Bernard Arnault : “Arnaud Montebourg est un soutien de l’économie“

Le patron de LVMH a salué ce mardi l’action du ministre du Redressement productif. Il a réprouvé au passage le niveau élevé de fiscalité des entreprises en France et soutenu l’ouverture des magasins le soir sur les Champs Elysées.
Bernard Arnault, le patron de LVMH, indique que son groupe a payé l'an dernier plus d' un milliard d'euros d'impôts en France.
Bernard Arnault, le patron de LVMH, indique que son groupe a payé l'an dernier plus d' "un milliard d'euros" d'impôts en France. (Crédits : Reuters)

"La France a besoin de vous", avait lancé Arnaud Montebourg au patron de LVMH lors d'une visite des ateliers Vuitton au printemps. Des louanges auxquelles Bernard Arnault répond ce mardi par ses propres compliments à l'attention du ministre du Redressement productif. Mais au-delà de l'échange de politesses, le milliardaire français n'en reste pas moins critique, notamment en matière de fiscalité des entreprises.

"Il a l'appui d'un certain nombre de chef d'entreprise, aussi curieux que ça puisse vous paraître. "

Interrogé sur BFM Business ce mardi, le patron de LVMH a ainsi déclaré, à propos du satisfecit adressé par Arnaud Montebourg :

"Je suis tout à fait heureux qu'Arnaud Montebourg ait reconnu aussi publiquement l'apport de LVMH à la France. D'ailleurs Arnaud Montebourg est un soutien de l'économie. Sur bien des domaines, il a l'appui d'un certain nombre de chefs d'entreprise, aussi curieux que ça puisse vous paraître. "

Réduire la fiscalité pour développer l'esprit d'entreprise

Le chef d'entreprise a vanté les "3.000 emplois créés en France chaque année" grâce à l'activité de son groupe dont les recettes - 28 milliards d'euros l'an dernier - sont réalisées à 90% à l'étranger. L'occasion de glisser que son groupe paie "plus de 50% de ses impôts en France", ce qui représentait "plus d'un milliard d'euros" en 2012.

Jugeant qu'il fallait "développer l'esprit des entrepreneurs parce que seul les entrepreneurs peuvent créer des emplois, il ne faut pas compter sur les emplois publics", Bernard Arnault a glissé que l'une des clés, pour cela, serait, notamment que leurs entreprises "paient un peu moins d'impôt".

En revanche, pas un mot sur ses finances personnelles, bien sûr, ni sur de l'enquête ouverte en Belgique à propos de l'une de ses sociétés.

Des salariés raccompagnés en taxi

Le chef d'entreprise a par ailleurs embrayé sur le travail nocturne sur les Champs Elysées, à propos de Sephora, l'une des enseignes de son groupe récemment contrainte par la justice à fermer ses portes après 21h00. Il a émis des regrets à ce propos, affirmant que "les salariés qui sont tous volontaires se sont vus refuser la possibilité de travailler le soir", et ce notamment parce qu'ils bénéficiaient de conditions avantageuses comme une hausse de 25% du salaire par rapport au tarif de jour et qu'en outre :

" On les raccompagne tous en taxi chez eux  le soir".

Sur ce dossier, Bernard Arnault a également critiqué l'inter-syndicale "Clic-P" à l'origine des  procédures judiciaires controversées sur le travail de nuit et le dimanche. Il l'a accusée d'agir  "uniquement pour des raisons financières" car elle en auraient retiré de l'argent.

Plus largement, sur l'ouverture la nuit, il a estimé qu'empêcher l'ouverture nocturne des magasins sur l'artère parisienne revenait à en faire un "trou noir" et que cela risquait de pousser les touristes vers d'autres grandes villes comme Londres.

La succession

Enfin, interrogé sur sa succession, alors que le nom de deux de ses enfants, Delphine ou Antoine est souvent évoqué, le milliardaire a déclaré :

"On verra qui sera le plus compétent, de mes enfants ou de mes autres collaborateurs, dans un avenir, je l'espère le plus lointain, pourra me succéder."

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 19/11/2013 à 17:51
Signaler
Il a besoin de temps pour tout mettre de coté. Redoré son blason, ça s'appelle de la com ou de l'achat de publicité (BFM BUSINESS)

à écrit le 19/11/2013 à 17:03
Signaler
c est sur que les grand patrons n ont jamais eu a se plaindre de ce social mercantilisme introduit par mythe errant ,, a coup de niches fiscales et de trappes sur mesures pour le CAC 40 au detriment de PME/TPE ecrasées d impots et reglements stupide...

à écrit le 19/11/2013 à 17:03
Signaler
Montebourg soutient l'économie comme la corde soutient le pendu !!!

le 19/11/2013 à 19:44
Signaler
Il y a certainement une combine cachée de la part de ces deux types, encore un loup un de plus. Tient ni ne manque plus que Valls.

à écrit le 19/11/2013 à 15:58
Signaler
c'est la dernière histoire belge de B Arnault ? Désolé mais j'ai vraiment du mal à en rire !

à écrit le 19/11/2013 à 15:58
Signaler
c'est la dernière histoire belge de B Arnault ? Désolé mais j'ai vraiment du mal à en rire !

à écrit le 19/11/2013 à 15:06
Signaler
C'est un beau roman, c'est une belle histoire, ... La Belgique refuse de lui accorder un passeport, la Belgique lance une enquête sur les holdings de M. Arnault en Belgique, ... Marionnaud peut ouvrir le soir sur les Champs et pas Sephora .... Ber...

à écrit le 19/11/2013 à 13:44
Signaler
Montebourg c'est un bon vehicle publicitair.Bernard Arnault pense à lui comme futur porte-parole ou temoin pour ses valises,cognac,etc. Montebourg il se connait bien et il est maitre à se vendre (mais sans résultas)

à écrit le 19/11/2013 à 13:25
Signaler
N en déplaise a bfm et ces experts montbourg défend la vrai économie avec des salariés pas le casino boursier de Mr doze et compagnie

à écrit le 19/11/2013 à 13:18
Signaler
Bernard Arnault-Montebourg, on ne me l'avait jamais faite, celle là !!!

à écrit le 19/11/2013 à 12:46
Signaler
"tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute"....mais qu'espère-t-il de Montebourg?

le 19/11/2013 à 13:46
Signaler
montebourde est un "parrain" tellement dangereux qu'il vaut mieux le chouchouter si l'on ne veut pas qu'il utilise la violence légale pour ses fins privées de grandeur et de boursouflure !

le 19/11/2013 à 22:49
Signaler
Rien. Il n'y a rien à attendre de montebourde. Sauf qu'il vous foute la paix. Arnaud achète la paix. Point.

à écrit le 19/11/2013 à 11:30
Signaler
Il faut avoir du respect pour cet homme. Toutefois, ce soutien a Arnaud Montebourg n'est pas dénué d'intérêt. Quand on lit que l'état se sépare par petits morceaux de capitaux dans plusieurs entreprises strategiques pour renflouer sa caisse percée,...

à écrit le 19/11/2013 à 10:58
Signaler
Il nous faudrait, et surtout il nous aurait fallu, 100 Bernard Arnault en France. Las, il n'y en a qu'un. Merci M.Arnault pour tout ce que vous avez fait, et tout ce que vous faites. Et espérons que la France mette tout en oeuvre pour que LVMH, depui...

à écrit le 19/11/2013 à 10:34
Signaler
Merci M. Arnault pour votre bon sens, votre honnete et accessoirement votre genie dans les affaires. La France a besoin de vrais leaders dans le monde de l'entreprise, Qui mieux que vous serait capable d'incarner l'entrepreneuriat francais?

le 19/11/2013 à 12:21
Signaler
Bernard Tapie tiens.

à écrit le 19/11/2013 à 10:30
Signaler
Montebourg nous a craché à la gueule(entrepreneurs) et a voulu tous nos exproprier pour donner nos biens à nos salariés, tant qu'il ne se sera pas excusé, même si il a changé, je ne lui pardonnerai pas. "L'occasion de glisser que son groupe paie "...

le 19/11/2013 à 11:14
Signaler
Oui effectivement,son soutien a Montebourg est suspect.probablement besoin d'un soutien du coté de bercy un peu comme Aznavour

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.