Expo 2025 : une expo "pour se faire du bien"

 |   |  538  mots
Bruno Le Roux a remis à Claude Bartolone le rapport sur l'Exposition universelle 2025
Bruno Le Roux a remis à Claude Bartolone le rapport sur l'Exposition universelle 2025 (Crédits : Reuters)
L’expo universelle de 2025 doit permettre de dégager l’énergie positive de la France et réconcilier les Français avec la mondialisation. C’est la philosophie du rapport parlementaire de Bruno Le Roux et Jean Christophe Fromantin remis à Claude Bartolone

« Je n'ai senti aucun vent de fronde souffler sur ce rapport, vous pouvez imaginer ce que cela représente pour moi par les temps qui courent ». Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée, et rapporteur de la mission parlementaire « d'information sur la candidature de la France à l'exposition universelle de 2025 », a vu mardi soir son rapport adopté à l'unanimité. Suffisamment rare pour que la hollandais Bruno Le Roux s'emballe s'avoue même en parfait accord avec le dirigeant du MEDEF Geoffroy Roux de Bezieux sur la nécessité d'adapter la France à la mondialisation. « Il n'y aucun enjeu partisan dans ce dossier » rajoute-il de manière évidente et il avoue que c'est lui qui a insisté pour que le dernier chapitre du rapport s'intitule une exposition universelle « pour faire du bien à la France ». Car pour Claude Bartolone comme pour Jean Louis Borloo c'est l'enjeu majeur : que la France se fasse du bien en montrant son énergie positive au monde. Pour l'instant le premier pari du député maire de Neuilly sur Seine, Jean Christophe Fromantin, faire l'unanimité nationale sur son idée est donc gagné, politiques et chefs d'entreprise sont unanimes.

Pourquoi a t on perdu 5 fois les JO sur 5 candidatures?

La deuxième étape est une formalité puisqu' il s'agit de convaincre François Hollande de déposer en janvier 2016 la candidature officielle de la France et du Grand Paris à l'organisation de cette Expo. Fromantin et Le Roux le voient en novembre et, de toute façon, Manuel Valls a déjà apporté son soutien. La troisième est plus difficile : mettre en place un système pour convaincre le Bureau International des Expositions. « Les Français ont une caractéristique de toujours repartir de zéro , grommelle Bruno Le Roux (qui n'a jamais compris que Paris ait pu rater les Jeux Olympiques de 2012), et cela fait que d'autres sont meilleurs que nous dans le lobbying et dans la finition ». Londres laissant entretenir la rumeur qu'elle pourrait être candidate pour 2025, Bruno Le Rous ne veut pas se faire doubler une deuxième fois ? Donc c'est la recommandation n°5 : mise en place d'une structure publique chargée de tirer les enseignements des grands projets portés par la France. Un bien joli sujet : pourquoi Paris a-t-il perdu les JO d'été de 1992, 2008 et 2012, Lille ceux de 2004 et Annecy les JO d'hiver 2018 ? Pas facile, mais la recommandation n° 4 n'est pas mal non plus : « veiller au respect des engagements  sur les dessertes de Grand Paris Express de Roissy, Orly et Saclay »

Pour le reste les recommandations tournent autour de trois idées fortes : le suivi constant la candidature par un groupe d'études de parlementaires jusqu'en 2025 ne serait ce que pour aplanir toutes les difficultés légales, fiscales ou organisationnelles, la création d'une structure organisatrice probablement publique-privée pour l'organisation et, enfin et surtout, en 2015 une très grande campagne de communication et de mobilisation pour chaque Français soutienne et collabore au projet, ce qui pour Bruno Le Roux est la condition sine qua non de la réussite. « Il faut remettre la France en mouvement, selon Jean Christophe Fromantin, nous sommes tous un peu responsables de son apathie et de son éloignement progressif de la mondialisation ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2014 à 15:51 :
combien cela va couter sans compter à ce que sera la dette en 2025 car pour ça on peut leur faire confiance ! ils savent faire .
a écrit le 30/10/2014 à 17:33 :
2025, c'est à la fois proche et lointain.Mais pourquoi pas?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :