« La déprime française nous paralyse » (Hubert Védrine)

 |   |  90  mots
Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères. / La Tribune - Live média
Hubert Védrine, ancien conseiller de François Mitterrand et ancien ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement de Lionel Jospin était l'invité des Matinales des Travaux Publics avec La Tribune le mercredi 14 mai 2014. Parmi les différents sujets évoqués : les Français handicapés par leur pessimisme.

Dans son dernier livre « La France au défi » (Fayard, 2014), Hubert Védrine pointe les verrouillages français. Si d'une part il évoque la crainte des Français sur l'avenir économique de leur pays, il parle d'autre part d'un réel handicap psychologique. La France est un pays en difficulté qui n'a pas conscience de son potentiel, marque-t-il.

"Il y a une haine de soi qui est spécifiquement française" raconte Hubert Védrine.

La Tribune vous livre un extrait de la conférence des Matinales des Travaux Publics.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2014 à 8:11 :
Depuis 40 ans on subventionne l'oisiveté, on pénalise l'effort par une fiscalisation démente pour payer des fonctionnaires et on s'étonne du résultat.
L'incompétence a un prix : nous le paierons tôt ou tard
Réponse de le 23/05/2014 à 17:18 :
Par exemple les patrons oisifs qui revent de week ends a la mamounia et qui vont empocher grace au PS 50 milliard d'euros !!
a écrit le 23/05/2014 à 7:50 :
les socialistes francais sement la haine de leur pays, exigent l'autoflagellation permanente, demoralisent tt le monde, puis se plaignent du resultat... rien a tirer d'un tel pays
a écrit le 22/05/2014 à 20:48 :
Nos politiciens baignent et même "infusent" depuis si longtemps dans la méthode Coué qu'ils finissent par croire que le peuple est déprimé sans raisons, mais enfin ?? Si un seul de ces "donneurs de leçons" montait juste une petite entreprise il mettrait un an a gagner ce qu'il gagne en un mois avec tellement plus de soucis et de fins de mois difficiles ...
a écrit le 22/05/2014 à 19:09 :
La haine de soi est normale: on est des laches on vote pour celui qui nous promet des choses dont on sait que ce n'est pas possible.
Mais on s'accroche a l'espoir que le bout du tunnel est proche alors que celui-ci va vers le bas et que tant que l'on debouchera pas en Chine ce n'est pas pret d'arriver.
Alors oui on ne s'aime pas et on a raison.
Qui en France votera pour celui qui ne promettra que de la sueur et des larmes?
a écrit le 22/05/2014 à 18:05 :
Non mr Vedrine ce n'est pas une haine de soi , c'est une honte de soi! honte d'avoir votez pour des soi disant socialistes qui en fait sont plus a droite que ne l'etait giscard ou pompidou les francais le feront payes tres cher le Ps sera le PASOK francais
a écrit le 22/05/2014 à 16:48 :
Allignez tous les salaires des français sur le votre et vos homologues politiques et vous verrez qu'il n'y aura plus de déprime.
a écrit le 22/05/2014 à 12:53 :
Facile d'accuser les citoyens, quand eux mêmes sont les premiers responsables du moral des Français! à éliminer...
a écrit le 22/05/2014 à 12:31 :
et les politiques ,,, ils ne paralysent pas les français,,,???
a écrit le 22/05/2014 à 9:35 :
Tous ces vieux politicards et même les jeunes nous refourguent toujours les mêmes litanies. Les français sont comme ci les français sont comme ça par contre eux sont comme il faut. Que monsieur Védrine s'occupe des cumulards des élus escrocs de la justice des élus et des riches et de l'injustice des pauvres.
a écrit le 22/05/2014 à 8:56 :
Il a raison ,mais il faut pointer les responsables : clairement, le système politico-médiatique français qui cultive le "tout négatif", à part peut-être la Tribune par exemple... Mais le reste !!! Quand on lit ou on écoute certains "économistes" ,vrais politiques manipulateurs et mauvais scientifiques, voyez ce qu'en dit Thomas Piketty, même si l'on ne partage pas tout ce qu'il avance... ( Th.Piketty, " Le capital au XXIieme siècle" p.64)
a écrit le 22/05/2014 à 8:26 :
Ce monsieur ferait bien de se taire! ça nous fera des vacances !
a écrit le 22/05/2014 à 8:22 :
pendant 2 ans la politique a consisté à imaginer des dispositifs pour taxer toujours plus afin de dépenser sans compter( l'argent des autres), alors oui c'est déprimant
Réponse de le 22/05/2014 à 11:48 :
+1.et après les élections de juin cela repartira plein pot.What else quand on est politicien français professionel?
a écrit le 22/05/2014 à 8:17 :
Quand on voit qu'on ne peut toucher Mr Balkany, à cause de son immunité de député, oui, ça vous démoralise à bon escient !!
a écrit le 22/05/2014 à 7:57 :
ce n'est pas une haine de soi, MAIS UNE HAINE DES pOLITIQUES !! qui nous fout par terre!! ils ne veulent rienVOIR rien ENTENDRE!! DEHORS !!!!!
a écrit le 22/05/2014 à 7:32 :
Quand on voit l'étendue du désastre on comprend bien que l'avenir n'est pas rose. Les élus comme les hauts fonctionnaires ne sont pas concernés. Leurs indemnités et leurs privilèges les placent au dessus des autres.Pas de souci pour eux.
a écrit le 22/05/2014 à 7:18 :
C'est la médiocrité de nos gouvernants qui nous paralyse!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :