La Haute autorité pour la transparence sur les traces d'Aquilino Morelle, démissionnaire

 |   |  555  mots
Aquilino Morelle, la plume de François Hollande, aurait utilisé les services d'un nègre pour écrire certains discours (Photo Reuters).
Aquilino Morelle, la "plume" de François Hollande, aurait utilisé les services d'un "nègre" pour écrire certains discours (Photo Reuters). (Crédits : reuters.com)
Aquilino Morelle, proche conseiller du président de la République, a annoncé ce vendredi avoir donné sa démission. Il est mis en cause par Mediapart pour de possibles conflits d'intérêt.

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a indiqué vendredi étudier le dossier d'Aquilino Morelle, le conseiller politique de François Hollande démissionnaire.

Il s'agit d'"une étude plus approfondie de ses déclarations d'intérêts et de patrimoine", remises en janvier dernier comme par tous les collaborateurs du président", a-t-on expliqué dans cette haute instance, confirmant une information du Monde.

Démission de la "plume", sous pression

Plus tôt dans la journée, la "plume" a rendu son tablier. Aquilino Morelle, l'un des plus proches conseillers de François Hollande, a annoncé ce vendredi avoir présenté sa démission. Il était sous pression depuis jeudi après la publication d'un article sur le site Mediapart l'accusant de conflits d'intérêt.

"Je veux redire que je n'ai commis aucune faute. Je n'ai jamais été en situation de conflit d'intérêts", a-t-il affirmé dans un communiqué adressé à l'AFP. Il souhaite toutefois "mettre fin à (ses) fonctions" de conseiller du président à l'Elysée pour "être entièrement libre de répondre (aux) attaques", a-t-il expliqué.

Aquilino Morelle a aussi expliqué avoir pris sa décision "pour ne pas gêner l'action du président de la République, du gouvernement et de la majorité, dans un moment particulièrement difficile de la vie du pays", ainsi que pour "protéger" sa famille.

Dans la matinée de vendredi, le nouveau premier secrétaire du Parti Socialiste (PS) Jean-Christophe Cambadélis a réclamé sa démission en cas de "vérification" des faits imputés. Le successeur d'Harlem Désir à la tête du PS, a néanmoins ajouté : "Mais si ce n'est pas vrai, il faut qu'il s'explique, il faut une grande explication pour que l'on puisse y voir clair".

Des liens "troubles" avec l'industrie pharmaceutique 

L'affaire a été révélée hier par le site d'information Mediapart. Il y est fait état de ses activités professionnelles au près de laboratoires pharmaceutiques alors qu'il était "censé les contrôler". L'article de Mediapart mentionne également son comportement de "petit marquis" au palais de l'Elysée où il "abuserait des privilèges de la République".

Enfin, le site d'information rapporte qu'il aurait "longtemps fait écrire ses discours par d'autres", alors qu'il est connu pour avoir été la "plume du président".

"J'ai respecté toutes les règles et toutes les procédures"

L'auteur du discours du Bourget de François Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012, s'est défendu hier soir de tout "conflit d'intérêts", sur sa page Facebook.

En voici-un extrait :

"Comme tout fonctionnaire de l'Etat, j'ai la possibilité de demander à être placé en position dite de 'disponibilité' pour exercer une activité dans le secteur privé, comme salarié ou pour créer une entreprise. C'est ce que j'ai fait à partir du 1er avril 2003. J'ai alors été engagé par la société Euro RSCG, spécialisée dans le conseil en communication. J'ai respecté toutes les règles et toutes les procédures, en particulier le passage devant la Commission de déontologie."

Comme le raconte ce vendredi matin Le Parisien, François Hollande l'a dissuadé de contacter l'AFP pour assurer sa défense afin de "ne pas mêler l'Elysée à ces remous".

(Article créé le 18/04/2014 à 09:33, mis à jour à 13:52)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2014 à 19:30 :
...Un président "normal" qui est somme toute jamais" au courant de "rien ", c'est ^pas beau, ça ? !
a écrit le 19/04/2014 à 18:59 :
Un petit cireur de chaussures se meurt de faim.
Morelle élément clé du dispositif Hollande , sa "caution de gauche" va nus pieds...
a écrit le 19/04/2014 à 17:52 :
Eh maintenant la fête continue la directrice des services extérieures de Bouygues Télécom nommée dans l équipe directrice du parti socialiste encore un conflit d intérêt que dénonce le Point, le lobbying continue dans la république irréprochable du Président !!!
Réponse de le 20/04/2014 à 9:50 :
C'est surtout un problème pour le PS, pas pour l'état. C'est à eux de savoir si l'image de leur porte parole ne sera pas brouillée par sa fonction chez Bouygues et si en l'entendant les gens se demanderont si c'est le PS qui leur cause ou Bouygues.

Mais il n'y a pas de conflit d'intérêt réel, un porte parole du PS, ca ne définit pas la politique du gouvernement et n'oriente pas le vote des députés, pas plus au PS qu'au FN ou à l'UMP.
a écrit le 19/04/2014 à 16:58 :
Il est effectivement très mal vu pour un courtisan de l'Elysée de se faire cirer ses chaussures, c'est l'inverse qui est attendu.
a écrit le 19/04/2014 à 14:22 :
Il fut la plume, il ne reste plus qu'a y verser le goudron...
a écrit le 19/04/2014 à 11:29 :
Et tout ce dont on ne nous parle pas , et que le pouvoir et l"argent ,
donnent libre court à toutes les dérives de ces personnages !!
a écrit le 19/04/2014 à 11:04 :
à force de transparence on finira par ne plus rien voir du tout.
a écrit le 19/04/2014 à 10:39 :
Pour une fonction politique droite ou gauche .... il faut être exemplaire !!!!!!!!!!! (ce qui n'est hélas pas le cas ... et ca va couter cher à ce petit monde) ps: je ne vote FN .... mais blanc!
a écrit le 19/04/2014 à 10:32 :
... c'est édifiant tout ce monde politique pourrit droite et gauche ! .... un grand ménage s'impose .... surtout des règles strictes, et pas de passe droit !!!!!!!!!!!!!!!!

Ras le bol de voir tous ces gens mètrent les doigts dans le pot de confiture !!!!!
a écrit le 19/04/2014 à 10:11 :
Le quinquennat de François .... on dirait le concordia !
a écrit le 19/04/2014 à 9:39 :
moi, Président...le naufrage continue! Arrogance et incompétence sont les deux mamelles de la France. Du moins, pas des Français mais de la classe politique dans son ensemble qui ayant le mot "République" à la bouche à chaque instant, s'acharne à tuer la démocratie par son avidité et son clientélisme vulgaire.
a écrit le 19/04/2014 à 8:35 :
la plume de Hollande ,nous dit-on.Il est plus facile de comprendre pourquoi il dit autant de conneries.
Réponse de le 19/04/2014 à 10:24 :
... il va pouvoir se la mettre où je pense !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 19/04/2014 à 8:11 :
après cahuzac voila encore un medecin qui aime beaucoup beaucoup l argent

cela n expliquerait il pas le déficit de la sécu ??

tous ces nantis qui ne veulent plus travailler a la campagne et qui bientôt ne voudront plus s occuper des pauves !!!
Réponse de le 20/04/2014 à 8:32 :
Non monsieur les socialistes aiment les pauvres ,c'est pour cette raison qu'ils en fabriquent de plus en plus.
a écrit le 19/04/2014 à 7:37 :
A quand le prochain, et quand ?
a écrit le 18/04/2014 à 21:42 :
et refermons vite le couvercle.
a écrit le 18/04/2014 à 20:01 :
la honte cachée .pour une équipe de combat
a écrit le 18/04/2014 à 18:10 :
Non seulement les socialistes ne sont pas plus honnêtes que les autres mais en plus ils la ramènent et font constamment la morale. Quel cynisme !
a écrit le 18/04/2014 à 17:41 :
Personnellement je connais bien François Morel des Deschiens, mais Akilino Morel, ça me dit rien du tout ?
Réponse de le 18/04/2014 à 18:14 :
moi je connais bruno morel, des deschiens, hein mon bluno molel, hein !
Réponse de le 18/04/2014 à 19:06 :
En effet on ne peut pas travailler pour l'état et aussi pour la fromagerie Morel, il y a conflit d’intérêt grave !
Réponse de le 18/04/2014 à 19:20 :
déjà qu'Hollande avait du mal à bien voir la courbe du chômage, sans sa paire de lunettes morel, il ne verra plus rien du tout.
a écrit le 18/04/2014 à 17:31 :
Mais comment Hollande recrute ? Il doit dégager, la France c'est pas trifouilly-les-oies en Corrèze ! Comment peut-il oser faire le gars qu'était pas au courant ? Il nous prend pour des simplets. Arrête Hollande, moi, je n'ai pas voté socialiste !
a écrit le 18/04/2014 à 17:09 :
Hollande est apparu gros, bouffi, et fatigué lors de son interview télé dans laquelle il dit avoir accepté la démission de Morelle. Ce n'est plus le même homme que pendant la campagne. Il doit trop bouffer à l'Elysée. Et il doit passer sûrement plus de temps à faire la bringue qu'à travailler. C'est un malin, il fait diversion en disant que si le chômage ne baisse il n'a aucune raison de se re-présenter, alors qu'on sait tous qu'il échoue. Mais le problème, c'est qu'il se soucie plus de cette réélection que de diminuer le chômage, là, maintenant. En plus, cette petite phrase est lâchée hors caméras, pour qu'il n'y ait pas de preuves, seuls les journalistes s'en sont saisis. Il n'a même pas le courage de ses propos. C'est HONTEUX. Ce type ne pense qu'à lui. Et il ne s'est toujours pas exprimé sur l'affaire CAHUZAC. RAS LE BOL DES SOCIALISTES !
a écrit le 18/04/2014 à 16:22 :
HOLLANDE NE S'EST TOUJOURS PAS EXPRIME DEVANT LES ENQUETEURS SUR L'AFFAIRE CAHUZAC. Le fera-t-il pour l'affaire Morelle ? CERTAINEMENT PAS.
Ces affaires impliquent l'Etat au plus haut niveau. HOLLANDE DEMISSION ! ! !
Réponse de le 18/04/2014 à 18:14 :
les faits reprochés se sont produits en 2007. A l'époque son ministre de tutelle était soit Phillipe Bas (gouvernement Villepin) et plus tard Bachelot (gouvernement Fillon). Donc convoquez les eux ainsi que sarko.
Réponse de le 18/04/2014 à 19:02 :
Morelle travaillait bien sous Hollande.
Réponse de le 18/04/2014 à 20:30 :
pas en 2007.

On retiendra que holande ne l'a pas gardé très longtemps une fois les faits connus.

Ca nous change des Woerth et autres copé, sans parler de jean de l'HEPAD.
a écrit le 18/04/2014 à 16:13 :
Balkany a été poursuivi et condamné à juste titre pour avoir utilisé abusivement les moyens de sa commune à son profit personnel. Qu'en est-il de Monsieur Morelle ? Démissionner est une chose, mais s'il est coupable, la démission devrait être interdite afin d'avoir le plaisir de le virer, d'une part, puis de le poursuivre en justice. Mais pour l'instant, il n'est coupable de rien, présomption d’innocence oblige...
a écrit le 18/04/2014 à 16:03 :
comme si tout le monde lui cirait les chaussures ce gars.
On est revenu en monarchie.
a écrit le 18/04/2014 à 16:01 :
Les conflits d’intérêts vaste sujet comme disait le grand Charles.Déjà évoqué en son temps par Martin Hirsch dans un livre il me semble qui avait eu le mérite de déplaire à Mr Copé de mémoire.
a écrit le 18/04/2014 à 15:51 :
N'oubliez pas de voter aux Européennes et arretez d'avoir peur.. et les beaufs du PS arreter de crier au loup.

Ahh tous ces gens qui ont voté PS.. merci les beaufs..
a écrit le 18/04/2014 à 15:50 :
la courbe du chômage ne s'inverse pas.
la dette explose
le déficit est incontrôlable
les taxes et les impôts flambent
Valérie ne pardonne toujours pas
Julie boude en ce moment
Ségolène fait des phrases en ce moment, faut se méfier
la plume démissionne
Harlem n'y connait rien à l'Europe. heureusement, il a installé google earth sur son smartphone

Est-ce qu'il y a au moins une chose de positive autour de François ces temps ci ?
Réponse de le 18/04/2014 à 19:22 :
Un post exemplaire !
Réponse de le 18/04/2014 à 20:20 :
un négatif de + : le régime DUKAN ne marche plus
a écrit le 18/04/2014 à 15:48 :
La Plume ??
C'est les discours les plus pourris jamais entendus..

allez zou dehors les sans tablier... qui se la jouent
Pareil Valls stp.
Réponse de le 18/04/2014 à 16:07 :
des discours pareils, on s'en passera.
la plume était décorative à l’Élysée peut-être ?
C'était pourri pour reprendre votre expression. Vous avez bien cerné le personnage je pense.
Réponse de le 18/04/2014 à 19:23 :
c'était pas la plume, c'était un bic orange qui fuit.
Réponse de le 19/04/2014 à 0:27 :
C'est pas les discours, c'est leur traduction de l'espagnol par Google qui pose problème :-)
a écrit le 18/04/2014 à 15:45 :
comment cela se fait que la haute commission blalablabalab ne se réveille que maintenant ?
ils faisaient une sieste ?
a écrit le 18/04/2014 à 15:42 :
une place de conseiller qui se libère : FH va pouvoir recaser un ancien de la promo VOLTAIRE
a écrit le 18/04/2014 à 15:36 :
l'un après l'autre.
c'est le radeau de la méduse ce gouvernement.
ce sera qui la semaine prochaine de quitter le navire ?
ça pue de partout sa république exemplaire à François.
a écrit le 18/04/2014 à 15:30 :
comme disait mon copain corrézien : les emmerdements, ça vole en escadrille
a écrit le 18/04/2014 à 15:25 :
en quelques mots: "ça va mal finir!"...quand on nous demande de nous serrer la ceinture, certains de nos politiques et de leurs conseillers se foutent de notre gueule à longueur de journée...comment faire pour les virer???
a écrit le 18/04/2014 à 15:25 :
On oublis que Morelle est un ami intime de Valls, ça promet pour l'avenir.
a écrit le 18/04/2014 à 15:05 :
Qui va cirer ses pompes maintenant.
Réponse de le 18/04/2014 à 15:23 :
Il a des ressources Flamby va lui trouver un placards doré, le cireur de pompe vient de passer fonctionnaire et il est rattaché directement à Morelle.
a écrit le 18/04/2014 à 14:49 :
Flamby à toujours des pompes cirés on comprend mieux maintenant.
Réponse de le 18/04/2014 à 14:51 :
en cirage de pompe, son conseiller Haut fonctionnaire de l'Administration est un spécialiste pour son propre compte...!!
Réponse de le 18/04/2014 à 15:21 :
Qui va nettoyer le scooter maintenant.
a écrit le 18/04/2014 à 14:40 :
Un coup de botte aux fesses !! Pour le cirage on verra plus tard.
On va bien lui trouve un petit job a ce copain des énarques avec ces amis de la gauche caviar lauvergeon et compagnie
Réponse de le 18/04/2014 à 14:55 :
De droite ou de gauche, la sécurité de l'emploi pour les Hauts Fonctionnaires est à abroger....!! A ce niveau il faut s'aligner sur le régime du privé : incompétence ou absence de résultat = licenciement.
a écrit le 18/04/2014 à 14:27 :
"du gouvernement et de la majorité, dans un moment particulièrement difficile de la vie du pays", " c'est pourtant simple de résoudre tout ça , qu'ils se tirent tous!
a écrit le 18/04/2014 à 14:10 :
Il va avoir du temps pour cirer ses pompes lui même !!!
a écrit le 18/04/2014 à 14:01 :
Son épouse, Laurence Engel, directrice de cabinet d'Aurelie Filipetti au ministère de la culture, n'était bien sur au courant de rien, donc elle ne démissionnera pas.
a écrit le 18/04/2014 à 13:53 :
Merci MEDIAPART et Edwy PLENEL, ainsi que tous ceux qui doutent du bien fondé de "informations" consensuelles qui nous sont assénées
a écrit le 18/04/2014 à 13:45 :
MERCI MEDIAPART;
notons proche de walls proche de montebourg .nous n'avons aucune amelioration dans le monde politique ;il faut limiter le nombre des mandats
Réponse de le 18/04/2014 à 18:07 :
A CLOSER pour avoir écrit ce que beaucoup savaient mais qu'is n'ont jamais voulu écrire. Beaucoup de journalistes sont des hypocrites.
a écrit le 18/04/2014 à 13:35 :
Les différents sujets qui lui étaient imputés n'étaient pas tous peut-être pas tous susceptibles de le faire démissionner mais un seul ne lui permettait pas de rester. Par si M. Cambadélis était un homme respectueux de la France et des citoyens il n'aurait jamais du se présenter au poste de secrétaire du PS. Il est impossible à ce partir de faire de la morale ou autre après avoir élu dans la plus grande honte pour les socialistes? Les partis politiques sont dans la magouille permanente et les militants continuent à applaudir des deux mains des veaux comme disait le général on peut rajouter les cocus de leur parti qui se fout bien de la "gueule" de leur militant dans le cas contraire il leur donnerait un vrai pouvoir celui des élections sans magouille.
a écrit le 18/04/2014 à 13:26 :
Après Cahuzac, voilà un deuxième médecin qui met le doigt dans la confiture de la sécurité sociale.
Tout ces pots communs alimentés par nos prélèvements obligatoires au nom de l'intérêt général sont vraiment mal défendus et bien trop tentant pour ceux qui en ont la gestion.
a écrit le 18/04/2014 à 12:47 :
On ne sait pas encore ce qu'il en est.
Cela dit, qui va lui cirer ses chaussures et ou ?
Et qui va rédiger les discours de l'autre ...?

Tout va bien dans notre république exemplaire alliée à la justice sociale dans une France apaisée.
Réponse de le 18/04/2014 à 14:32 :
A ce petit François !!
a écrit le 18/04/2014 à 12:21 :
Cambadelis qui comme Harlem Désir n'a jamais été condamné ferait bien de s'en aller aussi
a écrit le 18/04/2014 à 12:04 :
C est là qu' on s aperçoit qu' Harlem Désir nous manque .
Réponse de le 18/04/2014 à 17:26 :
il manque. car à l'extérieur, il est néfaste et il coûte cher Harlem.
a écrit le 18/04/2014 à 12:02 :
"M. Cambadélis, lui, a été reconnu coupable en 2006 dans l'affaire des emplois fictifs de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF). Condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive de conseil."

Et ce vient la ramener......
a écrit le 18/04/2014 à 11:40 :
François est entouré d'un charlot moralisateur.
Que la justice ouvre une enquête maintenant.
Il est temps de mettre aux ordures ce qui doit l'être.
Réponse de le 18/04/2014 à 12:22 :
des charlots ,il y en a une sacrée réserve rue de Solférino.
Réponse de le 18/04/2014 à 15:02 :
rue de Vaugirard.... c'est encore pire..!!
Réponse de le 19/04/2014 à 12:41 :
c'est pire chez les socialistes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :