Le gouvernement va renoncer à l'augmentation de la taxe de séjour

Au Parlement, un amendement socialiste préconisait de multiplier par cinq la taxe de séjour pour les hôtels de trois à cinq étoiles. Une majoration jugée excessive par plusieurs ministres, et qui devrait être rejetée, selon le JDD.
La hausse de la taxe de séjour a été aussi critiquée par les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères, tourisme) et Arnaud Montebourg (Economie).
La hausse de la taxe de séjour a été aussi critiquée par les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères, tourisme) et Arnaud Montebourg (Economie).

L'augmentation de la taxe de séjour va être enterrée dans les prochains jours par le gouvernement via un amendement lors de l'examen du projet de lois de Finances rectificative au Sénat, selon le Journal de dimanche.

Le journal, qui ne cite pas ses sources, indique que "sa suppression pure et simple fera l'objet d'un amendement lors de l'examen de la loi de finances rectificative au Sénat", prévu cette semaine.

"Beaucoup trop importante", selon Manuel Valls

Le JDD publie cette information alors même que le Premier ministre, Manuel Valls, avait jugé samedi, sur RTL, que la hausse de la taxe de séjour votée par l'Assemblée nationale était "beaucoup trop importante".

Au grand dam des professionnels de l'hôtellerie, un amendement socialiste voté mercredi soir à l'Assemblée nationale a rendu possible un quintuplement (jusqu'à 8 euros) de la taxe de séjour dans les communes pour les hôtels 3, 4 et 5 étoiles. Une hausse qui a été critiquée par les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères, tourisme) et Arnaud Montebourg (Economie).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 07/07/2014 à 10:05
Signaler
démonstration est faite que la France n'a pas besoin de 577 deputés incompétents. La moitié suffit

à écrit le 07/07/2014 à 5:40
Signaler
Dommage de renoncer à une augmentation massive de la taxe de séjour. C'était pourtant le meilleur moyen de faire connaître aux touristes étrangers les délices de nos taxes et impositions et les inciter à revenir plus souvent !

à écrit le 07/07/2014 à 4:08
Signaler
Comment plonger l'économie hotelière française dans la difficulté? annoncer une taxe (au lieu de baisser les dépenses publiques, notamment celles liées au nombre d'hommes politiques de tout bord et de fonctionnaires à foison), puis ne pas faire voter...

le 07/07/2014 à 12:28
Signaler
@amateurs: 3 mois? Vous êtes optimiste! J'en connais certains qui au bout d'une semaine pèteraient une durite! On devrait imposer à tous nos fonctionnaires et élus politiques un stge de 2 semaines tous les 3 ans en entreprises privées, et surtout dan...

à écrit le 06/07/2014 à 20:43
Signaler
Il faut une taxe sur les animaux de compagnie. Un point c'est tout!

le 06/07/2014 à 20:50
Signaler
Tout a fait d accord, une taxe sur les chiens.

le 06/07/2014 à 22:04
Signaler
Et une taxe sur les C-- ça marche !?

le 07/07/2014 à 2:07
Signaler
Oui une taxe sur les chats et chiens, car j'en vois beaucoup des vieilles dames qui disent : "je déteste les êtres humains, je préfère nourrir des chats et des chiens". Et ces vieilles dames laisseraient creuver les gens dans la rue ou des enfants de...

le 07/07/2014 à 9:19
Signaler
Voilà une bonne idée ils n ont pas encore pense a créer une taxe d habitation pour les animaux de compagnie

à écrit le 06/07/2014 à 17:53
Signaler
La gauche caviar n’est pas contente avec cette augmentation

à écrit le 06/07/2014 à 16:42
Signaler
Avec ce gvt, c est tout l'un ou tout l'autre ! Il suffisait de couper la poire en deux et de la faire passer à 4 Euros ! De toute façons, qui fréquente ces hôtel, sinon des gens aisés ?

le 06/07/2014 à 20:22
Signaler
C'est vrai, 4 euro, c'est pas grand chose : on pourrait rajouter ca sur votre abonnement téléphonique... ca rapporterait plus au budget de l'état, et ca ne tuerai pas un peu plus l'économie française !

à écrit le 06/07/2014 à 16:25
Signaler
Le recours à la taxation et à l'imposition par ce gouvernement relève de la pathologie et de l'addiction. A quand des stages de désintoxication pour ces taxeurs compulsifs ?

à écrit le 06/07/2014 à 15:56
Signaler
Comment veux-tu comment veux-tu que je...

à écrit le 06/07/2014 à 15:03
Signaler
un pas en avant et un pas en arrière pfffffffffffffff ...............

le 06/07/2014 à 15:39
Signaler
Ou encore un changement de nom comme pour l'écotaxe...

le 06/07/2014 à 22:05
Signaler
Ça valse afin ....!

à écrit le 06/07/2014 à 13:33
Signaler
Il faut que la France se dote d'une loi régissant les référendums selon CD due veut le peuple et non les politiciens qui ont de plus en plus des comportements anti économiques car orientes vers les bulletins de vote. Alors exigeons la politique de ré...

à écrit le 06/07/2014 à 13:20
Signaler
...2 pas en avant, 3 en arrière, comme du temps de Sarko! quelle belle valse...

à écrit le 06/07/2014 à 13:02
Signaler
Comme c'est mignon quand parle un homme politique qui prend conscience de la dureté de la vie. "on ne peut pas annoncer qu'on baisse les taxes, les impôts" et augmenter les taxes de séjour". Surtout quand çà le touche lui et ses amis… Et s'ils faisa...

à écrit le 06/07/2014 à 12:55
Signaler
C'est pas anormal que les touristes étrangers payent une taxe qui corresponde au traitement de la pollution qu'ils génèrent (assainissement, traitement des déchets et autres). Maintenant je ne suis pas sur qu'un touriste riche pollue plus qu'un touri...

à écrit le 06/07/2014 à 12:51
Signaler
c'est la Valls à trois temps

le 06/07/2014 à 15:06
Signaler
la valse de Vienne hélas !

à écrit le 06/07/2014 à 12:29
Signaler
Vu leurs énormes marges, les professionnels du tourisme aurait pu absorber cette hausse sans problème. Pour le reste, il faudra trouver l'argent ailleurs...... dans la poche des employés par exemple.....

le 06/07/2014 à 20:25
Signaler
C'est marrant, il y a plein de resto et hôtel à vendre : qu'attendez-vous pour vous lancer ?

le 06/07/2014 à 20:28
Signaler
Je vous rappelle que la TVA a déjà doublé sur l'hotellerie depuis l'arrivée de Hollande ...

à écrit le 06/07/2014 à 11:15
Signaler
Multipliée par 5 la taxe dans les hôtels à X étoiles. Alors là, c'est vraiment pas bien...Touche pas à mon pouvoir d'achat, comme diraient nos hommes politiques. Une honte… Allez un petit amendement pour le faire disparaitre. Eh hop… Sinon ils vont d...

à écrit le 06/07/2014 à 11:14
Signaler
C'est sûr c'était une énorme connerie, ils sont sur la bonne voie. Si ils pouvaient renoncer à gouverner, ce serait un pas de plus pour le sauvetage de la France. Quoi qu'en disent les slogans incroyables de M. Sapin. Que cherche t'il celui là ?

à écrit le 06/07/2014 à 11:12
Signaler
Comme quoi, avec nos dirigeants, c'est du grand n'importe quoi.

à écrit le 06/07/2014 à 11:04
Signaler
ouf pour les hôteliers .... c’était un suicide fiscal !

le 07/07/2014 à 12:34
Signaler
Un meurtre ! LE suicide, ce serait si les hôteliers avaient eux-mêmes décidés de cette taxe ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.