Pas de pause dans les couacs !

 |   |  217  mots
Jean-Marc Ayrault annonce la pause fiscale... pour 2015
Jean-Marc Ayrault annonce la pause fiscale... pour 2015 (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La polémique sans lendemain sur l'année de l’avènement de la pause fiscale amène une question: et si nos gouvernants se taisaient?

Et une polémique à deux euros comme on sait les monter en France. Il suffit que Jean-Marc Ayrault déclare que la pause fiscale est programmée pour 2015, alors que François Hollande avait évoqué une pause pour 2014, pour que la classe politique s'enflamme, que l'opposition exige des clarifications immédiates.

Pourtant, les choses sont simples : Jean-Marc Ayrault répondait au journaliste de Metro à une question concernant les ménages, qui, de fait, verront leurs impôts augmenter en 2014. Voilà pourquoi il évoque 2015, année -peut-être- sans hausses d'impôt pour les particuliers. Tandis que François Hollande, lui, avait en ligne de mire l'ensemble des prélèvements obligatoires, quasiment stabilisés dès 2014 (+0,15 point à 46,1% du PIB), grâce à la montée en puissance d'allègements fiscaux, comme le Crédit d'impôt compétitivité emploi.

Une annonce malvenue

En fait, le ver était dans le fruit. L'erreur était pour François Hollande de transformer une appréciation macro-économique (quasi stabilisation des prélèvements obligatoires) en message politique, alors même que s'annonçaient des hausses d'impôts pour les ménages, et donc les électeurs.

La solution pour éviter de tels couacs ? Une communication mieux maîtrisée, une sobriété qui passe peut-être par une plus grande rareté des interventions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2013 à 0:35 :
en ce qui concerne la gestion du clan formulée par leur prière, pas de couac, ils sont bien servis et c'est bien "cohérent" : Notre flanby qu?on a mis au pouvoir - Que votre règne se poursuive longtemps - Que votre injustice à ne gérer que le clan soit faite - Donnez nous aujourd?hui nos privilèges, caisses noires, régimes spéciaux, effectifs et dépenses publics à l?infini - Pardonnez nous nos grèves comme nous vous pardonnons de saigner le privé qui nous finance - Ne vous laissez pas aller à la tentation de la démocratie et aux 30% de baisse de mauvaise dépense publique inutile qui pourrait financer la relance et l?emploi - mais grâce à vos discours idéologiques, délivrez nous du mal de notre mauvaise conscience et égoïsme à détruire ainsi le reste de la société - Amen ! (le fric du privé)
Réponse de le 20/09/2013 à 9:20 :
très bon résumé de la logique en place et des raisons du blocage et impossibilité de toute évolution !
a écrit le 20/09/2013 à 0:32 :
ils ne maitrisent rien, ne gérent rien, font des annonces chacun dans leur coin, au petit bonheur la chance ! la solution est simple, d'ampleur : s'attaquer à la mauvaise dépense publique, au moins 30% de gabegie d'après tous les rapports, de quoi baisser les impots, taxes, charges, augmenter le pouvoir d'achat, aider les pme, le poumon de l'emploi. Non les esprit ténébreux et idéologiques préfèrent tuer l'emploi par les augmentations d'impôts et de charges, impossible de faire pire ! la débâcle continue et ne peut que continuer !
Réponse de le 21/09/2013 à 13:26 :
Quels rapports ? J'en ai vu aucun prôner une baisse de 30 %
a écrit le 19/09/2013 à 22:59 :
Ne me dites pas que personne à votre rédaction n'a remarqué que la photo était absolument mal cadrée?? C'en est presque honteux tellement c'est voyant. Et c'est dommage, ça ne crédibilise pas le billet que l'on lit.
a écrit le 19/09/2013 à 21:40 :
Que de propos pour éviter un malaise au moment des élections municipales !!!
La mal est déjà fait.
a écrit le 19/09/2013 à 16:11 :
Et si les médias la fermaient eux aussi, au lieu de monter en épingle une phrase sortie de son contexte encore une tempête dans un verre d'eau, décidément la tribune contrôle de moins en moins ses pigistes
Réponse de le 19/09/2013 à 17:37 :
Le réalisme est de noter que les couacs à répétition caractérisent ce gouvernement qui fait tout ce qu'il peut ... pour communiquer ... mais sans fâcher l'électeur. La pression fiscale est un vrai sujet, complexe et insuffisamment documenté. Je crains que lorsque le président s'est exprimé, il ne pensait qu'à la pression fiscale en conséquence des décisions de l'Etat et qu'il omettait délibérément de considérer les collectivités territoriales dont on connaît une mauvaise pratique fréquente : forte augmentation dans le 1er budget qui suit le renouvellement du conseil municipal. Le premier ministre avait-il pris cette donnée en compte pour nous dire d'attendre 2015. J'ai comme un doute. La baisse des impôts n'est pas pour demain car la réduction des dépenses publiques est manifestement insuffisante et les réformes structurelles dont le pays a besoin ne sont que reportées?
a écrit le 19/09/2013 à 15:08 :
M. Best, j'ose conclure votre article par "le silence est d'or", et vu l'état de nos finances, il pourrait renflouer les caisses! Toute mes excuses pour ce texte (que j'ose avec beaucoup d'outrance pour le personnage), à la Raymond Devos!
a écrit le 19/09/2013 à 14:22 :
Pour ma part j'attends encore ma feuille d'imposition 2012! Un couac dans le système. l'informatique risque de planter la nation au sol et les agents administratifs attendront eux leur solde.
a écrit le 19/09/2013 à 13:25 :
Il n'y a plus d'usines, mais l'administration continue à tourner à plein régime en s'envoyant d'innombrables directives que personne n'applique...
a écrit le 19/09/2013 à 13:23 :
A tous ceux qui critiquent le plus souvent sans savoir, posez-vous la question: feriez-vous mieux?
Si vous répondez oui, alors foncez et remuez-vous, au lieu d'encombrer ce site de vos commentaires stupides.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:33 :
Visiblement, vous n'avez pas la solution... puisque vous êtes là...
a écrit le 19/09/2013 à 12:44 :
Avec les incompetents qui nous dirigent nous ne sommes pas au bout des contradictions et des déclarations mensongeres
Réponse de le 19/09/2013 à 13:08 :
Ils soignent ceux qui ne veulent pas travailler avec l'argent des autres et attendent que ceux-ci se remettent au travail....
a écrit le 19/09/2013 à 11:43 :
Suggestion: au lieu de suggérer à nos gouvernants de se taire, il vaut mieux leur suggérer de ne pas mentir aux français. Année après année la classe politique a perdu toute crédibilité. Dans le cas présent, la solution c'est un CHANGEMENT d'urgence!
Réponse de le 19/09/2013 à 12:22 :
flanby fait des annonces mensongères, et zayrault fait des corrections mensongères...
Réponse de le 19/09/2013 à 12:51 :
Et Pinoccio a le nez qui s'allonge, le pauvre.
Leur pronostic est qu'on rasera gratis, demain. Suffit de mettre à jour, chaque jour.....
Les ponctions ne rapportent pas autant que prévu sur le tableur, il faut corriger en trouvant d'autres "sources". Ca peut donc durer.
a écrit le 19/09/2013 à 10:14 :
article tres court et sans trop d'interet ... .... a part peut etre de charger un peu plus le gvt ?
a écrit le 19/09/2013 à 9:52 :
"Jérôme Cahuzac aurait en effet demandé à se faire rembourser ses frais se déplacement pour se rendre à Paris afin d'être auditionné en juin et en juillet et notamment un plein d'essence pour rallier Paris depuis Villeneuve-sur-Lot en voiture.".... la fête continue !
a écrit le 19/09/2013 à 9:14 :
Hollande et son gouvernement de majorette comme Sarkozy qu'ils fassent les réformes structurelles en taillant dans les dépenses de la fonction publique, territoriales, CHU, entreprises publiques avec ses agents en surnombres avec des semaines à moins de 32 heures ou sans tâches de travail (agences banque de France, sous-préfectures, sncf, ratp, edf, etc) ainsi que leurs avantages et privilèges y compris sénateurs députés, administrations sans utilités ou en doublons, mille feuilles administratifs, etc qui ruinent notre pays et accélèrent le déclin de la France... Au lieu de faire des emplâtres et prendre les français pour des idiots qui ne veulent plus payer pour cette caste de nababs.
a écrit le 19/09/2013 à 8:58 :
il va y avoir une probable procedure d'infraction ouverte par bruxelles sous la reference 2014/4168 à l'encontre de la france sur la mise en place de la CSG pour les revenus et plus values immobilieres des non residents.
encore une fois des amateurs, apres la droite maintenant c'est la gauche qui fait des bourdes. Pourquoi ne demandent ils pas à bruxelles un avis sur un sujet aussi sensible avant de pondre une loi fiscale. des amateurs.
il va bien falloir rembourser ce qui a ete preleve.....
a écrit le 19/09/2013 à 8:51 :
Le niveau énarque de la communication prendre tous le monde pour des cons et penser qu'ils vont y croire MDR !!
a écrit le 19/09/2013 à 8:39 :
à ERGR, à bon donc vous pensez que ceux qui touchent des indeminités soit du chômage ou du RSA voir même les pensions pour handicapé ils ne manquent pas de cynisme, tiens au faite pendant que vous y êtes les étrangers qui travaille et qui ont une famille nombreuse et cela leur permet de moins payer d'impôt et de toucher des tas d'aides sociale, il ne faudrait pas tout mélanger, l'handicap n'a pas demander à l'être et on à la chance d'être encore dans un pays ou l'on verse une pension pour l'handicap quand aux autres ceux que vous citez par leur manque de cynisme, ils ont déjà travaillé pour ça j'en suis sur et certain revoyez vos sources pour claironner à tout va que c'est à cause des gens que je fais paris car je suis handicapé et je n'ai pas demandé à l'être, de réfléchir avant de publier un telle comentaire
Réponse de le 19/09/2013 à 10:13 :
@mulder - Prenez le temps lire. Je parle de ceux qui votent pour eux-mêmes des indemnités non-imposables et pour les autres un maximum de taxes. Faites-vous partie de ceux qui votent les lois en s'exonérant de la rigueur qu'ils appliquent si facilement aux autres ??
a écrit le 19/09/2013 à 7:11 :
C'est facile de voter des augmentations d'impôts pour les autres quand ceux qui les votent n'en paient presque pas (indemnités non-imposables). C'est gens-là ne manquent surtout pas de cynisme ! Ils ont déjà coulé la France et à présent ils vont l'achever avec un matraquage fiscal qui décourage toute initiative et donc le travail. Diviser par deux au moins les effectifs de nos députés et sénateurs est une nécessité qui crève les yeux sauf pour ceux qui ne veulent pas voir.
Réponse de le 19/09/2013 à 8:12 :
La République exemplaire c'est 5 années de cotisation retraite aux députés pour avoir une bonne retraite et 42 ans de cotisation retraite à tous les autres pour avoir une retraite souvent minable.
a écrit le 19/09/2013 à 3:08 :
COUAC COUAC c'est la danse du canard boiteux de ce gouvernement d'incapables - Vite une taxe pour les conneries - Là on est sûr de remplir les caisses -
a écrit le 18/09/2013 à 23:58 :
Pourquoi arrêter les couacs : c'est encore ce qu'ils réussissent le mieux !!!
a écrit le 18/09/2013 à 23:57 :
On ne change pas une équipe qui couac !!!
a écrit le 18/09/2013 à 23:28 :
Perte de crédibilité de ce gouvernement....le FN est en embuscade....et c'est normal. Ils vont le payer cher à s'amuser avec leurs couacs répétitifs. Courage JML et ML votre chance arrive...
a écrit le 18/09/2013 à 23:02 :
le summum est atteint . mensonge sur mensonge embrouille collective des ministres. je crois pas que l on puisse faire pire et passer autant pour des nuls : meme pas marrant tellement c est grave
a écrit le 18/09/2013 à 22:40 :
après les couacs voici un scoop : Hollande change son ministre des finances, le nouveau se nomme Peillon...allo PAYONS quoi !
a écrit le 18/09/2013 à 21:15 :
Vivement 2017 avec la victoire du FN !

Réponse de le 18/09/2013 à 22:56 :
Facho
Réponse de le 19/09/2013 à 15:15 :
les fachos d aujourd'hui s appellent eux mm anti fachos...
Réponse de le 21/09/2013 à 13:41 :
Au lieu de traiter les anti fachos de fachos d aujourd'hui, ouvrez un dictionnaire pour voir ce qu'est le fascisme et on saura mieux ensuite qui est qui :
Le fascisme veut faire de la nation une communauté unique ( n'apprécie pas le multi communautarisme), rassemblée derrière une seule personne (n'apprécie pas les parlementaires et préfère un seul homme qui décide sans parlement ou un parlement sans pouvoir fort)
Rejetant les droits de l'homme, il s'accompagne d'un Etat policier fort et sécuritaire, d'une organisation verticale des métiers en corporation, d'une méfiance envers les étrangers et d'une politique réactionnaire.
a écrit le 18/09/2013 à 20:35 :
C'est la danse des canards, ce n'est pas une question de communication, ils se trompent c'est tout !!!!!
a écrit le 18/09/2013 à 20:32 :
démission des guignols
a écrit le 18/09/2013 à 20:20 :
il n'y a pas une semaine sans couac! je crois qu'ils laisseront une trace dans l'histoire des hommes politiques les plus ridicules et les plus mauvais de cette 5ème république...
a écrit le 18/09/2013 à 20:07 :
Et si les 2 Guignols démissionnaient ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :