laisse songeur. Pour l'amiante cependant, je suis assez d'accord, mais alors une entreprise qui vous fait travailler a des heures non naturelles (doublage, heures de nuit, etc), c'est a elle de payer aussi? Vraiment je ne partage pas ce point de vue du tout. Et si le probleme vient de socialiser, alors la on parle meme plus d'assurance privée puisque l'assurance par principe est aussi une socialisation. avec un mode différent.
Réponse de le 01/02/2013 à 0:30 :
rien n'est gratuit, tout est payé par nos impôts, parce que l'argent public ce n'est que nos impôts (pour ceux qui en payent, les autres critiquent qu'on leur en donn epas assez!)
Réponse de le 01/02/2013 à 10:53 :
@Loic le probleme du systeme que vous defendez c est qu il entraine l assistanat a tous les etages et y en a marre! Chacun pour soi et Dieu pour tous. Vous voulez qu on soit un peu plus clair voir cynique: Si tu fais payer un peu plus, tu responsabilise, donc ca evite que les plus modeste fassent 5/6/8 momes! Si tu fais payer le fumeur qui a de l emphyseme en le remboursant plus qu a hauteur de 20% il reflechira a 2 fois a fumer 3 paquet par jour, pareil pour l alcoolique, Si tu condamne financierement lourdement le mec qui conduit alcoolise a fortiori quand il a provoque un accident mortel tu decourage aussi!!!!! Y en a marre de payer pour tout et n importe quoi! Faire un mome, prendre un risque personnel ou professionne.... Ca n est pas a la collectivite de payer!!!!!!!!!!
Réponse de le 01/02/2013 à 12:40 :
Et encore une fois vous ne parlez que de risques, sans prendre en compte la couverture santé que les citoyens méritent. De plus vous ne fixez absolument pas de limites a votre raisonnement, donc difficile d'y voir clair. Le fumeur dont vous parlez paye des taxes élevées sur les cigarettes par exemple. Tout ca pour dire, vous parlez de payer un peu plus, et ailleurs vous avez dit que seuls ceux qui ont des enfants doivent payer, donc la encore c'est flou. Je suis tout a fait d'accord sur le fait que les allocations par exemple devraient etre dégressives voire supprimées au dela de 2 ou 3 enfants par exemple. Mais ou je ne suis pas d'accord, c'est lorsque vous préconisez que chacun paye juste ce qu'il utilise, car ca fragilise les plus faibles et toute la société ensuite. On ne tombera pas d'accord la dessus je crois :-)
Réponse de le 01/02/2013 à 14:03 :
Je parle de realite economique et comptable, le fumeur meme s il paye des taxe sur son tabac choisit neanmoins de fumer donc de faire supporter a la secu les soins qu il devrai subir! Et ca pour moi c est non on lui a pas mis un fusil sur la tempe pour le forcer a fumer donc a LUI INDIVIDUELLEMENT d en assurer le cout. Pour les enfants pourquoi celui qui est celibataire sans enfant (contraint ou forcer) devrait contribuer a entretenir ecole, allocation familliale...... Un enfant c est un choix, un bonheur mais ca suppose de pouvoir l assumer derriere! Y en a un peu marre de payer pour tout le mondes, et pour tout cet assistanat permanent. Nous avons parler des plus modestes on peut aussi parler de ceux qui gagnent plus de 4KE ou 5KE par moi et touchent aussi la caf, ont droit parfois au PTZ+ (avant la nouvelle reforme qui reintroduit le plafond de revenu)...... La Solidarite etatique que vous defendez ne marche pas, elle deresponsabilise conduit a l assistanat et fait fuir les talents et createurs qui en ont marre de payer pour tous le monde! Alors oui je reclame le droit de ne plus entretenir ces gabegies, si c etait possible je prefererais largement filer mon IRPP et mes taxes salariale aux restaux, a ATD Quart monde, MSF, Emmaeus.... Au moins je suis sur que ca irait vraiment aux necessiteux j abhore la societe que vous defender et encore plus les politique et organes public et para-publique qui la compose, pour moi c est a reduire drastiquement. L Etat ne doit avoir de fonction que la regalienne: La Defense, la Police et un role d'arbitre du reste point barre le reste doit etre privatisé. Il va sans dire qu on supprime les 2/3 des 36000 commune Francaises (qui regroupe 40% du total des communes europeennes), les conseil generaux et regionnaux, les 2/3 tiers deputes et Senateur, les 3/4 des ministere devenu inutiles, suppression de la SECU au profit des mutuelles, suppression de la retraite par compensation par une retraite a point associe a une retraite par capitalisation, suppression de toutes les niches fiscales et regimes speciaux..... Quand le pays ira mieux et aura une ecnomie saine et une gestion publique saine on envisagera peut etre de le faire redevenir Etat Providence
Réponse de le 01/02/2013 à 15:43 :
Vous utilisez des abus qui devraient assurément etre supprimés et punis pour justifier une théorie qui n'est pas seulement la chasse aux abus, mais la fin de tout modele de société au profit d'un individualisme poussé a l'extreme. Les exemples d'Etat Providence dans la plupart des pays nordiques montrent qu'il est possible de créer un systeme juste et efficace. A l'inverse, ce que vous proposez a montré bien des défauts dans pas mal de pays (regardez comme je l'ai déja dit les pays comme UK, Canada, USA etc). Tout ca pour dire qu'il faut relativiser, et qu'il est faux de dire le publique marche toujours ou jamais, ou le tout privé marche toujours ou jamais. Les choses que vous citez peuvent tres bien se produire avec une assurance privée, qui va aller vérifier que vous fumez? au moment ou le fumeur a besoin de soin, avec la majorité des assurances, il n'aura aucun supplément a payer. Par contre, accepter que finalement celui qui n'a pas les moyens doive se résoudre a ne pas se faire soigner, c'est quelque chose qui est inimaginable dans une société moderne, quoique vous en disiez. Vous semblez considérer que tous ceux qui sont malades l'ont bien cherché, que ceux qui profitent de l'école publique, des hopitaux publiques sont des assistés etc. Quant aux talents et créateurs qui partent (et je peux dire que j'en fais partie), c'est pour bien d'autres raisons aussi.
Réponse de le 01/02/2013 à 16:26 :
Ah mais je m en cache pas a l heure actuelle oui je suis passe d'une vision d humaniste beat a un individualisme forcene, simplement parce qu en France il est IMPOSSIBLE de faire bouger les choses. Alors oui mettons a la poubelle le systeme et quand on aura purge tous les abus peut etre on pourra envisager un retour limite de l Etat providence mais pas avant. Quand au depart ou l exil fiscal d aujourd hui la raison est dans le nom meme et intrinsequement lie a l immobilisme actuel. En paraphrasant Washington "celui qui renonce a un peu de liberte pour assurer sa securite ne merite aucun des deux" Eh bien en paralysant le liberalisme et l'effort et le merite individuel au profit de la "solidarite securisante" on est dans le meme shema, si pour que tous le monde comprenne il faut "couper" des tete et choisir un Napoleon ou un Mario Monti a la tete de l etat allons y et foutons ce p.... de systeme sclerose autant que sclerosant par tete, bien sur y aura de la casse mais au moins les plus meritant, les plus aptes a affronter la realite economique mondiale qui n est ni plus ni moins qu une guerre economique s en sortirons et a charge a eux ensuite de construire un nouveau modele "social" libere de tous ce poind de l assistanat! On ne fait pas une revolution meme economique et sociale sans casser des oeufs.
a écrit le 31/01/2013 à 10:08 :
"Primo revalorisation du pouvoir d'achat, deuxio augmentation des salaires et tiercio primo plus d'argent à la fin du mois". Les Inconnus...

Le cancer se généralise.
Réponse de le 31/01/2013 à 10:38 :
Les fonctionnaires (hors nos grosses têtes pensantes les très hauts fonctionnaires) sont très mal payé.
a écrit le 31/01/2013 à 10:02 :
Faisons des statuts équivalents pour le public comme ceux du privé et après on peut parler d'augmentation de salaire.
Le courage c'est réforme de la fonction publique.
a écrit le 31/01/2013 à 10:00 :
je suis enseignant
il aurait été judicieux d'augmenter le temps de travail des enseignants avec une augmentation des traitements comme le prévoyait sarko
Peillon préfère partager la pénurie et augmenter les nombre de profs
c'est le contraire qu'il fallait faire . il a perdu la main avec le SNES et la CGT
a écrit le 31/01/2013 à 9:59 :
Amis du privé, il est temps que nous aussi, nous nous mettions en grève.
Nous payons pour tous, et le gouvernement nous oublie, que l'on soit chef d'entreprise ou ouvrier dans le bâtiment. Pourquoi devrions nous accepter de payer des régimes spéciaux tout sauf à l'équilibre, des départ à la retraites à 55 ans, un calcul biaisé de la retraite pour une partie de la population, ou encore des aides qui entraîne une superficialité de l'économie?. Justice sociale? Oui mais toujours pour les même.
Alors mes amis descendons nous aussi, le peuple de France est souverain!
Réponse de le 31/01/2013 à 12:44 :
Amis du privé, 5 millions de fonctionnaires en france = 5 millions de client potentiels !!

Alors, quand un fonctionnaire est dans la rue, c est une honte. Mais quand il pousse la porte de votre boutique / entreprise, vous le foutez dehors à coup de pied ??
Réponse de le 31/01/2013 à 15:06 :
A vrai dire, il redistribue juste mes impôts, et je préfère que ce soit quelqu'un du privée, au moins son argent est véritablement de la création de richesse.
Donc à choisir, je préférais que ce soit 5 millions de salariés du privée qui viennent dans ma boutique, plutôt que 5 millions de fonctionnaires.
Les fonctionnaire coutent et ne créent aucune richesse, juste de la richesse superficiel, et inutile de me sortir ce genre d'arguments fallacieux.
a écrit le 31/01/2013 à 9:48 :
Si les fonctionnaires veulent gagner plus, il faut qu'ils soient moins nombreux et qu'ils travaillent davantage.Un fonctionnaire est à la charge du contribuable pendant 60 ans.Réfléchissons un peu jusqu'à quand la France pourra t'elle se payer un tel luxe?
Réponse de le 31/01/2013 à 10:40 :
N'oubliez pas que l'état contribue en grande partie aux développement du privé via des grands appels d'offres et ce grassement payés. Arrêter de cracher sur les fonctionnaires.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:26 :
@ gaby :

Oui, et fin de l'accès aux marchés publics pour les entreprises dont les membres crachent sur l'Etat, paiement et entretien des routes à la charge de ces mêmes individus, soins privatisés, paiement en espèces de milices pour remplacer les policiers et gendarmes, assurances privés pour appeler les pompiers en cas de sinistre, etc

Alors, on en parle ?
Réponse de le 31/01/2013 à 11:55 :
Gaby vous avez une vison purement comptable, comme toutes les personnes qui travaillent dans le privé vous quantifiez tout. Je paye ça donc j'exige ça.
a écrit le 31/01/2013 à 9:44 :
qu'ils fassent déja leurs 35 h ,qu'ils passent sous le régime général, que leur retraite soit basée sur les 25 années comme le privé aprés, leurS revendications salariales seront peut etre justifiées ;un exemple récent dans la sarthe le conseil général embauche un ouvrier d'entrtien pour les colléges il a droit à toutes les vacances scolaires ?????quel rapport avec l'enseignement il serait plus logique de faire les travaux pendant les vacances auttre exemple il ne veulent pas de la semaine 4,5 j alors pourquoi les augmenter ,,,,,???
Réponse de le 31/01/2013 à 11:29 :
- Les fonctionnaires sont déjà aux 35h, voire davantage selon les administrations. - Leur retraite est calculée sur les 6 derniers mois de traitement BRUTS, c'est à dire hors primes et indemnités (pourtant imposables) représentant jusqu'à 50% de leur traitement net (leur calculer sur 25 années de traitement net coûterait.......plus cher !!!)
a écrit le 31/01/2013 à 9:41 :
Il me semble normal qu'un effort soit fait pour les petits salaires proches du SMIC. Près d'un tiers des fonctionnaires gagnent en effet un salaire de l'ordre de 1200 Euros mois. La réduction du nombre des fonctionnaires est inévitable comme la suppression de la Fonction Publique est impensable.
a écrit le 31/01/2013 à 9:37 :
Les fonctionnaires sont en grèves à cause de 6 années sans augmentation.
En entreprise vous ne verriez pas cela, c'est une sacré cure.
Réponse de le 31/01/2013 à 9:53 :
Vous n'allez pas nous faire pleurer sur le sort des fonctionnaires qui ont une sécurité à vie , alors un peu de sacrifice sur le salire ce n'est pas trop leur demander surtout qu'ils gardent tous leurs avantages.
Réponse de le 31/01/2013 à 10:36 :
Qui pensez que les fonctionnaires ont des métiers idéaux en étant "grassement" payé. Tous les métiers sont difficiles privé ou public, l'état français est l'un qui paye le moins bien le public en Europe et en plus n'augmente pas.
Réponse de le 31/01/2013 à 11:29 :
L'Etat Français paye peut-être le moins bien, (bien évidemment je ne mets pas tous les fonctionnaires dans le même panier) mais combien touche un enseignant et combien d'heures de présence il fait annuellement ?
Réponse de le 31/01/2013 à 12:05 :
@ les pleurs: le travail d'un enseignant ne s'arrête pas aux heures de présence. Si vous êtres jaloux, passez les concours de recrutement et venez enseigner, vous verrez la réalité.
a écrit le 31/01/2013 à 9:36 :
L'Etat est en faillite (FILLON + MOSCOVICI) alors que nous allons atteindre un taux de prélèvements obligatoires de 50%. Qu'ils fassent comme nous, qu'ils se serrent la ceinture. Contrairement à eux, notre salaire n'est pas acquis définitivement.
a écrit le 31/01/2013 à 9:36 :
effectivement @david, ces fonctionnaires en demandent vraiment de trop ! Il faudrait en supprimer aussi pendant que l'on y est, mais egalement supprimer les allocations familiales qui coûtent si chères, supprimer les allocations chomage également (ca coûte encore plus cher en temps de crise), et aussi supprimer encore plein de choses que les bons salaries du privé recoivent - services qui nécessitent des... fonctionnaires.

Il ne faut pas blamer les fonctionnaires non plus, avec 0,8 % de croissance et la "création" de 60000 postes, il est normal de se dire qu'il y a des sous dans les caisses. Mais c'est vrai qu'il est plus facile d'accuser les fonctionnaires, plutôt que de balayer devant sa porte et regarder en toute objectivité ce que notre super modèle sociale implique.

Finalement, ce ne serait pas plutôt le modèle social français qu'il faudrait revoir ? Avec 2000 milliards de dette, la France est en faillite - non pas parce que les fonctionnaires demandent une augmentation - mais parce que le modèle sociale est sans issue et parce que des personnes comme vous sont totalement aveugles par rapport à ce qu'ils exigent de leur état providence.
Réponse de le 31/01/2013 à 10:14 :
En supprimer certainement. La fonction publique dans sa globalité est bien trop importante.
Pour rappel le premier poste de dépense de l'état est loin d'être l'assurance chômage, les allocations etc qui sont payés par le contribuable et bénéficie au contribuable.
Les fonctionnaires coûtent énormément et leur efficacité nous laisse pour la plupart perplexe. Il ne rentre pas dans la notion de redistribution que vous mettez en évidence par vos exemples.

Je vous rejoint sur le modèle français qui est dépassé et qui a été mis en place à une période de plein emplois et pour un système en plein emplois.
Cela n?exempte pas la fonction publique de réduire sont train de vie et de réduire ses effectifs pléthoriques et de redéployer correctement.

Les français sont appelés à se serrer la ceintures. Ils sont français? Alors comme tous le monde.
a écrit le 31/01/2013 à 9:30 :
sont indécents,après tous les avantages qu ils ont obtenu ces 30 dernières années ,après toutes les manifs qui ont empeché la France d avancer ,cette nouvelle noblesse ose encore se plaindre dès qu on l a fait un peu participer a la solidarité nationale.
Ils ont voté Hollande et son augmentation du nombre de profs et ca se retournera contre eux .
a écrit le 31/01/2013 à 9:29 :
Une bonne chose pour les comptes de l'état au final ces grèves ...
Si l'état souhaite une masse salariale stable pour 2013 par rapport à 2012. Ils n'ont qu'à proposer le choix aux organisations syndicales :
- augmenter les salaires mais accentuer la réduction des effectifs par des non remplacements supplémentaires des départs.
- geler les salaires et poursuivre les renouvellements prévus
a écrit le 31/01/2013 à 9:23 :
La nouvelle noblesse française qui revendiquent ses droits !
a écrit le 31/01/2013 à 9:20 :
La fonction publique , c'est l'état dans l'état soit 8 millions (5;5 millions d'actifs et 2,5 millions de retraités) de personnes qui manipulent les politiques qui ont besoin de leurs voix pour se faire réélire! c'est pourquoi UMP et PS c'est la même chose car ils gèrent du corporatisme au détriment de la Nation! politiques et fonctionnaires (en majorité) = même mentalité!
Réponse de le 31/01/2013 à 10:05 :
une suppression du nombre de fonctionnaires est INEVITABLE ainsi que de supprimer le statut des francais SPECIAUX
Réponse de le 31/01/2013 à 10:59 :
Naturellement, il faut donc reorganiser la fonction publique ,ce qui passe par une diminution des fonctionnaires ,mais je pense que les statuts doivent etre conservés car les salaires des fonctionnaires ne sont pas enormes si on les compare au privé!!
Réponse de le 31/01/2013 à 13:22 :
à patou : mais quand comprendrez-vous que 60% fes fonctionnaires sont payés avec de la dette qui se reporte sur les générations futures? ou si vous refusez ceci votre hypocrisie ruinera notre pays !
Réponse de le 31/01/2013 à 17:49 :
à patou : allez sur "le nouvel observateur" et vous y constaterez que les salaires (hors primes) du public sont qques fois supérieurs à ceux du privé.
a écrit le 31/01/2013 à 9:19 :
Une augmentation des salaires des fonctionnaires est legitime!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 9:36 :
Pas d'accord l'état n'a plus d'argent et il ne faut pas espèrer qu'il va encaisser durant cette année de fortes recettes bien au contraire, et il ne peut plus augmenter les impots et prélévements qui sont au maximum du supportable pour les français.
Réponse de le 31/01/2013 à 10:54 :
Apres trois années sans augmentation pour les fonctionnaires il est bien normal de donner un coup de pouce à leurs salaires!!!certes l etat est en mauvaise position !!mais il trouve encore de l argent pour des realisations inutiles ,cheres etc!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 12:17 :
@ Patou, "l etat trouve encore de l'argent" oui mais en s'endettement, Il est pas question d'augmenter les salaires en endettant les generations futures.
a écrit le 31/01/2013 à 9:15 :
Quand on a la garantie de l'emploi, parce qu'on sert le public, on ne devrait pas avoir le droit de grève. Seulement le droit de désobéir, avec les conséquences que cela suppose.
Quand on est fonctionnaire et qu'on fait de la politique, on devrait être obligé de démissionner de la fonction publique quand on est élu.
Faute de quoi, le pays n'est pas une démocratie, mais un système soviétique.
Avec un parti unique, le PSUMP, qui se f... bien de nos g...
a écrit le 31/01/2013 à 9:14 :
Dans l'état déplorable de la France aujourd'hui il est inadmissible de voir revendiquer ces privilégiés que sont les fonctionnaires alors que c'est à eux de faire des efforts car ils sont payés par les contribuables.
Réponse de le 31/01/2013 à 9:39 :
euh, je veux bien, mais vous trouvez que le personnel des hôpitaux est bien payé pour le travail qu'ils effectuent, actuellement? on parle de l'accueil, des soins , de la santé des individus, là! si ça vous est égal, alors.........! déjà qu'il y a la santé à 2 vitesses, on a plu qu'à se laisser crever!et je ne fais pas dans le "misérabilisme, c'est une vérité!!
Réponse de le 31/01/2013 à 10:23 :
NON NON NON!!!! Arretez la de nous prendre pour des c..... je vais vous remettre un exemple vecu pas plus tard que debut janvier:
mon pere de retour a Londres a fait un grave malaise Pulmonaire et cardiaque Gare du nord, il a ete emmene juste a Cote a la cours des miracle de l APHP "La Riboisiere".... tres mal soignee. Ma mere et mon frere qui etaient avec lui ont ete insulte par une aide soignantent parce qu ils demandaient des nouvelles! Ils m ont appele en catastrophe le Lundi matin a 9H30 j ai quite mon taf a Orleans pour les rejoindre, quand je suis arrivee rien n avait bouge! Par contre on voyais medecins se ballader en rigolant, infirimiers et aides soignants dans Leur sale de repos prendre du bon temps, alors que les pompiers attendaient avec 3 patients de plus dans le hall!!! J'ai bien sur fait un scandale, demande a voir le chef de clinique! Apres 45min j'ai exige et obtenue qu'il soit transfere a la Clinique de Val D'or, privee mais qui depend aussi de l APHP! arrive la bas il a ete pris en charge immediatement, il a eu des infirmieres motives et competente, des medecins du meme ordre!!!! Alors ne venez pas me dire que les Hopitaux publics manque de personnel et se devouent pour le public, c est un mensonge! Education nationale, Sante, Secu meme combat privatisation totale!
Donc Votre verite hein vous repasserez!!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 12:31 :
Pouvez vous me rappeler la différence entre une clinique et un hopital ??
Réponse de le 31/01/2013 à 12:44 :
La clinique est prive, sauf que la elle depend aussi de l APHP, elle gere au plus juste les competence et les cout! Les hopitaux sont publics et mal geres, ils n ont jamais sur le Faire.
Un rapport de la Secu a demontre que pour un meme acte le cout pour elle est de 30 à 40% moins eleve dans une clinique privee que dans le public!
a écrit le 31/01/2013 à 8:57 :
Dans la situation financière actuelle où se trouve l'état français c'est à dire en faillitte, comment peut on encore lui demander de s'endetter davantage pour faire plaisir aux fonctionnaires qui ont la chance d'avoir la sécurité de l'emploi,cadeau exceptionnel de nos jours, et un salaire qui mème s'il n'est pas très élevé est acquis à vie, et des avantages non négligeables.Comment voulez vous que ceux qui se battent pour conserver leur emploi puissent admettre cet état de fait.Quelle honte pour les fonctionnaires qui ne pensent qu'à eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :