Chômage, santé, téléphonie... ce qui va changer au 1er juillet

Revue de détail en six points de ce qui, comme chaque année, va changer au 1er juillet.
La vignette, présente sur les boîtes de médicaments, va disparaître dés le 1er juillet.
La vignette, présente sur les boîtes de médicaments, va disparaître dés le 1er juillet. (Crédits : reuters.com)

Plus de vignette sur les boîtes de médicaments, internet mobile moins cher à l'étranger, entrée en vigueur de la nouvelle convention chômage: les changements du 1er juillet.

  • Téléphonie

Les coûts d'itinérance (roaming) appliqués par les opérateurs pour l'utilisation de l'internet mobile sur un smartphone ou une tablette dans un autre pays européen sont divisés par plus de deux. Le téléchargement de données ou la navigation sur internet seront facturés 20 centimes d'euros par mégabit, contre 45 centimes auparavant (hors taxes).

  • Santé

Fini la vignette sur les boîtes de médicaments. Elle mentionnait le prix et le taux de prise en charge par l'assurance maladie et ces informations, établies par les pharmaciens, figureront désormais au dos de l'ordonnance.

  • Assurance chômage

Entrée en vigueur de la nouvelle convention, qui a suscité la colère des intermittents mais doit assainir les comptes de l'Unédic, dans le rouge vif. Les nouvelles règles modifient le régime des intermittents, mettent à contribution les salariés touchant d'importantes indemnités de départ supra-légales, par exemple en cas de rupture conventionnelle. Ils devront désormais attendre jusqu'à 180 jours pour toucher leurs allocations, au lieu de 75. Les salariés de plus de 65 ans, jusqu'ici exonérés de cotisations Unédic, contribueront dorénavant eux aussi au régime. La convention instaure aussi le système de "droits rechargeables", qui permettra aux 2,2 millions de chômeurs indemnisés de bénéficier d'un système d'indemnisation plus favorable. Mais il faudra attendre le 1er octobre pour la mise en oeuvre effective.

  • Indemnité chômage 

Les deux tiers (65%) des chômeurs indemnisés, soit environ 1,5 million de personnes, verront leur allocation revalorisée. L'allocation minimale et la partie fixe de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) seront revalorisées de 0,7%.

  • Temps partiels

La durée minimale de travail est désormais fixée à 24 heures par semaine, sauf dérogations (étudiants de moins de 26 ans, employés de particuliers, intérimaires...), accord de branche ou demande explicite du salarié. 

  • Permis de conduire

A compter du 1er juillet, il est prévu de recourir à des retraités de la police et de la gendarmerie pour surveiller les examens du code, dans le cadre de la réforme du permis de conduire très critiquée par les inspecteurs qui crient à la " privatisation " de l'examen. L'an prochain, la surveillance de l'examen du code sera confiée à un prestataire agréé par l'État, le but étant de permettre aux inspecteurs de se concentrer sur l'examen de conduite.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 30/06/2014 à 23:19
Signaler
Pourquoi utiliser les policiers et gendarmes en retraite pour le permis de conduire? Ils ont qu'elle formation pour ça? De plus ils seront sûrement rappeler en temps que réserve soit au moins 75€ par jour rappelé => où est l'économie?

à écrit le 29/06/2014 à 18:39
Signaler
Pourquoi prendre des retraités de la police et de la gendarmerie ??? Il y a des chômeurs qu'il suffit de former. C'est quoi cette nouvelle C****erie ?

le 29/06/2014 à 19:00
Signaler
Parce-qu'ils demanderont moins en complément de leurs retraites que des jeunes qui doivent payer un loyer à des retraités.

le 29/06/2014 à 22:13
Signaler
réaction de gauchiste tu as l ami... parce que les retraités police gendarmerie sont tjs habilités en judiciaire même en retraite et donc ils pourront constater les fraudes.

le 30/06/2014 à 9:09
Signaler
Vous voyez moi je profite du système, vous n'aviez qu'à rentrer dans la police. Pour les autres rien à cirer.

à écrit le 29/06/2014 à 10:39
Signaler
contribution les salariés touchant d'importantes indemnités de départ supra-légales, par exemple en cas de rupture conventionnelle. Ils devront désormais attendre jusqu'à 180 jours pour toucher leurs allocations, au lieu de 75."... les syndicats r...

le 29/06/2014 à 10:45
Signaler
Le privé ça ne compte pas !!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 29/06/2014 à 9:37
Signaler
que toutes les entreprises françaises partent ! elles seront remplacées par les nouveaux colonisateurs venus d'Asie .. et là , les travailleurs n'auront qu'a bien se tenir et le nombrilisme aura disparu .

à écrit le 29/06/2014 à 3:31
Signaler
Allez pour une fois une note optimiste : Bon Ramadan à tous les français !

à écrit le 28/06/2014 à 16:51
Signaler
On dit que la France est un pays humaniste, on peut savoir sur quel critère on donne des leçons? On mobilise aux humanistes contre le fascime européen anti jeune anti croissance!

à écrit le 28/06/2014 à 16:30
Signaler
En France on parle fort mais on dit beaucoup de bétises: on croit qu'on a une industrie, on se prend pour des bons, on croit qu'on est une référence en droits de l'homme... c'est des droits fictifs, sur le papier, la France n'est pas un pays de droit...

le 28/06/2014 à 16:48
Signaler
la France, hélas, est le pays où l'on s'écoute parler....quant à ce qui est de faire, ou d'avancer...là........

le 29/06/2014 à 14:20
Signaler
C'est surtout un pays de râleur !

à écrit le 28/06/2014 à 14:31
Signaler
Y a pas de quoi goutte un chat !! Le gouvernement de valls expédié les affaires courante Que d inaction et de mots usés Rappel 9 millions de. Chômeurs 100 % de dette PIB Balance commercial catastrophique Valls est encours de flambisation

le 28/06/2014 à 16:52
Signaler
des petits trucs, par ci par là, des petits changements semblables à des pipis dans un violon...bref, pas grand chose de vraiment concret, urgent, de valeur??!(chômeurs, oui ! presque " 10 millions !)

à écrit le 28/06/2014 à 14:11
Signaler
Concernant le chômage, on pourrait interroger les concernés, ou bien il existe des fonctionnaires qui ont le monopole de la parole? Des dynasties de paroleux qui ne font rien sur le dos des autres et qui distribuent des avantages comme le droit de pi...

à écrit le 28/06/2014 à 14:00
Signaler
Par megabyte ou mégaoctet, mais pas par megabit. On devrait même dire mébioctet pour être parfaitement rigoureux.

à écrit le 28/06/2014 à 12:21
Signaler
On nous parle dans la presse de la réforme du PIB, voila qui concerne la population, doit-on ou non intégrer les activités illicites, on aurait une Europe qui fait de l'incitation au vice, au chômage, à la démolition des structures économiques? On pu...

à écrit le 28/06/2014 à 11:25
Signaler
A nos dirigeants ; alors avec tout ce bidouillage pervers , croyez vous que la situation de notre pays verra le bout du tunnel ?

le 28/06/2014 à 11:48
Signaler
J'en doute . Hélas !!

le 28/06/2014 à 14:52
Signaler
Bricoleur 1er est en action Baratin , sujet bateau comme le permis qui reflète incapacité politique a régler les problèmes On ne veux rien changer malgres la grogne des français Le pire est a venir on va nous faire la morale contre le FN Valls e...

à écrit le 28/06/2014 à 10:08
Signaler
Temps partiel : encore du chômage supplémentaire en vue. L'hémorragie des entreprises quittant le pays se poursuit. Dernier en date : Steelcase (meubles de bureau) en Alsace. Médicaments : à quand les génériques en vrac dans des flacons ?

le 28/06/2014 à 13:22
Signaler
les génériques! ouais, de la rigolade pour une très grande part! avec ça, on est bien loti !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.