Conflit d'intérêts : Accoyer (UMP) demande l'audition de Morelle à l'Assemblée

 |   |  238  mots
(Crédits : reuters.com)
L'ex-président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) réclame l'audition par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée d'Aquilino Morelle, qui a dû démissionner vendredi de son poste de conseiller de François Hollande sur des accusations de conflit d'intérêts.

"Nous avons besoin d'y voir plus clair sur les conflits d'intérêts en cause et le moyen de mieux les éviter à l'avenir dans la haute fonction publique. Je demande donc à ce qu'Aquilino Morelle ainsi que le directeur" de l'Inspection générale des Affaires sociales (Igas), Pierre Boissier, "soient auditionnés à l'Assemblée nationale par la commission des Affaires sociales", demande Bernard Accoyer dans un entretien au Journal du dimanche.

Pour le député de Haute-Savoie, cet épisode représente "la fin définitive de la République irréprochable de M. Hollande: l'affaire Cahuzac, la nomination complaisante de Dominique Voynet à l'Igas, l'exfiltration d'Harlem Désir au gouvernement, et maintenant l'affaire Morelle!"

"Inspirateur de la taxe à 75%, qui a fait tant de mal à l'investissement en France, M. Morelle est aussi l'homme d'un acharnement méthodique, conduit avec son amie Catherine Lemorton, présidente de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée, contre l'industrie pharmaceutique, l'un de nos rares fleurons industriels", ajoute-t-il.

Jeudi, dans une enquête au vitriol, le site d'information Mediapart avait accusé le conseiller élyséen d'avoir touché en 2007 12.500 euros d'un laboratoire danois, Lundbeck, alors qu'il était en poste à l'Igas.

Dans un communiqué à l'AFP vendredi midi, Aquilino Morelle a fait part de sa décision "de mettre fin à ses fonctions de conseiller à la présidence de la République", démentant toutefois les accusations de conflit d'intérêts et assurant n'avoir commis "aucune faute".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2014 à 18:01 :
certes la droite est aussi pourrie que la gauche, on l'a vu à maintes reprises mais la gauche elle se drape dans les draps de la bonne morale, de la république irréprochable alors que ce sont des tartuffes à commencer par moi Président qui nous a menti menti menti menti menti..........!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 23/04/2014 à 17:30 :
la droite devrait faire preuve de bcp de modestie....... sur le sujet...... par exemple quand des vice présidents de l'UMp ont en même temps des officines de sondages d'opinion, qui passent des marchés avec les mairies de droite....... sans le nommer, le sieur peletier.... qui a fait ses classes chez pygmalion..... et qui était dans la cellule de com de Sarkosy aux présidentielles......; très proche de buisson.....
a écrit le 22/04/2014 à 11:26 :
Les députés socialistes feront ils preuve d'honnêteté ?
a écrit le 21/04/2014 à 14:49 :
l'ump a deja oublier son conseiller au ecoute
alors pour la morale egalite avec le ps
a écrit le 21/04/2014 à 10:42 :
Mais ca n'a pas de sens de convoquer l'actuel direteur de l'IGAS. I faut convoquer celui de 2007, ainsi que le ministre de tutelle de l'époque (Bachelot) et tant qu'on y est dans la fureur de la dignité outragée, le premier ministre et e président de la République.

Et puisque M. Accoyer veut parler des conflits d'intérêts et des labo, on pourra en profiter pour demander à Mme Bachelot comment on a put en arriver à payer 750 millions cash à des labos pour des vaccins dont la majorité n'a jamais utilisé et a terminé à la poubelle... et puis à M l'ex président pourquoi il a décoré M Servier en le félicitant de sa lutte pour s'affranchir des barrières administratives (en clair de violer les lois)....
a écrit le 21/04/2014 à 9:39 :
m accoyer votre buisson extremistede droite est mieux frequentale
a écrit le 20/04/2014 à 12:27 :
Chut M.Accoyer l'UMP n'est pas non plus et loin de là aussi blanc que vous le laisseriez entendre. La classe politique et ceux qui tournent autour sont une maffia alors vouloir nous faire croire l'UMP ou le PS, FN, Front de Gauche, UDI, Verts et autres groupuscules sont des politiques vertueux est encore un mensonge.
Aucun n'osera faire ce qu'à fait l'Italie MAINS PROPORES et pour cause le nombre de casseroles de nos élus n'est pas compatible avec un service de nettoyage.
Réponse de le 20/04/2014 à 16:56 :
ils n'ont jamais dit le contraire sauf que la guche a dit republic irreprochable
a écrit le 20/04/2014 à 11:30 :
L'homme qui a inspiré la taxe à 75% faisait venir son cireur de chaussures dans les palais de la République pour lustrer ses chaussures de luxe... La parfaite incarnation de la tartufferie socialiste, de cette gauche caviard éternelle donneuse de leçons de morale.
a écrit le 20/04/2014 à 11:26 :
Aquilino Morelle nous aurait bien passer du cirage mais maintenant ça suffit avec les socialo corrompus
a écrit le 20/04/2014 à 11:18 :
Morelle devrait ouvrir une cordonnerie. je le verrais bien cordonnier.
Voynet devrait travailler dans un centre de tri de déchets. Mais bon vous savez avec le copinage
Réponse de le 22/04/2014 à 17:30 :
Bonne idée, il parait que certains emplois ne sont jamais pourvus ( "emploi en tension" comme ils disent chez Pole sans Emploi), ainsi ils pourraient peut être comprendre pourquoi; qui sait ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :