Un patron de TPE sur dix compte embaucher en 2014

 |   |  361  mots
Moins d'un tiers des entreprises informées du pacte de responsabilité estiment qu'il va relancer l'emploi. (Photo : Reuters)
Moins d'un tiers des entreprises informées du pacte de responsabilité estiment qu'il va relancer l'emploi. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Près de 80% des très petites entreprises estime que le pacte de responsabilité d'Hollande va "rester à l'état de paroles". Elles ont été une majorité à réduire leurs effectifs en 2013.

Pari raté pour François Hollande ? Il est trop tôt pour le dire mais près de la moitié (45%) des patrons de très petites entreprises (TPE) n'ont pas pris connaissance des mesures annoncées le 14 janvier par le président de la République dans le cadre du Pacte de responsabilité avec les entreprises, selon une enquête de conjoncture trimestrielle de l'Ifop pour la société Fiducial.

Sur les 55% se disant informés des annonces du président, 52% (soit un près d'un quart du total) estiment que les mesures annoncées "montrent une prise en compte des enjeux et difficultés des entreprises". Moins d'un tiers (30%) seulement prévoient qu'elles vont permettre de relancer la croissance et l'emploi.

Sur l'ensemble des TPE, 78% estiment qu'elles "vont rester à l'état de paroles" alors que pour les autres, elles seront "suivies de mesures concrètes".

Moral en hausse

Le baromètre de l'Ifop laisse apparaître une amélioration du moral des petits patrons, à des niveaux bas toutefois bas : 22% (+4 points en trois mois) se disent optimistes pour le climat général des affaires et 47% (+3 points) pour leur propre activité.

Les auteurs de l'étude résument une année, marquée par une baisse des effectifs des TPE. 16 % des employeurs déclarent avoir réduit leurs effectifs (contre 12 % qui les ont augmentés).

"En prenant également en compte les entreprises qui employaient des salariés en 2012 et qui sont devenues sans salariés en 2013 (9%), ce sont environ 300.000 TPE qui au total ont réduit leurs effectifs tandis que seulement 120.000 les augmentaient." 

Le poids des charges sociales et des impôts est invoqué comme la principale raison (70%) de l'absence d'embauche, loin devant la conjoncture (24%).

Perspective d'emplois pour 2014

Pour 2014, 84% des patrons comptent maintenir à l'identique leurs effectifs, et si seulement 10% espèrent créer des emplois, le résultat a doublé par rapport à l'an passé.

Les TPE, entreprises de 0 à 19 salariés, au nombre de 2,4 millions, représentent 96,8% du nombre total d'entreprises en France hors agriculture, services financiers et administration, indique l'Ifop en citant l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Elles comptent pour 27% de la valeur ajoutée produite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2014 à 11:43 :
quel fou va dans le climat actuel,s'attacher à des emplois CDD ou CDI????
Le travail temporaire,ou le recours au travail étranger fera la soudure en attendant des jours meilleurs!!!
a écrit le 23/02/2014 à 10:56 :
Rien !
a écrit le 22/02/2014 à 4:01 :
J'ai suffisamment de boulot pour avoir besoin d'une vendeuse et d'un pâtissier, à plein temps.
Si je le fait, je gagne plus rien et je bouffe toute ma trésorerie en 1 an. Alors en embauche pas, ma femme et moi faisons 15h par jours (6/7, le lundi je bosse que 10h) pour 1000e.
Comme les autres on mise tout sur la revente du fond. Et après on ira faire du pain ailleurs, là où la sueur, l'initiative et le courage valent encore quelque chose.
Réponse de le 22/02/2014 à 15:44 :
Déjà vous avez fait une erreur d'acheter, personne ne vous a forcé. C'est donc votre choix, pas la peine de se plaindre.
Réponse de le 22/02/2014 à 18:46 :
@ @voila: les employeurs potentiels ne se plaignent pas : ils renoncent juste à embaucher !! JE suppose que si cette hausse de la courbe du chômage ne vous Gene pas, c'est probablement que vous n'êtes pas personnellement concerné : vous devez être protégé par votre statut : fonctionnaire ? Syndicalistes? Les deux ??
Réponse de le 23/02/2014 à 1:56 :
Vous passez à dix employés ou hop vous êtes embauché on ne sait toujours pas où vous vous situez.
Réponse de le 23/02/2014 à 2:00 :
Encore un qui croit qu'il va sauver la France à lui tout seul car les autres sont des feignants.
Réponse de le 23/02/2014 à 11:47 :
A ceux qui traînent dans la boue Voilatout,la réponse est n'embauchons plus attendons des jours meilleurs ou envisageons un exil économique.
Réponse de le 23/02/2014 à 12:02 :
Il y a les machines à pain ainsi que les points chauds, bien souvent il est aussi bon que celui fabriqué par les boulangers, on se passera de vous exilez vous on ne va pas pleurer.
a écrit le 21/02/2014 à 17:41 :
Une TPE est par nature une entreprise qui n'exporte pas. Comme le dit cet article à elles seules les TPE représentent 96,80% de la totalité des entreprises en France et ne totalisent que 27% de la valeur ajoutée produite en France.
Ainsi on peut conclure qu'il y a en France seulement 3,20% d'entreprises qui exportent et qui à elles seules créent 73% de la valeur ajoutée produite en France.
Aussi comment voulez-vous qu'une TPE qui n'exporte pas et qui ne crée pas beaucoup de richesses puisse avoir des projets d'embauche.
a écrit le 21/02/2014 à 13:56 :
Si chaque petite TPE, TPI, environ 2 millions, recrutaient au minimum, un salarié, il y aurait 2 millions de chômeurs en moins ! il faut mettre en place la baisse des charges des entreprises. Continuez les réformes M. Hollande, même si c'est impopulaire.
Réponse de le 22/02/2014 à 18:40 :
Vous devriez plutôt dire "commencez les réformes, Mr le Président" !! ... car pour l'instant, les impôts et taxes ont augmentées sur les entreprises de 30 milliards en 2012 contre une promesse de CICE de 20 milliards en 2014 ... maintenant Hollande prévoit de supprimer le Cice en 2014 contre une promesse de suppression de cotisation famille de 30 milliards en 2015 ou 2016 ... et des contreparties TOUT DE SUITE !!! Les promesses, les patrons de TPE n'y croient absolument pas !!
Réponse de le 22/02/2014 à 18:48 :
En ce qui me concerne: 9 salariés, c'est pas envisageable de recruter, sauf à ce que le seuil des 10 salariés soit supprimé ou rehaussé ! A bon entendeur ...
Réponse de le 23/02/2014 à 1:57 :
Et Hop.
Réponse de le 23/02/2014 à 10:15 :
En attendant, certains des commentateurs préfèrent regarder la courbe du chômage monter...comme les vaches regardent passer les trains !!
Réponse de le 23/02/2014 à 12:03 :
Nous on préfère regarder lyon69 passer c'est plus marrant.
a écrit le 21/02/2014 à 13:35 :
débauchons hollande et l' embauche reviendra .
Réponse de le 22/02/2014 à 9:17 :
Bien dit !
a écrit le 21/02/2014 à 11:14 :
La loi Hamon, c'est tout simplement la touche finale. Le patron n'est plus qu'un salarié qui n'a pas le droit au chômage au moment de la mort de son entreprise. Il n'a pas non plus de facilité en terme d'achats de biens immobiliers. Il doit tout. Il n'a droit sur rien. En France, il n'est plus maître de rien.
Je ne crois plus du tout dans ce système. Je pense qu'il faut une révolution ou une insurrection qui permettra de détruire le système actuel qui est mauvais pour les affaires. Une table rase, des gens au plus haut niveau licencié en masse, un régime détruit, un autodafé de 90% des lois et réglementations, une suppression du droit du travail, des tribunaux et des inquisiteurs publiques en tout genre. Voila ce qui pourrait restaurer la confiance dans l'histoire scénarisée française. On veut une nouvelle France, une France dans laquelle on puisse choisir son destin. Une France qui donne sa chance à ceux qui osent.
Réponse de le 21/02/2014 à 11:51 :
La loi Hamon n'a d'Hamon que le nom. C'est une directive européenne retranscrite en droit français. L'UE continue son travail de sape. Pour comprendre ce qui nous arrive : www.upr.fr
a écrit le 21/02/2014 à 10:25 :
F H a tout gâche ........SEULEMENT .... conserver les acquits d une autre époque de sa clientèle ......
a écrit le 21/02/2014 à 10:08 :
FH a taxé autant qu il le pouvait les patrons de nombreuses PME au travers de la hausse massive de la taxation des dividendes de gerant de sarl , et ensuite au travers de la forte hausse du RSI, et puis maintenant on leur concocte un quasi droit de preemption des salariés lors de la revente de leur société via la loi Hamon , alors les paroles vite démenties par les faits de hollande ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :