PagesJaunes se lance dans les rendez-vous médicaux en ligne

 |   |  266  mots
28 millions de consultations par an ne sont pas honorées par les patients sans qu'ils n'en informent leurs médecins, soulignait en 2013 la Confédération des syndicats médicaux français.
28 millions de consultations par an ne sont pas honorées par les patients sans qu'ils n'en informent leurs médecins, soulignait en 2013 la Confédération des syndicats médicaux français. (Crédits : Décideurs en région)
La filiale de Solocal Group développe un service en ligne dédié aux professionnels de la santé afin de faciliter la mise en relation avec les patients en s'appuyant sur les 300.000 professionnels référencés.

PagesJaunes, qui se targue d'avoir enregistré "15 millions de rendez-vous dans le domaine de la santé" a annoncé le lancement de PagesJaunesDoc, dans un communiqué mardi 6 janvier. Il s'agit d'un service de prise de rendez-vous en ligne dédiée aux professionnels de la santé afin de faciliter la mise en relation avec les patients.

En outre, PagesJaunesDoc propose également un suivi de l'activité du praticien au moyen de statistiques et d'outils de marketing direct.

"Accélérer le développement de la prise de rendez-vous en ligne"

"Avec cette offre dédiée au secteur de la santé, notre ambition est d'accélérer le développement de la prise de rendez-vous en ligne", explique Julien Ampollini, directeur général adjoint en charge du pôle médias de Solocal Group, cité dans le communiqué.

S'il existe des concurrents tels que Doctolib ou RDVmédicaux.com, Pages Jaunes compte sur ses "300.000 professionnels de santé référencés" sur ses supports Internet et mobile et affirme enregistrer chaque année "plus de 200 millions de recherches relatives à la santé".

28 millions de consultations par an ne sont pas honorées

PagesJaunes s'appuie sur une étude Ifop réalisée en novembre pour justifier la pertinence de son nouveau service. Selon ce sondage, 64% des Français confrontés à la difficulté d'obtenir un rendez-vous dans un délai rapide renonceraient à consulter un spécialiste.

Par ailleurs, environ 28 millions de consultations par an ne sont pas honorées par les patients sans qu'ils n'en informent leurs médecins, soulignait en 2013 la Confédération des syndicats médicaux français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2015 à 16:51 :
Aux Pays-Bas, les specialistes surtout utilisent ces SMS pour rappeler la veille le RDV. Si tu ne viens pas tu dois payer de ta poche une facture qui t'est envoyé... et pour un appel telephonique pour renouveler une ordonnance ou poser une question a ton medecin traitant (officiellement) c'est facturé aussi 12.5euros.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :