Augmenter les impôts ? "Une erreur majeure" selon Gilles Carrez

 |   |  477  mots
Le député UMP Gilles Carrez / Reuters
Le député UMP Gilles Carrez / Reuters
Gilles Carrez (UMP), président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, a qualifié dimanche d'"erreur majeure" les nouvelles augmentations de prélèvements obligatoires qui se profilent dans le budget 2014 préparé par le gouvernement.

"Une erreur majeure". Ainsi le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale Gilles Carrez (UMP) a-t-il qualifié sur Europe 1 les nouvelles augmentation d'impôts qui se profilent dans le budget 2014 prépapré par le gouvernement.

Étouffer l'économie

"Entre les augmentations d'impôts qui avaient été décidées par la précédente majorité, les augmentations d'impôts encore plus importantes de cette majorité, on a administré à notre pays un choc fiscal de 60 milliards d'euros, trois points de PIB !", a-t-il ajouté, "c'est le meilleur moyen d'étouffer l'économie".

"Comment voulez-vous que la consommation reparte si le pouvoir d'achat des ménages, en particulier des classes moyennes, est encore altéré, diminué, par, par exemple, une hausse de CSG pour le financement de la réforme des retraites", a encore fait valoir Gilles Carrez.

Selon lui, "il faut arrêter les hausses d'impôts, il faut que le gouvernement le comprenne, c'est d'ailleurs le message du FMI, il faut se tourner résolument vers les dépenses et faire des économies, c'est possible".

Réduire les déficits sans contrarier la croissance

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a déclaré samedi dans un entretien à Nice-Matin que le budget 2014, qui sera révélé dans quelques semaines, prévoirait une hausse des prélèvements obligatoires équivalant à 0,3% du produit intérieur brut. Cela correspond à environ 6 milliards d'euros de recettes nouvelles à trouver, sur la base d'un PIB de 2.032 milliards d'euros pour l'année 2012.

"Nous devons réduire les déficits légués par la droite, mais le faire à un rythme qui ne contrarie pas la croissance. Nous le ferons d'abord, comme le recommande le Fonds monétaire international (FMI), par des économies sur les dépenses publiques et, ensuite, par une hausse limitée des prélèvements obligatoires, de 0,3% du PIB, toujours dans la justice sociale", a assuré le ministre.

La croissance revue à la baisse

Dans cette interview, Pierre Moscovici annonce aussi une prévision de croissance revue à la baisse, le PIB devant évoluer selon lui en 2013 entre -0,1% et +0,1%, alors que le gouvernement tablait jusqu'à présent sur une modeste croissance de 0,1% de l'économie du pays. Pour Gilles Carrez, ces nouvelles prévisions sont "plus réalistes". Mais le député UMP "trouve vraiment regrettable qu'on attende la torpeur du mois d'août pour annoncer cette révision à la baisse".

"On a l'impression que le gouvernement, plutôt que de discuter de façon transparente de ces sujets au Parlement (en juillet), a attendu délibérément quelques semaines pour enfin tirer les conséquences d'une réalité économique qui n'est pas bonne", a-t-il poursuivi, rappelant aussi que Pierre Moscovici avait fait état le 2 août, dans un entretien au Wall Street Journal, d'un déficit public risquant de dépasser cette année les 3,7% initialement ciblés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2013 à 18:41 :
Ah ce cher Carrez ! on ne l'a pas entendu sur les 600 milliards de dette cumulées en 5 ans ! allez M. Carrez ! expliquez nous a quoi on servi ces 600 milliards ?
a écrit le 21/08/2013 à 11:43 :
La taxe ( du 1 janvier 2012 )sur les sodas Parmi les mesures du plan d'austérité, cette taxe permettra d'engranger 120 millions d'euros en 2012. Est elle sera doublée,

des rigolo (les jeunes vont se mettent au whisky, illico, belle encouragement de la droite Française)
a écrit le 21/08/2013 à 11:21 :
nous venons de donner au fond monétaire européen 1 ,6 milliards + 16 milliards au MES européen, depuis 1 an mais attention sur 5 ans c'est 142 milliards qu'il faut donner au MES ( voter par la droite de SARKO toute entière en février 2012, ? !!!!! les autres partis c'étant abstenues ou voté contre)

TROP c'est TROP on en peut plus de donner aux pays du sud a fond perdu
a écrit le 12/08/2013 à 23:36 :
Il ferait mieux de se taire, lui qui a initié toute la séries des rackets, baptisés "diagnostics", sur les ventes immobilières : c'est possible de savoir combien cela a rapporté en TVA à l'Etat, et aussi combien les politiciens ont investi dans les société de diagnostiqueurs : et c'est une pompe à fric juteuse, il suffit de modifier tous les 3 ans les règles d'établissement du diagnostic pour la relancer (obligation pour les diagnostiqueurs de suivre une formation, d'obtenir un agrément, contre espèces sonnantes et trébuchantes; obligation pour les propriétaires de refaire le diagnostic), comme cela a été le cas pour l'amiante, et pour la fameuse loi CARREZ : il a gagné combien, ce monsieur, avec sa loi-gabelle ?
En plus, ces messieurs se sont soigneusement assurés que la surface loi Carrez ne pouvait pas être utilisée pour demander une rectification de la valeur locative du logement : les lois sont faites pour tondre les croquants, pas pour leur permettre de diminuer leurs impôts, faut pas rêver ....
a écrit le 12/08/2013 à 16:51 :
plutôt qu'augementer les impôts, et donc baisser le pouvoir d'achat et augmenter le scharges des entreprises, ce qui ne peut que tuer l'emploi, le vrai cercle vicieux, il faut s'attaquer aux réformes structurelles : le mille feuille, le nombre de députés et sénaterurs et leurs caisses noires, la simplification des règles administratives qui inflationnent les effectifs et sont inaplicables, la mise en place de l'efficacité dans les services publics... de quoi faire 30% de gains tout en améliorant la qualité et le niveau des services offerts, et donc baisser les impôts et charges et investir les gains dans l'industrie les pme, ce qui créee l'emploi.. mais nos politique de droite comme de gauche sont absolument nuls en gestion et bien trop couards pour réforrmer, ça fait 30 ans qu'ils nous vetent des budgets en déficit qui creusent la dette au niveau vertigineux de 1800 milliards, et ils continuent !! des destructeurs de la société, le monde administratif et politique est solidiare, c'est le reste du peuple qui paie les pots cassés !!
Réponse de le 13/08/2013 à 11:07 :
totalement d'accord, quel ménage surendetté quidépense à tout va, et qui ne boucle pas les fins de mois s'en sortirait en augmentant les emprunts sans rien toucher aux dépenses, et donc encore plus dans le rouge ? idem, quelle pme gérerait ainsi ? elle coule en 3 mois !! il faut etre politique et administratif pour gérer de la sorte, faire comme si la source du déficit était intarissable !! on vit au dessus de nos moyens en laissant l'addition aux enfants et petits enfants !!!!! suicidaire et irresponsables, mais les politiques sont à l'bris !! pas d'obligation de résultats, il suffit d'éviter les sujets qui fâchent !!
a écrit le 12/08/2013 à 11:24 :
Venant d'un UMPiste dont l'ancien calife a crée pas moins de 29 nouveaux impôts et taxes sans diminuer le moins du monde les dépenses de l'état, c'est assez cocasse !
a écrit le 12/08/2013 à 10:43 :
Effectivement il faut augmenter les impôts pour ceux qui en paient. Cela ne gène pas ceux qui en paient pas. Et ils sont majoritaires.
Réponse de le 12/08/2013 à 11:32 :
Dés que quelqu'un dit qu'une majorité de français ne payent pas l'impôt, il se discrédite... Jusqu'à preuve du contraire l'impôt sur le revenu dont vous parlez rapporte moins que la TVA et la CSG que peu ou prou tout le monde paye. Bref vous racontez n'importe quoi ...
a écrit le 12/08/2013 à 7:59 :
Mr carrez ? C'est pas le député qui claque le plus d'enveloppe parlementaire ?
Et ils viennent d'où les fonds secrets du parlement ? Des impôts !
Ce gars se discrédite dès qu'il ouvre ce qui lui sert de bouche.
Réponse de le 12/08/2013 à 8:26 :
papy, là, il a évidemment raison.
Réponse de le 12/08/2013 à 9:17 :
Il y a peu de temps j'ecoutais une interview de Mr Carrez sur l'impot, l'ISF....à un moment il donnait l'exemple d'une retraite qui possedait deux appartement sur Paris qui valait environ dans les 500 000 euros chacun. Eh bien pour Mr Carrez cette retraite faisait partie de la classe dite "moyenne" et se retrouver dans la misere à cause de la fiscalite, (bon la solution etait evidemment etait de vendre un appart, à 70 ans avec une somme pareil on peut envisager l'avenir avec serenite) Comment Mr Carrez peut il etre credible en etant à ce point ignorant du patrimoine, des salaires, des retraites de l'immense majorite des francais ?
a écrit le 11/08/2013 à 23:13 :
hollande et ses amis sont des fans des impôts
ils adorent les fonctionnaires de salon
allez François, continuez à augmenter les impôts!!
a écrit le 11/08/2013 à 22:57 :
« Comment voulez-vous que la consommation reparte si le pouvoir d'achat des ménages, en particulier des classes moyennes, est encore altéré, diminué, par, par exemple, une hausse de CSG pour le financement de la réforme des retraites", a encore fait valoir Gilles Carrez »
Un petit rappel sur l?historique des taux de cotisation CSG-CRDS-RSA sur le revenu du patrimoine
Il a la mémoire courte Mr Gilles Carrez, Janvier 2009 12.1 % (Sarkozy) ,Janvier 2011 12.3 %(Sarkozy),Octobre 2011 13.5 % (Sarkozy),Janvier 2012 15.5 % (Sarkozy).
Soit + 4.5 % en 5 ans par Sarkozy et Mr Gilles Carrez
a écrit le 11/08/2013 à 20:48 :
tous dans la rue en septembre faut les arreter
Réponse de le 12/08/2013 à 8:02 :
Les CRS dans la rue en septembre, il faut les arréter ...
Réponse de le 12/08/2013 à 11:33 :
Prenez des forces les papys : les CRS de Manuel frère la truelle cognent fort !
Réponse de le 25/08/2013 à 22:51 :
Surtout pas dans la rue en septembre! Vous allez donner du travail à nos chers CRS pour lesquels il est plus facile de cogner des salariers que des casseurs.
Paralisons le pays 1, 2 WE s'il le faut et acculons ( j'ai bien dit acculons ) le gouvernement par une consommation presque nulle. Il faudra faute de taxe qu' il réfléchisse un peu à faire qq économies pour le bien de tous. Et alors là nous relancerons l'économie par de la consommation.
a écrit le 11/08/2013 à 20:44 :
mais mr gilles carez , hollande , il s'en fout de vous et ces augmentations il va les faire , mais je crois , qu'elles vont le tuer , et ces pour bientot
a écrit le 11/08/2013 à 18:50 :
Plus que jamais barrez-vous les jeunes et les moins jeunes ...et tous ceux qui peuvent fuir pour sauver les meubles, leurs meubles.
a écrit le 11/08/2013 à 16:25 :
Les politiques sont des prédateurs qui confisquent la richesse du peuple a leur profit et celui de leurs amis .Voir des gens qui n ont jamais créer le moindre centime de richesse donner des leçons aux autres, quelle belle blague!
Réponse de le 11/08/2013 à 17:11 :
N'oubliez pas que les français sont dopés à l'état providence et qu'ils réclament un maximum d'aide et d'assistanat, il faut donc les payer. Tout le monde veut que l'état fasse des économies mais à condition que ce soit les autres qui paient.
Réponse de le 13/08/2013 à 11:11 :
bien d'accord c'est la schizo à la française, on prone des idées généreuses, mais on fait l'inverse ! ça me rappelle ces agents CGT d'edf qui rétablissent le courant à ceux qui ne payent pas mais qui bloquent le pays si on leur prend un euro (alors qu'ils sont trés bien payés, un CE qui a 1% du CA...). d'où le besoin d'un discours clair et courageux des politiques, mais personne pour expliquer clairement la situation et les enjeux, et pas un journaliste pour les cuisiner sur le sujet, d'ù le laxisme électoraliste !! il faut en sortir sinon on va crever, déjà au bord de la faillite !!
a écrit le 11/08/2013 à 15:30 :
Un commentaire d'un UMP sur un socialo, et l'inverse, n'a aucune valeur, c'est de l'intox et inversement :-)
Réponse de le 11/08/2013 à 17:12 :
Une fois que vous avez dit cela que proposez vous concernant les déficits, les économies à faire et les augmentations d'impots incessantes ?
Réponse de le 11/08/2013 à 20:29 :
Suppression des départements, réduction de moitié du nombre de députés, sénateurs, des 2/3 des ministères, des commissions et des 3/4 des organismes d'état.
Réponse de le 12/08/2013 à 7:59 :
Ce que vous proposez c'est la jungle : dommage que nos ancêtres aient bâti notre pays, son organisation, ses lois... pour que certains veuillent tout foutre en l'air, d'un claquement de doigts, sur des idées simplistes...
Réponse de le 12/08/2013 à 16:40 :
Comme je l'ai dit plus bas,ne pourrait on pas arrêter de donner le fric de ceux qui bossent a veux qui ne bossent pas.... Ça en ferai déjà pas mal des économies....
a écrit le 11/08/2013 à 14:25 :
Ne pourrait on parler de baisse des impôts...la récession est derrière nous...
a écrit le 11/08/2013 à 13:58 :
Les Socialistes ne savent pas faire des economies, et finalement ce mot est inconcevable pour eux. Par contre le mot depense est super top donc il fait forcement augmenter les impots pour equilibrer...
Réponse de le 11/08/2013 à 15:26 :
Qui étaient au pouvoir ces 10 dernières années dont une bonne partie avant la crise? Quel a était le déficit annuel ? Quelle dette ont ils laissées? On dirait qu'ils sont devenus meilleurs gestionnaires en étant dans l'opposition. Ils donnent des conseils qu'ils n'ont pas tenus quand ils étaient au pouvoir.
Réponse de le 11/08/2013 à 15:54 :
ILS sont TOUS, mais alors TOUS les mêmes, allez ! BONNETS BLANCS, et BLANCS BONNETS, tous plus ignares les uns que les autres...... !
Réponse de le 11/08/2013 à 17:09 :
La phrase est correcte ils sont tous socialistes, vous ne l'avez pas encore compris? Vous croyez qu'il y a des différences entre le PS et l'UMP. Ils ont tous la même idéologie
Réponse de le 11/08/2013 à 18:34 :
@Sans opinion

Réponse: l'UMPS. Qu'est-ce que j'ai gagné?
Réponse de le 11/08/2013 à 19:28 :
Vos sous-entendus c.à.d.les partis populistes, comme d'autres ne peuvent fleurir qu'en brossant le populot dans le sens du poil. Le magicien ne vit qu'au dépend de celui qui croit à la baguette magique pour tout transformer en or. La crédulité a hélas encore de beaux jours.
Réponse de le 11/08/2013 à 21:58 :
Le socialisme ne peut vivre qu'en achetant des électeurs avec l'argent de ceux qui ne votent pas pour eux !
Réponse de le 22/08/2013 à 10:51 :
Qu'a fait Mr Dassaut dans les haut de seine il a soit disant acheter lui aussi les voix de ses electeurs ????????

La demande de levée d'immunité a été formulée par trois juges d'instruction d'Evry (Essonne). Ils souhaitaient entendre le milliardaire sous le régime de la garde à vue dans une affaire de tentatives d'homicide à Corbeil-Essonnes perpétrées le 29 janvier et le 19 février. Il pourrait s'agir de règlements de comptes.

Pour la seconde tentative de meurtre, la police judiciaire étudie la piste politique. C'est aussi dans ce cadre que le bras droit de Serge Dassault et actuel maire (UMP) de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, a été entendu en garde à vue, le 26 juin, avec le directeur du service jeunesse et sports de la mairie. Tous les deux sont ressortis libres.

Ces tentatives d'homicides pourraient être liées à une autre affaire : elles seraient la conséquence d'un système présumé d'achat de votes, mis en place par Serge Dassault et Jean-Pierre Bechter. C'est d'ailleurs dans le cadre de ces deux dossiers que deux perquisitions, distinctes, ont été menées le 25 juin à la mairie de Corbeil-Essonnes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :