Nespresso : comment l'Autorité de la concurrence a relancé la "guerre des dosettes"

 |   |  332  mots
La France représente environ 25% des ventes mondiales de dosettes pour Nespresso. (Photo : Reuters)
La France représente environ 25% des ventes mondiales de dosettes pour Nespresso. (Photo : Reuters) (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Nespresso France s'est engagé auprès de l'Autorité de la concurrence à modifier ses pratiques pour permettre d'ouvrir davantage le marché français des dosettes de café, sur laquelle les fabricants se livrent une guerre depuis plusieurs années.

Nespresso va devoir dévoiler le moindre secret qui se cache derrière ses capsules de café. La filiale du géant agroalimentaire suisse Nestlé, s'est engagée auprès de l'Autorité de la concurrence française à fournir à ses concurrents des éléments techniques leur permettant de faciliter la conception de capsules compatibles avec ses machines à café.

Le groupe s'est notamment engagé à communiquer les modifications techniques apportées à ses machines qui les rendraient incompatibles avec les autres capsules. Et a également promis de ne plus dissuader les consommateurs d'utiliser les capsules de ses concurrents.

Décision finale en juillet

Un "test de marché" sera mis en place jusqu'au 19 mai  par l'Autorité de la Concurrence pour s'assurer que les engagements sont bien suffisants. Le cas échéant, les amendes possiblement encourues par Nestlé pourraient atteindre 10% de son chiffre d'affaires annuel (92,2 milliards de francs suisse soit environ 75,7 milliards d'euros).

Le collège de l'Autorité décidera en juillet si ces engagements sont effectivement suffisants et, dans ce cas, les rendra obligatoires.

Juteux marché français

La France représente environ 25% des ventes mondiales de dosettes pour Nespresso, célèbre pour ses publicités mettant en scène l'acteur George Clooney. Près de trois-quart (73%) des machines à café expresso "portionné" vendues sont des Nespresso et 85% des capsules compatibles avec ces machines sont de la même marque.

En 2010 et 2011, deux fabricants de capsules compatibles, DEMB et Ethical Coffee Company, ont saisi l'Autorité de la concurrence afin de contester les pratiques de Nespresso.

Parallèlement à ces procédures, la "guerre des dosettes" fait rage. Nombreux sont les groupes, comme le géant néerlandais D.E Masters Blenders, qui détient notamment les marques Maison du Café et Senseo, ou le géant américain Mondelez (Carte noire), cherchant à concurrencer le géant suisse sur ce créneau juteux.

LIRE L'ENQUÊTE : Faut-il lâcher Nespresso pour ses concurrents?

________

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2014 à 8:16 :
Cela fait longtemps déjà qu'on trouve au magasin du coin des dosettes de café compatible avec les machines Nespresso. Qui, d'ailleurs, a perdu tous les procès menés pour empêcher çà. Bref, cet article est ce qu'on peut appeler une nouvelle vague.
a écrit le 17/04/2014 à 18:19 :
Très bien surtout que quelques marques ont réussi un bon coup tant en matière de qualité et au niveau des prix avec de fortes promotions. Je n'achète plus la marque nespresso.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :