Comment améliorer le financement des très petites entreprises ?

Jeanne-Marie Prost, la médiatrice nationale du crédit a remis ce vendredi à Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie un rapport formulant une série de propositions pour améliorer le financement des entreprises de moins de 10 personnes.
Fabien Piliu
Améliorer le financement des TPE, un nouveau chantier pour le ministre de l'Economie
Améliorer le financement des TPE, un nouveau chantier pour le ministre de l'Economie (Crédits : Reuters/Laurent Dubrule)

Ce vendredi, Jeanne-Marie Prost, la Médiatrice nationale du crédit et présidente de l'Observatoire du financement des entreprises a remis ce vendredi à Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie un rapport formulant une série de propositions pour améliorer le financement des entreprises de moins de 10 personnes, les Très petites entreprises (TPE), qui représentent 2.7 millions d'entreprises, soit 95% des entreprises françaises.

Réponse rapide exigée

Quelles sont ces propositions ? Pour améliorer la visibilité financières des dirigeants de TPE, l'Observatoire du financement des entreprises propose que les banques réaffirment leur engagement à donner leur réponse systématiquement dans un délai de 15 jours maximum à toutes les demandes d'ouverture ou de renouvèlement de crédit, dès lors que le dossier est complet.

Afin de " limiter" la frustration possible des chefs d'entreprise se voyant refuser ou non renouveler un crédit, l'Observatoire propose que les directeurs d'agence des banques accordent un entretien d'explication des refus de crédit si le chef d'entreprise en fait la demande.

Des solutions plus adaptées aux TPE

Ayant constaté que les modes de fonctionnement des TPE étaient relativement différents de ceux des entreprises plus grandes et donc que les produits de financements bancaires qui leur conviennent ne sont pas les mêmes, l'Observatoire recommande aux établissements de crédits de veiller à ce que les chargés de clientèle TPE soient en capacité de proposer aux TPE des produits de financement qui conviennent le mieux à leurs besoins. L'affacturage pourrait-il être une solution ? L'Observatoire ne le pense pas, estimant que le découvert et l'affacturage qui sont fréquemment proposés aux TPE ne s'avèrent pas toujours être les solutions " les plus adaptées ou les plus économes " pour celles-ci.

Enfin, les représentants des chefs d'entreprise ayant fortement insisté sur le fait que ceux-ci vivaient souvent très mal le départ de leurs conseillers clientèle et leur remplacement par un nouveau chargé de compte, qui ne connait pas leur dossier, l'Observatoire propose que l'ensemble des réseaux bancaires retiennent pour objectif des durées de poste d'au moins quatre ans pour les chargés de clientèle TPE. Cette solution, si elle était retenue, permettrait de limiter les remplacements jugés trop rapides et trops nombreux des chargés d'affaire TPE .

Service après-vente

Pour tenter de s'assurer que Bercy fera un bon usage de ce rapport, l'Observatoire se propose de revenir sur le sujet du financement des TPE dans un délai de deux ans. " Ceci permettrait notamment d'évaluer la mise en place de ces cinq bonnes pratiques. Toutefois, s'agissant de la troisième, la mise en œuvre peut être rapide ", précise l'Observatoire.

Fabien Piliu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 30/06/2014 à 10:27
Signaler
Et François Hollande s'achète de nouvelles lunettes à la monture.....danoise !! Achetez français dirait Montebourg!

à écrit le 29/06/2014 à 19:07
Signaler
Monsieur Montebourg pourrait donner l'exemple en achetant quelques actions de PME/TPE..... Mais cela doit dépasser son mode de pensée!

à écrit le 29/06/2014 à 14:36
Signaler
Comment améliorer le financement des TPE, se demande Montebourg ?? C'est simple : en cessant de les taxer à tout va !! Les taxes pleuvent à tout va, donc les marges sont au plus bas... et l'on cherche des recettes pour inciter les investisseurs à ri...

le 29/06/2014 à 23:38
Signaler
Vous n'avez pas encore résolu vos problèmes, le mirage n'est toujours pas cadré. Vous en en êtes où avec les 9 ou bien on est toujours dans HOP. vous avez trouvé une solution, la retraite et l'usine en carton. Vous pouvez ouvrir un garage dans les ma...

le 29/06/2014 à 23:46
Signaler
Et vous vous avez mis combien d'argent dans votre entreprise imaginaire.

le 29/06/2014 à 23:47
Signaler
Ne le dites pas que vous êtes taxé sur votre garage.

à écrit le 29/06/2014 à 9:22
Signaler
Ha le bla bla en France pour faire croire aux petites gents!!! Montetambourg et la décadence!

à écrit le 29/06/2014 à 7:22
Signaler
Le pompier pyromane qui matraque les TPE de taxes et de lois et qui apprêt tente de leur apporter des petites subventions pour se donner bonne conscience. Gouvernement de schizo

à écrit le 28/06/2014 à 22:24
Signaler
L'état se demande comment financer les entreprises alors qu'il décourage tout le monde de le faire...et que dire de nos ministres dont la déclaration de patrimoine montre qu'aucun deux ne possède d'actions.

le 28/06/2014 à 22:36
Signaler
Un seul à place son argent il me semble c'est vrai que cela n'est pas très encourageant quand même ...faites ce que je dis mais pas ce que je fais en fait. Ils sont tous dans l'immobilier à fond par contre

à écrit le 28/06/2014 à 16:45
Signaler
Comment améliorer le financement des très petites entreprises ? Réponse : il suffit que l’État arrête de les racketter

le 28/06/2014 à 20:43
Signaler
+10

le 28/06/2014 à 22:43
Signaler
Les ménages ( tous les ménages et mêmes les 10 % strangulés par les hausses d'impôts et la baisse du quotient familial) les entreprises n'auront plus besoin d'aides car la consommation augmentera . Actuellement tout est bloqué ( la consommation est e...

le 29/06/2014 à 14:42
Signaler
En relançant la vente des i-phones et autres productions chinoises, ca ne relancera rien du tout !!! Il faut d'abord que la production française soit compétitive, pour qu'elle recrute, ce qui inversera la courbe du chômage, ce qui redonnera du pouvo...

à écrit le 28/06/2014 à 15:10
Signaler
il suffit de monter un organisme public de crédit d'état dédié:abondé par une augmentation de la taxe foncière des entreprises,afin de redistribuer les crédits aux plus modestes.avantage:ça ne coute rien a l'état

le 28/06/2014 à 22:46
Signaler
N'ont pas envie de s'endetter plus , bien au contraire ils veulent épargner plus , tout l'argent qu'il pourront épargner ils le feront. Chat échaudé craint l'eau froide.

à écrit le 28/06/2014 à 14:24
Signaler
Simple : Revenir à la fiscalité des années 90. A force de surtaxer ça a asséché l'économie. Le comique c'est que tous les gouvernements parlent de baisse d'impôts, mais dans les faits c'est exactement le contraire.

le 28/06/2014 à 15:45
Signaler
Depuis 20 ans, les politiques ce sont tous des menteurs invétérés, de droite du centre et de gauche.

à écrit le 28/06/2014 à 10:20
Signaler
C'est marrant, parceque mon "conseiller clientèle" me confirme que les consignes de la C.Ep. sont de ne plus accepter les dossiers dans le commerce de détail, la restauration, or comme ils ne financent déjà plus l'immobilier, que reste-il ? Les prof...

à écrit le 28/06/2014 à 9:03
Signaler
J ai une idée : leur payer le CICE 2013

à écrit le 28/06/2014 à 0:13
Signaler
Le problème est a la base du systèm banquaire tenu par des grand groupe ou des usines a gaz non démocratique La Bpce de perol et le crédit agricole sont tous sauf des banques mutualistes l incompétence et l indifférence envers leur clientèle est l...

le 28/06/2014 à 20:44
Signaler
quand les clients ne feront plus de fautes d'orthographes....

le 28/06/2014 à 22:48
Signaler
Mais peut être que c'est juste un banquier de cette banque qu'il aime tant...

le 29/06/2014 à 10:06
Signaler
Votre modestie nous eppatte, corrigez vous serez fière de pouvoir écrire un commentaire totalement inutile.

à écrit le 27/06/2014 à 21:33
Signaler
Simple: laisser de l'argent aux gens, qu'ils aient la capacité capitalistique nécessaire. Quant aux banques qui ont le culot de demander 2, 3 voire 10 fois la surface en garantie personnelle du dirigeant, qu'ils fassent de même pour tous (ou aucun) ...

à écrit le 27/06/2014 à 20:36
Signaler
Financement des PME, avant tout des fonds propres surtout pas la dette, pas d'emprunts, pas de caution personnelle, pas d'hypothèques sauvages ... pas de magouilles des banquiers. L'Etat n'a qu'à supprimer toutes les aides à fonds perdues détournée...

à écrit le 27/06/2014 à 18:02
Signaler
Il a mis son index où

le 29/06/2014 à 10:08
Signaler
Dans un lieu que je ne peut pas préciser à cause de la censure.

à écrit le 27/06/2014 à 17:11
Signaler
LA REVENDICATION DES ENTREPRNEURS DE NE PAS CHANGER TROP SOUVENT LES CHARGES DE CLIENT ET VRAIS. PARCEQUE LES DONNEURS D ORDRES NE CONNAISSENT PAS LE CLIENT. ET NE CHERCHE QU A FAIRE DES AFFAIRES AVEC LES PLUS RICHE. EN INNIORENT LES PETITS ENTREPREN...

à écrit le 27/06/2014 à 16:54
Signaler
Il faut faire croire que les trés petites entreprises peuvet mieux se développer car cela représente pour les gouvernants un potentiel de rentrée d'argent via les taxes et impots. A force de prendre le monde pour des imbéciles les gouvernants ont pe...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.