Pour Hollande, la suppression des niches fiscales n'est pas une hausse d'impôt

 |   |  441  mots
Dans son intervention sur TF1, François Hollande n'a compté que deux hausses d'impôts pour les ménages en 2014. La réalité est un peu différente... REUTERS, Francois Mori
Dans son intervention sur TF1, François Hollande n'a compté que deux hausses d'impôts pour les ménages en 2014. La réalité est un peu différente... REUTERS, Francois Mori (Crédits : REUTERS/Francois Mori/Pool)
Le chef de l'Etat ne voit que deux hausses d'impôts pour les ménages en 2014, mettant volontairement de côté les suppressions de niches. Elles alourdiront pourtant la facture fiscale

 « Les deux seules hausses d'impôts de 2014 seront le relèvement de la TVA et la baisse du quotient familial » (le plafond sera ramené à 1.500 euros d'avantage fiscal par part) , a déclaré dimanche soir François Hollande.

Suppressions de niches confirmées

En creux, cette déclaration contient un message : aux yeux du chef de l'Etat, les suppressions de niches fiscales ne sont pas des hausses d'impôts. Car certaines « niches » attachées à l'impôt sur le revenu disparaîtront ou seront réduites, l'an prochain. Ce sera le cas des réductions d'impôt liées à la scolarisation des enfants en collège, lycée ou université (500 millions d'euros d'impôt en plus), ou de la déduction du revenu imposable des cotisations au titre des mutuelles complémentaire santé (un milliard d'euros d'impôt sur le revenu supplémentaire). Ces deux décisions, qui ont fuité dans la presse, ont été confirmées par le ministre des relations avec le Parlement, Alain Vidalies. On peut ajouter la fiscalisation de la majoration des retraites de 10% dont bénéficient les retraités ayant eu trois enfants.

Plus d'impôt à payer

Difficile, pourtant, de ne pas parler de hausses d'impôts : une famille avec enfants dans le secondaire, dont les revenus sont stables, en euros constants, en 2013, verra, en 2014, son impôt augmenter. Avec un enfant au collège et un à l'université, par exemple, elle devra payer 244 euros d'impôt en plus.

Une niche, un mécanisme destiné à réduire volontairement sa facture...

 Pour de nombreux fiscalistes, une niche est un dispositif que les contribuables utilisent volontairement, en ayant recours à un mécanisme spécifique, pour réduire leur facture fiscale. En l'occurrence, il ne s'agit bien évidemment pas de cela : la famille citée en exemple n'a fait aucune démarche volontaire, et pourtant, son impôt sera relevé.

Hollande suit les ministres des Finances....

François Hollande adopte ainsi une position extrême dans ce débat : il assimile à des niches fiscales des dispositifs se situant à la limite de la définition, et il refuse de voir, dans leur suppression, des hausses d'impôts. Il semble prêt à suivre de nombreux ministres des Finances, de droite comme de gauche, qui évoquent à ce propos des « économies sur les dépenses fiscales ». Alors premier ministre, François Fillon avait avoué que les suppressions de niches qu'il avait décidées avec Nicolas Sarkozy équivalaient bien sûr à des hausses d'impôts.

... et oublie la hausse des cotisations retraite

En affirmant avoir réduit à deux les hausses d'impôt, François Hollande oublie quelque peu, en outre, la hausse des cotisations retraite....

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2013 à 11:39 :
Encore de l'enfumage!

Mais ceux qui bénéficiaient des niches fiscales devraient payer plus d?impôt. Cela n'est pas une hausse d'impôt pour ceux-là au moins!
a écrit le 25/09/2013 à 11:36 :
raisonnement de c...pour des c...
a écrit le 17/09/2013 à 23:13 :
Un beau jeu de mot blanc bonnet et bonnet blanc, il est fort le bougre j'imaginais pas sa force d'esprit mais de quel animal parle t-on ?
a écrit le 17/09/2013 à 10:24 :
quel menteur professionnel et bonimenteur
il nous prends vraiment pour des Gogos débiles
montrons lui aux futures élections pour qui nous le prenons nous , lui et ses bouffons ministres
a écrit le 17/09/2013 à 9:41 :
Des impôts, encore des impôts, toujours des impôts... pour mieux couler la France et même l'achever.
a écrit le 17/09/2013 à 6:47 :
Vous voulez dire que mes enfants sont des niches fiscales et que la cotisation que je paie en leurs noms dans la mutuel de groupe de mon employeur est également une niche fiscale..
Et vous trouvez cela juste et équitable.J' espère que vous êtes à jour sur la cotisation de votre carte Ps. Ne vous inquiétez pas Hollande va laisser le crédit d 'impôt sur cette cotisation.Cette niche là est sacrée et équitable car elle touche directement ses intérêts personnels .Vous êtes vraiment Lucide.
Réponse de le 17/09/2013 à 8:58 :
Il faut de la gentillesse, de la patience et de la pédagogie avec les socialistes. Ils ne savent plus ou ils en sont. Ils ont franchi les limites du pacte républicain. Moi, je fais une différence entre les électeurs du PS et les idées nauséabondes du Hollandisme.
a écrit le 17/09/2013 à 0:10 :
Toute cette communication pour masquer son incapacité a réforme le pays depuis son arrive il n y aura eu aucune réforme de fond juste des taxes cotisations impôt. Sur les retraites sur la fiscalité sur le travail sur économies dans la fonction publique sur le millefeuille administratif rien de rien et il vient faire du vent en jouant sur les mots
a écrit le 16/09/2013 à 23:22 :
Je confirme que la suppression d'une niche n'est pas une hausse d'impôt au sens strict du terme. Car elle consiste simplement à faire payer l'impôt à ceux ou à celles qui auraient dû en payer. Exemple( c'est toujours plus parlant): l'année n , j'ai payé 100 d'impôt, l'année n+1, je bénéficie d'une niche et je paye 80 d'impôt, l'année n+2, ma niche est supprimée, je paie à nouveau 100 d'impôt. Je reviens à ce que j'aurais dû payer. Entre n et n+2, aucune augmentation d'impôt. Mais si je compare n+2 et n+1, je peux revendiquer une hausse d'impôt. La nuance est là.
Réponse de le 17/09/2013 à 1:48 :
Les régimes spéciaux alignés sur le régime général: suppression d'un privilège, pas une hausse de charges au sens strict du terme ... j'espère que vous approuvez le parallèle !!
Réponse de le 17/09/2013 à 8:50 :
Tous les pays ont des déductions pour les enfants à charge. En France, la déduction se fait sous forme du nombre de parts et du quotient familial. C'est une question de justice sociale élémentaire. Il n'y a aucune niche ou optimisation fiscale. Hollande vient de fracturer le contrat social en réduisant le quotient familial. Est-ce que les socialistes sont des républicains ?
a écrit le 16/09/2013 à 23:08 :
..avec femme et des enfants ne s est jamais marié pour payer moins d impôts , qui sous estime son patrimoine pour moins d isf , qui fait vivre sa maitresse sur notre dos , qui nous parle de justice et privilégie les fonctionnaires et autre journalistes , ne peut être qu un petit imposteur..
Réponse de le 16/09/2013 à 23:50 :
IL PROFITE A FOND DE SES NICHES FISCALES : Vacances, et Nourriture de Haute Gastronomie et Week-End Gratuits, à Brégançon, ou à la Lanterne "Parc du Château de Versailles". De Meme à l'Elysée : tout est gratuit, et payé par le contribuable, Gastronomie des Grands Chefs de Cuisine de l'Elysée, et Restaurants Haut de Gamme à Paris facturés à l'Elysée (Très au dessus de la brasserie médiatisée : Fouquet's, Coiffure, Blanchisserie, et Vêtements aussi : meme sa concubine est habillée gratuitement par un grand couturier de son Propre Choix. Rien contre tout çà. Néanmoins, cela devrait etre intégré par la Cour des Comptes dans son revenu imposable, de meme que ses invités privés. Les invités de politique intérieure, devraient payer leurs repas et autres prestations de l'Elysée, via leur Parti Politique par exemple. De meme que les déplacements privés du Président et de sa Concubine (Valérie Massonneau non divorcée de Mr Trierveller) devraient etre payés par eux-mêmes, au cout Fiscal au km, de la catégorie fiscale du véhicule utilisé : donc intégré à son revenu imposable, SAUF COUTS DE SECURITE DU CHEF DE L'ETAT, BIEN-SUR, A LA CHARGE DU CONTRIBUABLE : Vie Publique ou Privée. S'AGISSANT DE NICHES FISCALES, qu'il s'Occupe aussi des siennes. Ce sera d'ailleurs un bon point pour lui, en comparaison de ses prédécesseurs (excepté Charles De Gaulle)
a écrit le 16/09/2013 à 23:04 :
Pour compléter votre article, merci d'intégrer le fait que pour F. Hollande, non seulement la suppression fiscale n'est pas un impôt supplémentaire, mais en plus, dans la communication gouvernementale, c'est inclus dans les "économies" (pas vérifié pour les dernières, mais pour les précédentes c'était le cas).
En bref: suppression de 100? d'abattement fiscal pour enfant scolarisé dans le supérieur, ça donne en communication Hollande: "L'Etat n'a aucunement augmenté les impôts, et l'Etat, vertueux, a économisé 100?".
a écrit le 16/09/2013 à 20:28 :
J'aime bien son sourire de niais.
Réponse de le 16/09/2013 à 20:57 :
... qui est en fait un sourire de prédateur. Tous ses adversaires l'ont sous-estimé: Aubry et Sarko pour ne citer que ces deux là. Le visage bonhomme n'est qu'un masque.
Réponse de le 16/09/2013 à 21:51 :
Ils et elles l'ont TOUS sous-estimé, Surtout dans son camp P.S. Quant à Sarko, s'agissant du débat du 2ème tour qu'il attendait impatiemment, et dont il se délectait à l'avance, il déclarait "je vais l'exploser". C'est Sarko, qui a été clairement battu, et "Explosé" dans ce duel : tout ramassé dans sa chaise, et Hollande bien assis, et bien droit, et détendu, l'a accessoirement achevé en beauté avec ses "Moi Président, Je" 16 fois adressés à un Sarko, sans réplique, anéanti. Qui a "explosé" l'autre ? MORALITE : Il ne faut jamais, dans la vie en général, sous-estimer quiconque.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:26 :
a en effet coulé l'amiral d'opérette. Hollande se préparait depuis des mois, et Sarko avait tellement déconné avec on image que c?était presque trop facile. Il suffisait de présenter un miroir renversé, ce qu'il a fait avec : moi président. Maintenant, les français n'ont pas voté que sur une prestation d'un soir.
Réponse de le 16/09/2013 à 23:27 :
Bien sùr, cette prestation n'a pas tout fait : loin s'en faut. L'écart de voix entre les deux qui était faible, aurait été, je pense, quelque peu plus faible encore, si Sarko, n'avait pas été aussi nul, surtout dans la forme, dans ce débat. "miroir renversé" dites-vous, ici : J'Apprécie votre analyse, et de surcroit "préparé depuis des mois", comme vous le précisez : ce qui est Bien vrai.
Réponse de le 17/09/2013 à 8:15 :
+++ Très bonne analyse et bravo pour la phrase "le capitaine de pédalo a coulé l"amiral d"opérette"
Réponse de le 17/09/2013 à 12:15 :
C'est vrai, bravo à Votre Phrase "croustillante et savoureuse" : "Le Capitaine de Pédalo a coulé l'Amiral d'Opérette"
a écrit le 16/09/2013 à 20:04 :
Une réflexion toute bête, si la suppression de niches fiscales n'est pas un impôt, alors supprimons tous les avantages des régimes spéciaux ( parlement, sénat, EDF, SNCF,etc...),si j'ai bien compris les propos de notre éminence, il ne s'agirait pas de hausse fiscale et les intéressés répondraient parfaitement aux dispositions prises par leur leader!
Mais je n'ai peut être pas tout compris le système. Il y ceux qui doivent faire un effort et puis les autres, les dispensés pour cause de bulletins de vote!
Réponse de le 16/09/2013 à 21:13 :
Leur Mutuelle et Prévoyance, va échapper à la nouvelle taxation, leurs innombrables résidences de vacances à Tarif Bradé et Symbolique, les pieds dans l'eau, ou aux pieds des pistes, ne sont pas intégrés au revenu imposable, quand plus de la moitié des Français se prive de vacances : "le changement, c'est maintenant", et la solidarité de ces plus favorisés (clientèle électorale du P.S à 78%, selon les études officielles) c'est pour quand ?
Réponse de le 16/09/2013 à 21:56 :
Ils ne sont plus qu'une vingtaine de % au maximum, cela peut se faire au printemps 2014, entre les municipales, les régionales, et les européennes, par les bulletins. Si cela ne se produit pas avant par d' autres moyens ( le bon peuple aura réellement pris conscience des augmentations d'impôts, et aura 5 mois pour RÉFLÉCHIR ! ).
Réponse de le 17/09/2013 à 10:39 :
Et vous y gagnerez quoi ???
a écrit le 16/09/2013 à 20:03 :
Les élections ne changeront rien , une fois élu , le candidat a son avenir assuré , quelle que soit son étiquette , et n'a plus qu'une chose en tete , sa carrière , et si possible transmettre le flambeau à sa descendance : je ne vais pas citer les noms !
Quand on compare la responsabilité d'un élu , par rapport à celle de médecins , c'est fou ! lui ne risque rien , et pour certains pdg , ou responsables politique de haut niveau , etre mis en examen ça peut etre considéré comme un plus sur leur cv , quelle époque ! mais peut-etre que je suis "à coté de la plaque" !
Réponse de le 16/09/2013 à 20:45 :
Pas du tout, vous avez parfaitement raison ! +10000000 +++++++++++
Réponse de le 16/09/2013 à 21:04 :
+1 au contraire, en plein dans le mille.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:14 :
précision à propos du terme "plus" , dont je me souviendrais toujours , il s'agit d'une anecdote , le chef de service m'appelle et me montre un écrit ou est mentionnée ma prochaine augmentation de salaire "350F+ " , et me dit :"le + indique que vous aurez un peu plus" , je n'ai jamais rien eu , et en réponse à la question suite à mon étonnement , on m'a répondu : " il ne n'a pas dit quand !"
a écrit le 16/09/2013 à 19:43 :
"Pour Hollande, la suppression des niches fiscales n'est pas une hausse d'impôt"... Le clavier me tombe des mains... La souris s'arrache de mon PC pour aller pleurer dans son trou... Incroyable! Il n'essaye même plus de la cacher... il nous prend vraiment pour des imbéciles...
Réponse de le 16/09/2013 à 20:07 :
...et pas qu'un peu ! il faudrait lui demander ce qu'il pense des mille feuilles gouvernementaux ! mais, là chhuuttttttt !
Réponse de le 16/09/2013 à 21:17 :
L'Enfant est devenu une "niche fiscale" : quotient familial. Mon chien a une niche, et je ne savais pas que mon enfant allait devenir une niche.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:57 :
...Comme quoi......la vieille ne voulait pas mourir, car elle en apprenait encore, tous les jours".....
a écrit le 16/09/2013 à 19:37 :
Quel blagueur ce Hollande
Réponse de le 16/09/2013 à 20:08 :
si on veut !!!!! ça devient plus que pesant.."
a écrit le 16/09/2013 à 19:31 :
Les allocations familiales pour les hauts fonctionnaires , ce n'est pas une niche çà et qui sert de pourboire aux mômes, alors que des personnes soit seules ou soit en couple sans enfant ont du mal à finir les fins de mois!!!
a écrit le 16/09/2013 à 19:13 :
et les niches dans les DOM.TOM, il n'en parle jamais.
Réponse de le 16/09/2013 à 21:18 :
Normal : deux millions de compatriotes, votant à 59%, pour le P.S
Réponse de le 17/09/2013 à 8:04 :
Je ne suis pas sûr que les contribuables qui defiscalisent dans les DOM TOM soient des amoureux du PS.......
J'opterai davantage pour des gens de droites mais bon.....
En revanche, il serait bon de remettre de l'ordre dans cette insupportable niche fiscale jamais remise en cause............et de celle des journalistes ( payés 7650 ? par l'etat pour désinformer)
a écrit le 16/09/2013 à 19:10 :
moi j'ai ma niche en Belgique
signé G.D.
Réponse de le 16/09/2013 à 21:22 :
Content pour vous : restez y bien tranquille, il ne pourra pas vous l'enlever, meme si vous vous en absentez pour prendre l'air en France ou ailleurs.
a écrit le 16/09/2013 à 18:42 :
Heu, il raconte quoi notre benêt !?
Voilà le parfait exemple du technocrate qui n'assume rien de ses décisions et qui nous traite de débiles profonds, comment s'étonner du recours aux extrêmes ou du niveau d'abstention !
Allez Babar, un peu de courage et arrête d'espérer une croissance soutenue plutôt que d'engager les réformes nécessaires !
a écrit le 16/09/2013 à 18:35 :
dans un cirque il est fait exploser les exploser les entrees ,la franchement c'est du jamais vu,mais il va bientot voir le resultat en 2014!!
Réponse de le 16/09/2013 à 19:17 :
c'est CLAIR !!!
Réponse de le 16/09/2013 à 21:40 :
Dans un cirque, certainement : no de clown, et costume de clown, l'humour avec çà, ho oui, Vivement la fin de son deuxième mandat 2022 (car il sera réélu, à coup sùr : 58% contre Marine Le Pen, à coup sùr au 2ème tour) ETE 2022 : les camions Cirque "François Hollande" sillonneront toute La France pour la joie des petits et des grands. Guichets fermés : réservations archi-complètes.
a écrit le 16/09/2013 à 18:34 :
La seule chose que je vois de bien avec Hollande c'est que le nuls peuvent garder espoir...
a écrit le 16/09/2013 à 18:33 :
... la suppression du nul de l'Élysée n'est pas une hausse de mal-être.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:16 :
Sur une photo de paparazzi Eté 2006, à Cannes-Mougins, il était allongé dans le bateau semi-rigide, que pilotait Royal : sur la photo, très claire, il lisait "l'histoire de France pour les nuls"
a écrit le 16/09/2013 à 18:31 :
Certains écrivent qu'il prend les Français pour des cons, pas du tout, FH sait qu'ils le sont puisqu'ils ont cru aux promesses électorales qu'il faisait et qu'ils ont voté pour lui.
Heureusement cette population a l'air absente des lecteurs de La Tribune .
Réponse de le 16/09/2013 à 21:27 :
Non, à bien lire les commentaires, cette population y est bien présente, et passionnante à lire.
Bonne Soirée à Vous, Merci.
a écrit le 16/09/2013 à 18:26 :
Conseiller en communication , voila un métier plein d'avenir à chomage 0.
Si les électeurs se basaient plutôt sur des faits que sur des paroles; auraient-ils élu FH qui n'avait jamais rien fait avant d'etre président?
De la meme façon la cote de Valls serait-elle aussi élevée?
Réponse de le 16/09/2013 à 18:35 :
Sûrement pas !
a écrit le 16/09/2013 à 18:26 :
http://www.economiematin.fr/les-experts/item/6235-francois-hollande-presidence-destitution/
a écrit le 16/09/2013 à 18:23 :
http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/15/un-general-francais-francois-hollande-nous-manipule/
a écrit le 16/09/2013 à 18:22 :
Les cotisations retraites ne sont pas un impôt, c'est un prélèvement obligatoire qui permet d'obtenir un revenu en différé...
Un journaliste à La tribune devrait le savoir !
Réponse de le 16/09/2013 à 19:06 :
"Les cotisations retraites ne sont pas un impôt, c'est un prélèvement obligatoire qui permet d'obtenir un revenu en différé..." : Ou un prélèvement obligatoire qui permet de fournir des revenus différés... Vu que ces prélèvements sont fonctions du besoin de ceux qui se battent pour l'indexation sur l'inflation et la retraite à 60 ans quand les salaires s'effondrent, il faut le noter...
Réponse de le 16/09/2013 à 21:32 :
Les cotisations retraites, servent à payer de suite les retraités d'aujourd'hui, et ne constituent pas une garantie juridiquement fondée pour notre retraite de de demain. Laquelle dépendra des conditions de demain.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:09 :
"Laquelle dépendra des conditions de demain." : Le jour où la règle sera "Tout le monde cotise XX%, puis on se débrouille pour répartir la somme de manière juste entre les retraités", nous aurons fait des progrès. Là, nous en sommes loin : On ne parle ni à gauche, ni à droite, d'indexer les retraites sur les cotisations, on se bat toujours pour reporter la charge sur les plus jeunes pour ne pas faire de la peine à une classe d'électeur majoritaire. Nous y viendrons, mais il vaudrait mieux éviter d'attendre qu'il soit trop tard et que ça se passe comme en Grèce. Seulement les français sont des grands rêveurs enclin à se nourrir du clientélisme de nos politiciens qui n'ont d'autres choix que de satisfaire le plus grand nombre dans l'immédiat. A mon humble avis, il faudra hélas que le système explose pour qu'ils admettent que les 75% de jeunes ayant un boulot ne pouvait payer leur boulimie dans l'immobilier et leurs pensions. Ils pourront toujours se reporter sur des politiciens incompétents après avoir mangé à tous les râteliers, ça ne changera rien...
a écrit le 16/09/2013 à 18:20 :
Hollande est en quelque sorte le fils spirituel de Georges Frêche... en plus mou et plus nul. Il a exactement la même stratégie : http://www.youtube.com/watch?v=t55CC7U82nc
Réponse de le 16/09/2013 à 20:11 :
Sauf que G Freche avant un langage clair, il ne s'emmêlait pas les pinceaux avec des phrases inutiles et dénuées de sens. Que cela plaise ou non GF avait des c......es, lui.
Réponse de le 16/09/2013 à 23:08 :
Vous avez malheureusement raison...
a écrit le 16/09/2013 à 18:11 :
J'ai bien aimé sa nouvelle teinture et pour une fois la cravate tombait droit...
Réponse de le 16/09/2013 à 18:37 :
Tu as apprécié , ma Josiane, tu as regardé Hollande? ! on aurait mieux fait de se faire une ballade tous les deux......!
Réponse de le 16/09/2013 à 18:49 :
sous la couette , il fait froid en cemoment , faut faire des économies de chauffage
Réponse de le 16/09/2013 à 19:31 :
pour la teinture il a des entrées chez l'Oréal
Réponse de le 16/09/2013 à 20:09 :
..Coquet..! le président !
a écrit le 16/09/2013 à 18:01 :
Dans le même ordre d'idée " Il a grossi mais n'a pas pris de poids" !!!
Réponse de le 16/09/2013 à 20:10 :
Excellent !
a écrit le 16/09/2013 à 17:56 :
A force de prendre les français pour des cons, le retour de bâton va être cinglant. Quant à la postèrité, il va y passer.... dans la mauvaise colonne.
Réponse de le 16/09/2013 à 18:31 :
Pas d'accord,les français ne sont pas des cons,mais des veaux!Le général l'a suffisamment dit en son temps.
Réponse de le 16/09/2013 à 18:38 :
+ 1
a écrit le 16/09/2013 à 17:55 :
Je crois qu'il a l'obligation morale et républicaine de démissionner. Il n'a plus aucune crédibilité donc nul support populaire de la grande majorité de français. Mais je ne crois pas que le personnage soit capable d'un geste si noble, donc la solution réelle est de former un gouvernement de cohabitation.
Réponse de le 16/09/2013 à 20:16 :
Si, il lui reste encore ~17% d'opignon favorable avant que ses fans ayent eu connaissance de leur solde d'impôt sur le revenu, taxe habitation, etc...
Réponse de le 16/09/2013 à 21:00 :
"Si, il lui reste encore ~17% d'opignon favorable avant que ses fans ayent eu connaissance de leur solde d'impôt sur le revenu, taxe habitation, etc..." : Il faudra m'expliquer comment on se retrouve avec 84% de mécontent sur l'impôt quand ils sont 50% à payer l'impôt sur le revenu... Après, perso, je n'ai pas vu de grand changement, une hausse liée à la hausse du revenu, rien de plus... On est presque heureux de ne plus entendre des guignols nous dire : "Ouais, j'ai acheté un appartement à louer, je ne paye plus d'impôt"...
a écrit le 16/09/2013 à 17:44 :
C'est la base des cours de Maths à l'ENA !
"moins" (dans les poches des concitoyens) = "autant" ou "plus" com' bien formulée
(dit le tour de passe passe)
a écrit le 16/09/2013 à 17:26 :
c'est de toutes les façons un MENTEUR
Il l'a à maintes reprises prouvé en 2013 sur le sujet de la fiscalité
Déjà que le tout énervé d'avant nous donnait des boutons mais là trop c'est trop !
Quant à la niche fiscale des journalistes il ne l'a supprime pas car sinon y aurait du rififi à la maison !
Réponse de le 16/09/2013 à 18:38 :
eh! oui......
a écrit le 16/09/2013 à 17:21 :
Et toujours rien de fait pour le sponsoring sportif et l'optimisation fiscale des multinationales. Alors pour se donner l'illusion d'avancer on taxe les classes moyennes, les PME, PMI et artisans qui eux ne délocalisent pas leurs productions en Chine ou en Inde. Hollande en fait n'est pas de gauche mais bien de droite je dirais même royaliste "l'impot n'est pas fait pour les riches mais pour les pauvres", même des gens modestes qui avait vu d'un mauvais oeil le départ fiscal de Gérard Depardieu commencent à comprendre sa décision car il avait surement plus fait pour la France que tous nos ministres réunis.
Réponse de le 16/09/2013 à 17:46 :
A sa décharge, il est vrai qu'il n'est pas président du monde, et dans le mot "multinationales", il y a le préfixe "multi" !! Taxes les plus,... et elles vont ailleurs !! Cf Renault (à 15% propriété de l'état) qui installe le siège du holding à Amsterdam !! CE que je lui reprocherait le plus, à pèpère, c'est qu'il promet plein de choses qu'il ne peut pas tenir ensuite (je me demande comment va faire le parti écolo pour ne pas exploser en vol, à force de renoncements permanents ... )
a écrit le 16/09/2013 à 17:14 :
Il se fout de notre gueule ! Tout cela va très mal finir...
a écrit le 16/09/2013 à 17:11 :
Il joue constamment sur les mots. Il est insupportable, encore plus insolent et insultant que son prédécesseur. Il se fout complètement de la gueule des Français. Il ne va pas finir son mandat.
Réponse de le 16/09/2013 à 18:03 :
Avec la bénédiction des journalistes et leur complicité il peut se permettre tout ce qu'il veut
( -30% sur les impôts ce n'est pas rien)
Réponse de le 16/09/2013 à 18:39 :
"des incorruptibles " les journaleux.......
Réponse de le 16/09/2013 à 18:48 :
@logic La déduction fiscale s'élève forfaitairement à 7650 euros et non 30 %. C'est Juppé qui a supprimé en 1996 l'abattement particulier de 30 % créé en 1934 signant ainsi sa mise au pilori médiatique. Jospin a rétabli une déduction fiscale forfaitaire. Lorsque les journalistes ont interrogé les candidats à la présidentielle sur le rétablissement des 30 %, Sarkozy a répondu par la négative, Hollande a répondu de façon plus ambigüe.
a écrit le 16/09/2013 à 17:07 :
Au lieu de supprimer toutes les niches fiscales, il ferait mieux de supprimer la moitié des députés et la moitié des sénateurs !
Réponse de le 16/09/2013 à 18:44 :
++ UN
Réponse de le 16/09/2013 à 22:09 :
289 Députés au lieu de 577, et 175 Sénateurs au lieu de 350 seraient suffisants. suppression des 233 membres inutiles du conseil économique et social, qui ne sert à rien, sinon à y placer copains et copines de droite et de gauche. Suppression de toutes les sous-préfectures : les déplacements à pied ou à cheval, c'est quasiment fini, l'informatique existe "depuis peu", les infos et instructions arrivent en mairie et en sortent en temps réel. Une Préfecture par Département suffit. Suppression des conseillers Régionaux élus sans mérite sur liste, remplacés par les Conseillers Généraux, élus sur leur Nom par Leur Canton, et sur leurs mérites, et allant sièger à l'Hotel de Région, supprimant ainsi les doublons couteux en dépenses de Fonctionnement, à rendre aux contribuables, en baisse de Taxe d'Habitation, et de Taxe Foncière. Le budget d'Investissement du Département rejoignant celui de la Région, où tous les Cantons de Ville et de Campagne seront représentés
a écrit le 16/09/2013 à 17:03 :
Normal, quand on est benêt, on comprends pas le sens des mots !
a écrit le 16/09/2013 à 16:56 :
S'il nous poursuit comme ça de son assiduité fiscale c'est que le soir en rentrant dans son 2 pièces dans le 15eme sa Valerie doit lui en mettre une sacree
a écrit le 16/09/2013 à 16:51 :
Pour Hollande, une taxe n'est pas un impôt, une contribution n'est pas un impôt, une redevance n'est pas un impôt, une cotisation obligatoire n'est pas un impôt, une REfiscalisation des heures supplémentaires n'est pas un impôt, ... c'est étrange, la langue socialiste !!! ...mais j'ai du mal à la comprendre, et surtout à la digérer!!
Réponse de le 16/09/2013 à 19:21 :
un peu de bicarbonate de soude..je vous le préconise, ça soulage .. ! pour le reste, un peu de vaseline peut faire l'affaire...enfin, c'est possible..car ça commence à coincer" !!
Réponse de le 16/09/2013 à 22:21 :
Formidable, la vie est belle. "paradis fiscal" cette France : donc OFFICIELLEMENT les impots n'existent quasiment plus : tout est "niche" et rien n'est dorénavant impots et taxes, pendant que le porte-monnaie se vide.
a écrit le 16/09/2013 à 16:49 :
C'est pas beau de copier Francis Blanche, qui disait que "ce n'est pas le plafond qui est trop bas, mais le plancher qui est trop haut"!
a écrit le 16/09/2013 à 16:44 :
En plus il ose se fendre la poire !
Réponse de le 16/09/2013 à 18:45 :
On ne se refait pas .......
Réponse de le 16/09/2013 à 22:16 :
Il peut se fendre la poire, être questionné par cette très gentille claire Chazal, quel courage,la possibilité de mise en difficulté était exclue d'avance!
Réponse de le 16/09/2013 à 23:01 :
c'est sûr! tout est préparé d'avance pour ne pas mettre ces Mrs les politiques "en difficulté " ! comédia "D'EL ARTE "...
a écrit le 16/09/2013 à 16:38 :
Après avoir supprimé les riches autour des niches. on va se loger o??
a écrit le 16/09/2013 à 16:30 :
il me semble qu'ils ont aussi créé un impôt sur l'EBE des entreprises, Hollande n'en parle pas.
Réponse de le 16/09/2013 à 16:43 :
comme ils sont nuls et qu'ils ne savent qu'augmenter les impots tout est bon pour arriver a leurs fins .............................les niches fiscales ce sont des impots en moins ............................
a écrit le 16/09/2013 à 15:57 :
Et, la suppression de sa petite niche de crédibilité ...est forcément inversement proportionnelle ...à une hausse de sa popularité ...dans les sondages...
a écrit le 16/09/2013 à 15:51 :
il faut que tous les français participent au redressement de notre pays ... l?impôt sur le revenu doit être étendu aux salariés "smicard" même si cela doit être une somme relativement faible.
Par exemple : une somme limitée à 250 ? par an (soit 20 ?par mois) d?impôt sur le revenu pour les "smicard" permettrait de récolter près de 625 millions d'euros de recette.
Réponse de le 16/09/2013 à 16:11 :
Et en finir avec les crédits d'impôts, un comble
Réponse de le 16/09/2013 à 16:53 :
Un taux unique à 13 % pour tous rapporterait tout autant que la fiscalité actuelle !
Réponse de le 16/09/2013 à 18:13 :
@benalex : vous avez mal compris le programme socialiste et ce qu ils appellent la justice fiscale : on commence à faire croire qu en taxant les très riches ( 75%) cela rendra les pauvres moins pauvres mais comme tout le monde sait que c est faux et qu un impôt est productif que si il a une assiète large ( nombre d assujettis) on s attaque aux classes moyennes en épargnant les plus modestes ( leur électorat ) .Aujourd'hui 50 députés socialistes proposent une csg progressive : classes moyennes vous allez casquer ! Il fallait pas voter socialiste .
Réponse de le 16/09/2013 à 22:39 :
"Un taux unique à 13 % pour tous rapporterait tout autant que la fiscalité actuelle !" : Il y a déjà un taux unique de 20% qui frappent ceux qui consomme l'intégralité de leurs revenus. Ensuite, vous atteignez au moins ce 13% pour le réclamer? Car même en étant un zéro de l'optimisation fiscale (marié à la CAF, célibataire au trésor) et un salaire qui dépasse la moyenne, je suis à 11. Après, pour gueuler sur les impôts ainsi, j'imagine que c'est ce qui grève le plus votre budget, alors quelques questions simples : Vous êtes nombreux à lâcher le tiers de vos revenus pour vous loger? Entre 9000 euros par an pour 30m² et 9000 euros d'impôt et taxes diverses pour les écoles, la sécurité, les routes, les hôpitaux, les retraites, etc; qu'est-ce qui vous semble le plus exagéré? Niveau justice fiscale, vous trouvez normal qu'on taxe plus un entrepreneur sur ces bénéfices que Mamie qui vend son studio après un 200% de PV? M'est d'avis que vous n'avez pas fini de gueuler, car vous ne payez qu'une partie des impôts auxquels vous n'auriez jamais du échapper avec des niches : Aider les familles à payer une nounou, très bien! Pour le reste, vous aider à payer un jardinier, une femme de ménage, les volets, la chaudière, l'investissement locatif, les panneaux solaires, etc. : Vous vous payiez juste la tronche de ceux qui payaient plein pot! Je serais juste injuste si je ne précisais pas que vous les avez à payer plus cher vos biens immobiliers avec des PTZ pour mieux vous plaindre de taxe sur des PV immobilière indues! Et bien, la fête est finie!
Réponse de le 17/09/2013 à 1:56 :
@ @lyon69 : NON ! ...je ne suis pas imposable : ca ne m'empêche pas de trouvée anormal que plus de 50% des français ne participent pas à la solidarité nationale!
a écrit le 16/09/2013 à 15:30 :
Je suis désolé d' apprendre que que mes enfants scolarisés sont devenus des niches fiscales,(Crédit impôt de scolarité et la mutuelle collective que je paie auprès de mon entreprise pour les couvrir) .Monsieur le Président Sarkozy nous avez averti lors de son dernier débat télévisé de Mai 2012: Monsieur Sarkozy à Hollande sur les impôts : "vous mentez".
Réponse de le 16/09/2013 à 15:59 :
En effet, oui :Choquant, Consternant, bien triste, bien vrai, et bien décourageant.
Réponse de le 16/09/2013 à 16:51 :
Il faut leur apprendre a aboyer sur Hollande et sa clique et même mordre dans le gras
Réponse de le 16/09/2013 à 18:47 :
Pour ce qui est du GRAS, au gouvernement, ça manque PAS !
a écrit le 16/09/2013 à 15:22 :
Il faut supprimer toutes les niches fiscales et baiser le barème de l impôt sur le revenu et compte le président fait tout à l envers, IL SUPPRIMERA LES NICHES FISCALES
Et comme dit Delphine Batho ce n est pas un ras de bol fiscalmais un TSUNAMI. Merci Madame de dire la verite


Réponse de le 16/09/2013 à 23:04 :
Il faut supprimer les niches et baisser la TVA pour relancer la consommation.
a écrit le 16/09/2013 à 15:05 :
Les niches fiscales ont toujours été considérées comme une dépense pour l'Etat : L'Etat renonce à une imposition pour un objectif politique. Une suppression de niches est donc une baisse des dépenses publiques.--- Par contre, en effet, pour éviter d'avoir l'air de se moquer du monde, mieux vaut ne pas présenter la définition fiscale aux citoyens qui vont payer plus d'impôts ( où les impôts qu'ils auraient du payer sans niche fiscale dit autrement ^^)
a écrit le 16/09/2013 à 15:04 :
84 nouveaux impôts entre Sarkopipo et Hollandouille ! la ploutocratie a de beaux jours devant elle... mais si
Réponse de le 16/09/2013 à 18:49 :
votons BIEN dans 6 mois, surtout ! ça urge !!!!
a écrit le 16/09/2013 à 14:26 :
Hollande se dit réformiste assumé alors qu'il fasse les réformes structurelles en taillant dans les dépenses de la fonction publique, territoriales, CHU, entreprises publiques avec ses agents en surnombres ou sans tâches de travail (agences banque de France, sous-préfectures, sncf, ratp, edf, etc) ainsi que leurs avantages et privilèges y compris sénateurs députés, administrations sans utilités ou en doublons, mille feuilles administratifs, etc qui ruinent notre pays et accélèrent le déclin de la France... Au lieu de faire des emplâtres et prendre les français pour des idiots qui ne veulent plus payer pour cette caste de nababs.
a écrit le 16/09/2013 à 14:05 :
DEHORS ! bientôt.
Réponse de le 16/09/2013 à 15:27 :
J'aimerais etre optimiste comme vous Monsieur "blakebird" Il sera malheureusement facilement réélu dans 3ans et demi : Marine Le Pen, sera en tete au premier tour avec 25%, l'U.M.P et Centre éliminés, et "Moi Président Je" sera second, au premier tour, et réélu à 58 ou 60% au second tour : pour ma part, bien que désapprouvant l'essentiel du programme incohérent de Marine Le Pen : je voterai son nom, par rejet d'Hollande. Il exagère avec ses prétendues niches fiscales : TOUT est Devenu "niche fiscale" alors c'est très facile, et très Pratique : OFFICIELLEMENT, l'impot n'augmente plus. Plus de nouvelles taxes ? qui s'en satisfera, c'est l'overdose : des suppression de taxes sont donc à réaliser (pas toutes évidemment) Plus de nouvelles taxes promet-il, se réservant donc EVIDEMMENT l'Opportunité d'augmenter les innombrables Taxes Existantes.
Réponse de le 16/09/2013 à 17:06 :
Oui pilotin vous êtes très clairvoyant sur sa stratégie de réélection et sur sa technique pour enfumer ses interlocuteurs, mais par contre vous sautez à pieds joints dans le piège électoral du second tour qui lui permettra d'amalgamer et de diaboliser en bloc tous ses opposants. En cas de 21 avril à l'envers en 2017, la seule réponse correcte est le vote blanc ou à défaut l'abstention de sorte que le score électoral du FN en nombre de voix ne soit pas supérieur à celui du premier tour et qu'il soit réélu uniquement avec les voix de ses fans. C'est seulement ainsi qu'une opposition distincte du FN pourra subsister après 2017.
Réponse de le 16/09/2013 à 17:29 :
contentez vous de voter Marine aux Européennes, cela leur donnera l'avertissement voulu sans prêter à conséquences !
Réponse de le 16/09/2013 à 18:52 :
il y en a qui savent y faire avec leur petite et soi disant modeste" stature! CERISE & PILOTIN : pas FAUX, tous les 2 ! + UN
Réponse de le 16/09/2013 à 22:23 :
Pas faux votre mot d'ordre, sauf que ces porcs se considéreront élus par la nation entière et avoir légitimité avec 50,1% de 10% de suffrages exprimés! À réfléchir si nous voulons les sortir.
Réponse de le 16/09/2013 à 23:17 :
Hollande n'y est pas pour grand chose si l'UMP est en état de déliquescence avancée. ce serait plutôt de la faute de ses dirigeants s'ils ont eu des primaires catastrophiques, une guerre des chefs, et un bilan très mauvais (élections perdues pendant 5 ans, montée du FN qui les pourrit sur leur droite). Ce n'est pas non plus lui qui a soufflé à Fillon cette petite phrase sur les sectaires PS-FN et qui est en train de terminer de séparer le centre de la droite forte et décomplexée. En 2017, une bonne partie des centristes n'hésiteront pas longtemps entre lepen et Hollande, qui finalement ne fait qu'appliquer le programme économique de Bayrou. Ce n'est pas Hollande qui est particulièrement bon ou stratège politique c'est la droite qui est en dessous de tout. La droite la plus bête du monde est de retour, mais cette fois la "bête immonde" est en embuscade...
a écrit le 16/09/2013 à 13:57 :
Il a aussi dit que le gel du barème des impôts que François Fillon avait mis en place ( plan de rigueur de novembre 2011) pour deux années 2012-2013 allait être supprimé en 2014, ce qui soulagera au moins les deux premières tranches qui subissent actuellement de plein fouet la mesure de Fillon sans parler de tout ceux qui ne payait plus comme les personnes âgées et qui se retrouvent au centre des impôts avec leurs enfants pour des explications.A noter que c'est bien joué , tout le monde croit que c'est de la faute à Hollande.
Réponse de le 16/09/2013 à 14:51 :
Ben oui, il n'y est pour rien le malheureux. La bande à Sarko a engagé un plan de hausse des impôts qu'il est maintenant contraint d'appliquer. Il aurait préféré que les riches soient les seuls à payer mais ces salauds fraudent ou se cassent. C'est vraiment trop injuste !
Réponse de le 16/09/2013 à 15:27 :
A QUAND un IMPOT forfaitaire sur le revenu pour que rout le monde profite de la générosité de ce gouvernement en matière fiscale



Réponse de le 16/09/2013 à 15:42 :
Les Riches "je n'aime pas les riches" dit il, sont partis (on est riche, disait-il à la T.V, à partir de 4000eur/mois). A présent le P.S le plus archaique de toute l'Europe répète de plus en plus, tout le mal qu'il pense des "classes aisées", qu'il faut punir à leur tour. Très bientôt ils n'aimeront pas "les classes moyennes" les dernières restantes, qui seront donc à éradiquer. Selon toutes les récentes études, nos jeunes et brillants cerveaux, qui finissent leur études en France, sont en majorité décidés à quitter cette France de "lutte des classes", et d'Appauvrissement, pour partir Réussir, et Gagner de l'argent : ce qui est permis et BIEN CONSIDERE PARTOUT Sauf en France.
Réponse de le 16/09/2013 à 16:38 :
"Selon toutes les récentes études, nos jeunes et brillants cerveaux, qui finissent leur études en France, sont en majorité décidés à quitter cette France".
Et à rembourser à l'état le coût de leur études avant de partir ?
Réponse de le 16/09/2013 à 16:43 :
(on est riche, disait-il à la T.V, à partir de 4000eur/mois).

D'ailleurs la seule tranche à avoir voté majoritairement pour Sarkozy en 2012 sont les + de 3000? ( 56%) , ils devaient le sentir.
Réponse de le 16/09/2013 à 17:08 :
on ne comprend pas pq ceux qui ont reussi dans leurs etudes et sont mis a la porte par le plus beau pays du monde devraient rembourser ( ou rester et payer pour un syteme social en faillite qui ne leur laissera que les yeux pour pleurer), alors que ceux qui ont fait des etudes aussi en n'en foutant pas une et en n'ayant pas ses diplomes en serait dispenses ( en plus de ne pas payer pour le systeme social dont eux vont beneficier).....
Réponse de le 16/09/2013 à 18:58 :
BIEN DIT !
Réponse de le 16/09/2013 à 21:07 :
"Selon toutes les récentes études, nos jeunes et brillants cerveaux, qui finissent leur études en France, sont en majorité décidés à quitter cette France" : Je n'en connais pas encore un seul qui ne soit pas parti à cause des prix de l'immobilier... Vous allez peut-être nous dire que nos cerveaux partent plus à cause de la taxe foncière que face au choix entre des studios à 200 000 euros ou le terminus d'un RER? Vous ne confondriez pas avec la jeunesse dorée de la capitale par hasard?
Réponse de le 16/09/2013 à 22:31 :
De plus il ne va tout de même pas "taper " sur ces potes du parti qui l'on mis en place, cela ne serait pas correct!
Réponse de le 16/09/2013 à 23:16 :
Ca a bon dos ça!
J'ai 30 ans, ingénieur, je dois:
- Rembourser mes études
- Provisionner ma retraite, que je ne suis même pas sûre de toucher
- Payer pour la retraite de ceux qui n'ont pas assez cotisé
- Payer pour les infrastructures vieillissantes
- Payer pour la multitude de cousins du beau-frère embauchés dans les conseils généraux, municipalité etc...à ne rien faire
- Payer pour une sécu qui me rembourse plus mal que celle, privée, que j'avais en étant à l'étranger, pour deux fois moins cher
- Acheter mon logement à prix bullesque
- Payer pour les achats d'électeurs du PS (via les aides bien ciblées sur certaines catégories)

J'aime la France, mais je ne suis pas sûre de ne pas retourner à l'étranger...j'en ai marre du matraquage, impossible de construire quoi que ce soit! Tout ce qui est mis de côté par en impôts, taxes, loyer, assurances!
Impossible de faire un gosse dans ces conditions! Et pourtant je suis cadre, censée bien gagner ma vie, mais avec ce matraquage et le fait que je paye tout plein pot, je ne vis finalement pas beaucoup mieux qu'une smicarde!
Alors à ceux qui disent "remboursez vos études": débrouillez-vous, et à force de nous prendre pour des vaches à lait, ne vous étonnez pas qu'on se casse, et qu'on vous laisse vous débrouiller avec tout ce pour quoi vous avez voté! Mes études je les rembourse au centuple actuellement!
a écrit le 16/09/2013 à 13:57 :
tout dépend de ce qu'on appelle niche. a savoir la csg n'est pas une niche, la mutuelle obligatoire n'est pas une niche puisque ce sont des versements obligatoires et on paie des impôts dessus par dessus-le marché !!! L a vraie niche ce sont les salaires et indemnités des élus qui sont totalement disproportionné par rapport aux revenus du pays. !!!! Il serait bon de revoir cela à la base et que les élus soient payé par rapport à la moyenne de l'ensemble de ce qui reste aux salariés après împôts.
Réponse de le 16/09/2013 à 21:16 :
"tout dépend de ce qu'on appelle niche" : Un mécanisme qui permet à une dame de 90 ans de payer deux fois plus cher une aide à domicile qu'un couple de jeunes retraités de 60 ans, on appelle ça comment? Les seules niches qui doivent rester en place sont celles qui permettent aux gens de conserver un travail : La garde d'enfant par exemple. Le reste n'est qu'un enfumage soit pour doper les prix de l'immobilier (Scellier, PTZ), soit pour limiter les dépenses des ménages à la tête d'un patrimoine immobilier (les bonus pseudo-écologique qui font que vous ne payez plus d'impôt quand vous changez les volets pendant que ceux qui se font saigné par des loyers et des crédits payent le prix fort). Après, se planquer derrière les élus après avoir joué le jeu du clientélisme, c'est facile : Une hausse d'impôt après disparition d'une niche fiscale, ça peut être le retour d'un impôt que vous auriez toujours du payer (Scellier, jardinier, cours particulier, etc.) mais auxquels vous avez échappé au titre que vous seriez malhonnête sinon (le travail au noir qui a disparu parait-il...)
a écrit le 16/09/2013 à 13:56 :
Alerte à la république, l'amimolette nous annonce que pour l'année prochaine plus de nouvelles taxes! En termes clairs celà signifie que nous allons encore dérouiller car nous le savons tous, plus menteur que lui celà n'existe pas . Suppression des niches fiscales pour tous sauf pour les députés qui continuent à défiscaliser une partie de leurs revenus ainsi que les journalistes d'ailleurs. Tout ce petit monde profite allégrement de nous et que faisons nous? Il serait peut etre temps de réagir et de préparer les échéances électorales avec un peu plus de sérieux qu'aux élections présidentielles
a écrit le 16/09/2013 à 13:49 :
hier il a dit participation à l'écologie donc taxe déguisée apres les élections ???,
s'il n'y a pas d'augmentation de la pression fiscale 46% PIB IL FAUT QUE ces niches soit compensées par une baisse sur d'autres impots
a écrit le 16/09/2013 à 13:47 :
Génial!
a écrit le 16/09/2013 à 13:43 :
c'est majax! le roi du tour de passe passe et de la semantique... boh il va constater une non acceleration de la hausse du chomage, ce qui vaudra diminution, et une non acceleration de la baisse de l'investissement , ce qui vaudra reprise des investissements... faut prendre ca en rigolant ( enfin, tant qu'on a encore un boulot...) ;-))
a écrit le 16/09/2013 à 13:41 :
La suppression des niches inquiéte mon clébard et il commence à grogner quand il voit l'amimolette apparaitre à la lucarne télé. D'ici qu'il taxe les produits pour les toutous, il n'y a pas loin. Une pétition circule dans le milieu canin pour hurler à la mort dès que le nom du président est prononcé. Bonjour le concert
a écrit le 16/09/2013 à 13:38 :
Fini les hausses d'impot ! Soyons clairs, il reste les leviers: "prélèvement" "contribution" "amende" "redevance" à actionner ....
a écrit le 16/09/2013 à 13:34 :
Pauvre gland du mou, arrête de jouer sur les mots ce n'est pas ce que les Français attendent. S'ils espèrent encore quelque chose de toi...
a écrit le 16/09/2013 à 13:18 :
"Ce n'est pas une taxe mais une contribution" dixit notre président .......c'est bien connu une contribution c'est....... sur la base du volontariat!!!
a écrit le 16/09/2013 à 13:17 :
Et la médaille d'or du jour du Foutage de G....... va......à........PEPERE 1°....!!! Sa dialectique basée sur sa doctrine du 19°, ses mensonges érigés en monde de communication et, plus grave, en mode de gouvernement son contentement de soi, son clientélisme base des rares décisions que ce grand méchant mou parvient à prendre.......etc....etc.....,en font un médaillé hors du commun.
Réponse de le 16/09/2013 à 19:00 :
un beau "parleur"..quoi !
a écrit le 16/09/2013 à 13:09 :
Ne pas se marier afin de réduire ou être non assujetti à l ISF est une niche fiscale
Réponse de le 16/09/2013 à 14:04 :
j'appelle ça de la fraude fiscale ...
Réponse de le 16/09/2013 à 14:29 :
@Moi

Pas du tout, c'est de l'optimisation fiscale. ;-)
Réponse de le 16/09/2013 à 14:31 :
Avoir un élevage de chevaux ( 1 à plusieurs) sous régime exploitant agricole permet de pas payer ISF...
a écrit le 16/09/2013 à 13:01 :
La perte d'une niche fiscale ne gonflera votre facture que si vous en bénéficiiez par le passé. forcément ca va énerver les spécialistes de l'optimisation Si le milliard et demi récolté est utilisé intelligemment et permet de dégager des marges pour réformer effectivement l'état, nous désendetter, stimuler l'économie et créer des emplois, ce sera tout bénéfice pour tout le monde et non plus pour une catégorie spécifique. Mamie fera sans son chèque annuel de 40 millions de retro commission fiscale... qui s'en plaindra?
Réponse de le 16/09/2013 à 13:17 :
Je suis heureux d'apprendre qu'avec mes 4 enfants, j'étais un spécialiste de l'optimisation fiscale ?
Réponse de le 16/09/2013 à 13:24 :
La famille ayant deux enfants scolarisés et qui paiera plus d'impôts avec les mêmes revenus vous remercie bien, pauvre socialo malade.
Réponse de le 16/09/2013 à 14:34 :
Sans compter l'inégalité inter-générationnelle... Qu'on ne me parle pas de politique familiale dans ce pays, il y en a eu une, c'est terminé maintenant, elle est réservée à certains. Je suis éc?urée.
Réponse de le 16/09/2013 à 19:01 :
+ 1 !
Réponse de le 16/09/2013 à 20:37 :
La famille qui a deux (ou quatre) enfants scolarisés à déjà touché une prime de rentrée revalorisé de 25% fin Août. Vous avez déjà oublié? Et si vous ne l'avez pas reçue c'est que vous n'êtes pas les plus à plaindre. Les aides publiques doivent aller là où elles sont les plus indispensables. Je sais déjà que cette réponse ne vous satisfera pas, le riche c'est toujours l'autre.
a écrit le 16/09/2013 à 12:58 :
Peu importe ce que pense ou dit le Président seul le citoyen juge. M. Sarkozy et ses troupes avaient eux aussi essayé de nous enfumer avec un langage politique qui n'est pas en phase avec celui du citoyen. Le sentiment n'est pas qu'il y d'un côté un impôt et de l'autre une taxe mais tout simplement un seul et même nom pour désigner la ponction l'IMPOTAXE, il faudrait d'ailleurs que les académiciens mais également les diffuseurs des dictionnaires se mettent en phase avec la réalité. J'invite les citoyens à ne donner qu'un nom à la ponction sur le pouvoir d'achat l'IMPOTAXE et cela pour que les petits politiciens du verbe comprennent que leur langage n'est pas en phase avec la réalité. Le citoyen a le pouvoir, le politique est un exécutant mais au fil des décennies il a inversé les rôles et plus grave à son profit dans bien des cas, voir le nombre d'élus condamnés pour abus de bien sociaux autant à droite qu'à gauche. Alors M. le Président peu importe votre langage la seule chose que je peux vous dire vous avez comme l'ancien Président embauché des communicants qui sont depuis bien longtemps loin de la rue et des chaumières tout comme vous, en définitif vous vous bercez d'illusions sur le niveau de perception du citoyen, lui pas.
a écrit le 16/09/2013 à 12:55 :
La constitution française ne lui interdit pas de prendre ses sujets pour de imbéciles.
Réponse de le 16/09/2013 à 13:45 :
+1
Réponse de le 16/09/2013 à 19:02 :
c'est extrèmement dommage !
a écrit le 16/09/2013 à 12:47 :
La gauche à la Fçaise est vraiment la pire chose qui puisse arriver à un pays
a écrit le 16/09/2013 à 12:43 :
Bien sur que ce n'es pas une hausse d'impôts, la bande à moumou n'est pas concernée ... Et les français ? On s'en fout, ils peuvent cracher au bassinet ..
En plus, il veut nous faire croire qu'on ne doit pas se plaindre, parce qu'on n'en payait pas suffisamment avant ..
Bravo !! Belle vision de l'équité !!

a écrit le 16/09/2013 à 12:39 :
C'est difficile d'escalader sur les miroirs, sa carrière politique est terminé, mais lui il n'a pas de soucis pour l'avenir.
Réponse de le 16/09/2013 à 12:48 :
Ni lui, ni tout ceux qui nous gouvernent ou qui nous ont gouverné ...

a écrit le 16/09/2013 à 12:33 :
Monsieur Hollande ment , les niches fiscales ont été créées par les politiques pour inciter les contribuables à orienter l'épargne sur certains secteurs considérés comme stratégique par les gouvernements. Changer la fiscalité sans arrêt provoque une instabilité fiscale qui est préjudiciable pour la croissance de l'économie. N'en déplaise à notre va-t-en guerre, baisser les avantages fiscaux des niches, correspond à une hausse d'impôt.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:47 :
Non, fermer des niches fiscales c'est supprimer des régimes dérogatoires qui bénéficient à certaines catégories et pas à d'autres. Les niches sont contraires au principe d'égalité devant l'impôt, elles sont souvent inefficaces, elles compliquent le code des impôts et introduisent un inégalité supplémentaire entre ceux qui peuvent se payer des spécialistes pour les traquer et les autres. Bref, il ne saurait subsister des centaines de niches, seulement celles qui sont strictement indispensables et ne peuvent être compensées d'une meilleure façon doivent rester. On ne peut pas cumuler des aides CAF et des remises fiscales pour les familles. ça fait double emploi.
a écrit le 16/09/2013 à 12:31 :
Hollande n' est plus crédible maintenant, et les 8 millions de téléspectateurs qui l' ont regardé hier sur TF1 sont ses électeurs fonctionnaires et assimilés : c' est fini pour lui durablement.
Réponse de le 16/09/2013 à 15:13 :
je l'ai regardé pour me faire une opinion en dehors de commentaires de journalistes et entendre en direct son point de vue et sa stratégie. Je n'ai entendu que du lénifiant, du foutage de gueule sur la fiscalité et je n'ai pas entendu de projet de réduction des dépenses publiques!!!!
Réponse de le 16/09/2013 à 19:03 :
c'est bien ça le problème !!
a écrit le 16/09/2013 à 12:29 :
Il a dit qu'il n'y aurait pas de nouveaux impôts... Il n'a pas dit qu'il ne changerait pas le taux de ceux qui existent déjà :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :