L'emploi rechute lourdement au deuxième trimestre

 |   |  177  mots
Le secteur de l'intérim a de nouveau détruit des emplois au deuxième trimestre
Le secteur de l'intérim a de nouveau détruit des emplois au deuxième trimestre (Crédits : DR)
Le nombre de salariés a diminué de 27.800 au deuxième trimestre. Les destructions de postes avaient été limitées à 8.300 au premier trimestre

Si les choses s'améliorent sur le front de la croissance, ce n'est pas le cas en matière d'emploi. Le nombre de salariés a diminué de 27.800 au deuxième trimestre, selon l'Insee et le ministère du Travail, dans le secteur privé. Au premier trimestre, le recul avait été limité à 8.300. La chute du deuxième trimestre n'est toutefois pas une grande surprise, après la récession qu'a traversée la France entre l'automne 2012 et le printemps 2013. Il y a toujours un décalage entre l'amélioration de la croissance -qui reste à confirmer, sur plusieurs trimestres-, et celle de l'emploi.

>> Lire aussi : Aucune embellie sur le front du chômage

L'industrie a détruit autant d'emplois aux premier et deuxième trimestre (-12.900 au deuxième), de même que la construction (-7.100). En revanche, les choses se sont gâtées dans le tertiaire. Cela tient uniquement à une rechute de l'intérim. Curieusement, on avait comptabilisé 13.300 créations d'emplois dans ce secteur au premier trimestre. AU deuxième, il a supprimé  3.600 postes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2013 à 22:21 :
C est désopilant comme oxymore, dans le même journal on nous sert : le ministre est content de sa croissance qu il a acheté en empêchant nos ingénieurs de la fabriquer, et on publie l emploie chute lourdement. Tout le monde le sait, le croque mort baisse les dépenses sociales et augmente le chômage ! La politique c est fort, mais pour le résultat c est à voir : pourquoi les français devraient-ils être compétents mais pas les ministres et les présidents selon les sondages ? A la faillite de l Etat en 1789, Turgot proposait au roi de faire payer l impôt aux riches, pourquoi aujourd?hui après tant de gouvernément on apprend comme par miracle que les riches s évadent ! Belle démocratie que voila ! En Egypte ils ont compris, la population se révolte contre les vrais faux démocrates, bons tyrans qui s achètent des ferrari 458 ! Quand au salaire des députés, ça prête à polémique?
a écrit le 18/08/2013 à 22:22 :
il parait que le cahier de commande est entrain de se remplir à partir de septembre dans tout les secteurs de l'emploi = INTOX et ENFUMAGE ce gouvernement est basé que sur des mensonges et plus ils sont gros mieux ça passe, mais depuis son élection Hollande est en perte de vitesse il s'en fou il lui reste 3 ans il n'a pas finit de raconter des tonnes et des tonnes de foutaise, le pire c'est que c'est le français qui payent.....
a écrit le 18/08/2013 à 16:31 :
d'un coté on nous dit que tout va bien, c'est la reprise (qq fractions de %!!!), par quel miracle et action structurante ??, et d'un autre que l'emploi chute, que l'investissement des entreprises baissent , qu'on a le record de charges des entreprises et de dépense publique ... on nous prendrait pas pour des buses ????
a écrit le 16/08/2013 à 16:53 :
MAIS .... où est le problème puisque la bourse se porte bien ??????
Plus besoin d'emploi, d'employés qui grèvent les budgets ..... mais jusqu'où ce raisonnement débile sera t il poussé ????
Suivez l'exemple d'Alcatel Lucent.
Serge Tchuruck a rêvé d'une entreprise sans usines ... Il y est arrivé ..... mais à terme l'action est passée de 75 euros à 1 euro .... résultat mirobolant s'il en est !!!!!!!!!
a écrit le 16/08/2013 à 10:22 :
Moi je vous le dis, ça va mieux, ...si, si,...
a écrit le 15/08/2013 à 20:03 :
C'est réellement navrant de voir qu'il existe encore des françias pour croire que croissance = créations d'emplois. La croissance est là pour créer de la marge et de l'argent, nullement pour créer des emplois. La création d'emploi est un mal de moins en moins nécessaire pour faire de l'argent, automatisation et technologies de l'information aidant. Il faut être conscient qu'il y aura de moins en moins de travail réellement nécessaire dans les années à venir. La seule bonne question à se poser est la suivante : comment occuper l'esprit (activité occupationnelle artificielle + TV abrutissante à dose massive) et financer un niveau de vie minimal pour la majorité d'inactifs des sociétés occidentales, sans trop réduire le train de vie des derniers travailleurs productifs ?
Réponse de le 16/08/2013 à 16:27 :
mais quelles bétises !, si votre théorie état vraie il n'y aurait plus aucun emploi depuis les années 50 puisque beaucoup de productions ont été automatisées !!! l'activité crée l'activité, les services...s'il n'y a pas de croissance, il y a encore moins d'emplois !! les entreprises investissent, ce qui crée des emplois chez les sous traitants, dans leur propres entreprises, c'est un cercle vertueux... que ceux qui sont contre la croissance et la socitéé aient le courage et l'honneteté intellectuelle de se réfugier au larzac pour élever des chèvres et payer l'école publique, le services...financés par les impôts du privé qui crée la richesse..mais non, on profite plein pot de l'assitanat et on dénigre les entreprise qui créent la richesse et l'emploi !!! encore un discours franchouillard et dogmatique qui nous ridiculise à l'échelle de la planète !
Réponse de le 18/08/2013 à 16:29 :
à minuteman : la toute première question à se poser et que ne se posent jamais les français ni les administratifs et politiciens et autres économiciens, tout le monde étant habités à l'assistant généralisé et à "la gratuité" de l'argent public (payé par le contribuable et avec la dette, délirant), c'est comment financer tout scénario, comment ça boucle entre recettes et dépenses, réduction de la dette suicidaire, remboursement des emprunts...??? quelle est l'ardoise induite, qui paye et avec quelle conséquences sur le pouvoir d'achat, les charges des entreprises, et donc l'emploi ??? jamais de chiffrage, toujours ces propos de camelots de la foire de nos politiciens : yaka faucon, totalement irresponsables. heureusement que les entreprises (qui créent lea richesse qui alimente l'usine publique à créer la dette) raisonnent un peu plus sérieusement sinon on serait la roumanie de l'europe, en totale déconfiture !!
a écrit le 15/08/2013 à 17:25 :
ah bon, la croissance serait en train de détruire l'emploi, il faudrait passer à la récession ??? décidemment on nous raconte n'importe quoi !! les résultats du PIB sont dus à l'augmentation de dépense de fioul pour se chauffer et à la dépense publique qui fait partie du PIB (étrange), donc pas de quoi pavoiser, surtout que comme tout a été fait pour pénaliser les entreprises et la compétitivité par les charges et impôts et le pouvoir d'achat par les impôts, impossible de renverser la tendance ou à minima grâce aux autres pays, mais à minima !!!
a écrit le 15/08/2013 à 9:22 :
ENTRE lesentrprisses qui delocalissent et les enplois aide voila la variation sur l interime c est NORMAL ,???
a écrit le 15/08/2013 à 7:19 :
La croissance apparente du 2ème trimestre n'est qu'un ajustement technique et n'est pas durable. Il suffit d'interroger les services achats des entreprises pour s'en convaincre. Les perspectives restent mauvaises.
Admettons un réel rebond de notre économie. Est t'il suffisant pour que les entreprises engagent un processus d'embauches. Non !
Les chefs d'entreprises ont besoin de visibilité sur du moyen et du long terme pour investir et embaucher.
Comment voulez vous qu'il en soit ainsi ? Notre gouvernement n'a pas les c... pour réduire les dépenses de l'état ne cesse de faire supporter par les entreprises ces dépenses " gargantuesques". Observant la volonté du gouvernement qui veut introduire la gestion d'un compteur temps pour la pénibilité! Au delà du surcoût qu'elle engendre, il va falloir introduire des moyens de mesure et des échanges voir des discussions à ne pas finir pour apprécier le caractère pénible ou non des tâches effectuées chaque mois par chacun des salariés.
Je suis chef d'entreprise et je suis épuisé par une crise de 5 ans qui je suis sûr n'est pas terminée. Et il veulent que j'investisse et que j'embauche ? Non !
Si la croissance revient elle ne sera pas durable. Des cycles de croissance-récession vont être plus fréquents et les entreprises doivent s'adapter à ses variations rapides. Ce n'est donc pas en chargeant les entreprises qu'elles vont embaucher et investir.
Réponse de le 15/08/2013 à 9:24 :
+1. Si on prend soin d'analyser les indices composants le PIB, on voit effectivement que l'investissement n'est pas bon. Seule la production augmente par effet de "restockage". La consommation augmente alors que tous les autres indices sont au rouge. Techniquement il y a un rebond, mais les chiffres démontrent très clairement que ce rebond n'est que temporaire. Pourquoi affirmer le contraire à un moment critique oú nous avons besoin d'être critique et de revoir notre facon de penser l'économie du pays. La réalité est que France est dans une situation dramatique. Ses voisins on l'air de s'en soucier plus car la France représente 19% du PIB européen. Malheureusement, quand l'opinion publique francaise l'admettra il sera trop tard pour entreprendre les mesures. La France est en train de faire les memes erreurs que la Grece.
Réponse de le 15/08/2013 à 19:01 :
bine d'accord, on fait les mêmes erreurs que la gréce par pur laxisme de notre système politicien archi nul, au lieur de faire les réformes de fond qui permettent de faire de grosses économies de dépense publiques pour doper le pouvoir d'achat et les entreprises, cf suéde, canada..maison a les politiques les plus nuls de la planète ! les résultats vont avec, le s beaux discours n'y changeront rien !
a écrit le 15/08/2013 à 4:39 :
Notre Gouvernement se réjouit du taux de croissance (provisoire) du 2 ème trimestre mais se garde bien de parler des destructions d'emploi.
Notons quand même que beaucoup d'entreprises ont profité de la crise pour "faire le ménage" dans leurs effectifs : dès que la croissance repartira, elles devront embaucher.
a écrit le 14/08/2013 à 19:58 :
Lourdement ? LOL !
a écrit le 14/08/2013 à 18:54 :
la croissance positive pour l'instant à 0.5% (confirmation à avoir) est due au redémarrage de l'économie européenne. D'ailleurs nos principaux partenaires l'Allemagne, Belgique, Autriche, GB, Luxembourg n'étaient pas en récession et la France avec 2 fois -0.2% a été au fond du trou, donc normal que cela s'améliore (rattrapage); mais concernant le chômage TOUS les pays européens hormis la Grèce voient leur taux de chômage s'améliorer, seule la France plonge encore plus. Là, personne pour la soutenir et il est à craindre que cela empire.
a écrit le 14/08/2013 à 15:52 :
Ce n'est pas normal ! On vient de nous annoncer une croissance mirifique, qui représenterait 2 % par an sur ce rythme. Le chômage devrait donc baisser !
Réponse de le 14/08/2013 à 20:00 :
Et effectivement, le chômage va baisser et avant la fin de l'année, comme notre président à tous François Hollande l'avait annoncé. La courbe va donc bien effectivement s'inverser avant la fin de l'année. Un président qui tient ses promesses, ça nous change de Sarkopipo.
Réponse de le 14/08/2013 à 21:23 :
faux et archi faux
a écrit le 14/08/2013 à 15:04 :
Normal, Montebourg est en vacance et il ne sauve plus d'emploi.
a écrit le 14/08/2013 à 14:34 :
a quoi cela sert de créer des emplois, on cherche de la marge , du profit, de la tune, et le salarié coute beaucoup trop cher dans notre pays / ce matin: déménagement de mobilier dans un magasin chic de lille , les déménageurs POLONAIS à 500 euro par mois employés par une société flamande comme le magasin.
non vraiment l'emploi à la française, c'est pas productif.
a écrit le 14/08/2013 à 14:25 :
Tant qu'il y aura des indemnités chômage, il y aura des chômeurs. Plus d?indemnité et tout le monde sera en travail comme en Asie, c'est vrai pour pas cher mais c'est mieux que de s?entre tuer pour des trafics stupides.
Stop à la peine de mort passive !
a écrit le 14/08/2013 à 14:10 :
Logique,gestion socialo.
a écrit le 14/08/2013 à 14:03 :
La Moscovicidose nous frappe, ?a sent le Sapin...
Réponse de le 14/08/2013 à 15:04 :
MDR !!
+1
Triste, réaliste, mais drôle ...
a écrit le 14/08/2013 à 13:34 :
Libérer complètement et sans contraintes les licenciements pour renouvellement de personnel en obligeant les entreprises à donner un salaire au moins égal a 90% de celui du remplacé. Je suis chef d?entreprise et désolé de payer des gens qui sont une charge pour l?entreprise. Je voudrai les remplacer mais cela est impossible. Se sont des boulés qui plombent l?entreprise. Un salarié qui rapporte de la marge mérite un bon salaire, de toute façon il se le gagne. Mais un plomb? Ce ne sont pas les charges à elles seules qui tuent l?activité c?est aussi l?impossibilité d?adapter aux besoins du marché les acteurs.
Réponse de le 14/08/2013 à 15:43 :
Ce qui plombe l'économie Française sont les patrons qui refusent de diminuer leur train de vie sans tenir compte des changements économiques qu'ils ont provoqués. Ceux aussi qui font de l'évasion fiscale. Car ce sont les patrons qui ont délocalisé : les salariés n'ont aucun pouvoir de décision et se contentent de faire leur travail en échange du salaire convenu. En quoi les salariés seraient-ils responsable d'une situation qu'ils n'ont pas voulu ? Tu veux renouveler ton personnel, libre à toi ! Mais ne vient pas après pleurer parce que tu as perdus ta main d'oeuvre qualifié qui finalement rapportait plus qu'elle ne coutait. Faut pas se tromper de cible : c'est l'état qui coute cher avec ses prélèvements pour dépenser inutilement dans des dos d'ane sur un max de routes, des radars, des associations, des prestations sociales détournées, des achats d'équipements dispendieux souvent sous-utilisés... En tant qu'informaticien Français, je reçois régulièrement des propositions de l'étranger car nos compétences sont reconnues dans le monde entiers, mais les patrons français ne s'en rendent même pas compte car ils sont totalement ignorant du reste du monde, leur nombril comptant plus que tout.
Réponse de le 14/08/2013 à 15:54 :
Beh oui, c?est toujours de la faute du gros bourgeois capitaliste ! Raisonnement du parfait gauchiste jaloux qui ne pense qu'à vivre sur le dos de ceux qui produisent.
a écrit le 14/08/2013 à 13:13 :
@ Glub : non non l'intérim c'est pas du boulot qu'est-ce que voulez que ça soit on embauche des personnes pour faire jolie.
a écrit le 14/08/2013 à 12:32 :
mais l'intérim c'est pas de l'emploi faut arrêter...
a écrit le 14/08/2013 à 11:51 :
Donc le traitement social du chômage ...sera encore plus couteux au 3éme semestre ...! faudra peut être un cinquième trimestre socialiste rallongé ....pour éventuellement inverser la courbe ...
a écrit le 14/08/2013 à 11:25 :
Bonjour,
L'emploi est une denrée rare ... Petit Quizz - Un chômeur de 58 ans doit travailler encore 8 ans pour prendre sa retraite taux plein, comment peut-il cotiser si il ne travaille pas ? Réponse: il ne sera jamais en retraite ! C'est mon cas, j'étais chef d'Entreprise liquidée par le TC: Pôle emploi - que nenni, des dettes à recouvrer et bonne nouvelle ... les CDI poursuivent leur vrille et combien de TPE et PME pour ces 27.800 demandeurs nouveaux, considérables ! L'Etat scie la branche du pommier sur laquelle ils sont assis et aux royaume des aveugles ...
a écrit le 14/08/2013 à 11:20 :
J'ai passé une annonce le 1er juin pour un poste à pourvoir du 1er juillet au 31 août, une seule réponse, un seul CV.........
Réponse de le 14/08/2013 à 12:02 :
Et donc vous avez recruté?
Réponse de le 14/08/2013 à 12:44 :
Vous cherchez quel type de ressource, et à quel tarif ? Sur quel support avec vous mis votre annonce ? Je serais curieux de la voir. On nous parle souvent de ces prétendus postes non pourvus, mais personne ne les voit jamais. On aurait enfin une preuve concrète. Cherche jeune (moins de 25 ans) Bac+5 avec 10 ans d'expérience en technologies du Web parlant couramment le mandarin et le Suédois pour travailler 2 mois payés 199 euros par mois, annonce publiée dans le magazine Femme Actuelle. C'est sur que vous allez avoir peu de réponse... Donnez un exemple concret, on comprendra mieux :)
Réponse de le 14/08/2013 à 13:57 :
+1000. Tout est dit dans votre post. Le reste n'est que manipulation des masses.
Réponse de le 14/08/2013 à 18:59 :
c'est censé être drôle? vous êtes un finot et chacun de vos posts nous fait PTDR tellement ils sont brillants, recherchés, on voit l'intello chez vous. Quel est votre job car vous êtes surprenant.
Réponse de le 14/08/2013 à 20:06 :
Je gère une entreprise florissante, mais je n'ai aucun mérite, car sur des marchés informatiques où l'activité passe très bien la crise. Quand je cherche du personnel, je met une annonce sur monster, keljob, freelance-info et je reçoit 50 CV valables en moins d'un mois (et pourtant l'informatique ne manque pas de propositions de postes). Je suis simplement affligé de voir les offres d'emploi dans les autres secteurs (surtout la restauration, l'hôtellerie et la grande distribution, qui font honte à la société française).
Réponse de le 14/08/2013 à 20:11 :
Ma question est pourtant simple : un résumé de l'annonce et l'endroit sur lequel elle a été postée. Je ne demande pas la lune, je cherche à comprendre. Postée le 1er juin et un seul CV un mois après ? A qui veut-on faire croire cela ? A des demeurés ? Et bien qu'on se le dise, tous les lecteurs de La Tribune ne sont pas des demeurés ...
a écrit le 14/08/2013 à 11:09 :
C'est fait, il a réussi à inverser la courbe du chômage au 2ème trimestre par rapport au premier !
a écrit le 14/08/2013 à 11:08 :
ce que fait Hollande pour l'emploi reviendrai a donner des cachets d'aspirine pour soigner un cancer!
a écrit le 14/08/2013 à 10:50 :
A la tribune....
"L?emploi rechute lourdement " (-0.17%), le lourdement est à mettre en rapport avec votre autre titre "Rebond surprise de la croissance (+0,5%). Seriez-vous de droite?
Si j'avais été journaliste voici les titres que j'aurai mis "L'emploi continu de se contracter faiblement, -0.17%" et " rebond notable de la croissance à +0,5% après deux trimestres de baisse"

Réponse de le 14/08/2013 à 11:39 :
donc vous seriez un journaliste de gauche dans ce cas.
Réponse de le 14/08/2013 à 12:59 :
vous pourriez meme mettre ' la croissance s'envole a des niveaux jamais atteints, et c'est desormais le plein emploi' !!!
Réponse de le 14/08/2013 à 14:28 :
Cette chute de l'emploi et, parallèlement, la hausse modeste du PIB sur le 2ème trimestre, ne peuvent s'expliquer que par une croissance de la productivité, ou par la substitution de fabrications locales par des importations à bas prix (dont l'impact négatif sur le PIB d'un déficit de balance commerciale - ou de service - est contrebalancé par des valeurs ajoutées restant élevées sur la revente de ces importations)?. Mérite explications après le constat, ce qui est peut-être attendre beaucoup des insuffisants économiques arrivés aux manettes en 2012 ?
a écrit le 14/08/2013 à 10:50 :
"Le nombre de salariés a diminué de 27.800 au deuxième trimestre. Les destructions de postes avaient été limitées à 8.300 au premier trimestre " --> On compte les emplois salariés maintenant, pas les chômeurs?

Si on prend une classe d'age (600.000/an en moyenne) + 27.800 + 8.300, cela fera donc plus de 635.000 chomeurs de plus en une année? Je me trompe j?espère...
Réponse de le 14/08/2013 à 12:04 :
le rythme de croisiere est de 40 000/ mois depuis septembre 2012, un peu moins les derniers mois, avec les combines d'arriere boutique, genre emplois jeunes emplois d'avenir,emplois machins et emplois trucs ( payes par les impots un peu plus tard)... le rythme va reprendre une fois passe le mur de fumee, vu que l'objectif de ce gouvernement ( detruire les boites et decourager ceux qui osent faire qqch de leurs dix doigts) a ete atteint avec brillo.... ca prend du temps de recolter les fruits ( en economie ca s'appelle ' path of dependency')
Réponse de le 14/08/2013 à 15:13 :
Une classe d'âge arrive, mais une classe d'âge part!
Et, d'ici peu, les classes qui vont partir seront très fournies, le chômage décroîtra de lui-même!
a écrit le 14/08/2013 à 10:49 :
C'est pas encore le gouvernement qui chute lourdement..........mais ca viendra
a écrit le 14/08/2013 à 10:49 :
on devrait indexer les salaires de nos ministres sur le % des emplois
qu'ils aient un challenge nos prétendus sauveurs

des emplois en moins et bien -10% sur la paie

au bout de 10 mois on renouvelle les CDD
a écrit le 14/08/2013 à 10:29 :
Moscovici,Sapin,Montebourg,tous en vacances.Portables hors service et en panne.Circulez
rien à voir et à fou.....
Pas des RTL-TMC-France Inter-etc.etc. pour annoncer la nouvelle et se réjouir de 0,000 de
croissance(grace à la neige,orages,inondations,réparations des maisons,routes,barrages,etc.)
Cela on l'appelle:contribution indirecte à la croissance,voir PIB.Il faut des catastrophes tous
les jours pour voir remonter le PIB.Casser pour réparer!!!!
a écrit le 14/08/2013 à 10:24 :
Ne pas trop perdre la mémoire. Saroky y est pour quelques chose, ainsi que les gouvernements de droite auxquels il a tous participé depuis 10 ans !

http://blogs.mediapart.fr/blog/renelle/010413/les-chiffres-de-la-debacle-sarkozienne-sont-arrives
Réponse de le 14/08/2013 à 10:40 :
C sur avec Hollande tout va mieux on est sauvé
Réponse de le 14/08/2013 à 10:40 :
@ Chris.
Mais, mon cher Monsieur, ce n'est pas avec ce type de fadaises continues que vous allez redresser le pays. Faire ce constat n'est pas suffisant. Une majorité de Français en élisant le bon Mollande ont eu la même -j'allais dire réflexion- réaction, et est en attente de changement de tendance. C'est ça qui était promis, pas de continuer les courbes désastreuses de l'emploi,de la balance commerciale et du pouvoir d'achat. En ce qui concerne l'embellie du rebond du PIB, c'est la chute des importations qui équilibre notre faible commerce extérieure.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:04 :
Vas lire le texte sur l'insee tu verras que tu te trompes.....Ce 0,5% de croissance est du pour 0,3 à la hausse de la consommation finale basée sur une hausse de la production intérieure, le commece exterieur n'a joué que pour 0,0% ce trimestre et 0,2 à un restockage des entreprises....A bon entendeur, personne n'est plus aveugle qu'un voyant qui ne veut pas voir
Réponse de le 14/08/2013 à 13:04 :
@ @ chrysostome a11h04
"A bon entendeur, personne n'est plus aveugle qu'un voyant qui ne veut pas voir"

Majoritairement dû a la hausse de consommation énergétique en raison de l'hiver pourri.
Comme quoi chez les socialos, l'économie est en relation avec la météo...


a écrit le 14/08/2013 à 10:22 :
par contre, parler du rebond du PIB, ça vous échappe ! Bien orienté, comme d'habitude !
Réponse de le 14/08/2013 à 10:55 :
On pourrait parler de l'inflation et de la raison du rebond du PIB (météo), mais cela vous préférez pas que l'on en parle...
a écrit le 14/08/2013 à 9:28 :
Ah la y a pas un ministre qui jubile, comme pour la prétendue fausse croissance payée à crédit par des montagnes d argent gratuit déverse par les banques centrales.....
a écrit le 14/08/2013 à 9:26 :
tout va bien, donc!! le ministre est content
Réponse de le 14/08/2013 à 10:18 :
+1 !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :