Un proche de François Hollande accusé de conflit d'intéret

 |   |  404  mots
Aquilino Morelle accusé par Mediapart de conflits d'intérêt
Aquilino Morelle accusé par Mediapart de conflits d'intérêt (Crédits : Reuters)
Mediapart révèle qu'Aquilino Morelle, un bras droit du président, a coopéré avec des laboratoires pharmaceutiques lorsqu'il travaillait à l'IGAS, un organisme sensé... les contrôler.

Après Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, c'est au tour d'Aquilino Morelle, chef du pôle communication de l'Elysée, d'être dans le viseur de Mediapart. Le site d'information l'accuse notamment d'avoir "travaillé en cachette avec des laboratoires pharmaceutiques, y compris à une époque où il était censé les contrôler".

Médecin, énarque, homme de l'ombre

Aquilino Morelle est né en France au sein d'une famille d'immigrés espagnols. Après des études de médecine, il intègre l'ENA puis l'IGAS un grand corps d'Etat chargé des affaires sociales et sanitaires. "Plume" de Lionel Jospin à Matignon, il devient proche de François Hollande : il est même considéré comme un des bras droits du président de la République.

Aujourd'hui, il occupe la fonction de chef du pôle communication de l'Elysée. Avant son arrivée au palais, il s'était illustré en co-rédigeant un rapport sur l'affaire du Mediator où il dénonçait les conflits d'intérêt entre experts dits "indépendants" et l'industrie pharmaceutique.

Cependant, Mediapart révèle jeudi 17 avril qu'Aquilino Morelle a lui-même pratiqué ce genre de conflits d'intérêt. En 2007, il aurait travaillé pour un laboratoire pharmaceutique alors qu'il était en même temps rattaché à l'Inspection générale des affaires sociales.

L'enquête intitulée "Elysée : les folies d'un conseiller de François hollande" a duré six semaines. Le journaliste Michaël Hadjenberg a tenté de rencontrer à plusieurs reprises le principal intéressé qui n'a cessé de repousser leur rendez-vous.

La réponse d'Aquilino Morelle

Le conseiller politique de François Hollande, Aquilino Morelle, a aussitôt démenti tout "conflit d'intérêts". Dans un long billet intitulé "droit de réponse à Mediapart" publié sur sa page Facebook, Aquilino Morelle déclare : "A aucun moment je n'ai été en situation de conflit d'intérêts".

Rappelant qu'il est "docteur en médecine, ancien interne des hôpitaux de Paris et ancien élève de l'ENA" mais aussi "inspecteur général des affaires sociales", Aquilino Morelle assure avoir "respecté toutes les règles et toutes les procédures, en particulier le passage devant la Commission de déontologie" de la fonction publique d'Etat.

"En tant que fonctionnaire, un certain nombre d'activités annexes sont autorisées par la loi, dont l'enseignement et le conseil", fait encore valoir ce proche de François Hollande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2014 à 10:00 :
Ce Président est un innocent il ne sait pas s'entourer. C'est CAHUZAC qui est ami de la famille GAYET et julie particulièrement, c'est MORELLE qui multiplie les doubles emplois et touche des fonds loin d'être nets. Le choix de son entourage laisse à désirer à son image d'innocent irresponsable et incapable qui propose de ne pas se representer en 2017. Les Français sont pris pour des C... par cet homme
a écrit le 18/04/2014 à 16:52 :
ils sont tellement à coté de la vraie vie, du travail, de l'action, qu'ils ne se rendent même pas compte de l'énormité de ce qu'ils disent. j'ai un diplome, donc tous les droits, on me doit un haut salaire, sans justification de résultats, les objectifs et résultats, ça n'existe pas dans le monde public et politique.....que des parasites !! notre drame vraie grandeur, sans eux, la france qui a un trés grand potentiel aurait d'excellents résultats, chomage, croissance... mais ils nous coûtent nos 2000 milliards de dette, 200 milliards de dépenses inutiles...et toutes les conséquences désastreuses qui vont avec
a écrit le 18/04/2014 à 16:45 :
ces fonctionnaires de la politique comme les fonctionnaires tout court, ne font que se servir dans la caisse publique, ils vivent très bien sur notre dos. C'est le privé qu'ils méprisent qui est saigné pour assurer leur train de vie, une sangsue nationale qui absorbe toute la richesse du privé pour la transformer en dette. Il est urgent de tout privatiser et mettre en place un examen d’aptitude au management et à la gestion pour toute activité politique, et controler leur (in)activité, virer d'autorité si pas de résultats, incompétence, refus de s'attaquer aux actions prioritaires
a écrit le 18/04/2014 à 13:29 :
Bravo Mediapart ce conseiller très spécial du président vient de démissionner, il va pouvoir cirer ses chaussures Weston comme tout français normal
a écrit le 18/04/2014 à 13:04 :
"République IRREPROCHABLE" qu'il DISAIT!! HONTE , HONTE, HONTE!! à vous tous de prendre les Français pour des cons !!!! Français, que diable! REVEILLEZ VOUS !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 19/04/2014 à 7:51 :
Descendons dans la rue . N'attendons pas le point de non retour .
a écrit le 18/04/2014 à 10:50 :
La réponse dans les urnes !
Réponse de le 18/04/2014 à 13:05 :
ouais, mais dans les urnes, il s'agit pas de changer d'avis, sinon c'est comme pisser dans un violon!!
Réponse de le 18/04/2014 à 14:20 :
Et comment qu'on va les balayer les socialos !!!
Réponse de le 18/04/2014 à 14:45 :
On est avec vous.
a écrit le 18/04/2014 à 10:13 :
On apprend qu'un cireur de souliers se rend à l'Élysée pour entretenir les chaussures de ce monsieur qui s'habille chez Dunhill et porte des Weston,
Le cireur apporte quelques précisions : à la questions : cirez vous les chaussures de l'Élysée ? « C'est un secret. François Hollande ? je ne réponds pas ». « Je dispose de plus de 80 couleurs, un cirage c’est 10 euros et 25 euros pour un glaçage. Je me déplace pour minimum cinq paires"...et pas pour rien"

Et cerise sur le gâteau : « L'Élysée m'a dit que je risquais d'être placé sur écoute »
Les écoutes ça rappelle quelqu'un.
Réponse de le 18/04/2014 à 14:46 :
Avez vous des nouvelles du le canon qui entretient le scooter et le fournisseur de casques de moto.
a écrit le 18/04/2014 à 10:05 :
Sa defense est typique des gens qui nous gouvernent...une suite de diplomes et de titres.....qui donnent l impunité....Republique Bananiere de France RBF celle des copains de promo et autres
Réponse de le 18/04/2014 à 16:47 :
+ 1000, la démocratie et le droit sont un leurre, que des textes (des tonnes) qui ne sont pas appliqués, on subit cette monarchie qui vit sur le dos du privé qui travaille et qu'ils saignent
a écrit le 18/04/2014 à 9:19 :
Un pauvre socialiste avec 30 paires de chaussures type Weston qui a un cireur de pompe attitré qui vient à l Élysée, en fait un vrai membre de la monarchie, qu en pense les militants socialistes
Réponse de le 18/04/2014 à 9:23 :
Ils en pensent que bientôt ce sera pour eux la bonne soupe (idem pour les écolos)
a écrit le 18/04/2014 à 9:09 :
"Tant que la politique sera l'affaire de professionnels, les intérêts personnels passeront toujours avant l'intérêt collectif " Dixit livre idéaliste genre love story "les corps indécents". Toute une jeunesse désabusée laissée sur le carreau....
Réponse de le 18/04/2014 à 13:08 :
pour les jeunes, ok, mais c'est aussi TOUTE LA SOCIETE, en quelque sorte !! les quadras, les proches de la retraite, les jeunes, evidemment ! tout le monde est méprisé, malmené !! c'est à VOMIR!!
a écrit le 18/04/2014 à 9:07 :
Il n'a que des espagnols qui dirigent la France.
a écrit le 18/04/2014 à 8:45 :
Un c'est le casque de scooter, le second les chaussures et le troisième la paella, une belle brochette.
a écrit le 18/04/2014 à 8:11 :
Ah le socialisme ... Tout un art ! Et sûrement que François était au courant mais le copinage est plus important que tout ...
a écrit le 18/04/2014 à 6:57 :
Le changement c est maintenant
On voit la justice socialiste oups ! Désolé il fait rien dire les gauchos sont parfait
a écrit le 18/04/2014 à 4:08 :
Et ce sont ce type de personnage qui ont une haute estime d eux qui veulent nous faire croire qu ils sont socialistes
a écrit le 18/04/2014 à 2:25 :
"Ni M. Morelle ni l'IGAS n'arrivent à remettre la main sur les justificatifs de son passage devant la commission de déontologie... C'est ballot ca, non?"

C'est un coup de pas de chance, justement le justificatif a disparu. C'est comme les promesses de Hollande: elles sont par ici, elles repasseront par là.

Aucune honte. Tout au culot!
a écrit le 17/04/2014 à 22:43 :
La République exemplaire qu'il disait ????????
Si elle ne l'était pas ou en serions nous.
a écrit le 17/04/2014 à 21:34 :
Il est de mettre un chevalier blanc comme cost killer
Tous les gaspillages et superflus doivent disparaitre
a écrit le 17/04/2014 à 20:42 :
Tous meilleurs les uns que les autres et tous irréprochables ces gauchos !!!!
Ils ont un bon copain Francois et Manuel Carlos !!! Ils montrent l'exemple !!!
a écrit le 17/04/2014 à 20:32 :
apres l affaire Cahuzac ...rebelotte avec la politique de combat irréprochable §
a écrit le 17/04/2014 à 20:19 :
Ni M. Morelle ni l'IGAS n'arrivent à remettre la main sur les justificatifs de son passage devant la commission de déontologie... C'est ballot ca, non?

On notera en outre que les haut fonctionnaires ont le temps de faire des extra et n'ont pas de scrupule à les exécuter chez les entreprises qui sont sous leur juridiction.

Virez moi ces clowns, ils déshonorent la fonction publique.
a écrit le 17/04/2014 à 19:54 :
Voila une affaire embarrassante pour notre président de la république et notre premier ministre. décidément, les hommes politiques sont tous pareils.
Réponse de le 17/04/2014 à 20:19 :
par définition, la politique n'a rien d'honnête !! ne dit on dans les chaumières, qu'il faut avoir "vendu père et mère" pour se fiche là dedans ; règne l'hypocrisie, la perversité, le malhonneteté, la cupidité, etc etc trève d'exquis qualificatifs, il y en a à foison.....si un jour, par un hasard miraculeux se trouvait un honnête homme dans ce souk, il ne ferait pas long feu! comprenne qui pourra.......
Réponse de le 18/04/2014 à 0:29 :
Comme les fonctionnaires... tous suspendus à la mamelle des impôts.
Réponse de le 18/04/2014 à 8:08 :
Tout à fait de votre avis !!!
Réponse de le 18/04/2014 à 8:41 :
ne mettez pas tous les fonctionnaires dans le même panier.
Il y a ceux qui ;dans la fonction hospitalière assurent des services 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
Réponse de le 18/04/2014 à 13:13 :
on sait très bien que ceux là sont à part, voyons !
Réponse de le 18/04/2014 à 18:52 :
je me demande, si vous parleriez toujours comme ça si demain on enlevait tous les fonctionnaire, moi je pense que vous seriez plutôt dans le" mais pk j'ai plus ceci, ou sont les service public pourquoi je doit tous payer cher chez une entreprise privé, pourquoi on s'occupe pas de moi français irresponsable qui aime me décharger sur tout le monde "

Le problème du systeme n'est pas le principe d'avoir des fonctionnaires...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :