JO, Hidalgo recadre Hollande

A Paris c’est Anne Hidalgo qui décide. Elle a donc fait vivement savoir à François Hollande que, pour les Jeux Olympiques, il y avait un calendrier et une méthode de décisions et qu’elle n’en bougerait pas. Candidater pour les JO de 2024, cela semble d'ailleurs à la mairie une très mauvaise idée.

3 mn

Pour les JO à Paris en 2024, ça part dans le désordre.
Pour les JO à Paris en 2024, ça part dans le désordre. (Crédits : Atos. Via Flickr CC License by.)

Avec son art consommé de la boulette associé à la tradition présidentielle de lancer une idée en l'air sans avoir consulté ses conseillers, François Hollande a fortement énervé. En se déclarant favorable à une candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024. Et Anne Hidalgo l'a, bien sûr, très mal pris : ni elle qui était à Kinshasa , ni aucun de ses adjoints n'avaient été mis dans la confidence de l'annonce présidentielle.

Du coup, à peine le pied sur le tarmac de Roissy, elle convoquait en urgence la presse. D'abord pour faire comprendre que les décisions stratégiques sur Paris la concernait : un calendrier a été mis en place et elle collabore avec le comité olympique français qui rendra ses conclusions en janvier sur cette candidature. Après, elle verra. Ensuite pour expliquer au Président que si Paris avait de l'ambition, la capitale savait aussi raison garder. Elle a en effet pris trois grandes claques en perdant les JO contre Barcelone pour 1992, Pékin pour 2008 et Londres pour 2012. « La prochaine fois que Paris sera candidat ce sera pour gagner, pas pour une candidature de témoignage » a lancé Anne Hidalgo qui a très mal vécu ce ce jour de juillet 2005 où Tony Blair emporta les Jeux face à Bertrand Delanoë  : « je sais ce que c'est quand un rêve se fracasse »

 Les Jeux iront aux Etats Unis en 2024

La maire de Paris n'a jamais été favorable aux Jeux à Paris pour 2024, ses conseillers n'y sont même pas favorables pour 2028. 2024 c'est en effet la claque assurée car si les Etats-Unis présentent une ville pour 2024, ils gagneront. Le CIO n'a jamais rien refusé à NBC qui vient de payer huit milliards de dollars pour les droits jusqu'en 2032, ni à Coca Cola (la preuve, les JO d'Atlanta), General Electric, Mac Donald quelques uns de ses top sponsors. Quand les Etats-Unis estiment que c'est à leur tour d'avoir les Jeux, ils le disent et ils les prennent. Mais le CIO est aussi une vieille dame qu'il faut savoir courtiser: tous les fins connaisseurs de ce mouvement opaque aux décisions pas toujours désintéressées expliquent en boucle qu'il est bon présenter une première fois, montrer son intérêt, être battu mais revenir pour être choisi la fois suivante. Ça n'a bien sûr pas fonctionné pour Paris en 2001 et 2005, mais tant pis, les mêmes conseillers continuent de conseiller.

Eviter une quatrième claque

De cela Anne Hidalgo ne veut pas. L'idée même de monter une candidature pour 2024, tout en sachant que Paris va prendra une quatrième claque mais en espérant que cela lui en évitera une cinquième pour 2028, n'est, il est vrai, guère enthousiasmante.  Alors la maire met des garde fous et pose ses conditions : d'abord que le CIO soit plus transparent et comprenne une fois pour toutes que laisser des villes exsangues financièrement ( de Los Angeles à Athènes) n'est pas une bonne politique. Les critères d'attribution aux JO pourraient donc s'assouplir dès la prochaine assemblée du CIO en décembre. Ensuite que l'on trouve un mode de financement plus innovant ( le CNOSF planche actuellement sur un financement participatif). Et enfin que les Jeux aient un caractère environnemental fort, histoire de changer avec Pékin ou, surtout, Sotchi

Hollande a saccagé le dossier

François Hollande a, en fait, un peu saccagé le dossier. Beaucoup de partisans des JO en 2024, au plus haut niveau de l'Etat, n'ont par exemple « pas compris qu'Anne Hidalgo n'ait pas été mise dans la boucle avant l'annonce » et ont déploré «l'amateurisme ». Le mouvement olympique non plus n'a pas trop apprécié: pour l'instant il mène sa barque tranquillement et essaie de trouver une position commune avec Anne Hidalgo. Le CIO enfin. Jean Claude Killy n'en est plus membre mais il en a été l'un des piliers et il a toujours ironisé sur la manière dont la France était incapable de parler d'une seule voix et « allait régulièrement dans le mur ». Bis repetita...

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 10/11/2014 à 10:35
Signaler
Bonne nouvelle: les JO ca coute une fortune et ca rapporte quasiment rien (enfin a l etat organisateur, au CIO lui ca rapporte gros). Qu on laisse les JO aux dictateurs en mal d ego comme Poutine

à écrit le 09/11/2014 à 21:04
Signaler
La carotte des JO en 2024: ceux qui rament en ce moment s'en contrefichent éperdument

à écrit le 08/11/2014 à 21:18
Signaler
" [...] les décisions stratégiques sur Paris la concernait [...] ". Visiblement, Gonguet-Gonguette ne se soucie guère de l'orthographe. S'il n'a même plus la force de se relire, il serait temps qu'il se mette au vert, le papy !

à écrit le 08/11/2014 à 17:45
Signaler
a force de prendre Hollande pour un guignol le coup de bâton pourrait arriver ( comme pour Montebourg ...) ;Sur la maire de Paris il existe des moyens pour la convaincre !

à écrit le 08/11/2014 à 11:43
Signaler
D’autant qu’avec les jeux il a bien sur oublié de nous promettre aussi le rhum, les femmes et d'la bière. Nom de Dieu!

à écrit le 08/11/2014 à 11:23
Signaler
C'était juste de lenfumage a la Hollande et les journalistes courent !!! Vous croyez pas que que le president doit avoir autre choses à annoncer quand on voit la situation du pays Avec les 15 milles emplois d avenir voila les annonces Mme lepen peu...

à écrit le 08/11/2014 à 11:13
Signaler
vive le président des bisous qui va rétablir la situation économique avec les JO !

à écrit le 08/11/2014 à 11:02
Signaler
De toute façon ça ne coûtera rien puisque c'est l'Etat qui paie !

le 08/11/2014 à 11:18
Signaler
.... avec les impôts !

à écrit le 08/11/2014 à 8:12
Signaler
On est en faillite et l'on veut encore emprunter pour stimuler l'emploi artificiellement par la parole présidentielle et a son seul profit, heureusement que d'autre ont les pieds sur terre!

à écrit le 08/11/2014 à 6:54
Signaler
Ce sont les économies à la hollande : les guerres , la construction de structures sportives ,les gâteries pour les communes ayant voté pour lui.

à écrit le 08/11/2014 à 3:03
Signaler
C est le président de la république , il à le droit de donner sa position.et pour ce genre d engagement elle ferait mieux de se taire. Il est plus légitime que hidalgo.

le 08/11/2014 à 7:00
Signaler
quel président de la république ? bizarre, je n'ai entendu Manuel VALLS donner sa position sur les JO à PARIS

le 08/11/2014 à 11:04
Signaler
hOLLANDE président pour 12% des français, ça pese pas lourd dans la prise de position

à écrit le 08/11/2014 à 0:29
Signaler
Un couac de plus ! Une seule solution : fuir ce pays.

le 08/11/2014 à 9:54
Signaler
On ne vous regrettera pas

à écrit le 07/11/2014 à 23:30
Signaler
Les jeux à Paris, c'était quand la dernière fois? ?? 1924....100 ans que les sportifs attendent cela! alors Mme Hidalgo c'est le moment non!

le 08/11/2014 à 0:47
Signaler
si c'est toi qui payes, ok, sinon non

à écrit le 07/11/2014 à 21:58
Signaler
Il est vraiment temps de s'expatrier!

à écrit le 07/11/2014 à 20:02
Signaler
La France a été bafouée deux voire trois par les membres du CIO , bon ça suffit .Moi je propose Londres en 2025 pour qu'elle finisse son amortissement et ensuite Athènes ..

à écrit le 07/11/2014 à 18:47
Signaler
Les JO pour revitaliser l'économie ?

le 07/11/2014 à 19:59
Signaler
non, pour la faire couler d'une fois pour toutes. bon week-end.

à écrit le 07/11/2014 à 18:38
Signaler
candid

à écrit le 07/11/2014 à 18:05
Signaler
voir les impots locaux des bobos parisiens exploser me ferait grand plaisir !

le 07/11/2014 à 19:07
Signaler
hollande à voulu faire plaisir à mme hidalgo en créant une surtaxe d habitation pour les résidences secondaires , problème presque essentiellement parisien , et la madame hidalgo est pas très reconnaissante dans son recadrement avec FH ..entre bobos...

à écrit le 07/11/2014 à 18:05
Signaler
bobo contre bobo.....

à écrit le 07/11/2014 à 17:48
Signaler
fh n'a plus beaucoup de pouvoir. Un problème d'impuissance chronique sans doute.

à écrit le 07/11/2014 à 17:47
Signaler
Ils pourraient se mettre d'accord avant de l'ouvrir. C'est ce qui finit de leur faire perdre le peu de crédibilité qui leur reste. Ceci étant, si c'est pour se prendre une quatrième claque, ce n'est pas la peine de dépenser de l'argent pour ça. Je ...

le 07/11/2014 à 23:18
Signaler
recadre un président de la République cest comique non ?

à écrit le 07/11/2014 à 17:36
Signaler
Apparait ici le pb du statut de Paris, qui demeure la capital de la France. Or a ce titre il me parait normal que la voix du PSD sur un dossier tel les JO se fasse entendre. Et, si un tel projet est plus profitable a la France qu'a Paris et bien les ...

à écrit le 07/11/2014 à 17:23
Signaler
Coquille ? "Alors la maire met des garde fois, pose ses conditions" garde fou ?

le 07/11/2014 à 23:19
Signaler
mais vrai hélas !!!!!

à écrit le 07/11/2014 à 17:15
Signaler
je suis entièrement d'accord avec toi anne hidalgo. face au marasme economique dans lequel on se trouve europ nous annonce un deficit de 5% en 2017 le futur president devra a nouveau augmenter impots pour financer deficit on devra encore paye rplus p...

à écrit le 07/11/2014 à 17:14
Signaler
FH est un vrai fonctionnaire et pas plus. Pour lui, quand l'état paye il n'y a pas de limite, il l'a d'ailleurs dit!

à écrit le 07/11/2014 à 17:14
Signaler
C'est peut être aux parisiens et en général aux français qu'il faudrait poser la question car après tout ce sont eux qui vont payer le plus gros de l'addition tout en subissant toutes les gènes que cela provoque.

à écrit le 07/11/2014 à 17:13
Signaler
ce gouvernement est une farce pour la france qui mérite mieux, son intervention télévisée d'hier se résume à des mesurettes, Moi pésident je.. moi président je veux, il ne suffit pas de vouloir.. ce n'est pas un programme ....Sur la question de la dé...

le 07/11/2014 à 18:04
Signaler
Va mal et est mal gouvernée ! attendre les prochaines élections est dangereux.

à écrit le 07/11/2014 à 17:10
Signaler
tu as raison anne je suis entièrement d accord .d

à écrit le 07/11/2014 à 17:10
Signaler
il est dommage que des socialistes genre , lerouX BARTELONE qui cireNT les pompes d'hollande esperant la place de 1e ministre N'en facent pas autant ;je pourrais meme dire tous les deputes ;on voit que le regime presidentiel est incompatible avec un...

à écrit le 07/11/2014 à 17:04
Signaler
Un État en faillite qui veut assumer des JO et tout ce qui vient avec (construction des stades, des piscines, de plans d'eau, ville olympique et les pots-de-vins aux instances sportives pour obtenir les votes etc etc) faire vraiment preuve d'une conn...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.