Les Français n'ont toujours pas le moral

 |  | 230 mots
Les ménages sont de moins en moins nombreux à anticiper une augmentation des prix, le solde correspondant, en baisse de trois points sur le mois, atteignant son plus bas niveau depuis novembre 2009.
Les ménages sont de moins en moins nombreux à anticiper une augmentation des prix, le solde correspondant, en baisse de trois points sur le mois, atteignant son plus bas niveau depuis novembre 2009. (Crédits : © Ina Fassbender / Reuters)
L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 90 points, inchangé sur décembre. Bien qu'il soit à son meilleur niveau depuis juin 2012, il se situe bien en dessous de sa moyenne de longue période.

Les attentats islamistes perpétrés à Paris ont eu un impact négatif sur la confiance des ménages français. Après deux mois consécutifs de net rebond (hausse de deux points en novembre et décembre), celle-ci a marqué le pas en janvier, selon les données publiées mercredi 28 janvier par l'Institut national de la statistique et des études économiques.

L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 90 points, inchangé sur décembre. Il reste à son meilleur niveau depuis juin 2012 même s'il est encore bien en deçà de sa moyenne de longue période, calée à 100. Les 14 économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un indicateur de janvier à 91.

Les ménages n'ont plus la tête à l'épargne

En janvier, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et celle sur leur situation financière personnelle future se sont légèrement dégradées (-2 points).

Pour autant, plus de ménages considèrent comme opportun de faire des achats importants (+4 points). Après une forte hausse en décembre, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner diminue de 11 points et revient quasiment à son niveau de novembre.

Moins de ménages considèrent que le chômage va augmenter (-4) même si leur nombre reste très au dessus de sa moyenne de long terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2015 à 12:03 :
Ce ne sont pas les attentats qui sont à la base du manque de moral des français .C'est surtout ce chômage qui n'arrête pas de grimper et dont personne n'a l'air de s'y intéresser.De plus le voyage "présidentiel " de Valls en Chine va plutôt accentuer cette hausse et l'intéressement soudain aux petites affaires du président ne font rien pur remonter la confiance .Quant aux partis de l'opposition ,c'est le grand flou .Il me semble que les prochaines élections sont attendues ,non pas par les français ,dont la participation va être dérisoire,mais par les partis pour connaître leur situation par rapport aux autre .De la vraie politique "politicarde ".De toutes façons c'est encore une élection qui va permettre ,toujours les mêmes ,de continuer à améliorer leur fortune personnelle...Il faudrait qu'il existe une clause qui serait basée sur le nombre d'électeurs pour que les élus puissent toucher une indemnité ,quitte à ne rien donner si leur pourcentage de vois est trop faible .Mais c'est utopique ce sont les élus qui font les lois .
a écrit le 31/01/2015 à 8:45 :
on se demande pourquoi les français n'ont pas le moral. Vous allez voir que les embauches massives de pères Noël en décembre vont considérablement améliorer les chiffres du chômage .
a écrit le 29/01/2015 à 11:13 :
Que la population n’ait pas le moral, c’est normal : ni croissance, ni emplois… et l’Europe fait encore pire ! A quand 6 millions de pré-retraites, un remboursement de la dette, un règlement du déficit par l’impôt ? Le système européen ne marche pas, avec la moitié de non votants, y aura-t-il un campement protestataire ?
a écrit le 28/01/2015 à 21:25 :
On en reparle du moral, comme de la communication des fourmis.
a écrit le 28/01/2015 à 20:28 :
Ch'é pas c'qui y'a, suis raplapla.
a écrit le 28/01/2015 à 15:14 :
Effectivement, ce n'est pas près de s'arranger ! Tous aux abris...
a écrit le 28/01/2015 à 11:47 :
Pour compenser un tel article il en faut faire un autre en dénigrant la Russie, par exemple. Ou pourquoi pas aussi la Chine ?….. le Brésil ?….. ça nous rechaufferait le coeur...
Réponse de le 28/01/2015 à 20:17 :
C'est pas sûr...
a écrit le 28/01/2015 à 11:09 :
Bientôt la dégringolade dans les sondages d'opinion, retour à 10% pour 'moi président' dissipé le supposé effet Charlie...
a écrit le 28/01/2015 à 10:56 :
Avec une photo allemande (affiches avec Reduziert)...Quel manque de professionalisme...Tout baisse...
Réponse de le 28/01/2015 à 11:13 :
à fait d´accord,
Réponse de le 28/01/2015 à 11:49 :
bon observateur Charlot! Bracvo bravo Je dirais meme plus c'est la devanture d'un magasin Kaufland à Berlin Est!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :