Seuls 40% des Français croient aux baisses d'impôts

 |   |  295  mots
Les ménages les plus modestes sont les plus sceptiques.
Les ménages les plus modestes sont les plus sceptiques. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les Français sont sceptiques sur les réductions d'impôts annoncées par le gouvernement, selon un sondage Ifop.

Les baisses d'impôt pour les ménages les plus modestes ? Les Français n'y croient pas vraiment. Selon un sondage réalisé par l'Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France, seuls 40% des Français pensent que le gouvernement tiendra ses engagements en matière de réduction de la fiscalité. L'enquête a été réalisée pour partie avant les nouvelles mesures annoncées vendredi par le Premier ministre Manuel Valls, visant à exempter 1,8 million de foyers modestes de l'impôt sur le revenu.

 

Les plus concernés sont les plus sceptiques !

De grandes disparités apparaissent en fonction des orientations politiques. Les sympathisants socialistes sont 81% à croire en la promesse gouvernementale, les écologistes 67% et ceux du Front de Gauche 51%. A droite, les sympathisants de l'UMP n'accordent que 24% de crédit à la parole du gouvernement, ceux du Front national 18%. Les réactions des sondés sont aussi fortement liées aux revenus, les ménages les plus modestes, donc les plus concernés par les cadeaux fiscaux, étant les plus sceptiques : 36% des personnes issues de foyers gagnant entre 1.200 et 2.000 euros croient en ces baisses d'impôts. A contrario, les plus hauts revenus (plus de 4.000 euros par mois) sont 51% à penser que le gouvernement tiendra cet engagement.

 

"Cette annonce peine à convaincre les principaux concernés et pourrait alimenter le discours « anti-assistanat » dans les tranches de revenus moyennes et supérieures qui constateraient que le gouvernement, après les avoir fortement mis à contribution, décide de faire un geste en direction d'une autre catégorie de la population", commente l'Ifop.

 

Le sondage a été réalisé du 14 au 16 mai sur un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par la méthode des quotas avec un questionnaire auto-administré en ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2014 à 13:13 :
Comment achetez des votes avec de l'argent publique en toute légalité ? Hollande a trouvé une solution: faire passer une petite baisse d'impot avec une grosse hausse de l'impot qui n'est pas encore terminé (on le verra sur nos impots en octobre).
a écrit le 19/05/2014 à 13:12 :
...encore ! 40% qui y croient????? MISERE !! comment voulez vous que l'on s'en sorte? ! AFFLIGEANT !
a écrit le 19/05/2014 à 11:24 :
le gouvernement pense s'attirer les bonnes grâces de ceux qui bénéficieront de cette baisse d'impôts ! c'est à dire ceux qui sont au Smig ! mais on sait bien que cette catégorie est la plus abstentionniste ! coup d'épée dans l'eau !
a écrit le 19/05/2014 à 6:05 :
C'est pas possible avec toutes les entourloupettes de ces bobos de gauche il reste encore 40 % de c... Dans ce pays.
a écrit le 18/05/2014 à 23:31 :
Vite avant les élections une promesse clientéliste ; quelle comèdie !
Quand on sait que le France emprunte chaque jours 800 millions d'euros pour payer retraites, fonctionnaires , intérêts de la dette, soins et allocations sociales... qui va devoir payer tout ça ?
Réponse de le 18/05/2016 à 20:16 :
Hollande tiendra toujours ses promesses ,il a déjà commencer à baisser les Impôts de plusieurs ménages,faux pas embobiner les Français oh la droite ,avec dix ans de pouvoirs c'est le catastrophe total,Avec l'arrivé de Président à chaque budget présenté par le gouvernement,la droite avec méchanceté,attisé un feu non métrisable,enfin de compte c'est le déficit qui diminue,la croissance repart ,les Entreprises retrouve leur marge,l'immobilier démarre à une vitesse exponentielle ,Du courage Monsieur le Président ça va mieux ça va mieux RDV en 2017 .
a écrit le 18/05/2014 à 21:51 :
Par contre, les impôts ne baisseront pas pour les cadres moyens qui continueront à être la vache à lait. Des impôts en hausse, aucune aide et la consommation va se casser encore un peu plus la gueule. ....
Les socialos s en foutent car ils sont prêt à tout pour rester au pouvoir mais la donne risque de changer dans une semaine après la branlée des europeenes.
Réponse de le 19/05/2014 à 10:06 :
Vous avez raison, six dans notre familles, six voix pour le FN, c'est une première pour nous et ce ne sera pas la dernière.
Réponse de le 19/05/2014 à 13:14 :
Bravo ! chez nous de même.
a écrit le 18/05/2014 à 21:46 :
Les 40%qui votent UMPS
a écrit le 18/05/2014 à 14:19 :
Encore une manipulation d'opinion de la part des sondeurs pour justifier un travail statistique au rabais... le meilleur sondage est et restera le référendum!
a écrit le 17/05/2014 à 22:54 :
Ça va faire mal.
D'ici 2017, ça sera 40% d'augmentation d'impôt sur la feuille par rapport à 2014.
On va être karcherisé d'impôts et de taxes tandis que la croissance sera au congélateur.

Après le sarkophage, la France sera mise en terre avec Hollande et son gouvernement spaghetti.
Réponse de le 18/05/2014 à 17:42 :
Si vous payez 100 euros d'impôts sur vos revenus puis 1000 avec les nouvelles mesures (hors réductions annoncées pour ceux qui étaient à 0 avant), ça fera 1000%. L'explosion se trouve près du passage "rien"/"quelque chose" car ça devient vite conséquent.
C'est désolant que les gouvernements, pour plaire, laissent glisser les choses et espèrent des temps meilleurs, sans voir que ça s'accumule (genre surendettement mais on est là comme 'caution', sponsor, garantie).
a écrit le 17/05/2014 à 20:32 :
C'est de la flute, comme les 9 Français sur 10 pour qui l'impôt n'allait pas augmenter.
Rendez-vous en septembre...
Réponse de le 19/05/2014 à 8:12 :
On dit c est du pipeau
a écrit le 17/05/2014 à 19:52 :
ils prennent les français pour des demeurés
Réponse de le 18/05/2014 à 7:00 :
ils ont raison car il y a 51.45% de demeurés qui ont voté pour eux en mai 2012
Réponse de le 19/05/2014 à 19:42 :
Mais non moins de 25%, il y a eu près de 50% de blancs et nuls et non votant !
a écrit le 17/05/2014 à 19:13 :
En fait il faudrait connaître les prélèvements obligatoires qui seraient nécessaires pour financer un système public aussi productif que celui de la Suède mais avec nos propres unités d'oeuvre. C'est ça qui serait intéressant...
a écrit le 17/05/2014 à 18:48 :
celà veut dire qu'il y a encore 40% de français qui croient au Pere Noel . Effarant !!
a écrit le 17/05/2014 à 18:23 :
En plus cette bande d'incompétents nous prennent vraiment pour des imbéciles, Valls nous joue quoi ? une valse a " Mille temps " avec un sucre d'orge ( baisse d'impôts ) pour bien voter le 25 Mai...! Après nous avoir assommé, et sa gouverne la France
Réponse de le 18/05/2016 à 20:33 :
il faut le reconnaître que la Courbe du chromage sera inversée par Hollande avec les différend mesures prisent par le Gouvernement du premier Ministre Manuel Valls .
a écrit le 17/05/2014 à 18:07 :
Attendons pour voir ! J'espère qu'il ne s'agit pas de promesses faites dans le sillage des élections européennes pour être abandonnés après. Si cela se réalisait, ce serait un coup de pouce pour des tas de français.
Réponse de le 17/05/2014 à 19:34 :
baisse d'impôts d'une main...reprise par d'autres taxes , de l'autre pffffff !
a écrit le 17/05/2014 à 18:00 :
40% qui croient encore aux baisses d'impôts ? ce n'est pas croyable !
Réponse de le 18/05/2014 à 7:38 :
ce sont les memes qui croyaient que HOLLANDE allait "réenchanter le reve français"
a écrit le 17/05/2014 à 17:47 :
Moa je ne crois pas du tout à la baisse des impots pour la simple raison que je ne paie pas du tout d'impots sur le revenu . HEUREUX. C'est grave docteur et Moi j'aurai quelque chose aussi "Moa président Jeu" vous a ieu aurai eu tous bandes de feignasses qui ne penses qu'àu RTT. Vive la Ripouxblique Vive moi Vive les socialeux de bras cassés. Dégage!!!
a écrit le 17/05/2014 à 17:16 :
Quelques soient les baisses qu'on nous promet - pour 2015 - et juste avant les éléctions, il y aura d'abord surtout beaucoup de hausse pour de très nombreux ménages : Juste en raison de la fiscalisation de la part patronale de la mutuelle ! Et ça, on va avoir mal dès la rentrée et l'avis d'imposition !
a écrit le 17/05/2014 à 15:35 :
Promesses des politiques, qui peut encore y croire ?
Réponse de le 17/05/2014 à 17:05 :
depuis 2 ans ils changent d avis comme de chemise?
a écrit le 17/05/2014 à 13:31 :
40% ?!!? c'est étonnant ! mais qui sont ces 40% ? est-ce qu'ils croient aussi aux OVNIs ?.... au Père Noël... ?
Réponse de le 17/05/2014 à 16:34 :
On augmente de 60% et on baisse de 5%
Réponse de le 17/05/2014 à 19:37 :
ils vont "peut-etre baisser les impôts, mais faut pas rêver, ce sera repris d'une autre main sous forme d'autre chose! ils n'ont jamais rien perdu!!!
a écrit le 17/05/2014 à 13:26 :
Il faut augmenter le RSA pour que je puisse enfin payer des impôts
a écrit le 17/05/2014 à 13:16 :
Nicolas Doze Président ! :D

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :