Les familles mises à contribution pour réduire le déficit de la Sécu

 |   |  332  mots
La division par trois de la prime à la naissance à partir du 2e enfant doit, à elle seule, permettre d'économiser 250 millions d'euros, selon le dossier de presse des ministères des Finances et des Affaires sociales.
La division par trois de la prime à la naissance à partir du 2e enfant doit, à elle seule, permettre d'économiser 250 millions d'euros, selon le dossier de presse des ministères des Finances et des Affaires sociales. (Crédits : reuters.com)
Le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015 prévoit des économies de 700 millions d'euros pour la branche famille, avec notamment une division par trois de la prime à la naissance à compter du deuxième enfant.

Le déficit prévisionnel du régime général et du fonds de solidarité vieillesse français s'améliorera de 2 milliards d'euros à -13,4 milliards en 2015, selon le projet de budget de la Sécu 2015. Pour cela, le gouvernement prévoit notamment de faire des économies sur la branche famille, à hauteur de 700 millions d'euros selon le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) présenté ce lundi après-midi par Marisol Touraine.

308 euros au lieu de 923 au deuxième enfant

En divisant par trois la prime à la naissance à compter du deuxième enfant, les parents ne recevront plus que 308 euros -pour les enfants nés à compter du 1er janvier 2015- contre 923,08 euros actuellement.

Elle doit à elle seule permettre d'économiser 250 millions d'euros, selon le dossier de presse des ministères des Finances et des Affaires sociales.

Diminution des aides à la garde d'enfants

Les autres mesures contribuant à cet objectif d'économies sont une diminution des aides à la garde d'enfants pour les ménages les plus aisés. Elles sera mise en oeuvre par voie réglementaire.

En revanche, le gouvernement a confirmé que les prestations familiales continueraient d'être alignées sur l'inflation.

Réforme du congé parental

Le congé parental devait déjà être réformé pour inciter davantage d'hommes à le prendre (il est pris actuellement à 97% par des femmes), selon une loi promulguée en août mais pas encore entrée en vigueur.

Il doit être porté de six mois à un an maximum pour un premier enfant si les deux parents le prennent. Le congé reste de trois ans maximum à partir de deux enfants, mais à condition que le second parent prenne six mois.

Le gouvernement veut aujourd'hui accroître ce partage à partir du 2e enfant, pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er janvier 2015. Le nombre de mois à prendre par le second parent pour éviter que le congé ne soit raccourci n'a pas été précisé. Il sera déterminé par décret.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2014 à 8:58 :
Mon marchand de légumes m'a fait rire : il a remarqué que les économies faites sur le congé parental étaient du même montant que les salaires des nouveaux sénateurs élus ......
mais, c'est sûr, ils sont INDISPENSABLES !
a écrit le 01/10/2014 à 8:45 :
Diviser par trois la prime à la naissance à partir du deuxième enfant ? C'est probablement de cette façon que ce gouvernement entend s' attaquer aux privilèges et réduire les déficits comme si cette prime était un luxe ou un privilège - sans aucun doute pour les familles les plus aisées mais certainement pas pour les autres ! Mais bon, probablement histoire de faire bonne mesure auprès des plus riches ou des plus aisés ... On réduit alors d' autant la marge des plus pauvres ! C' est ça le socialisme à la française...
a écrit le 01/10/2014 à 4:31 :
On doit s'attaquer a l'une des seules réussites de la France qui est sa politique nataliste.
a écrit le 01/10/2014 à 2:59 :
a quand les effort des fonctionnaire
avec la supression d'un jour de carence qui coute chere a la secu
a écrit le 30/09/2014 à 22:57 :
Qui sont l'avenir d'un pays ? les enfants ou les politiciens ? On peut supprimer le Sénat sans que personne ne s'en aperçoive. Par contre supprimer les enfants...
a écrit le 30/09/2014 à 19:51 :
On doit fermer totalement tous les guichet sociaux au bénéfice seulement des étrangers. Faites le compte, il est énorme. Le gouvernement, le 1er Ministre et l'autre pantin se foutent des Français à ciel ouvert.
a écrit le 30/09/2014 à 16:12 :
de la pure hypocrisie.
a écrit le 30/09/2014 à 12:54 :
lle cumul emploi retraite (sauf petites ) c' n'est pas une economie à faire avec tout ce chomage ,les cures de complaisance nombre de mes voisins AISES y vont en guise de vacances
a écrit le 30/09/2014 à 12:02 :
Les célibataires sans enfant savent ce que veux dire * payer pour les autres* ... Ah ça coûte cher les gosses?
Réponse de le 30/09/2014 à 18:10 :
Très cher en effet ... par conséquent a charge aussi pour l' état de prendre en charge
l' avenir de la nation.
Réponse de le 30/09/2014 à 23:05 :
Ben, je connais des célibataires sans enfant qui trainent au bistrot toute la journée en carburant "au grappe fleuri" qui coutent cher à la collectivité.
Réponse de le 01/10/2014 à 8:04 :
Oui, comme pas mal " d'étudiants " qui coutent très cher à la collectivité ... Mais là curieusement personne ou presque n' y trouve rien à redire ... Et pourtant ... ( .. )
a écrit le 30/09/2014 à 11:31 :
il n'y aura pas d'économies puisque COMME POUR LA SEMAINE DE 4'5 jours ce sera les communes qui feront l'accueil de ces enfants
a écrit le 30/09/2014 à 10:48 :
oui, mais alors, TOUTES les familles, celles qui font des moufflets pour encaisser, et rien payer ! il y en a pas mal, chez nous des comme ça"
a écrit le 30/09/2014 à 10:46 :
L'état providence est essoufflé, il faut que chacun y contribue et pas toujours les mêmes qui paient pour les autres.Avoir un enfant coûte cher mais il faut l'assumer et pas en faire porter le coût par les autres comme le coucou.
Réponse de le 30/09/2014 à 10:56 :
le problème , est que si certains n'en font pas beaucoup, d'autres les dépassent......!!!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 18:06 :
Justement ça équilibre les choses ...
Réponse de le 30/09/2014 à 18:31 :
Ce qui a justement pour effet d' équilibrer les choses ... Autrement dit il n' y a pas de problème.
a écrit le 30/09/2014 à 10:42 :
.Les familles ne sont pas mis à contribution,c'est les gens qui paient pour elles qui ne verront pas leurs impôts augmenter.C'est une autre façon de voir les choses.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:55 :
Vous n'avez pas de famille ? Personne ne paient pour les famille ... et puis tout le monde paie pour quelque chose ...
Réponse de le 30/09/2014 à 18:35 :
Vous n' avez pas de famille ? Personne ne paie pour les familles ... et puis tout le
monde paie pour quelque chose ..
ps: Je me corrige ... ( écrit trop vite le précédent )
Réponse de le 01/10/2014 à 8:58 :
Personne ne paie pour les enfants des autres. De toute façon l'état vous fera toujours payer; ça ou autre chose ... Vous devrez toujours passez à la caisse ou par la case impôts, c'est le système qui veut çà ... Et l' argent que les familles n' auront pas vous n' en verrez pas non plus la " couleur ". C' est ça la réalité ...
a écrit le 30/09/2014 à 10:25 :
Les conséquences directes seront le licenciement des assistantes maternelles.
« Moi Président, j’inverserai la courbe du chômage d’ici un an » !
Réponse de le 30/09/2014 à 10:49 :
même plus, je n'oserai me mettre en évidence, me faire voir, venir parler pour ne rien dire ! même plus.... !
a écrit le 30/09/2014 à 10:18 :
Soyons sérieux. Vu le coût d'éducation/entretien des enfants jusqu'à possiblement un travail qui les rendent autonomes, ces "primes" ou "aides" ne sont que des broutilles. Il semble raisonnable de penser que faire des enfants est un choix de vie de couple (avec l'implication conséquente que cela représente) et non un bête calcul, à très court terme, de combien cela va rapporter. Et ne pas envisager un seul instant de se mettre en conditions financières favorables à la venue au monde d'enfants en pariant sur ce que l'Etat va bien pouvoir donner pour pallier cet "oubli" fâcheux est juste irresponsable. Alors, au lieu de retirer quelques euros par ci par là, diviser par 2, changer le pourcentage fiscal... sur ces aides, le plus clair est quand même de tout supprimer. Un enfant n'est pas un ticket de réduction pour magasin.
Réponse de le 30/09/2014 à 22:39 :
Déjà il faudrait supprimer la demie part de l'impôt sur le revenu. Mais en vérité il sera nécessaire de rembourser à tout individu ce qui lui permettra de survivre (nourriture, équivalent logement social...). On ne pourra faire autrement : les allocations familiales ne sont donc qu'un cas particulier de l'allocation universelle (celle des enfants).
a écrit le 30/09/2014 à 10:15 :
mais on ne touche pas aux privileges
cumul emploi retraite (sauf pêtites retraites)
cures thermales de complaisance tous vont en couple en guise de vacances
on laisse les medecins en sur nombre dans le midi etc
on laisse les cliniques instaurer un parkin payant etc
Réponse de le 01/10/2014 à 9:47 :
il faut taxer très fortement le capital qui dort ( rentes et privilèges etc ... ) et les
riches socialistes. C' est simple et c' est un bon début ... On verra ensuite pour le redressement des finances publiques et pour une plus juste répartition des richesses.
a écrit le 30/09/2014 à 10:08 :
hier encore au supermarché, il y avait une famille avec 4 enfants, avec des habits usés, chacun avait son téléphone portable ( qui coûte dans les 600 à 1000 euros ) je ne vous dis pas la note salée à la fin du mois, à la maison ils ont très certainement chacun leur ordis, les jeux vidéos, et après ils vont venir se plaindre qu' ils n' ont pas assez en prime de rentrée scolaire, qu' ils n' ont pas assez de congés parentaux, pas assez d' allocations familiales, il y en à marre de toujours donner.... ne donnons que jusqu' à 3 enfants , et après STOP , qu' ils se prennent en charge tout seul !!!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 10:24 :
1/ quel tel portable? le plus cher vous êtes certain ? je connais pas de portable à 1000 euros... le bas de gamme c est plutôt d occasion à 20 ou 30 euros..
2/ quand on peut pas garder les enfants puis qu on travaille il faut pouvoir communiquer avec eux... qui vous dit qu il l ont acheté? les cadeaux existent aussi... ( noel, amis..)
3/ il y a des forfaits à 1 ou 2 euro vous savez? tout le monde ne prend pas le forfait le plus cher...
4/ ils n ont peut être rien de tout celà chez eux, et peut être ce portable fait il office d ordinateur tout inclus?? j ai déjà vu cette situation..
Réponse de le 30/09/2014 à 10:52 :
vous n'allez pas généraliser pour une famille qui "pète plus haut que son c..l, t"out de même ! il y en a pas mal, qui n'ont qu'un simple portable, habits usés, et pas grand chose dans l'assiette, des Français comme ça, il y en a plein! et il y en aura de plus en plus
a écrit le 30/09/2014 à 9:50 :
Quand on pense que cette ministre incapable a supprimé le jour de carence pour les fonctionnaires alors qu'il s'agissait d'une mesure tres efficace...
a écrit le 30/09/2014 à 9:21 :
Mon épouse est médecin généraliste, et, tous les ans, le mois de septembre est un enfer pour elle. Pourquoi ? Parce qu'elle doit faire des dizaines et des dizaines de certificats médicaux, comme ses confrères pour "le sport".... Y compris par exemple pour les clubs de .... pétanques (ouf il n'y a pas macramé dans les demandeurs pour l'instant !)... alors si on revoyait le principe de précaution et si on réservait les certificats de sports aux sports à VRAIS RISQUES, peut être qu'on ferait pas mal d'économies !!!

Euh sinon et les régimes spéciaux !!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 9:32 :
+1
a écrit le 30/09/2014 à 8:49 :
Est INCAPABLE DE RÉFORMER, alors ils handicapent tout le monde : l'état et les francais
Réponse de le 30/09/2014 à 8:58 :
c'est surtout qu'il laisse portes ouvertes à tout et n'importe quoipi, alors qu'il faudrait protéger le pays, c'est aussi qu'il veut continuer à vivre comme des monarques sur le dos du peuple!! on a déjà connu ça, non ? !!!
a écrit le 30/09/2014 à 8:37 :
enfin une mesure qui va dans le bon sens après deux ans et demi d'errance.C'est par là qu'ils auraient dû commencer au lieu de faire du matraquage fiscal.Mettre également à contribution les députés ,sénateurs, enfin tous les élus .Et surtout arrêter la distribution des deniers publics.
Réponse de le 30/09/2014 à 8:53 :
pour les hauts fonctionnaires, députés et sénateurs, il va vous falloir attendre l'année des 4 jeudis! mais ça, je pense que vous le savez!
a écrit le 30/09/2014 à 8:10 :
Plus on paye des impôts, plus les déficits augmentent, moins l'état rend à la société, plus le chômage augmente. Voilà où mène le socialisme appliqué. Les Français comprennent-ils enfin?
Réponse de le 30/09/2014 à 8:56 :
un gouffre sans FIN....... le tonneau des Danaïdes, pour ma part, il y a longtemps que j'ai pigé que nous allons en baver et nous retrouver dans la misère...à part ça, tout va bien bonne journée (on peut régresser jusqu'au XVIIIIe S, c'était pas mal, remarquez, on en prend le chemin, si!si! ce n'est pas une blague ! )
a écrit le 30/09/2014 à 0:49 :
Sarko à Hollande : "vous voulez moins de riches, je veux moins de pauvres...".
Tout est dit l'idéologie de la gauche est le fossoyeur de notre économie et de nos modèles (politique de natalité).
Réponse de le 30/09/2014 à 7:50 :
Parce que tu crois que la droite ne touchera jamais aux allocations, sincèrement ?
Réponse de le 30/09/2014 à 10:19 :
Au contraire, ce sera une bonne chose de supprimer les allocations pour 6 gamins. Faire des gamins ne doit pas être rémunéré. C'est les élever correctement qui un travail.
Réponse de le 30/09/2014 à 22:43 :
L'allocation appartient au gamin et non à ses parents. Toute personne sans revenu (cas du gamin) doit pouvoir survivre...
Réponse de le 01/10/2014 à 4:28 :
@thomas Tout a fait Théophile.
a écrit le 30/09/2014 à 0:21 :
Arrêtons les cures thermales pour les personnes âgées!!! Et là on fait 900millions d'euros d'économie !
Réponse de le 30/09/2014 à 7:48 :
Bien vu
Réponse de le 30/09/2014 à 9:29 :
pour ceux qui en ont besoin" OUI! pour ceux qui prennent des vacances, NON ! bien faire la différence " .
a écrit le 29/09/2014 à 23:36 :
Ai- je bien lu ? Mettre les sénateurs à contribution ?
Réponse de le 30/09/2014 à 10:20 :
Oui, vous avez lien lu ... Mais il y avait précisé que ce serait après avoir mis les députés à contribution ... ;-(
Réponse de le 30/09/2014 à 10:55 :
ouais! c'est comme le cumul des mandats, soi disant en 2017...! et le pouce !
a écrit le 29/09/2014 à 23:15 :
Il faut taper sur le petit peuple que sur les fraudeurs qui coûtent 20 à 25 milliards par an à la sécu
Réponse de le 30/09/2014 à 6:21 :
Ce sont souvent les mêmes.
Réponse de le 01/10/2014 à 9:11 :
C' est normal; les riches socialistes et les autres ont toujours eu la belle vie et par
conséquent ne sont pas souvent malades ... Pas beaucoup de soins en vérité, un peu de dentisterie par ci par là et c'est à peu près tout ... D'ailleurs le Président le sait très bien tout ça ... Non ?
a écrit le 29/09/2014 à 22:08 :
On peut plus vivre au dessus de nos moyens
Réponse de le 29/09/2014 à 23:39 :
Mais si, mais si ...voyez le personnel politique , tous exclusivement nourris au grain...
Réponse de le 30/09/2014 à 9:01 :
et quel GRAIN !!!!!!! le meilleur qui soit ! et on entend dire, que c'est "nous, qui vivons AU DESSUS DE NOS MOYENS?.......y a pas un lézard, là?? ! qu'est ce qu'on peut entendre comme conneries! nous, nous vivons au dessus de nos moyens, mais les POLITIQUES, NON ! ? ah! bon?
a écrit le 29/09/2014 à 20:46 :
il faudrait peut-être controler davantage les nanas qui prétendent vivre seule avec des enfants à charge alors qu'elles ne sont pas effectivement seules.. Il y en a beaucoup .
Réponse de le 30/09/2014 à 6:01 :
Ce qui n'est pas contrôlable devrait être supprimé.
a écrit le 29/09/2014 à 19:53 :
diminution des aides à la garde d'enfants pour les ménages les plus aisés :

la blague du jour, quand on regarde les chiffres, on diminue de pas grand chose.

Et puis pour ce gouvernent ou tous ont raté leur vie familiale, punir ceux qui réussissent leurs vies est une politique en soi
Réponse de le 30/09/2014 à 0:54 :
... Plus simple que d'être pragmatique.
Idem que l'idéologue Duflot VS les riches vilains-propriétaires qu'ils faut "tacler"....
Réponse de le 30/09/2014 à 18:42 :
Oui, il faut les taxer et beaucoup plus encore et pour la simple et bonne raison que
tous ces biens dans l' immobilier ne sont que très rarement le " fruit " d' un travail ...
Privilèges, facilités et argent facile sur une exigence première ... se loger et bien.
Réponse de le 30/09/2014 à 23:33 :
L'engagement qui consiste à monter des projets locatifs : convaincre des banques, se mettre en danger financièrement, prendre des risques, gérer des travaux, passer du temps, bcp de temps, chercher des locataires, rédiger des baux, gérer des locataires indélicats parfois,....
Celà parfait si simple! Vous allez me parler des plus-values passées! Tjts facile de refaire le match après coup. Triste France où l'on cherche des rentiers partout (pharmaciens, notaires, ....) FATIGUANT cette France d'en vieux!
Réponse de le 30/09/2014 à 23:36 :
Et ils créeront moins de logements. Et la crise du logement d'emplifiera! Ce défouler sur une catégorie de le poulet ion, monter les uns contre les autres! Quel programme!
Réponse de le 01/10/2014 à 9:22 :
Il faut taxer très fortement le capital qui dort et les riches socialistes et non pas les familles ...C' est simple et c'est un bon début.
Réponse de le 01/10/2014 à 9:58 :
Oui mais, qui peut prendre ce genre de risque dispose nécessairement d' un capital
ce qui permet plus que grandement de négocier des emprunts auprès des banques -
Le reste est davantage une affaire de gestion ...
ps : sans vouloir décrier votre travail et sans jalousie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :