Consommation : le moral des Français remonte enfin

 |   |  313  mots
Pour assouvir leurs envies d'achats, 33% des consommateurs français sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche, souligne l'étude de l'Observatoire Cetelem de la consommation
Pour assouvir leurs envies d'achats, 33% des consommateurs français sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche, souligne l'étude de l'Observatoire Cetelem de la consommation (Crédits : reuters.com)
À l'heure de la baisse des prix du pétrole, les consommateurs français affichent un très léger regain d'optimisme. Une première depuis 2008. Et 30% des habitants de l'Hexagone envisagent d'augmenter leurs dépenses en 2015, contre 28% l'an dernier.

L'étude publiée jeudi par l'Observatoire Cetelem de la consommation fait état d'une nouvelle attendue depuis six ans : l'amélioration du moral des consommateurs français. Selon cette étude annuelle menée en novembre dans 12 pays européens, leur note de moral passe à 4/10 cette année, contre 3,9/10 en 2014. Et 30% des habitants de l'Hexagone envisagent d'augmenter leurs dépenses en 2015, contre 28% l'an dernier.

Baisse des prix du pétrole

Cette embellie est en partie liée à la baisse soudaine des cours du pétrole, qui s'est déjà répercutée sur les prix à la pompe et dope le pouvoir d'achat des ménages, indique Flavien Neuvy, responsable de l'Observatoire. Pour assouvir leurs envies d'achats, 33% des consommateurs français sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche. Ils rattrapent ainsi leurs homologues européens qui, dans leur ensemble, avaient déjà fait preuve d'un certain optimisme l'an dernier.

Une consommation marquée par la crise

Toutefois, "si des perspectives de croissance sont envisagées, la crise a fortement marqué les consommateurs européens depuis 5 ans", remarquent les auteurs de l'étude. "73% d'entre eux affirment que leur pouvoir d'achat est sous contraintes et 52% que leur situation financière s'est dégradée depuis 2009."

Conséquence, les consommateurs ont modifié leurs comportement. Sur les cinq dernières années : 52% des personnes interrogées ont réduit leur dépenses et 56% d'entre elles assurent maîtriser plus leurs achats d'impulsion.

Achat malin et consommation alternative

Les consommateurs français sont plus attentifs, 83% d'entre eux prenant le temps de comparer les produits avant d'acheter. Ils sont également 79% à effectuer plus d'achats malins qu'en 2009. Ainsi, le temps passé à acheter sur Internet a augmenté pour 49% des consommateurs.

Parallèlement, 37% d'entre eux estiment passer moins de temps dans les magasins qu'en 2009. À noter que la consommation alternative prend de l'ampleur : 6 personnes sur 10 revendent elles-même des objets et 66% achètent des produits d'occasion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2015 à 11:20 :
les momies, on se bouge enfin? ou on réfléchit à éventuellement se bouger?
Pas pareil!
a écrit le 05/02/2015 à 11:11 :
Si les enquêteurs faisaient correctement leur boulot, ils poseraient la question qui tue : "A quel moment de la semaine faîtes-vous vos courses actuellement ?". Ils découvriraient alors que la (très) grande partie des interviewés qui se disent interessés par l'ouverture le dimanche font leurs courses le soir (après leur journée de travail). En occultant cet aspect, les analystes ne se trompent pas en disant qu'il y a bien une clientèle du dimanche mais ne peuvent signaler qu'il s'agit en réalité d'un transfert de clientèle et en aucun cas un apport ! Ceci explique que les supers qui ont opté pour l'ouverture du dimanche n'ont fait que des progressions à la marge sans parler des questions de réorganisation et des coûts supplémentaires... Ceci explique aussi le peu d'engouement de la Grande Distribution en général (Carrefour en tête) pour cette fameuse ouverture du dimanche. Les chiffres parleront le moment venu...
J'ajouterai un commentaire sur votre phrase : "Pour assouvir leurs envies d'achats, 33% des consommateurs français sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche. Ils rattrapent ainsi leurs homologues européens qui, dans leur ensemble, avaient déjà fait preuve d'un certain optimisme l'an dernier". Il serait souhaitable de préciser quels sont ces "homologues" car pour ce qui concerne la Suisse et l'Allemagne au moins, la quasi-totalité des magasins sont fermés le dimanche !
Réponse de le 05/02/2015 à 11:20 :
En Allemagne, l'ouverture des magasins le dimanche est interdite par la loi , même les magasins alimentaires.
Réponse de le 05/02/2015 à 13:29 :
Entièrement d'accord, et j'ajoute : "Pour assouvir leurs envies d'achats, 33% des consommateurs français sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche ...". Et combien d'entre-eux sont prêts à aller travailler le dimanche pour que leurs petits copains puissent y faire leurs courses à leur tour ??
Réponse de le 05/02/2015 à 14:11 :
@KaBoum: d'accord avec vous.
Réponse de le 05/02/2015 à 16:45 :
Perso, je m'interdis d'acheter quoi que ce soit le dimanche, ailleurs qu'au marché ou dans des petits commerces. Mais j'ai la chance de pouvoir faire mes courses en semaine. Mais bon, si des magasins sont prêts à embaucher du monde pour faire les dimanches (ce dont je doute), pourquoi pas.
a écrit le 05/02/2015 à 11:04 :
Ha bon ! si vous le dites. Il ne faudrait pas oublier "l'effet de cliquet" qui marche dans les 2 sens. Même si la confiance revient un peu, les français après 5 années de crise (et c'est pas fini au vu des coupes budgétaires prévues en 2015 et au-delà) ne reconsommeront pas comme avant 2008. Nous avons tous pris, contraints et forcés, des nouvelles habitudes de consommation (moins, en soldes, d'occaz etc...) et comme au final on ne s'en porte pas plus mal, même si les revenus augmentent (et c'est peu probable vu les niveaux de chômage) la consommation ne reviendra pas à ses niveaux de 2007. Nous sommes désormais dans un continent sans croissance et il va falloir s'y adapter.
a écrit le 05/02/2015 à 10:56 :
Pfffff.... Dérisoire. Ils achèteront quelques produits importés..... Seul l'investissement compte... Mais qui veut investir dans ce pays.....????
a écrit le 05/02/2015 à 10:45 :
Ah bon... , poulvu que ça doure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :