Impôt sur le revenu : un "geste" en faveur des ménages modestes dès juin ?

 |   |  307  mots
Dès l'été 2013 Jean-Marc Ayrault avait annoncé que l'indexation sur l'inflation du barème de l'impôt sur le revenu serait rétablie en 2014. (Photo : Reuters)
Dès l'été 2013 Jean-Marc Ayrault avait annoncé que l'indexation sur l'inflation du barème de l'impôt sur le revenu "serait rétablie en 2014". (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le gouvernement voudrait introduire dans la loi de finances rectificative pour 2014 une réévaluation du bas de barème de l'impôt sur le revenu, gelé depuis 2012, affirme une source gouvernementale.

Le gouvernement voudrait s'attaquer au "ras-le-bol fiscal" de l'opinion dès juin, en faisant un "geste" en faveur des ménages les plus modestes. Afin de soutenir le pouvoir d'achat des bas salaires, il s'apprêterait notamment à introduire dans la loi de finances rectificative pour 2014, annoncée pour le début de l'été, une réévaluation du barème plancher de l'impôt sur le revenu, selon l'agence de presse Reuters qui cite une "source gouvernementale".

"Pour les ménages, dès 2014, il y aura une mesure supplémentaire qui va être prise pour que dans la loi de finances rectificative on puisse encore améliorer le bas du barème de l'impôt sur le revenu", a notamment affirmé cette source, sans donner plus de détails sur l'ampleur de la mesure.

Le barème est gelé depuis 2012

Le barème de l'impôt sur le revenu avait été gelé sous le mandat de Nicolas Sarkozy en 2012, ce qui avait rendu redevables de cet impôt de nombreux ménages modestes jusqu'alors exonérés et provoqué pour beaucoup d'autres une hausse de l'impôt. Après son arrivée au pouvoir, François Hollande avait décidé de prolonger ce gel, mais dès l'été 2013 Jean-Marc Ayrault avait annoncé que son indexation sur l'inflation "serait rétablie en 2014".

Devant les députés, avant le vote de confiance sur le pacte de stabilité 2014-2017 mercredi, Manuel Valls avait également promis "pour les ménages aux revenus modestes, pour les bas salaires encore, une mesure fiscale de soutien au pouvoir d'achat (...) dès cet automne". Le 23 avril, lors de la présentation à la presse du programme de stabilité, le ministre des Finances Michel Sapin avait à son tour parlé de "limiter les effets qui font entrer les ménages modestes dans le barème d'imposition".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2014 à 11:51 :
Et au nom de quoi devriez-vous être exempté d'impôts ?
a écrit le 05/05/2014 à 9:30 :
2012, 0€ d'impots
2013, 777 €
2014, 2400€ ......

et quand je pense que notre revenu n'a pas augmenté, ou si peu
Réponse de le 06/05/2014 à 0:37 :
"quand je pense que notre revenu n'a pas augmenté, ou si peu " : Et quelle magie vous rendait non imposable jusque là? Un Scellier? Un changement de fenêtre, de volet, de chaudière ou une autre rénovation de vos biens déguisée en écologie? Une voiture neuve subventionnée? Un jardinier subventionné? Une femme de ménage payées 2 fois moins chère après réduction d'impôt que ma grand mère de 90 ans avec 700 euros de pension retraite? 3 "enfants" de 40 ans (ça coûte cher en couches et en nounou)?
J'ai pour ma part de bon souvenir de 2012 : Imposé plein pot, célibataire au trésor, en charge du retour à l'emploi d'une ex-intérimaire (marié à la CAF et pôle emploi), payant 9000 euros de loyer pour 27 mètres carrés et entendant des quinquagénaires se targuer de ne pas payer d'impôt grâce à ce que je cite ci-dessus.
On a survécu, vous survivrez!
Réponse de le 17/05/2014 à 11:36 :
L' UMP ou le PS ne travaillent pas pour les Français mais pour les étrangers qu'ils naturalisent à longueur d'années et qui votent pour eux. Au pouvoir en France depuis 40 ans, l' UMP et le PS sont les fossoyeurs de la France : dette de 2000 milliards d'euros, désindustrialisation, + 5 millions de chomeurs, paupérisation de la population, corruption, politique d'analphabétisation et négationnisme, politique d'immigration et d'insécurité.
a écrit le 05/05/2014 à 8:19 :
y e marre que ce soit les cadres et la classe moyenne qui soient matraqués dans ce pays!
pour des idées communistes et médiocres!
Réponse de le 17/05/2014 à 11:29 :
Les européennes arrivent ; c'est le moment de faire barrage à l' UMPS qui gouverne notre pays depuis 40 ans avec les résultats que l'on connait : une dette de près de 2000 milliards d'euros, + 5 millions de chomeurs, des millions de pauvres, et des millions d'immigrés. Au secours, STOP à l' UMPS, les fossoyeurs de la France !
a écrit le 04/05/2014 à 18:34 :
Vivement l'égalité entre célibataires et couple marié... Y en a marre d'être la vache à lait juste parce qu'on est célibataire !
Réponse de le 22/05/2014 à 10:07 :
Encore un lieu commun à la gomme et colporté sans vérification. Il n'y a aucune différence d'imposition entre deux célibataires vivant maritalement et un couple marié!!
a écrit le 04/05/2014 à 15:42 :
Augmentation du gaz de l'electricite des loyers de l'eau tout ces secteurs autrefois publics sont vendus au prive qui nous volent aide par la monnaie des escrocs l'euro Plus une voix pour les escrocs de l'UMPSCENTRE sortons de l'union et vite!!
a écrit le 04/05/2014 à 15:27 :
Règle de base: pour qu'un impôt universel soit juste, il faut l'assiette la plus large possible et le taux le plus bas possible....

A force de raboter l'IR, il a perdu toute crédibilité... Un prélèvement à la source de 5 % pour tout le monde plus une part variable pour ceux qui gagnent plus de 3 SMIC par part... a oui c'est une mesure qui n'est pas de gauche :)
a écrit le 03/05/2014 à 23:00 :
" loi de finances rectificative" donc après coup... Pas simple la fiscalité en France, on calcule l'impôt dû quand on fait la déclaration de revenus, puis on va nous dire ensuite "vous allez payer moins, on a tout changé"... Une stabilité élastique.
a écrit le 03/05/2014 à 22:12 :
Ne plus faire des études longues en France ou alors vous partez à l'étranger. Rester en bas de l'échelle, marié vous, puis 3 enfants ha ha, ha,.....
Réponse de le 05/05/2014 à 6:53 :
Connaissez-vous François Pinault, ou Xavier Niel ? Deux exemple parmi d'autres. Je cherche en vain le rapport entre la durée des études et le patrimoine financier.
a écrit le 03/05/2014 à 21:14 :
Assez de tous ces adjectifs:les plus démunis, les plus modestes, les plus bas salaires !
Ils ne concernent principalement que ceux qui n'ont fourni aucun effort à l'école, qui n'ont jamais voulu se donner à fond au niveau professionnel et qui voudraient bénéficier d'aides et d'avantages financés par ceux qui se donnent à fond. Marre de bosser pour les parasites !
Réponse de le 04/05/2014 à 20:58 :
c'est vrai, il vaut mieux bosser pour des héritiers
a écrit le 03/05/2014 à 15:58 :
Vivement un gros geste pour les célibataires...
Réponse de le 03/05/2014 à 17:15 :
Juste un doigt ...
a écrit le 03/05/2014 à 13:44 :
Le GESTE", on l'attend de leur part, pour un peu se serrer à leur tout la ceinture, l'exemple, et un bel exemple, pas des peanuts !
a écrit le 03/05/2014 à 12:26 :
la verite des revenue est qu il faut tous inposse ? MAIS FAIRE PAYE AUSSI DES CHARGES A TOUS LES HAUT SALAIRES AUSSI ? POUR L INSTANT ILS SONT BLOQUE A 3400EUROS???
Réponse de le 03/05/2014 à 15:12 :
Vous écrivez n'importe quoi! Renseignez-vous un tant soi peu avant de venir polluer ce forum. Plus le salaire augmente, plus le taux de charges global est important.
Réponse de le 03/05/2014 à 16:00 :
A vous savez compter jusqu’à 3400...
Réponse de le 04/05/2014 à 10:36 :
Et vous connaissez la tranche d'IR a 41%?
Elle donne envie de se lever le matin et de développer son entreprise !
a écrit le 03/05/2014 à 5:46 :
Je leur propose une quenelle bien basse pour les européennes...
Réponse de le 03/05/2014 à 11:33 :
Erreur. Pour en profiter il ne faudra pas être a temps plein...
Réponse de le 03/05/2014 à 11:56 :
Le canard est boiteux, je répète, le canard est boiteux.
Réponse de le 03/05/2014 à 13:47 :
bien " basse" et bien grassouillette !
a écrit le 02/05/2014 à 20:59 :
Un geste ? Probablement un bras d'honneur au niveau de l'épaule.
a écrit le 02/05/2014 à 19:24 :
Une Mesurette alors que les cotisations aux mutuelles santé d entreprise vont s ajouter aux revenus imposables, les français payeront de toute façon a revenu égal encore plus d impôt sur le revenu en 2014 qu en 2013
Tout le reste est de la poudre aux yeux
Réponse de le 02/05/2014 à 22:35 :
Eh bien on n'arête pas le progrès!
Réponse de le 03/05/2014 à 7:51 :
Même si cela est déplaisant, l'intégration dans la base fiscale des cotisations mutuelles complémentaires est juste. En effet seul les contrats de groupe obligatoire inclus dans le contrat de travail était déductible. En la sorte ces salariés bénéficiaient de la déduction de leur mutuelle alors que d'autres pas.
La remise en cause de ces niches fiscales qui ne disent pas leur nom coutent au final près de 75 milliards d'euros, goute après goute on finira par rééquilibrer les finances publiques par la fin de ce type d'exception ou d'exemption.
Maintenant il faut continuer en supprimant l'abattement personnes agées, l'abattement journaliste, supprimer l'imputation de certains déficits catégoriels sur le revenu global et leur autoriser le report de déficit sur 20 ans.
Réponse de le 03/05/2014 à 9:12 :
Salut camarade, en "abattant" les personnes âgées, on peut faire encore plus d'économie mais je ne pense pas que vous payiez beaucoup d'impôts vous même.
Réponse de le 03/05/2014 à 14:58 :
"abattez, abattez !" ne vous gênez pas! certains feront de même pour vous!
Réponse de le 04/05/2014 à 16:12 :
@@econome: le problème est que cette artifice consiste à payer un impôt sur une somme non perçue, comme la CSG non déductible par exemple.
Si vous extrapolez à l’extrême, un salaire avec 100% de charge de cette CSG revient à payer un impôts sur un net de 0 €.
Réponse de le 04/05/2014 à 20:59 :
vous êtes contre l'égalité entre salariés du privé et du public ?
Réponse de le 04/05/2014 à 21:05 :
Une mutuelle que je ne peux pas choisir , qui rembourse de moins en moins au fil du temps et dont le tarif ne fait qu'augmenter, voilà en plus que je l'intègre dans mon net imposable, merci !
Réponse de le 05/05/2014 à 11:06 :
Il est là le soucis! On ne peut faire marcher la concurrence et on est soumis à des augmenations que nous ne pouvons contester. Quand les deux cojoints doivent souscrire à une mutuelle d'entreprise, cela revient plus cher que souscrire à une seule mutuelle famile.
Réponse de le 05/05/2014 à 11:56 :
Exactement, je suis dans cette situation, nous sommes obligés de prendre 2 mutuelles que nous ne choisissons pas, qui ne correspond pas à notre besoin ...
a écrit le 02/05/2014 à 17:05 :
les cadeaux de VALLS à certains et les restructuration de l'état qui ne se font pas, le résultat doit etre plus proche de 30 milliards d'économiesque de 50. Et encore, certains en demandent plus.
C'est à ne rien y comprendre. Et les politiques / fonctionnaires cumulent les mandats et empochent sans baisser leurs revenus ni sur-nombre de personnes
Réponse de le 02/05/2014 à 22:40 :
Pas touche aux fonctionnaires! Ils sont au dessus du, pauvre, peuple
Réponse de le 03/05/2014 à 12:04 :
Non, non ils sont avec le peuple et au même niveau voir en dessous !
a écrit le 02/05/2014 à 16:55 :
Seules doivent payer les contribuable qui ne sont pas de la base électorale socialiste. Sinon, à quoi sert le clientélisme ?
a écrit le 02/05/2014 à 16:30 :
Tous les Français devraient payer cet impôt, même si ce ne sont que 10 ou 20 euros symboliques!
Réponse de le 02/05/2014 à 16:47 :
vous avez bien entendu raison. TOUT le monde doit participer c'est un devoir républicain
Réponse de le 02/05/2014 à 19:25 :
La création d'un IFC (impôt forfaitaire citoyen) ne serait que justice. Il convient de rappeler que 10% des Français supportent 80 % du montant total de l'impôt sur les revenus, (+ TVA, csg-rdse, impôts locaux et fonciers etc, etc.. Est ce juste ? Que 6 français sur 10 sont exonérés des impôts sur les revenus, de taxe d'habitation ?
Etc Est ce juste... ?
Réponse de le 02/05/2014 à 20:59 :
l'impôt TOUT LE MONDE le paye, c'est LA TVA !!
Réponse de le 02/05/2014 à 22:43 :
Confusion: taxe n'est pas impôt!
Réponse de le 03/05/2014 à 0:32 :
Pour 1 part, on commence à payer de l'impôt sur le revenu à partir de 6.011€ de revenu annuel!!!!!!!!!!!!
500€/mois!
Réponse de le 03/05/2014 à 9:19 :
@Prolo, pseudo bien choisi. Quant vous dites tous les français doivent payer l'impôt, c'est sous entendu pour distribuer ces mêmes impôts à tous les parasites qui viennent d'ici et d'ailleurs, surtout d'ailleurs, sucer les allocations diverses et variées.qu'on leur donne grassement et gratuitement, sans aucune contre partie. Elle est pas belle la France.
Réponse de le 03/05/2014 à 11:49 :
Sauf que l'impôt est obligatoire mais la TVA est fonction de sa consommation (que l'on peut réduire éventuellement)
Réponse de le 03/05/2014 à 12:06 :
Et réduire surtout par obligation !
a écrit le 02/05/2014 à 15:43 :
plus cà va plus cà va plus et/ou plus cà va moins càva. Il n'y a que pour les aulois qui payent les impots et le allocataires de toute sorte ils n'ont rien si si ils ont la bouche ouverte pour attendre que cà leur tombe tout cru ;-(
a écrit le 02/05/2014 à 15:40 :
Il faut arrêter cette politique de l'aumône et changer les méthodes. Ce geste va-t-il dépasser en moyenne 20 euros par ans (5 centimes par jour) ?
Réponse de le 04/05/2014 à 11:42 :
Allez au fond de votre pensée. Détaillez nous vos nouvelles méthodes chiffres à l'appui.La critique ne peut quand même pas s'arrêter à un slogan.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :