L'UMP Gérard Larcher élu président du Sénat

 |   |  137  mots
346 des 348 sénateurs se sont prononcés. Huit bulletins blancs et un bulletin nul ont été comptabilisés.
346 des 348 sénateurs se sont prononcés. Huit bulletins blancs et un bulletin nul ont été comptabilisés. (Crédits : Reuters)
Le "filloniste" a obtenu la majorité absolu au deuxième tour du scrutin avec194 voix sur 337.

Gérard Larcher rempile pour un second mandat à la tête du Sénat. Il a obtenu la majorité absolue des voix au deuxième tour de scrutin (194 sur 337), mercredi 1er octobre. Il succède au socialiste Jean-Pierre Bel et retrouve une fonction qu'il avait déjà occupée de 2008 à 2011.

Le socialiste Didier Guillaume obtient 124 voix

Le socialiste Didier Guillaume a obtenu 124 voix et la communiste Eliane Assassi 18. Le sénateur UMP Philippe Marini, qui n'était pas candidat, a recueilli une voix. Le candidat centriste François Zocchetto, qui avait recueilli 45 voix au premier tour, avait retiré sa candidature aux termes d'un pacte de non-agression avec Gérard Larcher qu'il a rencontré avant le second tour.

Au total, 346 des 348 sénateurs se sont prononcés. Huit bulletins blancs et un bulletin nul ont été comptabilisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2014 à 18:05 :
Le sénat ne sert à rien, sa justification c'est la feuille de paie, les députés aussi qui n'écoutent pas les français mais l'Europe US, une dictature qui ne dit pas son nom ? Sans doute, molle ...pour l'instant.
a écrit le 02/10/2014 à 20:14 :
Ah ce Philippe NOIRET ! Quel acteur ! il aura joué tous les roles.
a écrit le 02/10/2014 à 17:41 :
Je pleure pour Raffarin : de rire !
a écrit le 02/10/2014 à 11:35 :
S'ils ne fichent pas grand chose au sénat, ce dont on est certain, c'est qu'ils ripaillent bien !
a écrit le 02/10/2014 à 11:01 :
Le Sénat ne voit rien ,n'entend rien et ne sent rien en gros il ne sert à rien.
a écrit le 02/10/2014 à 10:45 :
D'après un article de l'express ("Au Sénat, les "frères" mènent-ils le bal ?"), on apprend que 80 sénateurs sur 330 sont francs maçons ! Dites moi, qui dirige la France ? Des gens qui l'aiment ou des gens de lobby et réseaux ? C'est ballot, moi qui croyait que les maçons étaient plus ou moins peu influents et pas représentés, et la, paf, ils sont 25% au sénat. Je serai curieux de connaitre les relations qu'ont un maçon de droite et de gauche. Privilégient-ils le réseau ou le pays et ses habitants ?
Réponse de le 02/10/2014 à 12:37 :
poser la question, c'est y répondre.....que croyez vous qu'ils privilégient? nous avons dans les hautes sphères du gouvernement des mafiosos bien implantés et qui ne lâcheront absolument rien ! ils sont là jusqu'à la St Glinglin!!, pour notre plus grand malheur.
Réponse de le 02/10/2014 à 14:05 :
les réseaux franc maçon, les réseaux de promotion de l'ENA, les lobbies industriels... je ne suis pas sûre finalement que le réseau franc maçon soit celui qui soit le plus nuisible et du copinage il y en a partout, à tous les niveaux : réseaux en fonction de l'appartenance syndicale dans une boite etc...
a écrit le 02/10/2014 à 10:40 :
Cette élection est le symbole de l’immobilisme politique le symbole de baronnie, le symbole de la bonne chair par une table du sénat digne d’un royaume le symbole de l’appétit de l’argent public le symbole d’une assemblée indigne de représenter des valeurs républicaines car le sénat est une table ronde de notables d’une monarchie tout le contraire d’une République digne de représenter le peuple des territoires du « royaume politique » de France, royaume si cher à l’ensemble de la classe politique menteuse, magouilleuse et corrompue pour une bonne partie. M. Larcher homme politique vissé sur un siège marqueur de la décadence de notre Pays l’exemple d’une classe politique incapable de se réformer vivant dans la dorure piochant sans vergogne dans les caisses de l’état pour des retraites dorées pour des petites enveloppes dites légales!!! pour régaler des élus locaux dépensiers malgré bien des discours. Un exemple criant comment accepter que des communes dans des entités de regroupement puissent encore aujourd’hui dépenser pardon jeter l’argent du citoyen pour que chacune construise sa médiathèque le grand symbole de la dépense irresponsable de nos élus locaux ou que chacun est son service technique sans mutualiser les moyens etc etc . Le sénat est représentatif d’une inutile assemblée couteuse dont la France n’ a plus les moyens d’entretenir. Le sénat est au niveau du tout aussi inutile Conseil Economique Social et Environnemental ils sont tous deux le symbole d’assemblées qui permet de caser ceux qui ont été mis hors course soit sur le plan de la représentation politique soit pour caser des amis ou des membres de la famille. La suppression de ces deux symboles de notre république bannière doit s’effectuer dans le cadre d’une bonne gestion des finances publiques et dans la ligne du discours de la baisse de notre déficit public.
Réponse de le 02/10/2014 à 12:37 :
@ Samarinda
J'aime vos coups de gueule
Réponse de le 02/10/2014 à 12:41 :
d'accord avec vous, mais comment pourrons nous mettre à bas tous ces privilégiés qui ont pris racine depuis X années? un sacré travail nous attend, pire que le nettoyage des écuries d'Augias par Hercule !
a écrit le 02/10/2014 à 10:35 :
Et hop ! Un apparatchik de plus pour une assemblée de caciques qui bloquent les réformes. Quand il y en a, ce qui est assez rare il est vrai.
a écrit le 02/10/2014 à 10:05 :
Le sénat n'est pas indispensable , toutefois à choisir mieux vaut Larcher que Raffarin.
a écrit le 02/10/2014 à 9:19 :
Toujours les mêmes et on recommence; comme mon chat, on ferme la porte et il passe par la fenêtre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :