Pourquoi Anne Hidalgo va soutenir les JO à Paris

Anne Hidalgo veut reprendre la main sur la candidature parisienne aux Jeux Olympiques de 2024. Elle ne croit plus trop à la victoire sur l’Exposition Universelle en 2025 et veut trouver une assise économique et politique solide à un dossier olympique pour l’instant un peu flou.

3 mn

Bernard Lapasset a remis l'étude d'opportunité JO 2024 à Anne Hidalgo
Bernard Lapasset a remis l'étude d'opportunité JO 2024 à Anne Hidalgo (Crédits : Ville de Paris)

"Le projet français d'Exposition Universelle est vraiment superbe, mais nous ne voterons pas pour lui. Nous l'avons dit à monsieur Fromantin. Le projet, du moins tel qu'il est, ne correspond pas à notre cahier des charges, à nos attentes."

Anne Hidalgo a rencontré, officieusement le mois dernier, les responsables du Bureau International des Expositions, à Paris, ceux qui décident de l'attribution en matière d'exposition universelle. Et elle a été surprise du mauvais accueil de la candidature de Paris, et a réalisé qu'elle avait peut être misé sur le mauvais cheval.

Pour Jean Christophe Fromantin, qui porte la candidature pour l'Exposition Universelle 2025, le coup est rude, même s'il ne peut écarter totalement l'hypothèse d'un coup d'intox.

En tout cas, Anne Hidalgo ayant toujours estimé que Paris ne pouvait soutenir qu'un seul projet, elle revient, à son corps défendant vraisemblablement, aux JO. Mais aussi avec l'idée de reprendre un peu en mains la candidature à ces JO 2024 et lui donner la plus grande assise politique et économique possible.

Bernard Lapasset, le président de la Fédération internationale de rugby, et le triple champion olympique de canoë Tony Estanguet seront les chefs de projet, mais Anne Hidalgo va veiller au grain. Et il peut y en avoir.

Des visions un peu différentes du dossier

D'abord, sur le dossier de candidature. Bernard Lapasset a rendu à la mairie une "étude d'opportunité"(*) sur la candidature assez light, du moins dans sa version publique.

Il y reprend la plupart des idées qui circulent depuis la candidature de Paris en 2001 pour les Jeux de 2008 et y rajoute les quelques idées qui font joli dans tout bon projet : de l'environnemental, du participatif et du "pas cher". Sans grande imagination, l'étude se contente de saupoudrer les sites olympiques un peu partout sur le territoire en ne privilégiant rien.

Bernard Lapasset se défend en expliquant que Paris ne peut pas livrer aussi tôt et aussi vite son projet au public et donc à la concurrence. Cela tombe bien : la mairie de Paris a, par exemple, une stratégie d'implantations et de constructions qui concerne par exemple La Villette, Le Bourget, la Seine St Denis, le nord de Paris en tout cas, qui correspond au développement économique de la métropole. Elle va donc chercher sur ce point à fédérer les maires de la métropole.

"Ceinture, bretelles et parachute"

Ensuite, sur les financements : les chiffrages annoncés par Bernard Lapasset sont pour l'instant "à la louche". L'important est d'afficher une volonté de réaliser pour pas cher et sans faire (trop) payer les pouvoirs publics.

Mais Anne Hidalgo, Jean Paul Huchon et le préfet de région Jean Daubigny ont reçu un document financier plus fourni et plus précis sur le chiffrage.

Anne Hidalgo a donc dit à Bernard Lapasset que la décision de Paris serait prise après un vote des maires d'arrondissement, un autre du Conseil de Paris et, surtout, après discussions avec les milieux économiques au mois de mars car "le modèle économique doit encore être précisé".

Et elle ajoute, échaudée par les candidatures malheureuses de Paris, qu'elle ne veut pas de candidature de témoignage et que le dossier est "trop important pour être résumé aux enthousiasmes et aux impatiences".

Comme le dit un élu du CNOSF, "elle y va, mais avec ceinture, bretelles et parachute".

- - -

>> (*) Lire aussi : Candidature à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, Etude d'opportunité - Comité français du sport international (42 pages, fichier au format .pdf, téléchargeable)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 16/02/2015 à 23:46
Signaler
Non, sur le fond, je crois qu'elle s'en moque comme d'une guigne de réussir ou non. Par contre de concourir, voilà qui offre de belles opportunités. Comme imposer tout ce qu'elle ne peut faire passer autrement, sous prétexte de rendre le dossier "bét...

à écrit le 16/02/2015 à 10:15
Signaler
ces nuls sont incapables de permette aux gens de se déplacer correctement en Ile de France pour aller tout les jours au boulot, et ils veulent organiser les JO? je me marre ! entre les grèves, les colis suspects, les pannes et les malaises, je vois p...

à écrit le 14/02/2015 à 10:23
Signaler
La machine à creuser les déficit ne s'arrête jamais, pour la plus grande gloire de nos politiques. Il va encore falloir augmenter les amendes, le stationnement, etc...

à écrit le 14/02/2015 à 6:34
Signaler
Le français c’est compliqué, qu’appelle-t-on soutenir les JO dans l’économie gras ? On est loin en Europe de la croissance musclée avec des vraies fausses baisses d’impôts. En France, plus tu voeutes pieusement, plus tu payes ! On fait des super pré...

à écrit le 13/02/2015 à 18:01
Signaler
Les villes ont toujours été endettées avec ces J.O. dont le coût est toujours bien plus élevé que prévu: il faudra compter au moins 10 à 12 milliards d'euros. Seules les entreprises y trouvent leur intérêts. Quand au peuple... c'est le peuple !

à écrit le 13/02/2015 à 15:32
Signaler
je déplore qu'il faille des jeux pour accélérer la nécessaire modernisation de nos transports ou la dynamique d'aménagement du Grand Paris. C'est même incompréhensible par certains côtés. Mais pourtant c'est un fait, si nous sommes retenus tout va s'...

le 13/02/2015 à 17:09
Signaler
Qu'on ne vous entende pas vous plaindre des prochain pics de pollution. Alors qu'on pourrait organiser ces jeux en campagne histoire d'y promouvoir les entreprises et désengorger les grandes villes !

à écrit le 13/02/2015 à 14:55
Signaler
Il ne faut pas voir que le cout, cela pourra aussi rapporter (voir Jo 2012) et apporter . Il manque juste une piscine (que la ffn demande depuis trop longtemps), un centre de presse et un village olympique qui sera transformé en logement social à l'i...

le 13/02/2015 à 17:11
Signaler
En gros on paye tous gràce à nos impôts et quelque Parisiens s'enrichissent sans nous rembourser... Et pourquoi ne pas organiser ces jeux près de chez moi dans ce cas là?

à écrit le 13/02/2015 à 13:55
Signaler
C 'est top secret : parce que cela ne pollue pas du tout !!!!!

le 14/02/2015 à 9:43
Signaler
Pour compenser elle ne va plus autoriser une voiture sur deux en fonction de la plaque d'immatriculation mais toutes les interdire ainsi que les moto et mobylette/scooter... Les magasins seront vide (pas de poids lourds pour les ravitailler) mais par...

à écrit le 13/02/2015 à 13:33
Signaler
Pourquoi Anne Hidalgo va soutenir les JO à Paris? Sans doute que c'est plus facile de donner des jeux que du pain au peuple.

le 15/02/2015 à 13:38
Signaler
Selon les médias le budget aurait été révisé à la baisse du fait de la disponibilité d'installations sportives existantes tout en limitant les aménagements, c'est donc une candidature perdante qui est soutenue par Anne HIDALGO.

à écrit le 13/02/2015 à 11:21
Signaler
Quand on demande à des sportifs de faire un rapport sur les jeux olympiques, la réponse est naturellement qu'il faut poser la candidature. A-t-on jamais vu des producteurs de films être contre la création de salles de cinéma ? Ils ne vont tout de mêm...

à écrit le 13/02/2015 à 10:53
Signaler
je pensais qu'elle allait soutenir Barcelone ou Madrid.

à écrit le 13/02/2015 à 10:40
Signaler
Paris va faire une offre à 4,5 Mds : en fac ce sera Boston et Rome , qui mettrons certainement beaucoup plus sur la table! quand on n'a pas les moyens , on se couche ! il faudrait un vrai projet 'France' et pas seulement Paris ! mais c'est impossib...

à écrit le 13/02/2015 à 10:15
Signaler
Encore une gabegie en perspective ... Pourquoi ne pas laisser les JO a ceux qui les veulent vraiment : les dictateurs ou les pays completement corrompus ? Il n y a rien a gagner pour un francais a avoir les JO

à écrit le 13/02/2015 à 9:27
Signaler
Le SDF est un des plus grands stades du monde et Bercy une des plus grandes salles du monde. Après, si accueillir les JO oblige la ville-région-Etat à améliorer la ligne 13, Roissy et sa ligne de RER, je vous assure que ce n'est pas un luxe ni une ga...

le 13/02/2015 à 9:51
Signaler
Pour des JO il ne faut pas qu'un seul stade... De plus ces stades doivent avoir été construit pour les sports pratiqué et pas seulement pour du foot... D’ailleurs si vous avez le XV de France de rugby qui fait un match vous croyez que le PSG pourra j...

le 13/02/2015 à 10:36
Signaler
Si le SDF est si bien, pourquoi le rugby ne s'en accommode pas?? De voir le nom de Lapasset nous garantie que l’intérêt du contribuable ne sera pas une priorité...

à écrit le 13/02/2015 à 9:07
Signaler
!

à écrit le 13/02/2015 à 9:06
Signaler
Pour les plus pessimistes sachez qu'une candidature à Paris peut aujourd'hui ne presque rien couter car j'imagine que la plupart de ce qui critique la candidature ont eu la bonne idée de jeter un oeil au nouveau projet du CIO avec l'agenda 2020. Don...

le 13/02/2015 à 9:25
Signaler
Vous ne comprenez pas très bien le business ce doit ètre lié à l' insouciance de la jeunesse. Que paris ait ou pas les jo les politiques, les " décideurs " s' en foutent royalement. Le but est de faire tourner des bureaux d' étude qui vont pondre de ...

à écrit le 13/02/2015 à 8:08
Signaler
En ces temps difficiles c'est de la folie que de gaspiller autant d'argent ! Cela prouve une fois de plus la désinvolture des politiques qui courent toujours apres leur gloire

le 13/02/2015 à 15:28
Signaler
"Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres." Margaret Thatcher

à écrit le 13/02/2015 à 7:52
Signaler
C'est un gaspillage ces JO. On n'a plus les moyens de financer ces futilités. Investissons plutôt dans le réseau de transport!

à écrit le 13/02/2015 à 0:22
Signaler
Paris détrônée en terme de tourisme jouera-t-elle dans la catégorie andicap?

à écrit le 12/02/2015 à 22:23
Signaler
Paris est déjà une des villes les plus touristiques du monde, qu'aura-t-on comme retombées supplémentaires? Rien, juste des embouteillages en plus, de la pollution, de la chaleur et de la promiscuité en plus. Aucun intérêt.

à écrit le 12/02/2015 à 22:23
Signaler
Paris est déjà une des villes les plus touristiques du monde, qu'aura-t-on comme retombées supplémentaires? Rien, juste des embouteillages en plus, de la pollution, de la chaleur et de la promiscuité en plus. Aucun intérêt.

à écrit le 12/02/2015 à 21:02
Signaler
elle veut agrandir son palmarès et laisser son empreinte dans l'histoire, elle se moque éperdument du coût de ces jeux, comme le budget prévisionnel sera nettement supérieur à celui prévisionnel, elle ne sera plus aux commandes de la ville de Paris...

à écrit le 12/02/2015 à 18:34
Signaler
C'est très simple: c'est le pognon du contribuable, donc on peut le dépenser sans compter, le gaspiller, en faire profiter largement les copains, les "sponsors"...

le 12/02/2015 à 19:04
Signaler
Oui mais en interdisant les poids lourds à circuler dans la ville et les voiture un jour sur deux comme elle le veux, les travaux ne vont pas avancer des masse... Ou alors veut elle encore faire des interdictions pour tous sauf pour ces besoins?

à écrit le 12/02/2015 à 18:33
Signaler
Pourquoi elle soutient ? bin pour que le contribuable casque les 100 ou 200 millions de frais d' étude pourquoi d' autre ?

à écrit le 12/02/2015 à 18:31
Signaler
Qu'elle nous fasse plus suer avec les pics de pollution les étés. Elle veux interdire les voiture à Paris et en parallèle faire venir les JO? Y a pas un non sens ou prend elle juste les Parisiens pour des demeurés?

le 13/02/2015 à 9:28
Signaler
Vous pensez que les touristes japonais ou américains viendront en voiture diesel ?

le 13/02/2015 à 14:50
Signaler
Cherchez vous trouverez : Selon les associations qui luttent contre, les 2 300 avions qui décollent d’Orly, de Roissy et du Bourget produisent la même quantité de NOX que 2 300 000 voitures Diesel parcourant chacune 25 km.

à écrit le 12/02/2015 à 18:10
Signaler
Se faire battre par les Italiens, ça ne me dérange pas. On ira à Rome terre mère de la civilisation. Les Allemands je n'y crois pas, ça dérangerait trop leur confort de très vieux, déjà qu'ils ne supportent plus les anglais qui se torchent à Berlin e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.