Bercy publie les détails de la réserve parlementaire du Sénat

 |   |  266  mots
Le total de la réserve parlementaire des sénateurs atteint 53,9 millions d'euros.
Le total de la réserve parlementaire des sénateurs atteint 53,9 millions d'euros. (Crédits : reuters.com)
Le détail de la réserve parlementaire des sénateurs, qui leur permet de financer des projets dans leurs circonscriptions, a été publié samedi sur le site de Bercy.

La transparence s'intensifie. Le détail de la réserve parlementaire des sénateurs, qui leur permet de financer des projets dans leurs circonscriptions, a été publié samedi sur le site de Bercy. Le total atteint 53,9 millions d'euros. Chaque groupe parlementaire reçoit entre 130.000 et 150.000 euros par sénateur. Ces groupes ont ensuite la charge de répartir la somme globale qu'ils reçoivent en fonction de critères, tels que l'assiduité ou le travail en commission.

Tableaux numériques, restauration d'églises...

On découvre ainsi qu'à l'initiative de Catherine Tasca (PS), les écoles d'Achères (Yvelines) ont perçu 4.491 euros pour l'acquisition de tableaux numériques interactifs ou que la restauration de l'église d'Yvoire (Haute-Savoie) a bénéficié de 9.350 euros grâce à Pierre Hérisson (UMP). Le Sénat avait introduit dans la loi en juillet 2013 la transparence de la réserve parlementaire, en votant à l'unanimité un amendement en ce sens à l'occasion de l'examen du projet de loi sur la transparence de la vie publique. Un document récapitulatif devra être annexé à la loi des finances. Cette disposition est devenue opérationnelle cette année.

L'Assemblée nationale avait ouvert le bal

L'Assemblée nationale avait publié en janvier pour la première fois l'utilisation en 2013 de sa réserve parlementaire, d'un montant total de 90 millions d'euros. Plusieurs députés socialistes avaient observé début septembre que le Sénat n'avait pas encore publié le détail de sa réserve parlementaire, ce à quoi le Sénat avait répondu que c'était de la responsabilité du ministère des Finances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2014 à 23:06 :
là il y a de l'argent à récupérer.
Principalement au Sénat car élus par "les copains " et non^par le peuple.
En plus ne pas oublier leur cagnotte de plusieurs milliards qui sont placés.
Dans le même temps l'état emprunte pour payer ces emprunts, un comble !!!!!
a écrit le 22/09/2014 à 16:40 :
Après la diminution du nombre de régions, suppression du sénat, division par quatre du nombre de communes, remplacement de l'Impot Société par une taxe sur le chiffre d'affaires payée par les boites le meme jour que la TVA (comme ça plus de magouilles des multinationales pour échapper à l'IS) Voilà un début de réformes....
a écrit le 22/09/2014 à 1:13 :
une petite perle dans ce fichier

Gérard LARCHER 78 : 3 000 € L'acquisition d'un alambic -
a écrit le 21/09/2014 à 15:24 :
les dépenses publiques sont importantes et la dilution des budgets d'interventions entre les différentes strates de notre organisation de l'état engendre une inefficience des dépenses publiques.
Il faut en finir et pour celà il faut un seul et même organisme qui concentrerait et répartirait les subventions publiques nationales, régionales et locale.
En effet aujourd'hui trop d'association, d'entreprises perdent du temps, de l'énergie et de l'argent pour constituer des dossiers parfois identiques auprès des multiples intervenants institutionnels.
En centralisant ces aides auprès d'un organisme implanté dans chaque département il y aurait alors des économies importantes que ce soit pour l'état et les entreprises
a écrit le 21/09/2014 à 13:49 :
et d'arrosé au passage les copains des copains ...via le trafic d'influence !
a écrit le 21/09/2014 à 11:39 :
je présume qu'avant de répartir cet argent si généreusement attribué , il y en a plus d'un qui doit avant tout se garnir les poches ....
a écrit le 21/09/2014 à 10:42 :
A supprimer le sénat = tout simplement !
Vive les réformes ...
Et diminuer le nombre de députés.
Il fait montrer l'exemple ; mais qui aura le courage ??
a écrit le 21/09/2014 à 10:32 :
Si ils cherchent des économies a faire, ils ont trouvés, supprimer les réserves parlementaires !
a écrit le 21/09/2014 à 9:47 :
Emplois fictifs. Point barre.
Réponse de le 21/09/2014 à 9:58 :
MAFIA.COM
Réponse de le 21/09/2014 à 11:32 :
et après on dira que c'est NOUS, qui coutons cher!
a écrit le 21/09/2014 à 9:45 :
Dotation de l’État au Sénat inchangée par rapport à 2013

Dotation de l’État : 323,585 M€ ;

Montant total : 347,022 M€ y compris un prélèvement sur ressources propres.

Trois budgets

Le budget institutionnel du Sénat :
Les crédits du Sénat au titre de sa mission institutionnelle s’élèvent à 335,145 M€
répartis en 316,741 M€ de charges de fonctionnement et 18,404 M€ de charges
d’investissement.
Le budget du Jardin du Luxembourg :
11 956 900 €
5 à 6 millions de visiteurs par an
Le budget du Musée du Luxembourg :
Produit attendu de 80 000 €

La dotation de la société Public Sénat :
Le Sénat reçoit une dotation destinée au financement de la société Public Sénat d'un
montant de 18 569 000 € (incluant la redevance de diffusion de la TNT qui s'élève à 4,5 M€).
a écrit le 21/09/2014 à 9:16 :
Cette 5eme republique est completement corrompue et royaliste....
a écrit le 21/09/2014 à 3:17 :
La corruption et les détournements illégaux ou légaux sont proportionnels à la masse des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires. Les élites politiques méprisent le peuple qui porte les charges. C'est la honte française. L'irrespect d'état.
a écrit le 20/09/2014 à 19:58 :
En gros 150 millions aux parlementaires pour faire du clientélisme ?
Effarant !!!!
Réponse de le 21/09/2014 à 15:08 :
on distribue....on est large"....!
a écrit le 20/09/2014 à 18:09 :
C'est le seul secteur qui prospère, sous couvert de soit-disant "solidarité", le politique prend à Pierre pour donner à Paul selon son bon vouloir, et en attendant de voir le "retour sur investissement" dans les urnes.
a écrit le 20/09/2014 à 18:08 :
Comme votre article est la copie conforme de ce que l'on peut lire par ailleurs, avez vous eu connaissance du rapport avant d'en parler ?
a écrit le 20/09/2014 à 18:03 :
et ce n'est pas normal en 2014.
Alors, ils ont gagné le droit à faire de grosses siestes dans le beau palais mais il y a un manque de justice sociale.
a écrit le 20/09/2014 à 17:54 :
Une forme légale!!! de magouille et corruption politique car cet argent est avant tout une action électorale avec l'argent public les sénateurs NON élus démocratiquement par les citoyens mais par la maffia politique avec à la clé des gens inutiles souvent là après avoir perdu une élection démocratique ou pour le plaisir du roi. Le Séant la HONTE de la France
a écrit le 20/09/2014 à 17:02 :
errêtez tout. Il y a d'autres priorités et cet argent est dilapidé
a écrit le 20/09/2014 à 16:54 :
C'est pas sous Sarkozy qu'il y aurait eu autant de transparence !
Réponse de le 21/09/2014 à 6:27 :
Surtout que la séparation des pouvoirs ne donnait aucune prise à Sarkozy sur le fonctionnement du sénat

... alors votre pathologie anti sarkozysme ....
a écrit le 20/09/2014 à 16:50 :
Pour un privé,on appellerait cette somme distribuée à la tete de l'électeur ,TRAFIC D'INFLUENCE; ?elle ne devrait pas exister dans une démocratie
Réponse de le 21/09/2014 à 15:10 :
euh......une démocratie?...!......bah, encore un petit peu........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :