70% : le recul des amendes infligées par l'Autorité de la concurrence l'an dernier

 |   |  224  mots
Parmi ses sujets de préoccupations figure notamment la réparation automobile qui pèse sur le budget des ménages. (Photo: Reuters)
Parmi ses sujets de préoccupations figure notamment la réparation automobile qui pèse sur le budget des ménages. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Entre 2012 et 2013, les sanctions imposées par l'Autorité de la concurrence en France ont été divisées par plus de trois, selon son rapport d'activité. Pour cette année, l'organisme prévient qu'il s'intéressera de près aux professions réglementées.

Une plus grande prudence chez les entreprises ou bien de clémence de la part de l'Autorité de la concurrence? L'an dernier, le montant des amendes infligées par l'institution est descendu à 160,5 millions d'euros (contre 540,5 en 2012), d'après son rapport qui doit être remis ce jeudi et dont les Echos ont obtenu une copie. La plus élevée, à 79 millions d'euros, visait le secteur des produits chimiques. 

Réparation automobile et profession réglementées

Parmi ses sujets de préoccupations figure notamment la réparation automobile, activité pour laquelle ce sont surtout les constructeurs qui prennent en charge la réparation, puisqu'ils ont un monopole accordé par la loi sur les pièces détachées. Cette situation pèserait sur le budget des consommateurs. 

L'Autorité place également dans son collimateur les professions réglementées comme les notaires, les greffiers des tribunaux de commerce ou bien les huissiers. 

>>  Montebourg s'attaque aux tarifs des notaires

Concentration: aucun retoquage intégral

L'autorité contrôle également la concentration des entreprises et, pour la première fois depuis quatre ans, aucun projet de fusion-acquisition n'a été rejeté dans son intégralité. 96% des projets ont été validés sans condition.  

Cette année 2014, les projets de concentration dans les télécoms, le chantier Lafarge-Holcim et d'autres grands mouvements de concentrations devraient lui donner fort à faire. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :