Résidences de tourisme : 3,5 milliards d'euros par an de retombées locales

 |   |  237  mots
En 2013, le chiffre d'affaires des résidences de tourisme, qui ont accueilli 17 millions de visiteurs sur cette période, s'est élevé à 3,3 milliards d'euros (dont 30% de la clientèle étrangère).
En 2013, le chiffre d'affaires des résidences de tourisme, qui ont accueilli 17 millions de visiteurs sur cette période, s'est élevé à 3,3 milliards d'euros (dont 30% de la clientèle étrangère). (Crédits : Reuters)
Selon une étude d'Atout France, ces résidences génèrent plus de 16.000 emplois directs au niveau national et plusieurs milliers d'emplois indirects.

3,5 milliards d'euros: voici les retombées économiques locales en France que les résidences de tourisme génèrent chaque année, à en croire une étude d'Atout France pour le Syndicat national des résidences de tourisme (SNRT).

A l'échelon national, "2,3 milliards (d'euros) sont consommés par la clientèle tandis que les résidences de tourisme dépensent dans le même temps 1,7 milliard dans les coûts d'exploitation de leurs sites dont 1,2 milliard dans un rayon de 50 kilomètres autour de chaque résidence", selon l'agence de développement touristique de la France. Celle-ci précise que ces résidences génèrent 16.192 emplois directs au niveau national et plusieurs milliers d'emplois indirects.

Un surcroit d'activité pour les entreprises

Au niveau local, "une résidence de tourisme type de 83 appartements génère 1,6 million de recettes pour l'économie locale et 7,2 emplois directs en équivalent temps plein, auquel il faut ajouter les emplois indirects estimés à 6,1 soit un total de 13,3", précise Atout France.

Si cette empreinte économique "crée un surcroit d'activité pour les entreprises de première ligne (commerces, restaurants, agriculture, artisanat, prestations de services...), elle s'étend aussi par effet de vague à tous les fournisseurs de ces entreprises", assure l'agence touristique.

En 2013, le chiffre d'affaires des résidences de tourisme, qui ont accueilli 17 millions de visiteurs sur cette période, s'est élevé à 3,3 milliards d'euros (dont 30% de la clientèle étrangère).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :